Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 41 ... 78, 79, 80 ... 84  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Errare France Culture est    Page 79 sur 84

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Errare France Culture est - le Dim 10 Juil 2011, 18:05

Rappel du premier message :

COMPLÉMENT : plusieurs fils de discussion traitent de la langue française sur ce forum, Des déficits abyssinaux et autres barbarismes amusants ; On tique aux tics ; Langue française, le meilleur et le pire ; Le cabinet de curiosités linguistiques ; "Incroyable ! " ; Des voix et des ondes.

***********
Voilà quelques semaines, je m'étais dit qu'une émission sur le Japon pourrait présenter un peu d'intérêt. J'ai donc jeté un coup d'oeil sur le sommaire qui nous en était proposé sur le site internet de la radio. À ma grande stupeur, j'y ai lu ça ! Ce qui m'a coupé toute envie d'aller voir, écouter plus avant.

"En sensibilité avec l'actualité Japonaise, ce numéro de Radio Libre sera spécial et unique, avec des invités français et japonais, issus des mondes culturels de ces deux pays. Afin de donner une lecture du présent et de l'avenir créatif du Japon, la façon dont France et Japonse regardent....

Ces personalités participent de l'énergie culturelle , de l'identité créatrice du Japon, de la france.

Avet entre autres les écrivains Philippe Forest, Eric Sadin , l'éditeur de "livres d'asie" Philippe Picquier , les artistes palsticiens Rainier Ricolais et Kimiko Yoshida , le metteur en scène et directeur du théâtre de Gennevilliers Pascal Rambert , le chef cuisinier Hisayuki Takeuchi ...."
Radio Libre 19 03 2011

Hormis ce fait qu'à France Culture, on paraît infoutu de mettre des majuscules,  de construire des phrases correctes et d'employer un vocabulaire approprié, de poser l'angle de l'émission de façon un peu précise, efficace et élégante, on en vient à se poser quelques questions sur l'image que cette radio souhaite donner d'elle-même.

On nous rebat(*) les oreilles avec des histoires de francophonie, d'importance de la présence de la radio sur l'internet et on a quoi comme résultat ? Cette bouillie ridicule pour rester correct.

OPA peut clamer que la guerre des idées n'est pas encore gagnée. Mais enfin, il faudrait que par-delà les déclarations, il regarde un peu l'image que donne d'elle-même "sa" radio car avec ce genre de productions, c'est sûr, "elle est pas gagnée, la guerre".

Mais reconnaissons que Radio Libre n'est pas seule à nous livrer de petits textes mal foutus, pas relus, tout bourrés de fautes :
(...)
La tragédie antique : Echylle, Sofokle et Eussipide, trois auteurs que nous aimons beaucoup à France Culture !  study


(*) Formulé initialement : "on nous rabat les oreilles" par l'auteur. Correction apportée par la modération, suite à la remarque du contributeur élite faite plus loin dans ce fil.
* * *

781
Répondre en citant  
Turquie = Dinde (Erdogan va protester) - le Sam 11 Juin 2016, 20:24

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t398p780-errare-france-culture-est#26022) a écrit:Petit jeu : dans la page de ce dossier thématique (à quoi servent-ils? Combien coûtent-ils? N'existent-ils que pour créer des liens de recherche dans Google?), et dans les cartes du monde présentées, passez votre souris sur la Turquie... Apparemment, on préfère faire appel à de la traduction automatique quand (horreur!) on rencontre de l'anglais (sabir inconnu des néo-personnels de FC).

(J'allais faire une mauvaise blague sur la passage de la souris au dessus de Malakoff mais je m'abstiendrai)

Turquie = Turkey = dinde. Pas mal !

Notez en passant que "Dinde", vient des mots /d'Inde/  de "poule/poulet d'Inde", l'oiseau venant originellement de l'Abyssinie, nous dit le CNRTL. Sur le fait que l'Afrique soit confondue avec l'Inde, voir ci-dessous, ce n'est pas simple...

Quant au mot "dinde" en turc, il se dit "hindi" et serait la reprise de notre "d'Inde" sans préposition.

Comment le nom de la Turquie est devenu en anglais celui de l'oiseau dont un heureux spécimen est gracié chaque année par le Président des États-Unis, voir plus bas.

Vous voyez que ces dossiers thématiques ont une utilité...

Turkey (n.)
   1540s, originally "guinea fowl" (Numida meleagris), a bird imported from Madagascar via Turkey, and called guinea fowl when brought by Portuguese traders from West Africa. The larger North American bird (Meleagris gallopavo) was domesticated by the Aztecs, introduced to Spain by conquistadors (1523) and thence to wider Europe. The word turkey first was applied to it in English 1550s because it was identified with or treated as a species of the guinea fowl, and/or because it got to the rest of Europe from Spain by way of North Africa, then under Ottoman (Turkish) rule. Indian corn was originally turkey corn or turkey wheat in English for the same reason.

   The Turkish name for it is hindi, literally "Indian," probably influenced by Middle French dinde (c. 1600, contracted from poulet d'inde, literally "chicken from India," Modern French dindon), based on the then-common misconception that the New World was eastern Asia.

       After the two birds were distinguished and the names differentiated, turkey was erroneously retained for the American bird, instead of the African. From the same imperfect knowledge and confusion Melagris, the ancient name of the African fowl, was unfortunately adopted by Linnæus as the generic name of the American bird. [OED]


The Online Etymology Dictionary

782
Répondre en citant  
À peu près... - le Dim 12 Juin 2016, 09:46

Premiers mots du descriptif du Salon noir Au fond des grottes, Neandertal spéléologue ? : "176 000 ans, à 2 mille ans prêts". De l'à-peu-près grammatical...

783
Répondre en citant  
Bac sans doute, mais mention exécrable. - le Ven 17 Juin 2016, 09:52

Chez Aurélie Charon :

elle ne comprends pas très bien
C’est un regard qui dans les films d’Eran Riklis, défit les frontières, et les miradors.
Elle est qui devenue qui elle est grâce et à cause de l’héritage.


Chez Marie Viennot :

Cette démarche n'est pas répréhensible en soit.
Les représentants d'intérêt devront être inscrit
Des députés ont cherché à préciser ce bilan d'activité pour qu'il permette de retracer l'empreinte normative des lobbys, qu'ils publient clairement les amendements qu'ils ont proposé
[et pas seulement l'accord manquant à "proposé"]
une sanction pourra être décidé
Au final le rapporteur du projet de loi  Sébastien Denaja a répondu a eu un avis défavorable

784
Répondre en citant  
Une base élargie... - le Ven 17 Juin 2016, 18:45

Signé Éric Chaverou (forcément, quoique...) : "un cabinet américain d’affaires publiques et de communication stratégique basé dans le monde entier".
Le dossier thématique qui ne sert à rien

PS. Si l'on commence à tout lire, c'est tout le bêtisier grammatical qu'on va trouver... Tiens, ça continue : "35 personnes travaillent sous ses ordres pour une soixantaine de clients, dans le domaine pharmaceutique, financier, internet, le transport, le sport, le divertissement, le bricolage ou de la grande distribution" [dans le domaine ou dans les domaines ? dans le domaine le bricolage ? ]

785
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Sam 18 Juin 2016, 14:23

Quelle tristesse à la lecture de cette page bâclée : Guerre de 14 : fragment magnétique :

- Voyage au bout de nuit L.F.Céline
- Un trésor sonore enregistré à l'aide d'un magnétophone à bande, de plus de quatre cent heures d'enregistrements.
- Il nous a fait écouté ses bandes. Ces voix rauques, ces souffles chauds, ces grésillement distordus.
- Fabriquer un essai radiophonique parfois heurté, ou les fragments résonnent, s'entrecoupent au delà de la chronologie historique.
- Merci à Laure Cessin, et aux archives départementale de St Etienne (ou toutes les archives sonores ont été numérisées).

Je vous invite néanmoins à l'écoute de cette excellente émission.

786
Répondre en citant  
Sur l'album de la Comtesse de la rue des petites perles - le Lun 11 Juil 2016, 10:45

Encore un titre à clics : Cabu sur les tabous du Canard enchaîné : « la mort, la maladie, le cul... » . Qui comprendra que la page Internet de France Culture échos (ex-Mémoires vives dont on n'a plus de nouvelles depuis le 17 mars 2016, en plus d'être inscrite aux abonnés absents du moteur de recherche interne), découpée en 5 épisodes, est une brève histoire du Canard enchaîné publiée à l'occasion du centenaire de sa naissance ?

Centenaire qui pose lui-même question puisque deux dates sont retenues pour borner la naissance du journal : le 10 septembre 1915 et le 06 juillet 1916. La page écrite par Chloé Leprince date du 04 septembre 2015 sur le site de France Culture. Et, comme le Canard a choisi de célébrer dans ses pages la seconde date (n°4993, mercredi 6 juillet 2016), le papier numérique est à nouveau exposé dans la vitrine de la page d'accueil du site. Sans relecture.

« L'épisode 5/5 » est un hommage involontaire de Chloé Leprince à la rubrique Rue des Perles du palmipède (qui recense à travers la presse déchaînée toutes sortes de bourdes et autres fautes d'orthographe). Alors que la journaliste choisit de traiter l'absence quasi totale de femmes à la rédaction du journal et la misogynie des membres qui le composent, nous lisons : Vingt-ans plus tard, les effectifs féminins ont doucement progressé. Dominique Simonnot, qui tenait à Libération les "Carnets de justice" jusqu'en 2006 a rejoint la rédacfion - et y restée. Forcément, à force de titrer « la mort, la maladie, le cul... ».

Dans ce paragraphe, également, d'autres fautes :  (...) et y restée + Mais Valentine De Coin Coin et Jeanne Lacanne seront restés le pseudo féminin de rédacteurs masculins. Plus loin : Ce dernier [Valery Giscard d'Estaing] sera d'ailleurs régulièrement étrillé durant son septennat par le Canard, comme le montre Le vrai Canard, passionnante enquête non-agiographique de Karl Laske en 2008 chez Stock.

787
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Mar 19 Juil 2016, 00:55

Chloé Leprince « ré-éditorialise » (selon le mot de la directrice Sandrine Treiner) sur le site de France Culture la série d'émissions L'âge des possibles (été 1996) en conviant les invités de Sylvain Bourmeau et Thierry Grillet à faire retour sur leurs déclarations tenues vingt ans plus tôt.

L'entretien écrit de Laëtitia Masson publié le 18 juillet 2016 vient s'ajouter aux cinq déjà mis en ligne. Avec la rigueur qu'on lui connaît... :

-Rendez-vous vingt ans plus tard avec une cinéaste plutôt heureuse d'être restées "dans les franges".
- Laetittia Masson était d’emblée partante pour une interview vingt ans après (...) (pas un seul tréma sur le -e du prénom sur la totalité du papier)
- Un “très beau premier film”, disait alors le journaliste, pitchant au plus simple (...) (En 1996, Sylvain Bourmeau se contentait peut-être plus de résumer au plus simple... mais ça reste à vérifier.)
- De la première scène par laquelle débute le film (...) (On n'en attendait pas moins...)
- Les interrogations que j’avais soulevées avec ce premier film, je les trouve juste encore aujourd’hui (...)
- [Elle] avoue un petit complexe vis-à-vis d’ouvrages plus savants, vie des idées ou essais philosophiques, qui l’intéressent mais l’intimide encore - “sûrement un petit manque d’éducation”.
- Il est frappant comme ils sont nombreux, parmi la quinzaine d’invités revus vingt ans plus tard, convoquent les anglo-saxons dans leur panthéon intime. (« à convoquer » probablement.)
- Masson, elle, cite Jonathan Franzen ou Russel Banks (...) (Pauvre Russell.)
- Loin d’être son expérience la plus contrainte (Contraignante peut-être ?)
- Dérivé logique de ses irritations face à une forme de bien-pensance prête à penser et manichéenne ou corollaire de sa biographie perso, maintenant que Laetitia Masson a des enfants (déjà ados) ou enseigne (à la FEMIS), elle dit que sa perspective a “un peu changé” : (une forme de bien-pensance prête à penser : pas mieux)

P.S. : On peut écouter l'entretien de Michel Houellebecq (à retrouver au milieu des vingt quatre entretiens) avec intérêt. Le silence qui précède les réponses de l'écrivain peut rappeler un temps révolu.

788
Répondre en citant  
Bruno Cadène bat Éric Chaverou (et il faut le faire !) - le Mar 19 Juil 2016, 20:38

Un honorable correspondant lisant de temps en temps le site de France Culture s'offusque à la lecture de l'introduction de la Revue de presse internationale lue par Bruno Cadène : "La convention républicaine à Cleveland dans l'Ohio pour désigner le candidat du Grand Old Party a débutée [sic]"

Apparemment, il n'a lu aucun des 794 posts précédents de ce fil, pas même le dernier relevé fait par Jean-Luuc ce matin. Sinon, il trouverait ce fautif accord du participe passé tout à fait dans la norme de l'usage du français sur cette antenne, dont le nom est formé de "France" et de "Culture", une vraie bizarrerie.

Rappelons-lui la norme de l'usage du français tel qu'elle s'incarne dans le texte de Bruno Cadène (bravo à ce dernier pour ces propositions de réformes de l'accord au passé composé !) :

du coté des supporters de Donald Trump.
la révolte anti-Trump a secouée la convention républicaine,
un happening surréaliste qui fait penser au journal berlinois que le Parti Républicain montre tous les signes [joli style...]
elle a tenue à le faire savoir
ils ne sont, évidement, pas parvenus [évidemment !]
des hautes grilles de 2 mètres 50 de haut
Des Américains plus en colère que politiquement engagé,
un mur encore plus impénétrable [qui veut pénétrer dans un mur ? Smile]

Ce "La convention républicaine (...) a débutée [sic]" n'était en fait qu'une mise en bouche.

Au fait, on ne parle pas de la vision unilatérale donnée par Bruno Cadéne à travers son choix d'extraits de presse. On est là aussi dans le tout à fait "normal"...

789
Répondre en citant  
Auditeurs mécontents du français de la station - le Lun 25 Juil 2016, 09:21

Le prétendu médiateur de Radio France transmet à la rédaction de France Culture les remarques sur le niveau "désespérant" de la langue écrite sur le site. Il pourrait plutôt renvoyer à cette rubrique qui répertorie depuis longtemps le mauvais français de la station.

Deux messages d'auditeurs donc :

Se relire, encore et toujours
perrine kuhn 21/07/2016 13:22 France Culture
Bonjour,
Je ne sais pas si c'est bien le lieu pour remonter ce type de message mais AU SECOURS il faut vite réviser ses cours de français. L'article "Pavel Cheremet, un journaliste indépendant assassiné à Kiev" est truffé de fautes plus vilaines les unes que les autres. Petit florilège (en version corrigée) : ...que l'Ukraine n'avait pas été confrontée / une mort qui avait entraîné / à affronter/ nous serons plus forts / la situation des médias s'est améliorée / l'Ukraine a gagné 22 places ...
C'est assez désespérant de voir un tel niveau d'écriture pour un journaliste. Sigh.
Cordialement,
Perrine


Médiateur : Message transmis à la rédaction de France Culture.

*******

Fautes d’orthographes presque systématiques sur Facebook
Erwan Bout 21/07/2016 7:32 France Culture
Entendons-nous bien : je ne suis pas un forcené de l'orthographe et une coquille de temps en temps cela arrive. Mais ces derniers temps la quasi totalité des communications de France Culture sur Facebook contiennent au moins une faute d'orthographe. En tant qu'enseignant demandant fréquemment à mes étudiants de travailler à partir de vos émissions, je suis très gêné quant au défaut d'exemplarité d'une chaîne pour laquelle l'on s'attendrait, plus que toute autre, au contraire.
J'imagine très bien les justifications : il faut aller vite, c'est un stagiaire/intermittent/sous-traitant qui s'en occupe, etc. Ce que je souhaite, ce ne sont pas des justifications, mais une élévation des exigences.
Bien cordialement,
EB


Médiateur Merci pour votre message que nous transmettons à la rédaction.

Depuis le temps...



790
Répondre en citant  
Cahier de vacances de français indispensable - le Lun 25 Juil 2016, 21:18

Philaunet(http://www.regardfc.com/t398p790-errare-france-culture-est#26389) a écrit:Le prétendu médiateur de Radio France transmet à la rédaction de France Culture les remarques sur le niveau "désespérant" de la langue écrite sur le site. Il pourrait plutôt renvoyer à cette rubrique qui répertorie depuis longtemps le mauvais français de la station.
(...) Médiateur Merci pour votre message que nous transmettons à la rédaction.
Le message n'est pas encore arrivé...

"deux candidats (...) qui fait chacun" ? Ne cherchez pas : France Culture
"les bavures de policiers se sont succédées" ? Ne cherchez pas : France Culture [succédé]

Du Grain à moudre d'été, le 25 juillet 2016

791
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Mar 26 Juil 2016, 05:13

On ne change pas une équipe qui gagne. De nouveau Chloé Leprince pour L'âge des possibles 20 ans après : Philippe Corcuff : « À l'université, l'engagement militant reste très dévalorisé. » (22 juillet 2016)

- Rencontre vingt après quelques espoirs douchés.
- La vie intellectuelle et tout particulièrement les sciences sociales se clivaient alors fortement. (ainsi les sciences sociales ne font pas partie de la vie intellectuelle)
- C’est ce qui me leurait en 1996.
- Il a longtemps publié dans les médias (Rue89, Médiapart…) des billets sur des comédies au cinéma, si possible américaines et souvent hors du radar de la cinéphilie. Mais le roman noir ou les séries peuvent aussi. Il appelle cela ses “dialogues transfrontaliers”.
- A 56 ans, son angle de tir hétérodoxe lui fait dire ceci, d’une université dépourvue lieux académiques ou dispositifs d’évaluations réellement dédiés à l’interdisciplinarité :
- Pour lui, c’est l’isolement vis-à-vis de la société qui s’est majoré en l’intervalle de vingt ans. (en l'espace de / dans l'intervalle de)
- Des travailleurs sociaux qui faisaient dix ans de travail social puis devenaient sociologue.
- Les chercheurs qui affichent un engagement serait-ils vu comme des agitateurs folkoriques ?

Contenu sponsorisé 

792
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est -

Errare France Culture est     Page 79 sur 84

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 41 ... 78, 79, 80 ... 84  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum