Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 43 ... 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Errare France Culture est    Page 4 sur 83

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Errare France Culture est - le Dim 10 Juil 2011, 18:05

Rappel du premier message :

NOTA BENE : plusieurs fils de discussion traitent de la langue française sur ce forum, Des déficits abyssinaux et autres barbarismes amusants ; On tique aux tics ; Langue française, le meilleur et le pire ; Le cabinet de curiosités linguistiques ; "Incroyable ! " ; Des voix et des ondes.

***********
Voilà quelques semaines, je m'étais dit qu'une émission sur le Japon pourrait présenter un peu d'intérêt. J'ai donc jeté un coup d'oeil sur le sommaire qui nous en était proposé sur le site internet de la radio. À ma grande stupeur, j'y ai lu ça ! Ce qui m'a coupé toute envie d'aller voir, écouter plus avant.

"En sensibilité avec l'actualité Japonaise, ce numéro de Radio Libre sera spécial et unique, avec des invités français et japonais, issus des mondes culturels de ces deux pays. Afin de donner une lecture du présent et de l'avenir créatif du Japon, la façon dont France et Japonse regardent....

Ces personalités participent de l'énergie culturelle , de l'identité créatrice du Japon, de la france.

Avet entre autres les écrivains Philippe Forest, Eric Sadin , l'éditeur de "livres d'asie" Philippe Picquier , les artistes palsticiens Rainier Ricolais et Kimiko Yoshida , le metteur en scène et directeur du théâtre de Gennevilliers Pascal Rambert , le chef cuisinier Hisayuki Takeuchi ...."
Radio Libre 19 03 2011

Hormis ce fait qu'à France Culture, on paraît infoutu de mettre des majuscules,  de construire des phrases correctes et d'employer un vocabulaire approprié, de poser l'angle de l'émission de façon un peu précise, efficace et élégante, on en vient à se poser quelques questions sur l'image que cette radio souhaite donner d'elle-même.

On nous rebat(*) les oreilles avec des histoires de francophonie, d'importance de la présence de la radio sur l'internet et on a quoi comme résultat ? Cette bouillie ridicule pour rester correct.

OPA peut clamer que la guerre des idées n'est pas encore gagnée. Mais enfin, il faudrait que par-delà les déclarations, il regarde un peu l'image que donne d'elle-même "sa" radio car avec ce genre de productions, c'est sûr, "elle est pas gagnée, la guerre".

Mais reconnaissons que Radio Libre n'est pas seule à nous livrer de petits textes mal foutus, pas relus, tout bourrés de fautes :
(...)
La tragédie antique : Echylle, Sofokle et Eussipide, trois auteurs que nous aimons beaucoup à France Culture !  study


(*) Formulé initialement : "on nous rabat les oreilles" par l'auteur. Correction apportée par la modération, suite à la remarque du contributeur élite faite plus loin dans ce fil.
* * *

31
Répondre en citant  
Rednecks de tous les terroirs, unissez-vous... - le Ven 03 Fév 2012, 00:08

Hi.

Je préconiserais volontiers de lancer une grande campagne de communication sournoise dont l'objectif serait de rendre usuels et familiers l'expression et le concept de "péquenots intra-périphériques" .

Mais j'ai un peu peur que toute une part de la population qui bosse à et pour France Culture, du haut de son habitude d'accaparer tout ce qui brille or ou camelote -ici c'est une expression en or pour désigner la camelote intellectuelle dont FC nous gave- s'y reconnaisse tellement bien, qu'elle s'accapare le titre et pourquoi pas, la paternité.

A ce moment là il faudra trouver autre chose pour qualifier une certaine connerie.

Remarquons que si cette connerie n'avait pas existé, ce forum aurait eu une raison de moins d'apparaître pour y réagir. Peut-être même pas de raison du tout car parmi les divers ruisseaux de bétise qui font le grand bassin dont FC et l'intelligentsia irriguent les esprits, à plus d'un embranchement on retrouve la cette connerie-là, peut-être même est-ce un dénominateur commun de la dégringolade de FC en 12 ans.

Alors buvons.

Hips.

32
Répondre en citant  
Et un dans la bourriche, oh le beau .. ! - le Dim 04 Mar 2012, 00:52

<< "Perec à Mauvais Genres ! Mais bien évidemment. Mort il y a trente ans jour pour jour, l'auteur de deux romans-phares de la littérature contemporaine, "Les Choses" (prix Renaudot 1965) et "La Vie mode d'emploi" (Prix Medicis 1978), l'oulipiste fieffé à l'origine de "La Disparition" (roman sans a) .. .. .. >>




http://www.franceculture.fr/emission-mauvais-genres-lecon-d-abime-hommage-a-georges-perec-2012-03-03

33
Répondre en citant  
Apparition d'un ignorant - le Dim 04 Mar 2012, 10:29

Ah, "La Disparition" ! Citation : "Un roman sans "a" ! On n'y croit pas ! Un grand ignorant à la radio l'a inscrit. Pourquoi n'a-t-il pas mis, normal, "Un roman comportant tout sauf position cinq dans "a, b, c..." ? Idiot ou oubli ?

Bravo d'avoir mis un doigt sur ça ! Il paraît pourtant qu'un mot ayant ça, fort important, apparaît au moins 1 fois dans dit roman. Vrai ou faux ? On voudrait un avis, s'il vous plaît, N...ssi...

34
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 04 Mar 2012, 12:56

Oh la la oui un ignorant, pour sûr ! Ou, qui sait, un distrait ? Ou alors un sourd (mais pas un mirô)... Car, qui donc pourrait voir -pas ouïr- un "a" là où il y a un "schwa" (ok, ok, un 'chva' pour qui voudra), qui donc ? Ah, pas nous ! Pour ça il faudrait avoir, disons, au moins un rorqual nous obstruant la vision ! Ou sinon, avoir introduit dans nos pavillons un bon gros duo d'anchois plutôt comacs pour gauchir (pardon) tout bruit qui voudrait franchir nos conduits.

Quant au trublion qu'on imaginait pouvoir pourrir 'La disparition' j'y ai cru jadis mais j'y crois plus trop. A mon avis on pourra fouir l'opus durant tout un bail (si un n'y suffit, poussons jusqu'à cinq ou six baux mais pas dix) sans jamais l'avoir au bout du lorgnon l'intrus. Mais si j'avais au bout du fusil l'ignorant qui nous a mis ici la voix UN, j'y foutrais non pas mon poing dans son pif mais au moins, à son cul mon godillot (sans clous).

35
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 04 Mar 2012, 14:04

Coi, nous nous inclinons, l'admiration à son summum...

Salut cordial.

36
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 04 Mar 2012, 18:06

Peste, révérence ! C'est très pensé !

37
Répondre en citant  
Perec bis - le Lun 05 Mar 2012, 19:34

Site de France Culture en ligne ce 05 mars 2012 http://www.franceculture.fr/2012-03-03-un-roman-de-jeunesse-inedit-de-perec-refait-surface :

"1957. Perec a vingt ans et se lance dans l'écriture du Condottière, un roman qu'il ponctue en 1960".

Un roman initialement sans ponctuation de Georges Perec ? Ponctué trois ans après le début de sa rédaction ? Ou le "journaliste" a-t-il voulu écrire "Un roman auquel il met le point final en 1960" ? On dirait qu'une rectification s'impose... Qu'en pense le docte connaisseur de Perec ? Oui, vous, Nessie !

38
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Lun 05 Mar 2012, 19:39

Je vois bien l'erratum de la réédition de 1960 : "La peste soit de mon incroyable distraction. G. Perec."

39
Répondre en citant  
Mort précoce (sic) // Flashes // Ponctusion finale pour concluer // Ne pas hésiter surtout - le Lun 05 Mar 2012, 22:01

Ils en font des bonnes, quand même, sur ce site. Comment une mort (celle de Perec ou de quiconque) peut-elle être précoce ? L'auteur du papier ne sait pas écrire "flashes" au pluriel. Elle confond "ponctuer" et "conclure", certainement parce qu'elle amalgame avec "mettre le point final". Bref une page de plus qui sent la hâte et le bouclage mal relu.

On y trouve même cette scie des scies : Perec "n'hésite pas" à se dire écrivain, alors qu'il n'a pas encore été édité. << ne pas hésiter à >> est une des plus grosses sottises qu'on trouve un peu partout à l'écrit comme à l'oral dans la maison FC et aussi au dehors. Je me souviens même d'un invité qui disait "les Etats-unis n'ont pas hésité à utiliser la bombe atomique". Ah non, pas hésité vraiment ? Il ne s'agit pas de prendre la formule à la lettre, mais de constater qu'elle se glisse un peu partout chez les tireurs à la ligne, donnant régulièrement lieu à une nouvelle ânerie. En voici une de plus.

On veut bien croire au contraire et même on espère, que Perec a longuement hésité avant de se décider à toujours répondre à l'avenir "je suis écrivain". N'empêche quand dans un courrier à Maurice Nadeau il dit plutôt qu'il aimerait être écrivain, ou qu'il voudrait devenir écrivain, ou qu'il essaye de devenir écrivain.

On ne peut même pas dire que la rédactrice "n'a pas hésité" à tirer à la ligne, car quand on écrit laborieux, on hésite. Et quand on écrit correctement aussi, d'ailleurs. Les seuls qui n'hésitent pas ce sont ceux qui nous font ce site rempli de perles, parce que pour laisser passer autant d'erreurs, il faut ne pas hésiter c'est simple : les responsables du site ne doivent jamais seulement y poser l'oeil.

40
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Mar 06 Mar 2012, 21:08

Sur France Culture, i' font tout pour contredire Nessie :

@Nessie a écrit:.(...) c'est simple : les responsables du site ne doivent jamais seulement y poser l'oeil.
alors que rectification a été faite ici http://www.franceculture.fr/2012-03-03-un-roman-de-jeunesse-inedit-de-perec-refait-surface Suite à un message à la direction, peut-être ? En effet, au lieu de "un roman qu'il ponctue en 1960", qu'on pouvait encore lire hier, on lit désormais ceci le 06/03/2012 : "1957. Perec a vingt ans et se lance dans l'écriture du Condottière, un roman qu'il termine en 1960."
Une (petite) raison d'espérer ?

41
Répondre en citant  
Comment je me suis trompé, comment j'ai rectifié et comment je fais gaffe ! - le Mar 20 Mar 2012, 09:11

http://www.franceculture.fr/emission-frontieres-encyclopedia-britannica-r-i-p-2012-03-19

Voici une sorte de contre-exemple à ce qui précède. Au passage, je ne résiste pas au plaisir de poster une chronique d'Alexis Ipatovtsev. Notre Russe préféré tricote habilement et élégamment une chronique qui s'ancre à la fois dans une anecdote personnelle (une erreur dans l'une de ses chroniques) et les erreurs qui parsèment certaines encyclopédies pour appeler à la vigilance des éventuels lecteurs et/ ou auditeurs selon les cas.

Errare France Culture est     Page 4 sur 83

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 43 ... 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum