Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

France Culture et la critique    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Culture et la critique - le Ven 11 Nov 2011, 10:46

Rappel du premier message :

L'intolérance à la critique est un symptôme de régression démocratique.



Ce forum s'est donné pour objectif de rendre aux auditeurs de France Culture un espace d'expression critique qui serait à la fois :
- ouvert en lecture publique, contrairement au courrier d'auditeurs.
- indépendant de la chaîne, au contraire des espaces contrôlés que sont le site de FC où les remarques dérangeantes sont couramment liquidées, les pages face-book de FC où ces remarques peuvent se trouver subitement censurées, le vasistas du médiateur et maintenant le répondeur de la Dispute)

De même que le programme, la critique n'existe que si elle est reçue par ceux à qui elle est destinée. Or nous savons que les critiques envoyées à France Culture sont lues : aussi bien le courrier des auditeurs, que les remarques exprimées dans ce forum et ailleurs ; mais qu'en est-il de la compréhension accordée à ces voix critiques par les cadres de la chaîne ? Pour en juger, voyons leur réaction.

Ce fil est ouvert pour traiter de la réponse donnée aux critiques de France Culture, qui s'expriment ici et là ; pour donner à cette réponse écho et commentaires. Le fil est ouvert aussi bien à l'intention des auditeurs satisfaits de l'écoute dont FC aura fait preuve, qu'à ceux veulent exprimer leurs doutes sur la sincérité et la bonne volonté de cette réception.



Quant à ceux qui jugent -à raison- que la déclaration placée en tête de ce post vaut aussi pour ceux qui critiquent, ils sont incités à lire et à enrichir le fil Critique de la critique, où l'on s'efforce de trier entre la critique sincère du programme, et d'autres pratiques qui, sous couvert de parler radio, ressortissent davantage au défoulement ou à l'agression, choses qu'ici on juge peu pertinentes sinon carrément stériles.
* * *

11
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Lun 13 Fév 2012, 06:03

Comme ça je n'imagine pas non plus sur France Culture un forum consacré à l'émission Répliques. Mais je m'intéresse juste pour le moment aux commentaires apportés aux émissions tels que j'ai pu les voir sur le site. Or je n'en ai jamais vu plus de dix sur la même émission pour établir ma liste, même si j'ai pioché au hasard pour ne pas y passer trop de temps.

Je fais une digression. En parlant d'émissions, c'est bien sûr au sens des diffusions qui portent chacune sur un sujet particulier. C'est d'ailleurs étonnant qu'il n'y ait pas une façon concise de distinguer ce sens de celui de la série régulière de telles diffusions, série qui porte un nom et qui est généralement animée par la même personne. Ouf ! Et encore je dois en oublier pour que ce que j'ai écrit vaille définition.

Pour en revenir au sujet, tout dépend de la façon de valider, c'est-à-dire de censurer. Moi aussi je suis très libertaire. Mais je reconnais que, dans certaines circonstances, parce que les contraintes naturelles et les procédures de régulation implicites sont absentes, on se trouve tout étonné de constater que la liberté des autres ne peut plus être contenue.
Je vais voir ce qu'en dit Nessie mais, a priori, si une personne à laquelle, en fonction des valeurs du lieu, on reconnaît une autorité, est capable de tout lire avec un œil exercé, eh bien qu'on lui confère le droit de trancher. Reste qu'il faut parfois sans doute motiver ses décisions, voire répondre aux contestations de certaines personnes censurées, ce qui prend aussi du temps et de l'énergie. Et puis, s'il est nécessaire qu'il y ait plusieurs relecteurs, c'est comme dans l'enseignement : pour ne pas qu'on soit accusé de faire deux poids deux mesures, il faudrait à la limite qu'il y ait des réunions d'harmonisation au sujet des cas litigieux.
Par ailleurs l’autogestion j'y crois, oui, mais seulement dans la mesure où il y a, comme ce que j'ai dit auparavant, de ces contraintes naturelles ou de ces procédures implicites (ou non) qui jouent. Il y a une expérience de pensée qui s'applique ici... qui dit en substance que si on pouvait faire ce qu'on voulait en toute impunité, on commettrait tous les crimes. Le pronom indéfini correspond au cas général, ce qui n'exclut pas les exceptions, mais je peux imaginer que les auditeurs de France Culture comme les autres se livrent à des débordements inadmissibles.

Quant au cas des activistes qui pourraient s'infiltrer, je reconnais qu'il pourrait poser problème dans le cadre simple que j'envisage. Une personne suffisamment intelligente et motivée peut sans doute manipuler, voire détruire un groupe. Si on ne dispose pas d'un relecteur à sa mesure, autant prier qu'un tel pervers n'arrive jamais !

12
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Lun 13 Fév 2012, 08:27

Bonjour aux contributeurs de ce fil. Je viens de lire vos posts avec intérêt et j'aurais une question. Pourquoi le fait de pouvoir laisser des commentaires sur les émissions vous semble-t-il une bonne chose ou une possibilité intéressante ?

13
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Lun 13 Fév 2012, 10:03

Bonjour Pieyre et Alain Machefert,

bienvenue sur le forum, merci d'y apporter un du sang neuf (non pas que notre vieux sang manque d'hémoglobine).

Un exemple d'émission où les commentaires dépassent régulièrement les dix contributions est Science Publique, où Michel Alberganti n'hésite pas à répondre ni à entretenir la discussion (17 commentaires sur la dernière émission : http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-peut-on-croire-a-la-matiere-noire-2012-02-03, où un invité de l'émission s'est aussi mouillé pour répondre aux commentaires).

Certains producteurs jouent clairement le jeu du dialogue, et laissent passer les commentaires critiques (Couturier, Laurentin, J.M. Four à ce que je sais).

Un des écueils dont souffrent les lieux de dialogue sur le site de France Culture, c'est à mon avis leur éparpillement. Chaque numéro d'émission enterre rapidement ce qui a pu se dire sur la page du précédent, il n'y a aucune lisibilité d'ensemble, aucun liant.

Il y aussi le redoublement avec les pages Facebook des émissions, et des bribes de blog qui subsistent encore de la période communiquante qui a précédé.

En raison de cette absence de forme, les communautés peinent à y émerger.

Sur les blogs au moins avait pu commencer quelque chose. Le présent forum est d'ailleurs né sur feu le blog Jean Lebrun.

Concernant la politique de modération du dialogue, on a essayé ici de démarrer sur un mode aussi libéral que possible, dans le cadre d'une modération a posteriori.

Il n'est pas étonnant que France Culture cherche à maîtriser davantage les chose et privilégie une modération a priori.



PS @Pieyre : souhaitez-vous des facilités pour écrire en Georgia? Je m'aperçois que la boîte de réponse rapide ne comporte pas d'accès aux différentes polices, mais comme vous inaugurez la chose, vous créez le besoin...




14
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Lun 13 Fév 2012, 10:36

Alors, Frédéric, je vous pose aussi ma question : ce dialogue, pour quoi faire, dans quel but, avec quel espoir, quel désir, etc. ?

15
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Lun 13 Fév 2012, 11:01

Eh bien, au moins parfois dans l'espoir d'offrir un feed-back aux producteurs, qui, sait-on jamais, rétroagiront sur leur production.

Dans le cas de Science Publique (et dans mon cas) le but peut-être clairement de chercher à bavarder au sujet du contenu de l'émission. Le contact avec un des protagonistes est alors un avantage net apporté par cet espace de commentaires du site.

16
Répondre en citant  
Professeur Mitsouko, voici ma copie - le Lun 13 Fév 2012, 16:43

Ma principale raison pour écouter France Culture est de m'instruire, de m'apprendre quelque chose. Les commentaires des auditeurs sont bien souvent une source d'information complémentaire, par des références notamment.
D'autre part, ils me permettent d'appréhender un sujet sous un autre angle que le mien, un point de vue qui m'avait échappé.
Et puis, on peut rêver, certains producteurs y sont peut-être sensibles et cela peut permettre d'améliorer leurs émissions.
Et une petite dernière, pour la route: certains commentaires sont amusants, volontairement ou non.

17
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Mar 14 Fév 2012, 09:27

Bonjour Masterkey,

Seras-tu mon Saint Patron en ce Royaume ?
Vois ci : une clef maître pour entrer ou bien un maître des clefs, tel Saint-Pierre portier du Ciel (parce qu'écrire, c'est être dieu mais c'est être mort ?) auquel mon prénom me lie; et un mathématicien pour qui cherche à être rigoureux. (Malheureusement, pour maître des clefs, l'anglais donnerait keymaster. Quelle drôle de langue on nous a donné là...)
Par ailleurs : oui, je tutoie Dieu et ses Saints, auxquels je ne crois pas; oui, depuis que j'ai passé quarante ans, je tutoie tout ce qui répond sur Internet. Mais dans la vie privée je ne suis pas aussi hardi. Alors qu'en est-il sur ce site ? J'ai constaté qu'on était plutôt respectueux des usages traditionnels. Je m'y plierai s'il le faut.

En ce qui concerne le sang neuf, je suis tout disponible. D'après l'origine de l'expression, il s'agirait de s'unir à quelque créature accueillante, voire à plusieurs. Il a l'air décidément intéressant ce site !

Dans le cas de la police Georgia c'était assez simple. Pour le premier message, le bouton était déjà là. Pour les messages de réponse il fallait demander la prévisualisation avant qu'il n'apparaisse. Mais, si on peut faire plus simple, je veux bien.

J'utilise rarement les facilités que permettent les sites, du genre : signature, avatar, cadre de citation, mise en relief du texte (sinon les italiques), etc. Mais je trouve que les polices proportionnelles sont souvent trop proportionnelles, c'est-à-dire que le confort de lecture n'est pas optimal, et ce n'est pas juste le fait que je deviens presbyte.
Ce qui me manque, de façon criante (Aaaaah !), c'est l'alinéa. Pour le confort et d'écriture et de lecture, la présentation qu'il permet est selon moi infiniment supérieure au format de la lettre commerciale anglaise qu'imposent les logiciels de création de sites internet, format qui réduit le nombre de niveaux de structuration du texte et qui implique de le faire défiler plus qu'il ne faudrait.

Par ailleurs je trouve très intéressant qu'on puisse contribuer à l'évolution du site. À l'occasion j'irai soumettre des questions dans le forum adéquat. Comme je ne sais pas ce qu'il vous est possible de faire sur ce site, ce sera peut-être hors de propos. On verra.

18
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Mar 14 Fév 2012, 13:47

Bonjour Pieyre,

Ni dieu ni saint (ni sein) à espérer trouver en cet antre de l'agnosticisme militant engagé, cet espace où l'on ne s'en laisse pas conter par une radio descendue d'elle-même de son piédestal.

L'histoire des pseudonymes est souvent faite d'une matière d'anecdotes qui ne parlent qu'à leur porteur, il ne faut pas trop y chercher de sens à portée publique.

Quoi qu'il en soit, je ne suis qu'un des administrateurs, mais j'ai effectivement le trousseau des clés techniques du forum, et c'est un plaisir de mettre les mains dans le cambouis à la demande des participants. Nous sommes ici hébergés par un fournisseur de forum "clé en main", ForumActif, ce qui restreint largement nos capacités, mais depuis notre démarrage en 2009, nous avons pris soin de débrancher quantité d'automatismes et de réécrire une bonne partie de l'apparence du forum, profitant des interstices où l'on pouvait se glisser.

Si vous avez quelque demande ou suggestion que ce soit, n'hésitez pas à la formuler sur le sous-forum "L'atelier". Beaucoup des choses qui ont été faites ici, le message du jour, la proposition d'écoute ou les extraits d'émissions, semblaient peu réalisables avant de s'y essayer, et les meilleures idées arrivent en ne pensant surtout pas aux contraintes.

En attendant, la boîte de réponse rapide comporte maintenant un bouton qui vous donne accès aux polices du site, Georgia en tête. J'avais ignoré jusqu'alors les polices à empattements, que je pensais plus utiles à l'impression qu'à la lecture sur écran, mais je trouve vos messages plutôt agréables à l'oeil.

19
Répondre en citant  
Re: France Culture et la critique - le Ven 17 Fév 2012, 10:25

Pieyre a écrit:
     Ce qui me manque, de façon criante (Aaaaah !), c'est l'alinéa. Pour le confort et d'écriture et de lecture, la présentation qu'il permet est selon moi infiniment supérieure au format de la lettre commerciale anglaise qu'imposent les logiciels de création de sites internet, format qui réduit le nombre de niveaux de structuration du texte et qui implique de le faire défiler plus qu'il ne faudrait.

     A ce sujet Pieyre, votre souhait implicite est exaucé. On peut maintenant entrer un alinéa avec la touche tabulation (cf. cette page : http://www.regardfc.com/t440-alineas-et-tabulations)

20
Répondre en citant  
Radio Fañch : Lettre ouverte à Olivier Poivre d'Arvor… - le Mer 29 Aoû 2012, 13:10

Le blogueur radiophonique Fañch, que les habitués du forum connaissent sûrement bien, à publié sur son site une lettre ouverte à l'attention d'Olivier Poivre D'Arvor, directeur de France Culture : http://radiofanch.blogspot.fr/2012/08/lettre-ouverte-olivier-poivre-darvor.html

Cette lettre, qui vise notamment à mettre en lumière la standardisation des formats d'émissions et la disparition de la pratique des producteurs tournants, n'est pas dénuée d'arguments.

Nous souhaitons la relayer ici, et espérons qu'une réponse lui soit apportée.

21
Répondre en citant  
Renvois d'ascenseur vus et en vue - le Sam 30 Nov 2013, 13:33

Adler (L.) avait fait embaucher des journalistes d'hebdomadaires dits culturels, organes de presse privés, pour animer des émissions ou pour y être contributeurs réguliers (à combien d'euros la chronique, please ?). Une manière de s'attirer les bonnes grâces de la presse et, de fait, L.A. a été particulièrement choyée (ou épargnée) lors de ses années comme directrice de la station (un papier critique de la presse généraliste, on cherche encore)

D'Arvor, lui, sous prétexte d'aider la presse quotidienne, sert café, croissants et visibilité à des entreprises privées d'information. Ainsi avec l'Antenne partagée avec Le Monde. Gageons, mais c'est déjà prouvé, que les journalistes et équipes de rédaction desdits organes réfléchiront à deux fois avant de faire un article de vrai journalisme sur France Culture. Les papiers de complaisance sont déjà légion (un des derniers : l'outrageant panégyrique de Voinchet dans Le Monde), alors... (reste RegFC).

France Culture et la critique     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum