Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Fiction à France Culture

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Accueil / France Culture

La Fiction à France Culture    Page 27 sur 28

Bas de page ↓   

261
Répondre en citant  
Le Comte de Monte-Cristo (fin) - le Jeu 23 Aoû 2018, 11:47

Annoncée en 40 épisodes par la station, l'adaptation du Comte de Monte-Cristo de 1980 n'en contient que 38, le dernier de durée réduite. Fin, hier le 22 août 2018, de cette mémorable production aux multiples qualités : Le Comte de Monte-Cristo. Pour plus de détails voir depuis le post 243 et dans d'autres rubriques en liens.

Pour cet ultime post, je ne relèverai pas une nouvelle fois les fautes d'orthographe et de grammaire contenues dans les derniers descriptifs, tant dans les transcriptions que dans les présentations.

Est annoncée pour aujourd'hui la rediffusion de Les grandes conférences : la vie et l'oeuvre d'Alexandre Dumas, le comte de Monte Cristo par André Maurois. À ne manquer sous aucun prétexte (après écoute de la série).

Pour finir la semaine demain, une autre rediffusion avec le savant Claude Schopp dont il a été question dans le fil La Compagnie des auteurs posts 32 à 36 sur Alexandre Dumas. L'émission de 2002 de François Angelier promet d'être intéressante : Dumas, trop humain : l'abbé Faria et le Comte de Monte-Cristo.

Très belle citation déjà sur le site que l'on peut proposer ici à la lecture (sur le sujet de la transmission voir l'étude en lien ici) :
"Je crois qu'il y a une question de transmission d'un savoir qui va lui permettre d'être celui qui est, celui qui peut juger et au nom d'une espèce de connaissance globale du monde. Il va se venger bien sûr, mais si ce n'était qu'une vengeance, ce serait sans grand intérêt, c'est bien plus qu'une vengeance puisque c'est le rétablissement de la justice. Il me semble qu'on peut lire le roman comme le passage d'un ancien Dieu à un nouveau Dieu : celui de la Bible et d'œil pour œil, dent pour dent, vers un le Dieu d’Évangile des derniers chapitres où il refuse de se venger après la mort de l'enfant. C'est un roman d'une profondeur extraordinaire et c'est Faria qui est le moteur de tout le roman." Claude Schopp.

Voir le profil de l'utilisateur

262
Répondre en citant  
L'abbé Faria, le maître d'Edmond Dantès - le Sam 25 Aoû 2018, 16:22

Philaunet(http://www.regardfc.com/t452p250-la-fiction-a-france-culture#31063) a écrit: (...) Pour finir la semaine demain, une autre rediffusion avec le savant Claude Schopp dont il a été question dans le fil La Compagnie des auteurs posts 32 à 36 sur Alexandre Dumas. L'émission de 2002 de François Angelier promet d'être intéressante : Dumas, trop humain : l'abbé Faria et le Comte de Monte-Cristo.

Très belle citation déjà sur le site que l'on peut proposer ici à la lecture (sur le sujet de la transmission voir l'étude en lien ici) :
"Je crois qu'il y a une question de transmission d'un savoir qui va lui permettre d'être celui qui est, celui qui peut juger et au nom d'une espèce de connaissance globale du monde. Il va se venger bien sûr, mais si ce n'était qu'une vengeance, ce serait sans grand intérêt, c'est bien plus qu'une vengeance puisque c'est le rétablissement de la justice. Il me semble qu'on peut lire le roman comme le passage d'un ancien Dieu à un nouveau Dieu : celui de la Bible et d'œil pour œil, dent pour dent, vers un le Dieu d’Évangile des derniers chapitres où il refuse de se venger après la mort de l'enfant. C'est un roman d'une profondeur extraordinaire et c'est Faria qui est le moteur de tout le roman." Claude Schopp.
Très beau numéro où l'on retrouve Michel Cazenave (de l'ex émission-culte Les Vivants et les Dieux) avec sa voix, son élocution et ses thèmes favoris.

Réflexions stimulantes (sur l'occultisme, les contes des 1001 nuits, la morale évangélique à l’œuvre dans le retournement de situation finale, etc) et extraits d'interprétations du Comte de Monte-Cristo à la radio et au cinéma qui permettent de comparer avec l'adaptation exemplaire de 1980 rediffusée cet été.

Voir le profil de l'utilisateur

263
Répondre en citant  
François Chaumette grand lecteur - le Lun 27 Aoû 2018, 10:03

masterkey(http://www.regardfc.com/t452p240-la-fiction-a-france-culture#30977) a écrit:Outre l'adaptation du Comte de Monte Cristo, le mois de juillet a aussi permis d'écouter dans les Nuits une lecture magnifique en 16 épisodes du Robinson de Michel Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique.

La voix de François Chaumette, en 1967, rend grâce à un texte magnifiquement ciselé, précis autant que poétique que pour ma part je n'avais jamais lu.

Le premier épisode est précédé d'une histoire du thème de Robinson par Michel Tournier lui-même (...)

S'ensuivent 15 épisodes tous haletants, de pages choisies du roman, pas tous dans l'ordre mais l'auditeur le reconstituera facilement (...)
Je reviens sur votre recommandation et sur l'échange subséquent : cette lecture de François Chaumette est quasiment miraculeuse. Il transcende par sa voix et par toutes ses qualités d'acteur un texte qui simplement lu en silence ne passerait peut-être pas la rampe. L'incarnation dans les deux premiers épisodes est prodigieuse. Nous sommes en 1967 lors de l'enregistrement, la prise de son est riche à l'oreille, il n'y a pas de nappage sonore pour faire "dramatique" et la beauté de la  langue est mise en valeur comme jamais.

Vraiment, voilà un "livre-audio" qui s'offre à l'auditeur comme une pépite : Vendredi ou les Limbes du Pacifique 2/16 (le descriptif correspond au contenu de 1/16...)  & Vendredi ou les Limbes du Pacifique 3/16 (1ère diffusion : 18/08/1967)

Et, point commun avec le chef d’œuvre radiophonique de 1980 rediffusé cet été, Le Comte de Monte-Cristo (voir plus haut), c'est Bernard Lavalette qui présente cette adaptation.  

Bernard Lavalette ? Oui Bernard Lavalette né en 1925. Sa voix : Bernard Lavalette et moi. (et un peu Pierre Tchernia) dans Le corbeau et le renard en argot...

Voir le profil de l'utilisateur

masterkey En ligne

avatar
Admin

264
Répondre en citant  
Re: La Fiction à France Culture - le Mar 28 Aoû 2018, 14:44

Philaunet(http://www.regardfc.com/t452p260-la-fiction-a-france-culture#31107) a écrit:

Je reviens sur votre recommandation et sur l'échange subséquent : cette lecture de François Chaumette est quasiment miraculeuse. Il transcende par sa voix et par toutes ses qualités d'acteur un texte qui simplement lu en silence ne passerait peut-être pas la rampe. L'incarnation dans les deux premiers épisodes est prodigieuse. Nous sommes en 1967 lors de l'enregistrement, la prise de son est riche à l'oreille, il n'y a pas de nappage sonore pour faire "dramatique" et la beauté de la  langue est mise en valeur comme jamais.

Vraiment, voilà un "livre-audio" qui s'offre à l'auditeur comme une pépite : Vendredi ou les Limbes du Pacifique 2/16 (le descriptif correspond au contenu de 1/16...)  & Vendredi ou les Limbes du Pacifique 3/16 (1ère diffusion : 18/08/1967)

Et, point commun avec le chef d’œuvre radiophonique de 1980 rediffusé cet été, Le Comte de Monte-Cristo (voir plus haut), c'est Bernard Lavalette qui présente cette adaptation.  

Bernard Lavalette ? Oui Bernard Lavalette né en 1925. Sa voix : Bernard Lavalette et moi. (et un peu Pierre Tchernia) dans Le corbeau et le renard en argot...

Ce qu'il y a de bien lorsqu'on vous livre une suggestion, Philaunet, c'est que vous allez souvent au bout de son écoute et que votre retour est en général non seulement gratifiant lorsqu'on vous fait découvrir quelque chose que vous n'aviez pas encore entendu, mais encore instructif par les commentaires et les suites détaillées que vous y donnez. Je vais aller écouter plus attentivement Bernard Lavalette, et grâce à la lumière que vous avez mise cet été sur cette belle adaptation du Comte de Monte-Christo, plusieurs heures d'écoute réjouissantes sont encore devant moi et les plus jeunes chez moi à qui ces mêmes conseils en matière de fiction profitent.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.regardfc.com

265
Répondre en citant  
Métamorphoses - le Mer 29 Aoû 2018, 12:33

Merci Masterkey de votre commentaire plus haut. Je vais revenir sur la lecture inspirée de François Chaumette dans Vendredi ou Les Limbes du Pacifique (1967, voir plus haut). Je ne reviendrai pas, sauf exception sur la merveille des merveilles d'adaptation du Comte de Monte-Cristo (1980, voir plus haut et ailleurs une dizaine de posts).

France Culture qui rediffuse ces bijoux aurait des leçons à tirer de ces écoutes (mais ne pas croire que la directrice veuille écouter autre chose que son ami Erner dans la Matinale). Les deux œuvres sont des récits contant des métamorphoses aboutissant à des états de civilisation et de perfectionnement moral supérieurs.

Edmond Dantès devient, grâce à l'Abbé Faria, le comte de Monte-Cristo, envoyé du dieu vengeur, puis un Edmond Dantès touché par la grâce de l'éveil compassionnel s'illustrant dans l'arrêt de sa vengeance (quand même "joliment" réalisée...) envers Danglars, responsable de ses 14 ans de cachot au château d'If et de la mort de son père.

Le Robinson de Tournier, d'homme civilisé passe à celui d'animal se vautrant dans la fange d'une souille, puis à un homme qui use de tous les moyens de son esprit pour créer une terre vivable et un code moral pour résister à toutes les pulsions de l'homme seul et sans espoir. C'est l'histoire d'une résistance à la chute dans la grossièreté, la facilité et l'abandon de soi.

France Culture, sa direction et ses employés, ne présentent aucun signe de métamorphose. Rien ne change dans le programme et son affichage, au contraire. La station accroît encore sa densité de vulgarité et de programmes nourrissant la bêtise et l'esprit conflictuel.

Aucune métamorphose, donc. Rien qui n'ouvre l'esprit à d'autres dimensions. C'est l'enfermement quotidien dans les causes obligatoires : féminisme, crises et crimes à dénoncer, obsession sexuelle, etc. Sur le portail au moment de ce post :
"Eglise et pédophilie" ;
"Chemnitz : assiste-t-on au réveil de l’extrême droite en Allemagne ?" ;
"Démission de Nicolas Hulot : le vert porte malheur" ;
"L'homosexualité des deux côtés de la Méditerranée" ;
Samuel Bollendorff : "Une bonne image, c'est une image ordinaire" ;
"Le crime contre l'humanité : lorsque la justice devient bourreau" ;
"Un ministre de l'écologie, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ? " ;
"Histoires de crises en littérature : "L'Argent" de Zola" ;
"Les feux de l'amour : Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare" ("Plongeon dans « Le Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare qui distille le doute, se joue des genres" [sexuels, évidemment]) ;
"Emprisonné.e à l’étranger", etc.

Puis reprise plus bas de ces sujets et d'autres :
Camille Vidal-Naquet : " On ne connaît pas forcément le quotidien d'un prostitué ; j'avais envie de filmer un métier" ;
"La fille est sage, le garçon courageux : marre des stéréotypes", etc.

Pour la métamorphose de l'auditeur (h/f), bombardé le jour par la médiocrité et la vulgarité, voir le programme de nuit sélectionné par l'équipe de Philippe Garbit.

.../...



Dernière édition par Philaunet le Mer 29 Aoû 2018, 18:25, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

266
Répondre en citant  
De belles voix - le Mer 29 Aoû 2018, 16:06

.../...
De belles voix : Philippe Garbit en 2017 ; Bernard Lavalette et François Chaumette en 1967 dans Vendredi ou les Limbes du Pacifique 6/16 (1ère diffusion : 22/08/1967) [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-17.10.2017-ITEMA_21466149-4.mp3" debut="00:25" fin="03:07"]

Ce numéro avait été diffusé indépendamment de la série de 16 épisodes et cela se comprend vu l'unité de thème qu'il illustre. Merci à Masterkey d'en avoir donné les références.

Voir le profil de l'utilisateur

267
Répondre en citant  
''Tes seins sont comme deux faons'' - le Jeu 30 Aoû 2018, 09:45

Le 12/07/2018 : Vendredi ou les Limbes du Pacifique 8/16 (1ère diffusion : 24/08/1967)*

Voilà qui change de Parlons nichons : à 14'30  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-12.07.2018-ITEMA_21740536-4.mp3" debut="14:30" fin="18:14"]

* De Michel Tournier - Lectures François Chaumette et Catherine Le Couey - Réalisation Jean-Pierre Colas

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité

268
Répondre en citant  
Sains seins - le Jeu 30 Aoû 2018, 10:15

Merci de m'avoir fait connaitre ce délicieux et délicat moment sur France-Inter car ne suivant pas cette radio je ne savais pas qu'elle évoluait sainement.
Parce que je suis assez vieux maintenant pour savoir que regarder de beaux seins ne rend pas aveugle.

269
Répondre en citant  
Vendredi et Andoar, le roi-bouc - le Dim 02 Sep 2018, 22:04

Vendredi ou les Limbes du Pacifique 14/16 (1ère diffusion : 31/08/1967) 26/10/2017 et 20 07 2018 dans Les Nuits de France Culture par Philippe Garbit.

Ce numéro peut s'écouter indépendamment des autres. La lutte de Vendredi avec un bouc et la métamorphose de ce dernier sont lues  avec le plus grand art du conteur qui soit par François Chaumette. C'est exceptionnel.

On peut froncer le sourcil devant d'autres passages du roman de Michel Tournier et trouver risibles certaines métaphores à caractère sexuel plus que transparentes. Il est d'ailleurs étonnant que ce livre soit devenu un classique de la littérature scolaire vu son contenu (je n'en dis pas plus). Comme pour le texte de Cervantès, je ne suis pas sûr qu'une telle lecture serait autorisée aujourd'hui par les censeuses de la direction de FC. Qu'il soit rediffusé est en soi un petit miracle. Et l'on peut observer avec respect les présentations de Philippe Garbit qui se garde de tout commentaire sur l’œuvre.

PS. Le récit est une lecture, non une adaptation, et les commentaires pourraient se trouver dans  le fil idoine, mais la recommandation initiale et les commentaires suivants ont été publiés dans ce fil.

Voir le profil de l'utilisateur

270
Répondre en citant  
Robinson a rajeuni - le Mar 04 Sep 2018, 18:26

On termine en apothéose, François Chaumette se surpasse (si c'est possible, il est toujours à son meilleur niveau) en contant la rencontre de Robinson et de Vendredi avec l'équipage d'un bâtiment britannique. Où l'on apprend que Robinson aura passé... n années (je ne veux pas "divulgâcher" la fin du roman...) sur son île et qu'il se sent plus jeune quand quand il y est arrivé, plus jeune également que les marins plus âgés qui le trouvent sur l'île. Épisode philosophique sur le temps, la nature, le but de l'existence, la vie en société, la cruauté et la rapacité des hommes (de ces hommes-ci), etc.

Vendredi ou les Limbes du Pacifique 15/16 (1ère diffusion : 01/09/1967) 27/10/2017 - 25 min  Les Nuits de France Culture par Philippe Garbit

Voir le profil de l'utilisateur

271
Répondre en citant  
Re: La Fiction à France Culture - le Mar 04 Sep 2018, 23:54

En attendant de peut-être revenir sur l'époustouflante série Le comte de Monte-Cristo dont Philaunet a déjà parlé à plusieurs reprises plus haut dans ce fil, la page d'accueil de France Culture nous convie à l'écoute d'une fiction consacrée à François Truffaut : François Truffaut en 24 images/seconde de Anne Terral (31 août 2018). « Encore lui », serait-on tenté de dire tant le cinéaste a fait l'objet sur la chaîne d'un nombre conséquent d'émissions. D'ailleurs, s'il fallait en signaler une consacrée à son oeuvre, hors archives, ce serait La grande traversée que Serge Toubiana lui a consacré en 2008 (et rediffusée à l'été 2018).

Pour en revenir à l'Atelier fiction : la présente production présente l'avantage de constituer une introduction biographique instructive pour tout spectateur ayant connaissance de la filmographie. Le statut de la voix fil rouge qui conte la vie du cinéaste est parfois ambigu : on peut se demander si c'est une seule et même personne qui parle, tant les anecdotes de tournage alternent avec les souvenirs de jeunesse d'une spectatrice qui ne lui semble pas directement contemporaine. Toutefois l'écoute suit et tente de se rattacher aux images des films... quand elle n'est pas cassée par les improbables reconstitutions mises en scène du réalisateur avec ses acteurs ou assistants. Le jeu du comédien interprétant Truffaut est à cet égard catastrophique : mots mangés, articulation nulle, ton à côté de la plaque. Mais quand vient la scène rejouée des entretiens d'Hitchcock avec Truffaut, on se tient littéralement les côtes.

Anne Terral n'a t-elle donc jamais jeté une oreille à ces bandes datées de 1962 et diffusées entre octobre et novembre 1999 sur France Culture ? Impossible. Tout le monde a la voix d'Hitchcock dans ses oreilles, à quoi bon la mimer ? Et Helen Scott, la traductrice et amie de Truffaut dont l'auditeur ne peut se passer après le premier des 25 numéros tant sa voix tierce dynamise les entretiens, pourquoi lui prêter un accent américain alors que son français est intact (bien que née à New-York, la traductrice a grandi en France) ? Dire que tous les entretiens sont accessibles sur Youtube, c'est vraiment une faute de goût inattendue. Il suffit de prendre la première vidéo de la série et d'attendre 3 minutes pour s'en rendre compte (à 3'15'') :



Non, au lieu de cela, nous avons droit à ce spectacle comique (voyez d'ailleurs comme les accents sont inutilement appuyés): [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11984-31.08.2018-ITEMA_21790447-0.mp3" debut="20:55" fin="23:00"]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


272
Répondre en citant  
Re: La Fiction à France Culture -

La Fiction à France Culture     Page 27 sur 28

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum