-->
Forumactif
Annonce : Le forum change d'adresse. Désormais, elle devient http://regardfc.fr
L'adresse regardfc.com sera indisponible sous peu et ne fonctionnera peut-être plus à l'avenir.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » ''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam''

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Accueil / France Culture

''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam''    Page 4 sur 4

Bas de page ↓   

masterkey 


Admin

31
Répondre en citant  
Re: ''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam'' - le Mer 21 Nov 2018, 18:14

Bonjour Tiersi,

On vous a connu mieux inspiré (notamment ici : http://www.regardfc.com/t488p10-le-troquet-metaphysique)
Manifestement, la question vous taraude au point de répéter ce message hors-sujet (vous êtes ici sur un fil traitant de l'émission Questions d'Islam) et auquel Philaunet vous a déjà patiemment répondu.

Vous répétez donc quelque mots-clés tels que takfir, glanés sans doute au cours de lectures hâtives et qu'on imagine fiévreuses de sources relatives aux pratiques islamiques. Takfir, vous l'aurez peut-être remarqué, fait référence au radical KFR, كفر, et renvoie donc au terme bien connu de "Kouffar", mécréants. Son usage est en réalité manié par les extrémistes que vous entendez dénoncer, et non par les représentants d'associations islamiques censément mesurées. Par ailleurs, au contraire de ce qui est dans les christianismes orthodoxe et catholique, l'Islam sunnite n'a pas de clergé détenteur d'une autorité judiciaire quelconque. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, par exemple, n'a ni vocation à ni autorité pour prononcer quelque excommunication que ce soit.

Que par ailleurs vous vous perdiez dans des outrances qui vous font considérer qu'il n'y a pas aujourd'hui d'Islam ne serait-ce que policé - quoique ce terme soit pourtant très faiblement positif - jette le discrédit sur le reste de vos propos, sur ce sujet tout du moins.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

32
Répondre en citant  
Re: ''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam'' - le Jeu 22 Nov 2018, 11:47

masterkey(http://www.regardfc.com/t428p20-questions-d-islam-ex-cultures-d-islam#31726) a écrit:Bonjour Tiersi,

On vous a connu mieux inspiré (notamment ici : http://www.regardfc.com/t488p10-le-troquet-metaphysique)
Manifestement, la question vous taraude au point de répéter ce message hors-sujet (vous êtes ici sur un fil traitant de l'émission Questions d'Islam) et auquel Philaunet vous a déjà patiemment répondu.

Vous répétez donc quelque mots-clés tels que takfir, glanés sans doute au cours de lectures hâtives et qu'on imagine fiévreuses de sources relatives aux pratiques islamiques. Takfir, vous l'aurez peut-être remarqué, fait référence au radical KFR, كفر, et renvoie donc au terme bien connu de "Kouffar", mécréants. Son usage est en réalité manié par les extrémistes que vous entendez dénoncer, et non par les représentants d'associations islamiques censément mesurées.

Les membres de l’islam français ne doivent pas seulement dire des djihadistes: «ils ne sont pas musulmans». Insuffisant! Les dignitaires de l’islam, lors d’une cérémonie publique, doivent «excommunier» ces sauvages qui déshonorent l’islam. Qualifier chaque prétendu martyr de mécréant (humiliation suprême pour eux) apaiserait la majorité des Français.


Par ailleurs, au contraire de ce qui est dans les christianismes orthodoxe et catholique, l'Islam sunnite n'a pas de clergé détenteur d'une autorité judiciaire quelconque. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, par exemple, n'a ni vocation à ni autorité pour prononcer quelque excommunication que ce soit.

Baratin d’embrouilleur. Les chefs religieux qui incarnent l’islam auprès des autorités françaises forment l’équivalent d’un «clergé».


Que par ailleurs vous vous perdiez dans des outrances qui vous font considérer qu'il n'y a pas aujourd'hui d'Islam ne serait-ce que policé - quoique ce terme soit pourtant très faiblement positif - jette le discrédit sur le reste de vos propos, sur ce sujet tout du moins.

Les musulmans civilisés sont nos amis. Ils comptent beaucoup de grands esprits.

Voir le profil de l'utilisateur http://parfaire.over-blog.com/

33
Répondre en citant  
Re: ''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam'' - le Mar 27 Nov 2018, 16:47

Durant la dernière émission «QUESTION D’ISLAM», Fatima Khemilat, une chercheuse, a évoqué trois plaies de l’islam sauvage: prières de rue, burqa, burkini. Précisément, l’ostentation d’une bigoterie morbide: exhiber sa supériorité d’élu imaginaire et accoutrements aberrants (ce qu’Allah vomit). Comme d’habitude, l’excellente émission fournit de précieux renseignements. Mentionnant l’attentat de Nice, l’invitée déclare que la première victime était une musulmane voilée. Son appartenance religieuse ne dédouane cependant pas le djihadiste. Et cela n’apaise en rien les non musulmans. L’invitée ajoute ce que répètent les idiots utiles du joug islamique: en comparaison des conflits majeurs, ces attentats font peu de morts. Comme si l’épouvante politique ne dévastait pas une société entière. Petites causes, grands effets.
Au niveau stratégique d’une lutte sérieuse contre l’obscurantisme musulman, inutile d’ergoter sur les nombreux fétichismes du mahométisme. A savoir ici: prière en groupe panurgique (refus de plusieurs horaires) et parler chiffon. Leur tactique consiste à nous attirer sur le terrain où ils ont l’avantage (telle la guérilla en milieu communautaire): les palabres. On ne disperse pas ses forces pour enfoncer des positions secondaires. Nul n’a le droit de dissimuler son visage en public. Ghaleb Bencheikh a raison de rappeler cette mesure sécuritaire.
Un seul objectif de guerre contre l’islam sauvage importe: la violence meurtrière. Son abrogation des textes coraniques fait trembler les djihadistes. Leur légitimité religieuse s’effondre aussitôt. Nous triompheront des radicalisés quand nos dignitaires musulmans, publiquement, qualifieront chaque djihadiste de mécréant. Pour eux: l’infamie absolue. On parle d’excommunication. Ils choisiront leur camp: respecter Allah ou Le bafouer. Les musulmans civilisés sont nos amis. Ne pas se tromper d’alliés.

Voir le profil de l'utilisateur http://parfaire.over-blog.com/

34
Répondre en citant  
Cachez ce nez que je ne saurais voir - le Mar 27 Nov 2018, 21:52

Un titre d'émission pour le moins étrange à Questions d'Islam de Ghaleb Bencheikh Les provocations de la burqa et du burkini 25/11/2018. Aucun guillemet, Bencheikh assume immédiatement ce titre... provocateur. Et il récolte rapidement ce qu'il a semé à travers la parole déliée d'une femme habituée aux échanges et sûre de son fait. Le choc de générations et des codes de la communication est ici flagrant. Bencheikh a beau vouloir cadrer le débat et caresser son invitée dans le sens du poil ("froideur d'esprit, académicienne, distanciation", etc), il se fait vite bousculer et pas sans raison.

Introduction et un à zéro pour Khemilat : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10073-25.11.2018-ITEMA_21902071-0.mp3" debut="00:33" fin="03:25"]

Où l'on voit que  Ghaleb Bencheikh n'est pas l'interlocuteur adapté à ce qui va vite devenir une joute où la plus dynamique joue sur du velours et marque tous les points (dans les 20 premières minutes).

Les "hiérarques", l'organisation des cultes : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10073-25.11.2018-ITEMA_21902071-0.mp3" debut="03:25" fin="05:47"]

Le premier tiers de l'émission (j'ai coupé après) n'est pas différent de ce que l'on entend dans des émissions généralistes du matin, du midi et du soir et dans les multiples dialogues et tables rondes d'actualité de FC en semaine ou le week-end : de l'échange d'opinions divergentes sur la vie sociale. Soporifique. Pas pour tout le monde visiblement (à voir la page d'accueil) et c'était sans doute le but de l'émission  comme lors des numéros sur les pratiques sexuelles dans l'islam : augmenter l'audience, bref faire le buzz...

On pourra sourire ou plutôt se poser des questions en regardant attentivement la photo d'illustration de l'émission, en particulier l'enfant sur le vélo rose :



La banque d'images Maxppp n'a pas flouté le visage comme à l'habitude, mais l'a masqué d'un carré noir très peu "artistique". Pour quelle raison mettre sur ce visage de petite fille blonde un carré sombre qui ressemble à un morceau de ruban adhésif au lieu d'un floutage ? Y aurait-il là un message subliminal en rapport avec le personnage assis sur le banc ? Pourquoi précisément cette photo a-t-elle été choisie par l'iconographe de la station ou par la personne en charge de la page de Questions d'islam, sachant par ailleurs que cette dernière ne semble pas exactement en phase "idéologique" avec le producteur de l'émission ? Voir par exemple le choix des citations reproduites et l'écriture modifiée féministe dans les émissions précédentes.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


35
Répondre en citant  
Re: ''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam'' -

''Questions d'islam'', ex ''Cultures d'islam''     Page 4 sur 4

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum