Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 42 ... 80, 81, 82, 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Errare France Culture est    Page 81 sur 83

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Errare France Culture est - le Dim 10 Juil 2011, 18:05

Rappel du premier message :

NOTA BENE : plusieurs fils de discussion traitent de la langue française sur ce forum, Des déficits abyssinaux et autres barbarismes amusants ; On tique aux tics ; Langue française, le meilleur et le pire ; Le cabinet de curiosités linguistiques ; "Incroyable ! " ; Des voix et des ondes.

***********
Voilà quelques semaines, je m'étais dit qu'une émission sur le Japon pourrait présenter un peu d'intérêt. J'ai donc jeté un coup d'oeil sur le sommaire qui nous en était proposé sur le site internet de la radio. À ma grande stupeur, j'y ai lu ça ! Ce qui m'a coupé toute envie d'aller voir, écouter plus avant.

"En sensibilité avec l'actualité Japonaise, ce numéro de Radio Libre sera spécial et unique, avec des invités français et japonais, issus des mondes culturels de ces deux pays. Afin de donner une lecture du présent et de l'avenir créatif du Japon, la façon dont France et Japonse regardent....

Ces personalités participent de l'énergie culturelle , de l'identité créatrice du Japon, de la france.

Avet entre autres les écrivains Philippe Forest, Eric Sadin , l'éditeur de "livres d'asie" Philippe Picquier , les artistes palsticiens Rainier Ricolais et Kimiko Yoshida , le metteur en scène et directeur du théâtre de Gennevilliers Pascal Rambert , le chef cuisinier Hisayuki Takeuchi ...."
Radio Libre 19 03 2011

Hormis ce fait qu'à France Culture, on paraît infoutu de mettre des majuscules,  de construire des phrases correctes et d'employer un vocabulaire approprié, de poser l'angle de l'émission de façon un peu précise, efficace et élégante, on en vient à se poser quelques questions sur l'image que cette radio souhaite donner d'elle-même.

On nous rebat(*) les oreilles avec des histoires de francophonie, d'importance de la présence de la radio sur l'internet et on a quoi comme résultat ? Cette bouillie ridicule pour rester correct.

OPA peut clamer que la guerre des idées n'est pas encore gagnée. Mais enfin, il faudrait que par-delà les déclarations, il regarde un peu l'image que donne d'elle-même "sa" radio car avec ce genre de productions, c'est sûr, "elle est pas gagnée, la guerre".

Mais reconnaissons que Radio Libre n'est pas seule à nous livrer de petits textes mal foutus, pas relus, tout bourrés de fautes :
(...)
La tragédie antique : Echylle, Sofokle et Eussipide, trois auteurs que nous aimons beaucoup à France Culture !  study


(*) Formulé initialement : "on nous rabat les oreilles" par l'auteur. Correction apportée par la modération, suite à la remarque du contributeur élite faite plus loin dans ce fil.
* * *

801
Répondre en citant  
Un ''Errare Radio France est'' créé par le médiateur - le Ven 26 Aoû 2016, 14:32

Oui, après Regards sur France Culture (dont c'est aujourd'hui le 7e anniversaire) et sa rubrique "Errare France Culture est" (800 billets sur 80 pages), voici que le Médiateur répertorie en un seul fil les commentaires des auditeurs de Radio France pointant les défaillances des stations en matière de langue française : Langue française. Toujours en retard d'un ou plusieurs métros, Radio France... Déjà 136 courriers sur 14 pages en quatre mois (pour toutes les antennes, mais France Culture est très bien représentée...).

On prédit un bel avenir à cette rubrique.

802
Répondre en citant  
Emploi de mots sans connaissance de leur sens - le Mar 06 Sep 2016, 19:02

Mais qui donc écrit les descriptifs de Carbone 14/ Le Salon noir ? Il est quand même problématique de lire chaque semaine un texte ou bien fautif ou bien illogique.

Le premier numéro de Carbone 14 nous offre :
"il y a quelques 10000 ou 9000 ans " [quelque]
"quelles seront les conséquences du brexit pour les chercheurs et archéologues anglais ?" [pas seulement anglais, mais aussi écossais, gallois et irlandais du nord...]

et que signifie ceci où "pour autant" qui signifie "malgré cela" n'a pas de sens dans la phrase : "Le « Brexit », ou british exit constitue la récente sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Pour autant et bien avant le vote du 23 juin 2016, l’histoire et l’archéologie révèlent-elles d’autres phénomènes isolationnistes de nos voisins anglais ? "

Peut-on aussi signaler que le Royaume-Uni est, jusqu'à preuve du contraire, toujours membre à part entière de l'Union européenne et n'est d'aucune manière encore sorti de l'U.E. Selon certains experts cela pourrait arriver dans un ou deux ans, ou ne jamais se produire...  (cf. Brexit: The Legal Minefield).

Sur Carbone14/Le Salon noir, voir aussi Spéléofact du jour

@ Yann Sancatorze : trouvez-vous parfois des fautes dans les descriptifs anglais de la BBC ou de NPR ? Je n'en vois que très exceptionnellement pour ma part. Pareil pour le site de SWR 2, radio allemande, où en 15 ans de lecture quotidienne, j'ai dû voir une seule et unique inversion de lettres.

803
Répondre en citant  
Langue et idées : ça ne vole pas haut - le Dim 18 Sep 2016, 17:22

Xavier Bouscarel dans un de ses billets politiques intitulé "Si y'en a que ça les démange..."* : "Il est bon de vouloir faire rayonner la langue française. Mais faut-il encore savoir la manier. Ça commence par le respect de l’orthographe, de la grammaire, de la syntaxe (...) si la langue est le produit d’une histoire et d’une culture, qu’il faut respecter, le reflet d’une vision du monde qui dit beaucoup de celui qui l’emploie, elle est surtout le support des idées qu’il veut faire passer. "

À faire passer à France Culture...

Les langues présenteraient de nombreux sons en commun par Lucas Valdenaire

. Sa conclusion principale paraît évidente à premières vues [à première vue]
. des quelques 6.000 langues parlées [quelque]
. Autrement dit : il n'y a aucun raison que les sons d'un mots nous donne son sens. ["les sons d'un mots nous donne" : on frise le top niveau...]

Le genre flou aux Nouvelles vagues, c'est une seconde nature : Vie privée des intellectuels

. la manière dont sont mises en scène les intellectuels à l'écran. ["intellectuelles" ?]

* Relevé par masterkey dans le billet L'ânerie du jour du mardi 15 mars 2016 à relire.

804
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 02 Oct 2016, 10:00

France Culture au sommet de sa forme  : "Faîtes de beau rêves, éveillé-e-s !"

Impératif de "faire" : "Faites". Quant à "de beau rêves"...

Tiens, l'écriture féministe du français débarque sur FC : " éveillé-e-s" ?

France Culture fait sa Nuit Blanche.  Manque de sommeil et sommeil de mauvaise qualité : maux de l'époque...

805
Répondre en citant  
Adèle Van Reeth et le discours indirect - le Ven 07 Oct 2016, 10:20

A l'instant dans Les nouveaux chemins, Adèle Van Reeth : "Nietzsche pose la question de  savoir comment devient on qui l'on est". Le temps que j'ouvre ce fil, que je rédige ce post tout en écoutant l'invité répondre, sans savoir si je vais tenir ou quitter l'écoute, voila qu'elle répète exactement la même phrase, avec la même erreur.

Il est 10h15 environ. Fin de la séquence à 10h17.
Dans une heure j'aurai remplacé cette indication par une pastille.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

806
Répondre en citant  
La langue fautive assumée - le Mer 12 Oct 2016, 13:33

Nessie(http://www.regardfc.com/t398p800-errare-france-culture-est#27133) a écrit:A l'instant dans Les nouveaux chemins, Adèle Van Reeth : "Nietzsche pose la question de  savoir comment devient on qui l'on est". Le temps que j'ouvre ce fil, que je rédige ce post tout en écoutant l'invité répondre, sans savoir si je vais tenir ou quitter l'écoute, voila qu'elle répète exactement la même phrase, avec la même erreur.

Il est 10h15 environ. Fin de la séquence à 10h17.
Dans une heure j'aurai remplacé cette indication par une pastille.
Merci, mais l'heure a passé et nous sommes quatre jours plus tard. Chacun attend avec une impatience non dissimulée d'écouter cet exemple de langue van reethienne...

Au fait : "On se demande tout de suite quels sont les pays les plus visités" de l'inénarrable Thierry Garcin aux Enjeux internationaux

807
Répondre en citant  
France Culture nous gâte - le Mer 12 Oct 2016, 13:38

"Dans cet essai de philosophie d’une centaine de page, François Jullien proposent une réflexion  (...)"

L'identité culturelle : une notion à dépasser ? La Grande table (2ème partie)

Ἀντώνιοϛ Ἰωάνου Ναμνητεύϛ 

808
Répondre en citant  
Identitas radiophonica - le Mer 12 Oct 2016, 17:29

Philaunet(http://www.regardfc.com/t398p800-errare-france-culture-est#27181) a écrit:
"Dans cet essai de philosophie d’une centaine de page, François Jullien proposent une réflexion  (...)"

L'identité culturelle : une notion à dépasser ? La Grande table (2ème partie)
Peut-être cette inversion du nombre traduit-elle une subtile action militante (en faveur des théories du nombre) ; peut-être cette apparente double faute*  résulte-t-elle seulement d'une furieuse application de la récente réforme orthographique (inclusive)...  Une chose est sûre : cette manière aberrante d'écrire le français « pour le coup est bien l'un des socles de notre identité » (Vincent Lemerre scripsit).
http://www.regardfc.com/t738p30-partenariats-et-publicite-a-france-culture#27185
*Veuillez ne pas oublier que, grâce à M. Philippe Blanchet, cette notion de faute est tombée en désuétude (et que, sous l'influence du même professeur bourdivin de sociolinguistique, l'action à laquelle vous continuez de vous livrer (i.e. l'action (discriminatoire) consistant à relever les fautes d'autrui) tombera bientôt sous le coup de la loi (la L.D.H. et Mediapart y veilleront)).  Pour ce qui  regarde le pamphlet (erroné) de M. Blanchet, lire les contributions respectives d'Yann Sancatorze et de Philaunet (39 et 40) :
http://www.regardfc.com/t412p30-du-grain-a-moudre-2e-formule#25429

809
Répondre en citant  
Sauver l’interrogative indirecte - le Lun 17 Oct 2016, 07:16

Nessie(http://www.regardfc.com/t398p800-errare-france-culture-est#27133) a écrit:A l'instant dans Les nouveaux chemins, Adèle Van Reeth : "Nietzsche pose la question de  savoir comment devient on qui l'on est". Le temps que j'ouvre ce fil, que je rédige ce post tout en écoutant l'invité répondre, sans savoir si je vais tenir ou quitter l'écoute, voila qu'elle répète exactement la même phrase, avec la même erreur.

Il est 10h15 environ. Fin de la séquence à 10h17.
Dans une heure j'aurai remplacé cette indication par une pastille.
Pour vous donner raison, sur le site du médiateur : Sauvez l’interrogative indirecte FRançoise VERCHERE 10/10/2016 11:10 Radio France

Par pitié, Monsieur, rappelez à tous les journalistes que le français est une langue subtile qui fait la différence entre interrogative directe et interrogative indirecte. Je n'en peux plus d'entendre de plus en plus souvent et sur toutes les chaînes des phrases de ce genre : au hasard, hier sur France culture ( !) " le dilemme de savoir qu'est ce qu'on fait" 19h23 à peu près...ou encore toujours sur la même chaîne toujours hier " vous expliquez qu'est ce que l'islamisme" 12h42... "ce que"," la manière dont", "la raison pour laquelle", etc sont-ils des mots trop compliqués à utiliser ?
"De quoi est-ce qu'on l'accuse donc t-on ?" du regretté tribunal des flagrants délires, qui m'a tant fait rire, ne sera bientôt même plus drôle puisque personne n'en verra le sel...sauf les vieux profs de français comme moi !
Bien à vous,
Françoise Verchère

810
Répondre en citant  
Cherchez l'homme - le Mar 18 Oct 2016, 21:10

Le livre dont parle Erner dans sa chronique pour dire qu'il ne faut pas en parler est mentionné ainsi : "pourquoi est-ce le Davet et l’homme qui déclenche autant de polémiques (...)" .  "Davet et l'homme"...

Les noms inscrits sur ce livre sont Gérard Davet et Fabrice Lhomme

Et puis Erner est fâché avec les accords : "des propos qu’on a entendu cent fois " [entendus]

Le reste n'a aucun intérêt. Ou alors un intérêt quant à la disparition de la mission culturelle de France Culture dans la Matinale.

811
Répondre en citant  
L'orthographe illustrée par l'émission de France Culture sur l'école - le Jeu 20 Oct 2016, 12:24

En légende d'une photo reproduite sur la page de Rue des écoles pour l'émission mentionnée ici par Anton Aetolyce L'histoire vue par les élèves :

"Une enseignante donne un cour d'histoire-géographie à des élèves de première • Crédits : MYCHELE DANIAU / AFP - AFP"

"Un cour d'histoire". Encore un cancre au clavier.

À Rue des écoles, on préfère insister sur la manière de penser dans les règles (on a rarement vu une radio aussi engagée dans le formatage idéologique) plutôt que de commencer par vérifier comment s'écrivent des mots de base.

Errare France Culture est     Page 81 sur 83

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 42 ... 80, 81, 82, 83  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum