Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / L’atelier

Répondre au sujet

Lettrines, fontes et couleurs    Page 3 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Lettrines, fontes et couleurs - le Ven 17 Fév 2012, 17:28

Rappel du premier message :

Toujours suite à une (non-)suggestion discutons ici de la tentative de faire automatiquement débuter nos messages d'une lettrine.

Un mécanisme automatique vient d'être mis à l'essai, et il serait intéressant de voir ce que rendent différentes polices de caractères. J'ai essayé de respecter l'éventuel alinéa qui précède la lettre ouvrant le message, et de mettre en petites capitales la fin du premier mot, si lettrine il y a.

Avant de s'attaquer à la couleur, pour laquelle j'ai choisit temporairement l'orange-ocre du site, la question de la fonte. Je vais en essayer plusieurs dans cet ordre, dans les messages qui suivent :


  • Times New Roman (l'actuelle)
  • Georgia
  • Perpetua
  • Garamond
  • French Script MT
  • Script MT Bold
  • Old English Text MT
  • Edwardian Script ITC
  • liste non exhaustive, propositions bienvenues...




Un petit sondage non-nominatif pour voir si l'une se distingue des autres :
* * *

21
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Sam 18 Fév 2012, 13:11

     Quelques remarques

     Quelle réactivité sur de simples (dans un sens second éminemment positif) questions de forme !

     Au sujet des lettrines, je m'en tiens aux règles classiques en ce qu'elles me paraissent bienvenues (mais j'interprète, et avec des termes de néophyte) :
     – hauteur supérieure à la ligne courante comme aspect principal (en concurrence avec la décoration et la couleur, qui ne font que rajouter un aspect);
     – hauteur double, parce que c'est le plus simple pour une hauteur supérieure à un;
     – insertion dans la masse du texte plutôt que dépassement supérieur, parce que c'est plus discret et plus visible, plus modeste et plus orgueilleux;
     – petites capitales pour le reste du premier mot, parce que cela établit une agréable transition de mise en relief;
     – même fonte que celle du texte.

     Même si je ne l'aurais pas proposé d'emblée, je suis partisan d'imposer la lettrine en début de chaque contribution à ce forum. C'est un marqueur qui peut identifier ce lieu, un marqueur qui peut faire en sorte de le démarquer.

     Du côté des fontes, si on peut en rajouter, je propose celle que j'utilise actuellement pour mes écrits privés : Palatino Linotype. J'apprécie aussi Garamond, comme sur les volumes de la Pléiade, et Georgia, que j'utilise ici.

22
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Sam 18 Fév 2012, 13:22

Par ailleurs je constate que la lettrine ne va pas très bien avec un premier paragraphe d'une seule ligne, ni peut-être avec l'alinéa. Ou alors il faudrait sauter deux lignes.

23
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Ven 24 Fév 2012, 01:03

Pieyre, juste remarque sur le besoin de sauter une deuxième ligne après un premier paragraphe court.

Je vais travailler à améliorer le comportement de la lettrine la semaine prochaine (pas le temps avant), je ne lâche pas cette histoire, ça si elle veut durer dans le mode automatique dont on l'a doté, il faut qu'elle ait un comportement irréprochable ou presque. Pour son mariage avec l'alinéa, je préfère avoir encore un peu de recul sur la chose.

Nessie a aussi signalé plusieurs écueils auxquels elle se heure encore : en présence d'une citation en début de bloc, c'est l'initiale de la personne citée qui est mise en lettrine plutôt que le vrai démarrage du message de l'auteur. Egalement, en cas de message très court, l'incongruité de la lettrine est un peu forte.

Mais je trouve pour l'instant que ça apporte pas mal à la ligne du forum. Elle peut aussi inciter au message de qualité.

Une de vos prescriptions n'est cependant pas suivie, pour l'instant : même fonte que celle du texte.

Pour tous les messages sauf les vôtres, on a un texte en Droid Sans, une fonte mise a point par Google il me semble. j'ai un goût limité pour les empattements, et seule votre Georgia, avec un corps un poil plus gros peut-être, pourrait être candidat valable dans cette catégorie de fontes. Mais la fonte de la lettrine est un très gros Times New Roman (quoique le sondage m'indique qu'il faut le remplacer par un Georgia, qui lui ressemble beaucoup en capitales, en un peu plus gras).

Donc pas la même police. Est-ce choquant ? A mes yeux non, je suis curieux de ce que les lecteurs en pensent. Les capitales du Droid Sans vont assez mal aux lettrines, qui pour le coup, gagnent à avoir des empattements.

24
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Sam 25 Fév 2012, 11:12

Me voici, fidèle au poste. Pour le moment il s'agit donc de travailler dans l'atelier. C'est très bien pour moi. Malgré les diplômes, je n'ai jamais pu être un véritable intellectuel. Je suis à mon aise dans un atelier de composition numérique comme je l'aurais été je crois dans un atelier d'imprimerie à l'ancienne, ou même dans un atelier de menuiserie.

     L'usage de la lettrine pose sans doute des problèmes spécifiques aux forums, disons à ce forum (que je n'ose appeler notre forum). C'est que dans ces lieux il y a des pratiques de mise en page qui diffèrent beaucoup de celles des livres, et même des magazines et des journaux.
Alors je vais reprendre à mon compte vos observations afin de les organiser en y mêlant les miennes.

     Déjà il faudrait pouvoir isoler tout ce qui est titre, voire sous-titre, salutation (un message qu'on poste sur un forum, c'est encore très proche d'une lettre), courte citation placée en exergue, et j'en oublie sans doute.
     Mais comment faire sinon de façon supervisée comme on dit en reconnaissance d'images ? Et la meilleure des supervisations, quand le problème est complexe, c'est encore celle de l'humain.
     Malgré tout on doit pouvoir trouver des principes qui s'appliquent dans la grande majorité des cas, en demandant au besoin aux rédacteurs de ne pas trop se laisser aller à des fantaisies de présentation (oui, je sais : je ne manque pas d'air !).

     Je pense que tout paragraphe initial d'une ligne suivi de deux sauts de ligne peut être considéré comme un titre ou une salutation; de même tout paragraphe initial de deux ou trois lignes (?) qui est indenté, comme une citation.
     Pour le reste, eh bien je dirais qu'il vaut mieux éviter les sous-titres, et peut-être même la combinaison d'un titre et d'une citation. Mais comme je ne sais pas ce que vous êtes prêt à faire, Masterkey, je ne suis sans doute pas un bon juge à ce point.

     Ensuite, pour l'alinéa, il suffit d'ouvrir quelques livres un peu anciens de sa bibliothèque pour se rendre compte qu'il n'y en a jamais pour le premier paragraphe d'un texte, celui qui porte la lettrine. C'est donc au rédacteur, en l'occurrence moi si je continue de l'utiliser, de faire attention à respecter la règle, comme c'est le cas ici.

     Pour le paragraphe initial de deux lignes, je ne suis pas sûr au fond que sauter une ligne supplémentaire apporte tellement.
     Le problème principal, c'est que normalement une lettrine doit être incluse dans le texte, c'est-à-dire bordée à droite et en bas par un alignement de caractères, autrement dit que ceux-ci forment une bordure en équerre. Pour les lettrines envisagées ici, cela imposerait de toujours écrire un premier paragraphe d'au moins trois lignes. Bon, non seulement c'est une contrainte, mais une contrainte incomplète, ou flottante, dans la mesure où elle dépend de la taille des caractères choisis et de la largeur de la page de visualisation.

     En ce qui concerne l'identité de fonte entre texte et lettrine, je me suis sans doute prononcé un peu vite. Dans les ouvrages on trouve parfois la même fonte, de façon classique pourrait-on dire, et parfois une fonte différente, quand elle est un peu décorée (dans les textes médiévaux avec des lettres ornées, la question ne se posait pas) ou apporte un peu de fantaisie (dans les ouvrages modernes, avec parfois des fontes de lettrines originales). Ce sont deux choix qui se justifient, parce prenant place dans des contextes différents.
     Mais je suis d'accord avec vous au sujet de l'empattement des lettrines, et même je serais plus catégorique (si je pouvais me permettre de l'être). Une lettrine, c'est une décoration. Elle doit être ou bien d'un classicisme orné, un peu baroque, ou bien d'une fantaisie moderne affirmée. Certes on trouve aussi des fontes de lettrines austères. Mais elles ne pourraient être associées à un texte de fonte avec empattement. Si tout est austère, pourquoi pas... mais la lettrine doit être au moins aussi fantasque que le texte.

     Quant à la couleur de la lettrine, vous avez choisi de rappeler celle utilisée pour d'autres éléments de présentation, ce qui correspond peut-être à une charte graphique explicite. Le noir m'aurait plu, mais c'est parce que je restais dans l'optique d'un livre. En fait à l'œil, en faisant défiler rapidement les interventions, votre choix me paraît s'imposer à tous points de vue.
     Reste que si quelqu'un s'amuse à colorier son texte, attention les yeux !

     Voilà. J'en ai sans doute oublié. Eh bien que d'autres le signalent ou contestent mes affirmations. Elles sont souvent peu scientifiques. Votre opinion vaudra la mienne.

25
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Ven 17 Aoû 2012, 11:47

Bonjour,

Cela manquait cruellement jusqu'à ce matin, et nous aurons désormais le coeur léger à ce sujet : il vous sera dorénavant loisible d'activer ou désactiver facilement cette lettrine qui ornait quasiment d'office chaque message déposé sur le forum - ce qui pouvait donner un côté un peu ridicule aux petits messages déposés à la hâte -.

Pour bloquer cette mise en lettrine sauvage, il vous suffit de cliquer sur le nouveau petit bouton apparu au-dessus de la boîte de saisie des messages : .

Ce bouton, de type on/off, insérera au début de votre message le petit code [nolettrine], avec lequel le forum comprendra qu'il ne faut pas mettre la première lettre de votre message en lettrine.

Attention à ne rien insérer avant ce code, sinon il sera ignoré.

Au passage, je me demande où est passé le connecté Pieyre, à qui l'on doit l'idée de cette lettrine aujourd'hui familière (et celle de l'alinéa avec la touche tabulation)

26
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Dim 19 Aoû 2012, 06:25

[nolettrine]J'essaie. Ça marche !

27
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Dim 19 Aoû 2012, 09:22

Je me pose quand même une petite question. Elle est d'ordre général, sans considération de faisabilité. Aussi il ne s'agit pas de m'inscrire dans un débat où il faudrait en venir aux mains... enfin je veux dire aux votes, mais de théoriser sur une pratique. Le lecteur attentif aura sans doute reconnu et que je fais du remplissage pour obtenir un paragraphe bien plein, où la lettrine devrait être du plus bel effet, et que, par ailleurs, je tiens à caser une citation (avec un fort retrait, afin d'aller (presque) à la marge droite, et en un seul paragraphe). Pour l'occasion, il s'agit d'une sentence de Jan van de Snepscheut, qui pourrait être gravée en bonne place sur l'une des poutres de cet atelier.

                          En théorie, il n'y a pas de différence entre théorie et pratique. Mais, en pratique, il y en a une.

     Alors j'en viens à ma question. Plus on offre à l'utilisateur d'un site la possibilité de paramétriser ses interventions, plus on fait croître la tension d'un dilemme.
     Soit on demande à tous d'avoir une exigence de présentation et d'écriture à la hauteur des moyens mis à disposition (nul n'est censé ignorer les règles, en quelque sorte), soit on modère les difficultés techniques par une interface de contrôle (la prévisualisation par exemple), ou – mieux – une interface de commande.
     Bon, ce ne sont que des termes généraux. Je veux dire ici que chaque utilisateur du forum pourrait indiquer par défaut (éventuellement une fois pour toutes) les valeurs des différents paramètres qu'il lui est possible de faire varier, comme le fait de placer ou non une lettrine en tête de ses contributions. Libre à lui ensuite d'appliquer votre bouton interrupteur présent / absent, Masterkey, pour changer au besoin la valeur par défaut.

28
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Dim 19 Aoû 2012, 11:02

Très utile sont vos avis Pieyre, vous n'étiez donc pas si loin.
L'idée de réglages par défauts pour chaque utilisateurs est bonne, mais en ce qui concerne l'usage de la lettrine, j'ai le sentiment que l'activer ou non dépend davantage du type de message déposé, et que cela varie fréquemment pour chacun.

Par contre, à vous lire, je m'aperçois que ça pourrait être intéressant pour la police de caractère, chacun pourrait définir la sienne une fois pour toute. Le risque, c'est que l'aspect du forum prenne un tour baroque mais, pourquoi pas.

Pour l'usage des commandes, je crois, j'en suis même persuadé, que 90% des utilisateurs de les utilisent jamais, à l'exception peut-être de celui des smileys. C'est pour cela que je suis d'avis que l'intelligence du site prenne un maximum de choses en main. Par exemple, pour la lettrine, je songe finalement à la régler automatiquement, sur des critères de longueur du message, ou peut-être de la présence de plusieurs paragraphes - quand on fait des paragraphes, c'est déjà que l'on s'applique un peu -. En laissant l'automatisme débrayable pas le bouton déjà présent.

Une autre question me vient en lisant votre message : j'ai un écran assez large, avec une résolution importante (1900 pixels), et je l'ai lu en pleine page.

Votre premier paragraphe ne prenait que quatre lignes et votre citation une seule. Ce qui fait que les effets de présentation que vous cherchiez sont tombé complètement à la trappe chez moi. En réduisant la taille de la fenêtre, le confort de lecture s'en est trouvé largement accru.

Peut-être serait-il plus agréable pour le lecteur que la largeur du forum soit fixée, ou au moins limitée, et ne suive pas indéfiniment la taille de la fenêtre. C'était chose plus compliquée à mettre en oeuvre d'avoir un forum qui s'adaptait à la largeur d'écran, et peut-être une fausse bonne idée...

29
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Jeu 23 Aoû 2012, 07:47

Je ne suis jamais bien loin sur les sujets où j'ai participé. Il faudrait que j'en surveille d'autres aussi. Mais c'est compliqué pour moi. Plus ma boîte de messagerie est remplie, moins j'ai envie d'en dépouiller le contenu. Et ventiler selon le domaine, l'urgence ou l'importance n'améliore pas beaucoup. Il va me falloir un logiciel qui rassemble toutes les pré-réponses (ou brouillons) sur différents sites, blogs ou forums, avec des indicateurs de motivation à répondre.
     Par ailleurs je viens de découvrir tout en haut la mention Surveiller les réponses de ce sujet (difficile à copier comme texte brut sans déborder, ce qui est souvent le cas au sein des pages HTML). J'avais l'habitude de la position par défaut de cette mention sur les forums de Forumactif après les contributions (tout au moins en mode php BB3, parce qu'en Invision même en administrateur je ne trouve pas).

     Bon, alors, je pense que nous sommes d'accord sur l'importance de quelques éléments :
     — à chaque utilisateur inscrit comme membre du forum sont déjà associés des paramètres, temporaires ou permanents, modifiables par lui-même ou par divers contrôleurs (je ne trouve pas d'autre terme) en fonction des permissions accordées
     — je ne sais pas trop comment en rajouter, mais je vois qu'en standard sur Invision on peut jouer sur les rangs, les permissions spéciales, les groupes, les feuilles de personnages, ou sur les points de réputation où l'on peut coder plusieurs paramètres – mais je ne connais pas bien les modules; il doit y avoir moins artificiel
     — certains paramètres sont destinés à être permanents, ou quasi-permanents; d'autres, intervenant à la façon des symboles de ponctuation, sont décidés au moment de la rédaction – la lettrine est-elle du premier ou du second type ? – je crois que c'est pour beaucoup une question statistique, en fonction des habitudes de rédaction des intervenants, habitudes qui définissent un style propre au forum

     Mais la question risque de se poser d'une harmonisation de la présentation typographique comme a dû venir et être validée plus facilement la présentation graphique. En effet il faut bien là autoriser certaines variations, laissées à la libre appréciation des rédacteurs, ou peut-être afficher quelques principes généraux, ou alors caractériser ce que seraient des écarts par rapport à ce que serait une norme.
     Comme administrateur d'un forum, je ne me verrais pas autoriser toutes les couleurs et toutes les tailles sauf pour des petites blagues privées. Mais j'imagine qu'on ne peut pas s'astreindre à tout relire, ni compter sur les utilisateurs pour signaler comme s'écartant de la norme tel habillage par trop ostentatoire et déplacé.

     Et la question de la largeur de la fenêtre de rédaction, et des cadres associés, s'inscrit un peu dans cette perspective.
     Un journal papier est aussi reconnaissable par sa largeur. Il se déploie dans un espace libre, déterminé seulement par les mesures d'un corps, ou de plusieurs corps, ou d'une table, mais dont les limites peuvent être outrepassées.
     Or les écrans d'ordinateurs, avec des tailles et des diagonales très différents, me semblent jouer de plus en plus sur cet aspect d'espace libre, sans limites précises, où des pages en lecture ou des champs en écriture ont des dimensions propres, à la façon d'objets indépendants. Ou alors c'est moi qui interprète.

30
Répondre en citant  
Lettrines pour textes - le Ven 09 Nov 2012, 14:30

Personnellement, j'apprécie beaucoup l'écriture gothique, je ne puis pas dire pourquoi.
J'ai pratiqué quelques temps la calligraphie et j'apprécie les vieux manuscrits, parchemins, avec lettrines et enluminures ...
Je viens de découvrir votre forum et serai comblée de communiquer avec vous.
Auditrice de France Culture, je prends à mon tour la parole pour vous dire combien vos émissions sont enrichissantes. Wink

31
Répondre en citant  
Re: Lettrines, fontes et couleurs - le Ven 09 Nov 2012, 14:53

Bonjour Richoux,

Merci de votre message, mais pour dissiper une confusion très souvent faite par les nouveaux arrivants, ce forum est indépendant de France Culture : il a pour vocation d'accueillir la parole d'auditeurs critiques, qu'elle soit acide ou laudative sur ce que produit France Culture.

Aussi ici, point besoin de prendre de gant ni de détour pour dire ce que vous pensez.

Par écriture gothique, vous voulez dire...Quelque chose comme ça ?

Dans une utilisation en lettrine, ça peut être assez sympa, mais il faut être sûr d'avoir quelque chose d'important à dire avec un tel démarrage ! L'idéal serait peut-être d'en proposer l'option, en accompagnement du bouton Lettrine (le petit L rose de la barre d'outils de composition des messages).

Lettrines, fontes et couleurs     Page 3 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Accueil / L’atelier

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum