Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 44 ... 83, 84, 85

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Errare France Culture est    Page 85 sur 85

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Errare France Culture est - le Dim 10 Juil 2011, 18:05

Rappel du premier message :

COMPLÉMENT : plusieurs fils de discussion traitent de la langue française sur ce forum, Des déficits abyssinaux et autres barbarismes amusants ; On tique aux tics ; Langue française, le meilleur et le pire ; Le cabinet de curiosités linguistiques ; "Incroyable ! " ; Des voix et des ondes.

***********
Voilà quelques semaines, je m'étais dit qu'une émission sur le Japon pourrait présenter un peu d'intérêt. J'ai donc jeté un coup d'oeil sur le sommaire qui nous en était proposé sur le site internet de la radio. À ma grande stupeur, j'y ai lu ça ! Ce qui m'a coupé toute envie d'aller voir, écouter plus avant.

"En sensibilité avec l'actualité Japonaise, ce numéro de Radio Libre sera spécial et unique, avec des invités français et japonais, issus des mondes culturels de ces deux pays. Afin de donner une lecture du présent et de l'avenir créatif du Japon, la façon dont France et Japonse regardent....

Ces personalités participent de l'énergie culturelle , de l'identité créatrice du Japon, de la france.

Avet entre autres les écrivains Philippe Forest, Eric Sadin , l'éditeur de "livres d'asie" Philippe Picquier , les artistes palsticiens Rainier Ricolais et Kimiko Yoshida , le metteur en scène et directeur du théâtre de Gennevilliers Pascal Rambert , le chef cuisinier Hisayuki Takeuchi ...."
Radio Libre 19 03 2011

Hormis ce fait qu'à France Culture, on paraît infoutu de mettre des majuscules,  de construire des phrases correctes et d'employer un vocabulaire approprié, de poser l'angle de l'émission de façon un peu précise, efficace et élégante, on en vient à se poser quelques questions sur l'image que cette radio souhaite donner d'elle-même.

On nous rebat(*) les oreilles avec des histoires de francophonie, d'importance de la présence de la radio sur l'internet et on a quoi comme résultat ? Cette bouillie ridicule pour rester correct.

OPA peut clamer que la guerre des idées n'est pas encore gagnée. Mais enfin, il faudrait que par-delà les déclarations, il regarde un peu l'image que donne d'elle-même "sa" radio car avec ce genre de productions, c'est sûr, "elle est pas gagnée, la guerre".

Mais reconnaissons que Radio Libre n'est pas seule à nous livrer de petits textes mal foutus, pas relus, tout bourrés de fautes :
(...)
La tragédie antique : Echylle, Sofokle et Eussipide, trois auteurs que nous aimons beaucoup à France Culture !  study


(*) Formulé initialement : "on nous rabat les oreilles" par l'auteur. Correction apportée par la modération, suite à la remarque du contributeur élite faite plus loin dans ce fil.
* * *

841
Répondre en citant  
Don't worry, ce n'est pas le pire - le Sam 20 Jan 2018, 21:44

footsteps(http://www.regardfc.com/t398p830-errare-france-culture-est#29893) a écrit:A la une sur le site ouaibe de FC : fake news : traduisez mes seigneurs, nan je veux faire in the move.
Triste FC. Triste. Reste les nuits. Ouf on se reculturize. ne traduisez pas.
Le facteur de Radio France reçoit beaucoup de plaintes sur les anglicismes (cf. Usage du français), il est même un auditeur pour se plaindre de la reproduction de ces messages en estimant qu'ils permettent au facteur de ne pas publier de plaintes plus substantielles (cf. choix des messages du mediateur).

Les anglicismes sont peanuts dans l'emploi incorrect de la langue française à France Culture. Certaines phrases publiées sur le site ne contiennent que des mots dits "français" et elles n'en sont pas moins grossièrement fautives et parfois incompréhensibles. Alors...

Mais entendre Gardette ou Gesbert  se gargariser de "fake news", oui, cela peut irriter. Fake news : le vrai du faux de Frédéric Lordon. Dans le descriptif de cette émission, on trouve de curieuses formes de graphie (majuscules occultées, traits d'union disparus... "(...) fausses nouvelles. l'exécutif sera t il demain le régulateur en chef de l'information vérité". Avec en prime cette citation de l'égosillé de La Bastille ("je m'voyais déjà"...) un 46 ou 52 mars, on ne sait plus : « Tout le discours de la politique Macron fonctionne selon les schèmes de la fake news. » Lordon, vu ses récurrentes apparitions à l'antenne, a probablement un badge d'entrée à Radio France...

842
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est - le Dim 21 Jan 2018, 12:53

Aucun anglicisme ici, mais... "Pour s’y atteler deux auteurs qui creuse chacun son sillon depuis plusieurs ouvrages"  ou " la Nation n’est qu’un véhicule, le seul qui permette la démocratie selon lui et qui ne serait être tenu responsable des dérives" [saurait]

Avis critique par Raphaël Bourgois

Avouez qu'il est difficile d'ouvrir une page du site de France Culture sans tomber sur des  incorrections grammaticales majeures (que je n'ai pas le temps de signaler à chaque fois).

Sinon, les petits plaisirs de la formule ("les failles de la modernité") à France Culture (toujours l'émission ci-dessus) "Rémi Brague est l’auteur de nombreux ouvrages toujours très savants mais qui portent ces dernières années un projet intellectuel qui frise avec le politique : montrer les failles de la modernité"

L'exhaustivité, comme d'habitude, il n'est pas question d'universel, mais presque dans  "Au fil des chapitres Rémi Brague s’intéresse beaucoup aux mots, en philologue, et revient aux sources de La Religion pour interroger son rapport à la raison, au droit, à l’état*, à la liberté, à la violence…".  Quand il "interroge son rapport à", nous sommes bien sur France Culture.

Dans la catégorie "Autosatisfaction" :  "Deuxième temps de l’émission après la religion donc, la Nation. On n’a pas peur de s’attaquer à des sujets massifs et controversés."

* La majuscule est sans doute discriminante pour les autres mots communs...

843
Répondre en citant  
Un terme mal utilisé - le Jeu 01 Fév 2018, 22:31

Sous l'absence de modestie, la méconnaissance de la langue "Au moment où France Culture atteint un niveau historique en termes d’audience, la chaîne continue (...)".  

En termes de (Académie française) et «En termes de» : ne faites plus la faute ! Le figaro.fr Publié le 08/10/2017.

Le Rendez-vous du médiateur 01 02 2018

Médiator 

844
Répondre en citant  
dans mon métier j'ai toujours raison - le Jeu 01 Fév 2018, 23:01

Le réponse du médiateur :

Tout d'abord un grand merci pour votre attention mais il me semblait inutile de préciser qu'il fallait comprendre à la base "en termes juridique", l'audience étant la séance des tribunaux au cours de laquelle les affaires sont exposées aux juges et permettez-moi d’exprimer sur votre honorable forum l'expression de mon entière satisfaction en matière d'audimat.
Continuez de nous écoutez avec notre esprit d'ouverture en vous rappelant que  :
"C'est une radio qui approfondit toujours les sujets qu'elle traite ; l'exigence est la clef du succès.205.000 auditeurs quotidiens de moins de 35 ans ; la hausse de l'audience se fait auprès des 13-24 ans, sur un public étudiant. Savoir renouveler ses publics, c'est aussi une mission de service public."

BD et ST

845
Répondre en citant  
Délivrer la justice (de quoi ?) - le Ven 16 Fév 2018, 07:52

"Après la parole libérée, comment délivrer la justice ? "

+ La « libération de la parole » sur les violences sexuelles, contre lesquelles lutte le gouvernement actuelle, aurait-elle réellement créée un climat du « soupçon » ?

+ l’émoi et l’emballement médiatique qui peuvent accompagnées les affaires

Les Matins 16 02 2018

846
Répondre en citant  
Bruno Denaes à Aude Lavigne (imaginaire) - le Jeu 22 Fév 2018, 21:30

Les Carnets de la création par Aude Lavigne 14 02 2018

"Leur force s’affirment par la couleur et leur semie-abstraction"


Médiateur Bruno Denaes : Je profite de votre message incompréhensible (...),  Pourriez-vous avoir la délicatesse de relire ce que vous écrivez, (...) Lorsque l’on écrit, le minimum est de se relire. Merci pour cette simple forme de correction et de politesse à l’égard de la personne à qui on s’adresse.

Réponse du médiateur à un auditeur **

*******************

* https://www.franceculture.fr/emissions/les-carnets-de-la-creation/les-carnets-de-la-creation-du-mercredi-14-fevrier-2018

** http://mediateur.radiofrance.fr/message/partie-pris-de-madame-claude-almos/

847
Répondre en citant  
Bruno Denaes recadre Clara Lecocq Réale (imaginaire) - le Mer 28 Fév 2018, 12:08

Le français "exemplaire" dans le Journal de 8 h par Clara Lecocq Réale (16 02 2018) :

"Les Américains ont-ils visés des mercenaires russes"

"Des frappes menés par Washington"

Rappel courrier du médiateur Bruno Denaes s'adressant à un correspondant : (...) Pourriez-vous avoir la délicatesse de relire ce que vous écrivez (...) Lorsque l’on écrit, le minimum est de se relire (...).

848
Répondre en citant  
Voie à suivre - le Ven 02 Mar 2018, 13:23

Dans Matières à penser  par Serge Tisseron le 23/02/2018 : Jouets régressifs ou auxiliaires thérapeutiques : quelle place pour les robots auprès des personnes âgées ?

On note : "L’utilisation des robots avec les personnes âgées constitue une voix importante de la recherche (...)". Sont-ce des robots qui parlent ?

Rappel d'une réponse à un auditeur faite par le médiateur des antennes de Radio France, Bruno Denaes :  "(...)  Pourriez-vous avoir la délicatesse de relire ce que vous écrivez, (...) Lorsque l’on écrit, le minimum est de se relire. Merci pour cette simple forme de correction (...)".  

849
Répondre en citant  
''pleine de villes sans cesses interrompues et toujours exhaustives'' (A. Bellanger) - le Mar 03 Avr 2018, 22:57

Mieux vaut ne pas approfondir la bouillie que sert chaque matin Aurélien Bellanger dans son billet La Conclusion. Celui du 02/04/2018 s'intitule La Poste, on y trouve ces formes dignes de l'écrivain auteur de plusieurs romans (avec l'aide de correcteurs d'édition, suppose-t-on) :

"Repérer, par exemple, ces protubérance blanche"
"je n’en avais jamais touchés".
"Peut-être en cherche t’on"
"pleine de villes sans cesses interrompues et toujours exhaustives".


Quand on pense qu'un certain Éric Chaverou (qui ne peut aligner quelques lignes sans grosse faute de langue) fait la promotion des correcteurs dans une interview sur le portail. C'est vraiment se moquer du monde. (Cf. Correcteur : une association souligne les qualités du métier pour le sauver 02.04.2018)

850
Répondre en citant  
Le quotidien sur le site - le Jeu 12 Avr 2018, 11:17

"des enquêtes diligentées par l’ONU ont déjà prouvées la responsabilité de l’armée de Damas"

"5 ans après le renoncement de l’administration Obama à réagir après le franchissement de la « ligne rouge » qu’était alors censée représenter l’usage d’armes chimiques" [l'usage d’armes chimiques était censé représenter le franchissement de la « ligne rouge » ]

"Si les opinions occidentales devraient se satisfaire (...) qu’auraient à gagner les civils Syriens" ["si... devraient" ? ; civils syriens]
L'Invité des Matins 12 04 2018

Éducation : Blanquer veut revenir à la «leçon» de grammaire
• Par  Caroline Beyer
• Publié le 11/04/2018 à 19:56

Renvoyer quelques employé(e)s de France Culture à l'école s'impose.


Contenu sponsorisé 

851
Répondre en citant  
Re: Errare France Culture est -

Errare France Culture est     Page 85 sur 85

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 44 ... 83, 84, 85

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum