Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

France Inter : radio culturelle ?    Page 3 sur 11

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
France Inter : radio culturelle ? - le Lun 21 Fév 2011, 12:54

Rappel du premier message :

Nous le regretterons ...



Jean Lebrun From atelier 114
* * *

21
Répondre en citant  
Chronique cinéma sur France Inter. - le Mar 27 Déc 2011, 11:55

En regardant ce que propose Inter, j'ai découvert que le dimanche aux aurores, Laurent Delmas faisait une chronique cinéma de bonne facture. Eh oui ! Synthétique, point sotte, elle permet d'avoir un autre son de cloche (pas fêlée ! ) sur le cinéma. Certes, le nom "J'aime, j'aime pas" pourrait faire craindre le pire mais c'est plutôt le meilleur.

Echantillon :
http://www.franceinter.fr/emission-j-aime-j-aime-pas-j-aime-pas-a-dangerous-method-de-david-cronenberg-j-aime-le-havre-de-aki-

22
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Sam 21 Avr 2012, 03:03

Il m'arrive d'écouter France Inter moi aussi.
Prêt à tout pour vous distraire, je peux tenter de vous livrer en pâture mes impressions.
A défaut d'apporter quelque chose je ne résiste pas à la tentation de purger ici quelques frustrations

Entre 2008 et 2010 j'ai souvent écouté la Tête au Carré mais j'ai fini par développer une allergie à Mathieu Vidard. J'avais l'étrange impression qu'il n'écoutait que distraitement son interlocuteur en attendant de poser la question suivante sur sa fiche, ou de lire une réaction d'auditeur sur la page de l'émission.

Autre manie assez irritante à mon goût, cette façon d'intercaler des interjections toutes les 5 secondes. Quand quelqu'un m'a parlé des aizuchi dans la langue japonaise j'ai tout de suite pensé à Mathieu Vidard. Mais avec lui, au lieu de donner l'impression que la discussion est bien comprise ça me donne plutôt la sensation qu'il trépigne distraitement.

Je ne sais pas s'il a suivi une formation scientifique mais quelques-unes de ses questions m'ont paru parfois saugrenues, je crois me souvenir qu'il avait demandé un jour à une scientifique du LHC si ces expériences allaient permettre de voyager dans le temps, ce qui a provoqué un petit éclat de rire étouffé. Je conçois qu'il n'y a pas vraiment de question idiote mais ça donne un peu à réfléchir sur la préparation qu'il consacre à ses émissions (quasi quotidiennes je lui concède). Je suppose qu'il faut aussi savoir jouer le rôle un peu candide du grand public. Et puis on ne peut pas être spécialisé en tout...

Autre détail: ses revues de presse en début d'émission. J'ai un peu l'impression d'entendre une collection d'articles racoleurs dans la série un peu facile des "une étude a prouvé que". Je me souviens d'ailleurs d'un invité qui avait réagi un peu violemment à ça.

Je pourrais aussi lui reprocher les pauses musicales un peu trop nombreuses mais après tout on est sur Inter.

En revanche les feuilletons en fin d'émission étaient souvent bien réalisés et intéressants. Mais j'ignore si ils ont changé de formule. En période estivale j'ai trouvé l'émission beaucoup plus agréable (intérim de Fabienne Chauvière ou autre). Je devrais redonner une chance à l'émission mais je trouve les sujets souvent un peu bateau.

Je vois que je ne suis pas le seul à qui on a dit beaucoup de bien des Epaules de Darwin. Je n'arrive hélas pas à me faire à Jean Claude Ameisen Sad

Pour ce qui est de la Librairie Francophone j'aimais écouter cette émission au début (il y a 6 ans environ). Etant tout sauf cultivé elle m'a permis de découvrir Jean Echenoz par exemple. Ou Olivier Maulin que je trouvais drôle à l'époque d'En attendant le roi du monde. J'ai peu à peu décroché en voyant l'émission devenir un prospectus de l'Unicef. Intention louable bien sûr mais un rien irritante, en particulier à cause du ton infantilisant (la guerre c'est mal, la famine tue des enfants, le racisme ce n'est pas bien). C'est dommage car j'aimais assez l'idée du panorama de la littérature francophone à travers le monde. Les critiques du panel de libraires sont pour le moins minimalistes, une ou deux phrases grand maximum; les quelques questions d'Emmanuel Khérad sont pénibles, souvent une tentative de lancer un pseudo-débat citoyen d'un ton outré et indigné. Débat qui ne peut pas dépasser la minute évidemment. Bref on tente surtout de faire de la littérature avec des bons sentiments.


Dans un genre beaucoup plus léger je regrette vraiment la disparition de Parking de Nuit. Il n'y avait pas mieux pour se détendre, la douce voix de Sophie Loubière combinée à un habillage sonore de qualité donnaient des lectures de romans vraiment agréables. J'ai lancé quelques appels sur ANPR pour retrouver des podcast antérieurs à 2008 mais sans succès. Si quelqu'un pouvait en mettre à disposition j'apprécierais beaucoup le geste Smile

23
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Mar 26 Juin 2012, 18:34

Ce été Baumgartner sera chez France Inter. Le thème de son émission ne fait pas rêver (le numérique), mais peut-être qu'il saura le rendre intéressant.

24
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Lun 27 Aoû 2012, 01:38

Je ne sais pas trop où poster mon message, alors je le mets ici.

Je viens de consulter la nouvelle grille de France Inter, et je me dis que sur certains aspects, elle n'a rien à envier à France Culture.
On y retrouve de très bonnes émissions comme ça peut pas faire de mal de Guillaume Gallienne. Pour un non-initié aux sciences, je préfère la Tête au carré aux émissions de début d'après-midi de FC, même si je reconnais leur qualité, mais elle s'adressent à un public plus spécialisé (ce qui est normal et que je ne critique pas). Pour un "initié" à l'histoire, j'apprécie aussi l'émission de Jean Lebrun "La marche de l'histoire", même si elle est parfois un peu trop rapide (l'émission gagnerait à doubler son temps d'antenne). Les sujets abordés y sont plus variés que dans la Fabrique, même si la rigueur y est moindre.

Je note également que cette année encore, Inter programme une émission culturelle à l'heure où FC parle d'actu (18h-19h)... Une inversion des rôles!

Le week-end, Cosmopolitaine et la Librairie francophone sont deux exemples d'émissions qu'il manque à France Culture, où l'on parle beaucoup d'international mais pas de la culture dans le monde.
Je m'étonne aussi de voir sur France Inter une nouvelle émission consacrée à la photographie (le samedi de 23h à 0h) alors que sur FC, on passe à la trappe les émissions spécialisées dans les arts plastiques et visuels! Je me souviens il y a quelques années sur FC de l'émission de photographie "Mat ou brillant" qui passait une fois par mois dans Supris par la nuit.

Il me semble par contre que l'émission de théâtre de Laure Adler passe à la trappe, dommage (pour le théâtre).
La nouvelle grille de France Inter présente cependant quelques faiblesses.
Les nuits de la semaine disparaissent remplacées par des rediffusions des émissions du jour, seules les nuits du WE seront incarnées par S.Levaillant. Côté fiction sur Inter, c'est la Bérézina: Au fil de l'histoire le merdredi de 2h à 2h30 et les nuits Noires le jeudi de 2h à 2h50. Autant dire que d'ici 2-3 ans, c'est la fin de la fiction sur Inter (au bénéfice de FC? J'en doute...)
A noter aussi une émission littéraire le samedi après-midi: Clara Dupont-Monot remplace Colombe Schnek, autant dire qu'on passe du pareil au même, avec un titre et un concept d'émission qui semblent totalement nunuches "Clara et les chics livres", où Clara sera entourée de ses "chics types" (mon Dieu!).
Enfin, le vendredi soir, je vois que J-M Colombani présente une émission d'actu de 18h à 19h, s'il pouvait quitter FC pour FI, ça serait pas un mal! Mais ce ne sera visiblement pas le cas. Je n'ai rien contre ce monsieur, mais son émission "La rumeur du monde" n'a pas grand chose à faire sur une chaîne censée être culturelle.
Voilà, sinon en général, pas de grosses nouveautés sur Inter cette saison!

25
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Mer 19 Déc 2012, 18:48

France Inter se France Culturise, pendant que France Culture se vulgarise, il en résultera une moyenne acceptable, et par le grand public, qui trouvera satisfaction dans les programmes de France Culture ( croyant se cultiver en écoutant "Pas la peine de crier") et par un public exigeant culturellement, qui trouvera satisfaction en bidouillant d'une station à l'autre pour répondre à sa soif de culture...
Lorsque la balance entre les deux stations sera stabilisée, et qu'on entendra des programmes moyens partout, il sera temps de passer définitivement sur France Musique...
Ou de vivre avec France Culture la nuit.

26
Répondre en citant  
Le temps d'un bivouac - le Lun 29 Juil 2013, 18:37

Cet après-midi j'ai abandonné lâchement France Culture, un peu lassé par les archives de cet après-midi, j'avais pris le train en marche et il était question du malaise chez les adolescents, du moins c'est ce qu'il m'avait semblé, bref, je tente France Inter: Guillaume Gallienne. Coïncidence: le livre du jour n'est autre que Mars de Fritz Zorn.
Question malaise existentiel ça valait bien largement l'autre chaîne. 

Ensuite, le temps d'un bivouac où l'on nous parle d'exploration du système solaire. Autre coïncidence, une élève/collègue d'André Brahic nous décrit la mission Cassini-Huygens. Son récit de "l'atterrissage" sur Titan m'a fait rêver d'avantage que les dernières nouvelles de l'univers données hier soir sur France Culture. Certes, l'émission d'André Brahic est de bonne facture mais je suis déçu si je compare par exemple aux podcast de la revue Ciel et espace. On dirait que France Culture n'ose pas proposer un contenu trop exigeant (période estivale oblige?). Il m'arrive d'être lâché en écoutant Ciel et espace radio mais de moins en moins en écoutant les émissions scientifiques de France Culture, j'espère que c'est grâce à une haute maîtrise de la vulgarisation. Je trouverais dommage que ça soit lié à une sorte de lissage vers le bas pour ne pas faire peur à l'auditeur.

La semaine dernière j'étais tombé sur d'autres "bivouacs" d'inter (les glaciers, la vie dans les abysses), finalement on n'était pas si éloigné que ça de certains Continent Sciences

27
Répondre en citant  
Cherchez l'erreur - le Jeu 15 Aoû 2013, 23:00

@Disalvo a écrit:Cet après-midi j'ai abandonné lâchement France Culture, un peu lassé par les archives de cet après-midi, (...)  bref, je tente France Inter (...) On dirait que France Culture n'ose pas proposer un contenu trop exigeant (période estivale oblige?). (....)La semaine dernière j'étais tombé sur d'autres "bivouacs" d'inter (les glaciers, la vie dans les abysses), finalement on n'était pas si éloigné que ça de certains Continent Sciences
France Inter, Grande traversée avec Elvis Presley (15h) , France Culture, Un été avec Proust (40 X 20 minutes) avec un invité chaque jour de la semaine : Antoine Compagnon, Jean-Yves Tadié, Jérôme Prieur, Nicolas Grimaldi, Julia Kristeva, Michel Erman, Raphaël Enthoven et Adrien Goetz.

Pardon, c'est l'inverse ! France Culture, Presley ; France Inter, Proust...
http://www.franceinter.fr/emission-un-ete-avec-proust

Beaucoup à dire sur cette confusion (des genres ?). Le directeur de France Culture a du souci à se faire et ses producteurs aussi (possible question d'un gestionnaire des deniers publics : France Culture ne ferait-elle pas doublon ?).

Pour l'instant, sur les quatre premiers numéros de l'été, avec Antoine Compagnon, l'impression est globalement bonne.  Il faudra revenir sur le rythme et  la construction de cette courte émission (qui devient « longue » si l'on écoute au podcast les 5 épisodes d'une thématique hebdomadaire).

À noter, la présentatrice Laura El Makki, même voix que Richeux, Hazebroucq, Louise Touret et autres trentenaires (ainsi va le néologisme) aux accents de collégiennes, mais avec une sacrée différence : elle connaît son sujet, pose de bonnes questions, ne ricane pas et sait se corriger, à preuve cet échange à lire sur le site de France Inter et dont on n'a jamais vu de semblable sur celui de France Culture alors que sur cette chaîne paroles et écrits maltraitent quotidiennement le français :
Anonyme,
lundi 15 juillet 2013 à 19:
« C'est d'Albertine dont il sera question... »
« C'est d'Albertine dont il est question. »
Comment peut-on présenter une émission sur Proust en faisant des fautes de français si grossières ?

Laura @ ,
mardi 16 juillet 2013 à 09:
Cher auditeur (auditrice?)
Merci pour votre écoute attentive, je tâcherai d'être plus vigilante à l'avenir !
Au plaisir de vous faire découvrir, malgré tout, nos prochaines émissions... sans faute de grammaire évidemment...
Bien cordialement,
Laura El Makki


Laure El Makki qui a commencé par prononcer « Tome » comme dans « fantôme », avant de passer à une prononciation juste, sans doute après avoir entendu Antoine Compagnon répéter « tome » comme dans « tomme » (de Savoie).

El Makki, ce n'est pas Rebeihi : elle écoute, fait attention à son français (et prononce remarquablement bien l'anglais).

À confirmer.

28
Répondre en citant  
Du bon travail - le Dim 18 Aoû 2013, 23:17

Cet Été avec Proust sur France Inter se révèle d'un excellent niveau. Construction intelligente : balisage de l'émission avec une citation, puis court témoignage d'archive, intervention de l'invité, lecture d'un assez long extrait de La Recherche par un acteur suivie d'un commentaire. La  présentatrice fait très honorablement son travail. On sent une évidente jeunesse, mais elle est prometteuse semble-t-il (remplacerait avantageusement Marie Richeux à FC).

Les 15 premières émissions ont été du gâteau, sans concession à la facilité. La grimace commence, pour ce qui me concerne, avec la 5e semaine. C'est Julia Kristeva qui s'y colle le 29 07 13 (après Nicolas Grimaldi, le contraste est assuré).

À suivre après écoute intégrale des 40 épisodes.

http://www.franceinter.fr/archives-diffusions/660772/2013-07

29
Répondre en citant  
et tra qui s'y colle - le Mer 28 Aoû 2013, 12:37

Au cas où cela aurait échappé à votre attention, ci-joint un article de télérama sur cette émission de FI. je trouve toutefois dommage que le texte ne soit, comme toujours, qu'élogieux.

http://www.telerama.fr/radio/proust-retrouve-sur-france-inter,100823.php

30
Répondre en citant  
Un été (ou plus si affinités) avec Proust - le Jeu 29 Aoû 2013, 09:19

Julie08 a écrit:Au cas où cela aurait échappé à votre attention, ci-joint un article de télérama sur cette émission de FI. je trouve toutefois dommage que le texte ne soit, comme toujours, qu'élogieux.

http://www.telerama.fr/radio/proust-retrouve-sur-france-inter,100823.php
Grand merci pour cet article de bonne facture, quoique superficiel (la critique radiophonique, ce n'est pas à Télérama qu'il faut espérer la trouver mais sur RegFC).

Superficiel, car il s'intéresse à la personne de l'animatrice (fort sympathique, par ailleurs). Oui, ce sont les animateurs et leur vie qui focalisent l'attention de notre époque qui aime voir le monde comme dans Paris Match et Gala, ce n'est pas le sujet et son traitement. Le pipole, comme on dit. Onfray assoit d'ailleurs son succès sur cette forme : se concentrer sur la personne (Freud, Camus, etc) plus que le reste, et si possible en attaquant les gens sur des caractéristiques très concrètes (le cancer de la bouche de Freud, par exemple).  

Mais pour en revenir à cette excellente série sur Proust : comment France Inter essaie-t-elle de multiplier les visites de son site (contrôlées par l'OJD pour une meilleure "optimisation publicitaire"...)  et de créer de l'excitation autour de cette production ? En interdisant le podcast et la réécoute du 38e et dernier numéro (apparemment comme l'année dernière avec Montaigne). Cela permettra également de pouvoir commercialiser la série avec l'argument de vente de l'intégralité ..

Un article dont vous regrettez qu'il soit entièrement  « élogieux ». D'abord vous ne voudriez pas que Télérama critique (« critiquât » pour faire du perraudisme) ouvertement des amis : Télérama soutient Radio France et inversement.  Plus généralement la transformation des journaux en « partenaires » commerciaux empêche toute critique indépendante.

Ensuite point n'est besoin d'attaquer frontalement pour exprimer une désapprobation. Celle-ci peut s'exprimer, subtilement il est vrai,  par une abstention. Dans cet article, vous aurez remarqué qu'il est question de « philosophes, chercheurs, biographes… » dont certains noms sont cités.  À aucun moment n'avez-vous lu le nom de la psychanalyste Julia Kristeva dont chaque phrase a fait souffrir l'auditeur (que je suis).  Une torture en effet que d'essayer d'écouter les cinq émissions dont elle a été l'invitée (pour se rappeler que ce monde est imparfait...).  Télérama n'allait pas s'avancer à critiquer ce fatras. L'ignorer suffisait. La journaliste aurait pu mentionner tous les autres excellents intervenants (p. ex. le dernier, Adrien Goetz), la construction impeccable de chaque numéro, la qualité des échanges à faire pâlir France Culture. Mais cela aurait nécessité de faire une analyse radiophonique critique, laquelle, comme on l'a dit, n'est pas du ressort de cette publication hebdomadaire grand public. On en reparlera si vous repassez sur ce fil.

Et le dernier numéro pour la recherche duquel les pisteurs de l'ANPR remuent certainement ciel et terre : http://www.franceinter.fr/emission-un-ete-avec-proust-la-lecture

31
Répondre en citant  
Re: France Inter : radio culturelle ? - le Jeu 29 Aoû 2013, 14:56

Article du Monde :
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/08/28/relancer-france-inter-l-enjeu-majeur-de-la-rentree-de-radio-france_3467485_3236.html

A lire surtout les réactions des lecteurs avec des références à France Culture.

France Inter : radio culturelle ?     Page 3 sur 11

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum