Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / France Culture

Que sont-ils devenus ? Les anciens de France Culture    Page 3 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Que sont-ils devenus ? Les anciens de France Culture - le Lun 23 Jan 2012, 14:49

Rappel du premier message :



Aujourd'hui, lancement en fanfare du Huffington Post édition française. Nul doute qu'on en entendra largement parler à France Culture (blablabla nouvelle façon d'appréhender l'actualité, opinions et croisements, commentaires à chaud etc.). Sur cette photo des responsable du site, on reconnait quelqu'un, à l'arrière... David Kessler, ancien boss de FC, en est le directeur de publication, fonction qui ne demandera pas un trop grand réajustement, car les missions du site, tel que formulées par le rédacteur en chef, se rapprochent du cahier des charges générique que l'on voit partout : l'actualité mise à distance avec ses opinions et commentaires, et surtout (surtout surtout surtout) il n'est pas question de parler de site de gauche ou de droite. Le temps dira si ce site va bouleverser les choses dans le monde du journalisme français. Malgré les nobles missions octroyées pour ce lancement, on dirait que l'on assiste à la naissance d'un autre Rue89.
La version US de ce site est à peine fréquentable : c'est un mélange d'activisme et de people, qui est largement critiqué par la profession parce qu'il ne rémunère pas ses contributeurs, avec l'argument que la rémunération se fait essentiellement en notoriété. Aussi, comme ce site doit sa rentabilité au nombre de clics par article, les titres sont le plus souvent mensongers, vagues, imprécis et plutôt racoleurs : "La décision bouleversante d'un sénateur important" (il retapisse son bureau), "Un nouveau scandale ébranle un grand parti politique" (un républicain pris en photo torse nu sur une plage). A partir de là, l'équipe française ne peut que relever le niveau. M'est avis que le journalisme qui y sera pratiqué sera à rapprocher de celui de France Culture. S'il y avait une petite place pour Hubert Huertas...


* * *

21
Répondre en citant  
Serge Koster - le Mer 10 Aoû 2016, 15:30

La présentatrice de la Grande table* nomme l'invité à qui elle donne la parole : Serge Koster. Je prête l'oreille : est-ce bien lui ? Une voix cassée, un débit lent et hésitant. Petit à petit je fais coïncider le souvenir de Serge Koster avec le présent Serge Koster. C'est bien lui.

Serge Koster un des plus bouillonnants intervenants du Panorama de France Culture au début des années 1990, à la même heure que l'actuelle Grande table. Personne ne pouvait lui en remontrer, ni Bydlowski, ni Duchateau, ni Pascale Casanova. Aujourd'hui, c'est Maylis Besserie** qui distribue la parole et la reprend avec netteté et à propos sans laisser de place aux silences.  Une génération chasse l'autre, Besserie apprendra le tact et la patience, en attendant elle est efficace et attentive. Ça sent la relève.

Que doit penser Serge Koster, visiblement affaibli, en se retrouvant dans un de ces studios où il était l'une des grandes voix de la station ? Times They Are A-Changin...

*L'ordinaire fait art :  L'ordinaire dans l'art (ou peut-être aussi l'art de l'ordinaire) ou quand l'objet banal se met sur piédestal... Dans Le Parti pris des choses, Francis Ponge fait poésie à partir d'un galet ou d'une huître. (...) nous interrogerons l'ordinaire comme source d'inspiration en compagnie de Serge Koster, écrivain et professeur de littérature, spécialiste de Francis Ponge (...)

** Qui avait interrogé Jacque Attali dans A voix nue et Thomas Ostermeyer en direct d'Avignon l'année dernière

22
Répondre en citant  
Breaking news... - le Sam 10 Sep 2016, 23:37

"Tunis: le nouvel ambassadeur arrive par bateau Le Figaro.fr  le 10/09/2016

Olivier Poivre d’Arvor est le nouvel ambassadeur de France à Tunis. Plutôt que l'avion, l'écrivain a choisi une manière originale de prendre ses fonctions: il arrivera par bateau dans la capitale tunisienne.

   Grand soleil et grand bleu pour une traversée mare nostrum. pic.twitter.com/OweKWpbqo0
   — OlivierPoivred'Arvor (@O_Poivre_dArvor) 10 septembre 2016

Il a ainsi embarqué à Marseille en début d'après-midi à bord du ferry Danielle Casanova, comme en témoignent les photos que l'intéressé a publié [sic] sur Twitter.

Olivier Poivre d’Arvor débarquera dimanche à la Goulette.

L'ancien directeur de France Culture avait été remercié il y a un an de la station publique. Sa nomination à Tunis a fait grincer quelques dents."

Olivier Poivre d’Arvor nommé ambassadeur à Tunis Le Monde 08 07 2016

Avec ces deux commentaires, entre autres :

higgs boson 09/07/2016 - 09h49

OPA a fait de France Culture une chaine fayote aux programmes de terminale L ajusté au niveau des énarques de gauche, Regis Debray avec sa médiologie piteuse et bien pensante remplace l'incontrolable Onfray ! moins dangereux ! les sciences trop US et la philo métaphysique réduites à la portion congrue. Economie de gauche à la Alternatives eco domine et education nationale omniprésente. Il faut fermer France Culture ou la privatiser à la NPR. Je serais la Tunisie j'aurais la trouille !


Bob 08/07/2016 - 13h16
"Brillant représentant". Il faut le dire vite. Carriériste hors pair conviendrait mieux sans doute.



23
Répondre en citant  
Antoine Spire - le Mer 14 Sep 2016, 08:41

masterkey(http://www.regardfc.com/t789-la-methode-scientifique#26863) a écrit: (...) A signaler pour les nostalgiques d'Antoine Spire et de l'irritation que son écoute pouvait causer : on peut le retrouver dans l'entretien filmé de Cinap's TV avec Françoise Combes du CNRS, diffusé sur la page du numéro de La méthode scientifique que vous signalez.
Antoine Spire serait comme un poisson dans l'eau sur France Culture 2016, lui qui lança Les Voix du silence après avoir participé au Panorama avec le style qu'on lui connaît et écrit un livre mentionné ici suite à la polémique causée par des propos de Renaud Camus.

Pour avoir entendu Antoine Spire dans deux conférences ces dernières années, je dois dire que ses interventions sur l'éthique médicale étaient de grande qualité. Un producteur de radio qui avait du talent, quel que soit le jugement que l'on pouvait porter sur ses engagements personnels.

24
Répondre en citant  
De producteur brillant à FC à chroniqueur indigné sur Europe 1 - le Dim 31 Déc 2017, 08:53

Quand on pense aux premières interventions de Raphaël Enthoven pour France Culture dans l'émission Commentaires, puis dans Les Nouveaux Chemins de la Connaissance et que l'on voit maintenant où il a atterri !

Il n'est plus en retard d'une cause pour laquelle il pond de sentencieuses et kalashnikoviennes chroniques sur Europe 1 et tweete compulsivement. Après l'écriture inclusive qu'il a prise pour cible (vraiment facile de pointer l'imbécilité derrière cette mode), voici dans le viseur Che Guevarra que la maire de Paris a imprudemment qualifié de "romantique".

Anne Hidalgo : l’hommage à Che Guevara qui ne passe pas "L’exposition à la mairie de Paris sur Che Guevara, qu’Anne Hidalgo qualifie de «figure révolutionnaire devenue une icône romantique» crée la polémique." (...) Quant au philosophe Raphaël Enthoven, il n’est pas en reste. « Magnifique ! Meurtres et romantisme à Paris. Que pèsent les victimes du Che à coté d’un hommage à leur bourreau ? En 2019, Anne Hidalgo prévoit une exposition sur la tendresse khmère intitulée Touche pas à mon Pol Pot. Voici le temps des assassins. ».

Associer Che Guevara et PolPot au régime duquel on prête l'extermination d'environ trois millions de personnes montre bien la distance qu'a parcourue celui que le journal qualifie encore de "philosophe".

Enfin, pour revenir à un post dans le fil Des producteurs, le penchant politique avoué de Raphaël Enthoven n'aurait pas permis qu'il poursuive "sereinement" à France Culture, vu l'idéologie opposée à la sienne qui y est quotidiennement pilonnée.

25
Répondre en citant  
“C’est une pétition beaucoup trop occidentale et beaucoup trop blanche” (L.A.) - le Ven 19 Jan 2018, 12:07

"nos sœurs américaines nous donnent une leçon". L.A. (dans hebdo parisien prétendument culturel)

Avant on écrivait "Pourquoi j'ai signé la tribune sur...". Maintenant, on écrit "Pourquoi je n’ai pas signé la tribune sur...".

"Pourquoi je n'ai pas". Cela permet à n'importe qui de donner à croire qu'il a quelque chose à dire en raison de son absence d'action. Ce qui donne un espoir d'expression dans les médias à beaucoup de monde.

Contenu sponsorisé 

26
Répondre en citant  
Re: Que sont-ils devenus ? Les anciens de France Culture -

Que sont-ils devenus ? Les anciens de France Culture     Page 3 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum