Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

France Inter : radio culturelle ?    Page 13 sur 14

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Inter : radio culturelle ? - le Lun 21 Fév 2011, 12:54

Rappel du premier message :

Nous le regretterons ...



Jean Lebrun From atelier 114
* * *

121
Répondre en citant  
« Lieux de mémoire'', formule passe-partout bien commode - le Ven 08 Déc 2017, 07:59

"Qu’on le veuille ou non Jean d’Ormesson et Johnny Hallyday font partie de ces  ''Lieux de Mémoire'' dont Pierre Nora , grand historien,  évoqua l’importance dans la construction d’une nation." Laurence Bloch. Faut-il en rire ou en pleurer ? Ce sera selon l'humeur.

Courrier des lecteurs, Une édition spéciale

On note également dans la réponse de la directrice de France Inter: "Les décès se sont en effet succédés" [succédé, le participe passé est invariable] ; "au moment même ou je vous écris". [l'accent semble rebuter LB qui écrit "le gout du débat" et "Soyez sur en tout cas" à une auditrice].

122
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Ven 05 Jan 2018, 19:56

Au courrier de Radio France, ce message qui n'a pas reçu de réponse. Cela vaut-il approbation de l'observation sur la partialité du "service public" ?

Interview politique d’une collégienne sur France Inter
Antoine Faure 05/01/2018 12:36 France Inter

Bonjour,

Ce message concerne l'émission 'Par Jupiter' du 3 janvier dernier. Rappelons que sa ligne éditoriale consiste livrer un regard humoristique sur l'actualité avec un agenda politique clair, ancré à gauche de l'échiquier politique français.

Un tel traitement peut sembler lassant en soi sur le service public, cela dit il s'inscrit dans ine certaine tradition de la station et correspond à la sensibilité d'une bonne part de son audience.

Ce qui rend l'émission d'hier problématique, c'est d'avoir invité une collégienne se revendiquant sympathisante de la France Insoumise, et de l'inviter à émettre quantité de jugements de valeur en accord avec la ligne politique de l'équipe.

On peut parler de sujets éminemment politiques avec des enfants, c'est d'ailleurs parfois le cas sur les antennes de Radio France. Les inviter à saluer ou conspuer des partis et hommes politiques relève d'une manipulation dangereuse, digne de la participation d'enfants aux manifestations de LMPT.

J'estime, en tant qu'auditeur fidèle de France Inter, qu'une ligne dangereuse a été franchie, et souhaite vous en alerter.

Bien à vous.

pasvl'off c l'in 

123
Répondre en citant  
à celui qui n'écoute plus Jean Lebrun - le Lun 08 Jan 2018, 22:14

Phlnt ici écrivit :"J’entends l’annonce de la 2e partie de la Grande table avec Serge et Beate Klarsfeld où il sera question, selon les termes d’Olivia Gesbert, de la permanence de l’antisémitisme, et de la réédition programmée des pamphlets antisémites de Céline. "

J Lebrun  sur france inter dans la page d'intro de son émission du lundi 8 janvier 2018 :
"Les milieux collaborationnistes de la Seconde Guerre ne considéraient pas l’écrivain de la même manière que nous aujourd’hui. L’inventeur de formes nouvelles de langage les intéressait peu; ils le voyaient surtout comme un chantre inspiré de l’hitlérisme et comme un grand inspirateur de la persécution raciale. "
, la suite est à lire aussi.
Invitée la très grande Annick Duraffour  ( calmez-vous Jean-Marie(c'est pas drôle))  qui est agrégée de Lettres et spécialiste de l'histoire du racisme et de l'antisémitisme.

Elle évoque dans "Céline, la race, le Juif", ouvrage coécrit avec Pierre-André Taguieff, la figure controverse du célèbre écrivain, auteur du "Voyage au bout de la nuit". Les auteurs montrent, dans ce livre, l’engagement antisémite et pro-nazi de l’écrivain.

Ecoutez cette émission qui est un voyage au bout de l'abject personnage  

Autres conseils :- Malraux sur francecul : la compagnie des auteurs par Sophie Doudet, performante.
                                 - le Bonnaffé du jour : excellent.
                                  -  Sylvie Granon et Thomas Boraud dans la Méthode scientifique : prise de décision : mon cerveau choisit-il à ma place ? passionnant avec un choix musical déconcertant, presque con et inutile.

Bonjour chez vous , bonne année à Jean Lebrun et au père Lustucru avec ses interventions grand cru, on dirait du Nessie ! m’exclame-je.

124
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Mar 09 Jan 2018, 08:42

Merci.

Jean Lebrun ne me séduit plus mais j'ai contesté sa façon et non sa compétence. Il peut donc faire du bon travail. Je l'espère.

Quant à Céline je ne saurais plus en dire quoi que ce soit. Il m'a toujours paru que l'oeuvre n'est pas séparable de la personne dans quelque domaine que ce soit.

dis-moi Céline 

125
Répondre en citant  
Céline c'est in(nommable) - le Mar 09 Jan 2018, 09:53

Lulu en quoi peut on être séduit par un producteur ?
Mettons en parallèle l'homme et l’œuvre ;  Lebrun Jean a peut-être joué la danseuse , pour moi c'est fifrelin. Son soutien à Laura Delaire c'est déjà plus contestable, certains savent pourquoi, moi pas (avis aux connaisseurs). Laure est une flingueuse et avec son pétard à bouchon en a descendu plus d'un et la station avec mais Jean n'était pas le "suppo" d'une criminelle et reste fréquentable par les ondes. Avez-vous écouté l'émission recommandée ?
Quant à Céline après l'écoute de Jean et surtout de la talentueuse  Annick Duraffour on sait quels qualificatifs utiliser  et Luchini peut nous faire une belle raie au milieu avec sa lecture très bonne de voyage au bout de la nuit même cette œuvre a des relents de  racisme contre les nègres (ces passages ont-ils été lus par l'hallydayphyle ?).

Les voyages vous tiennent en joie

CÉLINE <----------     <----- PÈRE LVSTVCRU

126
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Mar 09 Jan 2018, 15:55

dis-moi Céline(http://www.regardfc.com/t425p110-france-inter-radio-culturelle#29812) a écrit:Lulu en quoi peut on être séduit par un producteur ?

Qui êtes-vous ? Pourquoi cette façon de changer de pseudo et pourquoi ne pas vous inscrire ? Pour nous tromper ? C'est gamin.

Quant à votre question je vous répondrai simplement : bien sûr que les producteurs séduisent, ainsi que les intervenants. Ou ils ne séduisent plus et on s'en désintéresse.

Mulitipseudo 

127
Répondre en citant  
un gamin d'Paris... - le Jeu 11 Jan 2018, 09:26

Bonjour,


Pour tout bagage on a vingt ans
On a un' rose au bout des dents
Qui vit l'espace d'un soupir
Et qui vous pique avant d' mourir
.....
Avec les ans tout est foutu
......
Mais en cherchant son cœur d'enfant  (d'gamin)
On dit qu'on a toujours vingt ans...


Je ne trompe personne
Je suis un gamin oui j'aime beaucoup cette idée
Je suis polymorphe non pervers

Il est impossible de se connaitre sur un forum
Anyway grand merci d'y participer  

128
Répondre en citant  
Patrimonial Jean-François Zygel : culture, esprit et ouverture - le Dim 14 Jan 2018, 10:41

Avec Renaud Machart de France Musique, Jean-François Zygel est le seul producteur/musicien/musicologue à cultiver humour, impertinence et gentillesse avec ses auditeurs. Deux hommes de grande culture, aux longues fréquentations des médias (presse et radio, pour le premier, télé et radio, pour le second) et aux riches expériences humaines, ceci explique sans doute  cela. Un À voix nue avec chacun des deux serait certainement très instructif.

Remarquable numéro de La Preuve par Z le samedi 6 janvier 2018, intitulé Classique et Jazz *.

Pour Fred de Rouen, koechlinien impénitent : Charles Koechlin – Sur la falaise (Paysages et Marines) Kiyoshi Kasai,  flûte : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14430-06.01.2018-ITEMA_21547871-0.mp3" debut="33:40" fin="36:46"]

Fred de Rouen, qui avait attiré notre attention sur Christina Pluhar dans ce beau post du 28 août 2017 Une rentrée en musique ancienne, la voici dirigeant son ensemble et la merveilleuse soprano Raquel Andueza, dans Henry Purcell – Strike the Viol : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14430-06.01.2018-ITEMA_21547871-0.mp3" debut="12:28" fin="17:02"]

L'émission contient encore des pièces aussi éclectiques que la Badinerie de Bach revue par le groupe de rock progressif Ekseption et le célèbre Fratres de Pärt par Gideon Kremer et Keith Jarrett.

Si l'éphémère directrice de France Musique n'avait pas viré Zygel (et Gilles Cantagrel) de la station, nous aurions des émissions d'une heure trente ou de deux heures (et des présentations plus soignées), au lieu de cela moins de 50 minutes sont allouées à Zygel sur France Inter pour ses émissions très intelligemment composées. Rendez-vous chaque semaine à La Preuve par Z dont le numéro de ce midi est intitulé Mes cadeaux (1) , "Après les fêtes, le père Zygel ouvre sa hotte et partage les cadeaux qu’il a reçus avec les auditeurs de France Inter " !


* "Une émission-promenade, entre jazz et classique..."

Générique : Jean-François Zygel

George Gershwin – Walking the Dog (Promenade)
Richard Stoltzman, clarinette / Ensemble Tashi
Giovanni Mirabassi – Le Château dans le ciel (Animessi)
Giovanni Mirabassi, piano / Laurent Vernerey, contrebasse / Pierre-François Dufour, batterie
Jean Wiéner et Clément Doucet – Gershwin Cocktail
Henry Purcell – Strike the Viol
Raquel Andueza, soprano / L'Arpeggiata, Christina Pluhar
Arvo Pärt – Fratres
Gidon Kremer, violon / Keith Jarrett, piano
Ekseption –  Suite n°2 en si mineur (Badinerie) début 28’
Jean-Sébastien Bach – Suite n°2 en si mineur (Badinerie)
Le Concert des Nations / La Capella Reial de Catalunya, Jordi Savall
Charles Koechlin – Sur la falaise (Paysages et Marines)
Christoph Keller, piano / Christoph Schiller, alto / Kiyoshi Kasai,  flûte / Elmar Schmid, clarinette / Alexandru Gavrilovici, violon / Urs  Walker, violon / Patrick Demenga, violoncelle
Gabriel Pierné – Sonate pour violon et piano (1er mvt)
Elsa Grether, violon / François Dumont, piano
Jean-François Zygel – Improvisation

L'équipe
Jean-François Zygel  Producteur
Anne Weinfeld Réalisatrice
Dorian Saigre

129
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Sam 03 Fév 2018, 15:18

A propos de l'audiovisuel public suisse, on écoutera avec profit la Marche de l'Histoire consacrée à la RTS : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-01-fevrier-2018
(Jean Lebrun reçoit le journaliste Jacques Pilet).

130
Répondre en citant  
''Les hommes en trop. La malédiction des chrétiens d'Orient'' par Jean-François Colosimo - le Jeu 08 Fév 2018, 22:28

Voici un numéro de La Marche de l'histoire particulièrement instructif :  Les chrétiens du Moyen-Orient (mercredi 24 décembre 2014).

Sous la houlette de Jean Lebrun, Jean-François Colosimo brosse un tableau du Proche-Orient des XIXe et XXe siècles sous l'angle des relations des chrétiens d'Orient avec les forces diverses qui les environnent, qu'elles soient turques, arabes, françaises ou anglaises.

C'est la publication du livre de l'historien en 2014, "Les hommes en trop : la malédiction des chrétiens d'Orient" qui avait été l'occasion de l'invitation.

Un livre que l'on retrouvait ce matin du 8 février 2018 comme bibliographie des Matins de France Culture.



Biographie de la Documentation
de Radio France, 07/02/2012 : Jean-François Colosimo


L'Eglise Saint-Grégoire et l'école Sahagian à Alep en 1936 Droits AGBU archives / Vartan Derunian

* Présentation de Jean Lebrun : Troie, c’était l’Asie mineure. La région où se sont tenus plus tard les premiers conciles œcuméniques du christianisme. Huit ans après le génocide arménien de 1915, les Grecs en furent expulsés par l’épuration ethnique turque. Fatal début d’un siècle de fer.
C’est à Troie que Priam, après avoir vu le vainqueur trainer le vaincu face contre terre derrière son char, avait cherché à rompre le cycle de l’horreur. A marquer une frontière entre l’humanité et l’inhumanité, en invoquant la piété.
Tel Priam, les chrétiens du Moyen-Orient se sont voulu des médiateurs. Minoritaires, ne disposant pas de moyens militaires, leur vocation était de tracer des traits d’union.
La complexité de cette position les a longtemps maintenus dans l’état de constants rescapés. Elle provoque maintenant leur élimination. L’affrontement brutal des confessions tel qu’il a été programmé au Moyen-Orient ne leur laisse plus d’espace. Ils sont « des hommes en trop ».
Avec leur effacement du Moyen-Orient, c’est l’histoire qui est aussi décrétée en trop. Sans eux, le récit des origines ne sera plus possible. Et, à l’avenir, ils manqueront définitivement aux forces transformatrices du monde musulman.


Jean-François Colosimo
Président du Centre national du livre, théologien, spécialiste du monde orthodoxe

131
Répondre en citant  
La radio publique suisse et sa redevance audiovisuelle - le Dim 11 Fév 2018, 14:40

Anselme(http://www.regardfc.com/t425p120-france-inter-radio-culturelle#30027) a écrit:A propos de l'audiovisuel public suisse, on écoutera avec profit la Marche de l'Histoire consacrée à la RTS : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-01-fevrier-2018
(Jean Lebrun reçoit le journaliste Jacques Pilet).
Merci pour le conseil d'écoute ! Vingt-cinq secondes intéressantes ici [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11739-01.02.2018-ITEMA_21573987-1.mp3" debut="27:28" fin="27:55"] , sinon beaucoup de bruit pour rien, et surtout un grand contentement de soi des deux compères, Jean Lebrun (dont les gloussements rappellent le vagissement d'un alligator) et Jacques Pilet qui ne manque pas de répéter que la suppression de la redevance obligatoire de 400 euros pour tous, que l'on ait la télé ou non, est une "funeste proposition".

Jean Lebrun ne se fait pas trop contradicteur (il faut lire à cet égard son introduction militante sur la page de l'émission, avec le discret soutien à l'ex-PDG de Radio France...), vu qu'à Radio France on est globalement favorable à une augmentation de la redevance audiovisuelle et, qui sait, à son extension pour tous comme en Suisse (et en Allemagne).

Il ne sera jamais évoqué de pistes de financement autres que celle de la redevance universelle pour garantir un service public "de qualité" (car selon Pilet et Lebrun, "public" est un synonyme automatique de qualité).

On ressort de cette demi-heure, faite de bribes et de grognements satisfaits, sans aucun bagage permettant de savoir ce que fait vraiment la SSR, notamment dans son versant romand (le sujet est effleuré). Pour cela, il faut aller voir notre fil Radio Suisse Romande, 54 billets, dont le dernier était une première réaction au billet exemplaire de Fred de Rouen sur « Requiem » d’Anna Akhmatova.

Contenu sponsorisé 

132
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? -

France Inter : radio culturelle ?     Page 13 sur 14

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum