Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 77, 78, 79 ... 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Errare France Culture est    Page 78 sur 83

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Errare France Culture est - le Dim 10 Juil 2011, 18:05

Rappel du premier message :

COMPLÉMENT : plusieurs fils de discussion traitent de la langue française sur ce forum, Des déficits abyssinaux et autres barbarismes amusants ; On tique aux tics ; Langue française, le meilleur et le pire ; Le cabinet de curiosités linguistiques ; "Incroyable ! " ; Des voix et des ondes.

***********
Voilà quelques semaines, je m'étais dit qu'une émission sur le Japon pourrait présenter un peu d'intérêt. J'ai donc jeté un coup d'oeil sur le sommaire qui nous en était proposé sur le site internet de la radio. À ma grande stupeur, j'y ai lu ça ! Ce qui m'a coupé toute envie d'aller voir, écouter plus avant.

"En sensibilité avec l'actualité Japonaise, ce numéro de Radio Libre sera spécial et unique, avec des invités français et japonais, issus des mondes culturels de ces deux pays. Afin de donner une lecture du présent et de l'avenir créatif du Japon, la façon dont France et Japonse regardent....

Ces personalités participent de l'énergie culturelle , de l'identité créatrice du Japon, de la france.

Avet entre autres les écrivains Philippe Forest, Eric Sadin , l'éditeur de "livres d'asie" Philippe Picquier , les artistes palsticiens Rainier Ricolais et Kimiko Yoshida , le metteur en scène et directeur du théâtre de Gennevilliers Pascal Rambert , le chef cuisinier Hisayuki Takeuchi ...."
Radio Libre 19 03 2011

Hormis ce fait qu'à France Culture, on paraît infoutu de mettre des majuscules,  de construire des phrases correctes et d'employer un vocabulaire approprié, de poser l'angle de l'émission de façon un peu précise, efficace et élégante, on en vient à se poser quelques questions sur l'image que cette radio souhaite donner d'elle-même.

On nous rebat(*) les oreilles avec des histoires de francophonie, d'importance de la présence de la radio sur l'internet et on a quoi comme résultat ? Cette bouillie ridicule pour rester correct.

OPA peut clamer que la guerre des idées n'est pas encore gagnée. Mais enfin, il faudrait que par-delà les déclarations, il regarde un peu l'image que donne d'elle-même "sa" radio car avec ce genre de productions, c'est sûr, "elle est pas gagnée, la guerre".

Mais reconnaissons que Radio Libre n'est pas seule à nous livrer de petits textes mal foutus, pas relus, tout bourrés de fautes :
(...)
La tragédie antique : Echylle, Sofokle et Eussipide, trois auteurs que nous aimons beaucoup à France Culture !  study


(*) Formulé initialement : "on nous rabat les oreilles" par l'auteur. Correction apportée par la modération, suite à la remarque du contributeur élite faite plus loin dans ce fil.
* * *

771
Répondre en citant  
Anselme : En vous remerciant - le Dim 15 Mai 2016, 21:46

Anselme(http://www.regardfc.com/t398p770-errare-france-culture-est#25792) a écrit:Légende de la photo illustrant le dernier Salon noir, Archéologie d'une catastrophe : Fukushima :
Site de Urajiri, surplombant la pleine lessivé par le tsunami
France Culture : actualité d'une catastrophe.

Je dirais même plus :

772
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Lun 16 Mai 2016, 20:38

On garde pour le bêtisier "la pleine lessivé par le tsunami". Merci pour les deux posts précédents, la capture d'écran donnant également à lire : "Une triple catastrophe, humaine et naturelle, s'opère alors". Spontanément, on aurait plutôt envie de lire "Une double catastrophe", vu ce qui suit. Ou alors ajouter, par exemple, "technologique". Mais peut-être que cela se discute, car à France Culture la catastrophe est inflationniste.  

773
Répondre en citant  
« Une appétence à l'écriture » (ça vient de sortir) - le Mer 18 Mai 2016, 23:30

Une émission sur la littérature et notamment sur un grand styliste ? Un descriptif fautif s'imposait... "De la la Yougoslavie au Japon, de la Turquie aux Iles d'Aran, ces pérégrinations nourrissent son appétence à l'écriture et au témoignage littéraire dès 1968." Nicolas Bouvier (1929-1998)

Appétence :  Le 04 avril 2013_  Emplois fautifs

Le nom appétence désigne une tendance qui porte tout être vers ce qui satisfait ses instincts, ses besoins, et notamment ses besoins alimentaires. On pourra ainsi dire d’un malade qu’il ne montre aucune appétence pour tel ou tel régime alimentaire. Ce terme est un mot ancien qui fut longtemps peu employé. Quand l’Académie l’introduisit dans son Dictionnaire, en 1740, elle assortit sa définition de la remarque suivante : « Il n’a guère d’usage qu’en matière de Physique » (rappelons qu’à cette époque le nom physique n’avait pas le sens qu’il a actuellement, mais qu’il désignait les sciences naturelles).

Si appétence, par sa forme même et son étymologie, se rapproche d’appétit, il convient de ne pas l’employer avec les sens figurés de ce dernier, même si sa relative rareté et sa terminaison en -ence, caractéristique des noms abstraits, lui donnent un aspect plus savant.

On dit
Un appétit de savoir
Un goût marqué pour la lecture
Un désir de connaissances

On ne dit pas
Une appétence de savoir
Une appétence de lecture
Une appétence de connaissances

774
Répondre en citant  
Après la lessive, le repassage. - le Ven 20 Mai 2016, 00:32

Merci à Jean-Luuc pour l'image, sinon personne n'aurait cru à cette légende,
car merci aussi à Vincent Charpentier pour la correction.

775
Répondre en citant  
? - le Sam 21 Mai 2016, 23:17

Début d'écoute de Supersonic de ce samedi à 23h. Envie de quelques précisions et tombé sur ceci : "Les autistes étant souvent "hyperacousiques", ultra sensibles au son (notamment), il faut par exemple éviter que les lieux renvoient à leurs cris des fréquences qui amplifierait des crises ou des malaises...".

"il faut par exemple éviter que les lieux renvoient à leurs cris des fréquences qui amplifierait des crises ou des malaises...".

C'est intéressant. Comme l'est également le langage de Thomas Baumgartner. A-t-il fait un stage chez Marie Richeux ?

Addendum. Nous avons aussi ce curieux petit passage : "Une culture "underground" dont les caractéristiques d'hybridations musicales et technologiques, dont l'évocation permet d'évoquer le concept de "créolisation machinique"."

Le français made in France Culture ne finira jamais de nous étonner.

776
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 22 Mai 2016, 11:51

@ Philaunet

Je crois que Thomas Baumgartner n'est pas du tout représentatif du style de France (ex)Culture, ni de la niaiserie Maririchienne. Son défaut est plutôt l'abus d'un jargon spécialisé, auquel on trouvera une initiation en fréquentant ardemment ArteRadioPointCom, ce club des frapadingues du son, héritiers revendiqués de la faction dure de l'ACR et du Service de la recherche de l'ORTF.

Résultat : ce bizarre hexagonal que Robert Beauvais n'avait pas prévu. Supersonic est une émission de niche qui a le pouvoir de décourager tous ceux qui, le plus sincèrement du monde, aimeraient s'intéresser aux aspects à la fois techniques et psychologiques du son. C'est dommage. Ca serait certainement lui rendre un service (et à l'auditeur aussi, dans le même temps) que de lui signaler à quel point son émission s'enlise dans l'ésotérisme, car en tant que producteur lors de ses précédentes formules il s'était plutôt placé dans le club des espoirs pour une renaissance de France Culture.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

777
Répondre en citant  
Se préparer et penser en premier lieu AUX AUDITEURS - le Dim 22 Mai 2016, 12:17

Nessie(http://www.regardfc.com/t398p780-errare-france-culture-est#25856) a écrit:@ Philaunet

Je crois que Thomas Baumgartner n'est pas du tout représentatif du style de France (ex)Culture, ni de la niaiserie Maririchienne. Son défaut est plutôt l'abus d'un jargon spécialisé, auquel on trouvera une initiation en fréquentant ardemment ArteRadioPointCom, ce club des frapadingues du son, héritiers revendiqués de la faction dure de l'ACR et du Service de la recherche de l'ORTF.
En tous les cas ceci paraît complètement improvisé. Les invités étant en duplex, il fallait préparer une intervention claire et nette, mais pour reprendre le diagnostic de Yann Sancatorze, on entend une nouvelle fois du propos flou, délayé et redondant avec beaucoup de "ça". C'est peut-être Bruno Denaes, le médiateur/formateur qui a dû dire aux journalistes d'utiliser "ça", comme chez Richeux on ajoute "là" à tout mot pour laisser coi son interlocuteur devant le vide asséné avec tant de conviction...
Nessie(http://www.regardfc.com/t398p780-errare-france-culture-est#25856) a écrit:Résultat : ce bizarre hexagonal que Robert Beauvais n'avait pas prévu. Supersonic est une émission de niche qui a le pouvoir de décourager tous ceux qui, le plus sincèrement du monde, aimeraient s'intéresser aux aspects à la fois techniques et psychologiques du son. C'est dommage. Ca serait certainement lui rendre un service (et à l'auditeur aussi, dans le même temps) que de lui signaler à quel point son émission s'enlise dans l'ésotérisme, car en tant que producteur lors de ses précédentes formules il s'était plutôt placé dans le club des espoirs pour une renaissance de France Culture.
Oui, mais très vite on a déchanté, son côté "salut, salut" débraillé, pour une radio entre copains au service des copains, a pris le dessus. Je veux bien être convaincu du contraire avec des interventions intéressantes.

778
Répondre en citant  
La poésie en de mauvaises mains - le Mar 24 Mai 2016, 23:20

"La présentation de cette semaine s’accompagne de citations issue d’un travail théâtral " ["issues", s'il fallait employer ce mot]

On dirait de l'ex-Richeux : "Notre insouciance prédatrice se tourne embarrassée vers cet oubli : les animaux.", mais c'est du Bonnaffé.

"l’émotion première des poèmes à bestiaux.". Qu'est-ce ?

L'écoute ici. Se munir d'aspirine. Au Bestiaire la poésie

779
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Mer 25 Mai 2016, 23:45

Légende de la photo illustrant l'entretien avec François Hollande à la Fabrique :
Françoise Hollande à "la Fabrique de l'Histoire" avec Emmanuel Laurentin

780
Répondre en citant  
Le bâclé, signe certain de France Culture - le Jeu 26 Mai 2016, 09:24

Anselme(http://www.regardfc.com/t398p780-errare-france-culture-est#25893) a écrit:Légende de la photo illustrant l'entretien avec François Hollande à la Fabrique :
Françoise Hollande à "la Fabrique de l'Histoire" avec Emmanuel Laurentin
À cette heure, toujours la même légende Hollande (ça rime, avec ou sans raison ?).

Aux Nouveaux Chemins de l'Ignorance la Connaissance, on écrit Schopenhauer sans /c/ : "explication de texte :Shopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation" (et "le monde" comme le journal) Bac philo 2016

Notons également que l'invitée travaille en pleine nature : Clémentine Gourdon : professeur de philosophie au Lycée en forêt de Montargis (cf. Lycée en Forêt)

781
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Mer 08 Juin 2016, 21:53

Petit jeu : dans la page de ce dossier thématique (à quoi servent-ils? Combien coûtent-ils? N'existent-ils que pour créer des liens de recherche dans Google?), et dans les cartes du monde présentées, passez votre souris sur la Turquie... Apparemment, on préfère faire appel à de la traduction automatique quand (horreur!) on rencontre de l'anglais (sabir inconnu des néo-personnels de FC).

(J'allais faire une mauvaise blague sur la passage de la souris au dessus de Malakoff mais je m'abstiendrai)

Errare France Culture est     Page 78 sur 83

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 40 ... 77, 78, 79 ... 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum