Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Radio belge francophone (RTBF)    Page 4 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Radio belge francophone (RTBF) - le Dim 15 Avr 2012, 23:55

Rappel du premier message :

Bonsoir à tous,

Suite à un encouragement je vais tenter de glisser ici quelques tuyaux sur des émissions culturelles perdues dans le paysage radiophonique belge.

Je commence avec un programme probablement méconnu même en Belgique: Histoire de Savoir issu de Radio Campus Bruxelles (campus de l'ULB: Université Libre de Bruxelles).
Elle est déclinée en plusieurs versions, sciences humaines et sciences exactes. Pour ma part je n'écoute que la version sciences exactes animée par Alexandre Waijnberg. On y reçoit régulièrement des doctorants qui nous parlent de l'actualité de leurs recherches durant 45 minutes. Le ton est assez détendu et Waijnberg prend manifestement la peine de bien préparer ses entretiens et de vulgariser quand ça dérape. Il est souvent assez enthousiaste. Je ne peux pas commenter sur la version sciences humaines, n'étant pas un fidèle auditeur. Les sujets sont pour le moins variés, de la cosmologie à l'archéologie. A titre d'exemple je vous glisse ici un lien menant à une émission sur la musique baroque avec un doctorant en musicologie.
En voici le "pitch" si j'ose dire:
Il est tentant de penser que jouer de la musique baroque sur des instruments d'époque nous donne le son originel. Ou que pour retrouver ces sonorités de la musique baroque, il suffit d'utiliser des instruments anciens. Ce n'est pas si simple, jouer une œuvre ancienne, c'est presque la re-composer

Histoire de Savoir Musiques anciennes

L'émission a lieu chaque mardi de 18h15 à 19h sur Radio campus Bruxelles. En général les podcast sont disponibles le mardi via la page actualités du site de l'ULB en cherchant un peu.

Ce genre d'émission est plutôt rare en Belgique, la seule autre à ma connaissance est Semence de Curieux, dont le ton est assez proche de Continent Sciences. A signaler aussi une émission sur l'histoire Mémo. Elles sont toutes les 2 animées par la même personne, Jacques Olivier, dont la préparation semble particulièrement soignée.

Les émissions sont diffusées le samedi et le dimanche de 17h15 à 18h sur la calamiteuse La Première (RTBF). Les liens des émissions récentes se trouvent ici:

http://rss.rtbf.be/media/rss/audio/olivier-jacques.xml

Je pourrais à l'occasion mettre à disposition des fichiers plus anciens sur mediafire, il y a eu des séries particulièrement ciselées sur la biologie marine et les civilisations pré-colombienne, les modèles mathématiques de la mer du nord, bref les sujets les plus divers. Hélas, depuis que la RTBF a modernisé son site il n'y a plus moyen de consulter les archives de l'émission.

A ma connaissance il n'y a pas d'autre émission de vulgarisation scientifique sur le service public, qui ne diffuse plus grand chose à part de l'actualité et des pub.

Enfin quoique. Parfois je tombe sur par oui-dire animé par Pascale Tison (toujours sur La Première) le ton me rappelle un peu les ateliers de la nuit. Mais je ne connais pas assez l'émission pour en dire plus. A creuser.

A noter toutefois qu'on peut trouver des émissions thématiques intéressantes sur la chaîne dédiée à la musique classique: Musiq3.

Pour ce qui est de la littérature, la RTBF se contente de co-produire avec France Inter la librairie francophone avec l'exaspérant Emmanuel Khérad (opinion personnelle qui n'engage que moi). Pour débusquer de la littérature je conseillerais à la limite de se tourner à nouveau vers Radio Campus Bruxelles et La conspiration des histoires déclinée en version "livres" et version "DVD" dans un style et sur des thèmes qui ne sont pas sans rappeler mauvais genre mais dans un style radio amateur. A nouveau, je n'écoute pas assez régulièrement cette émission pour donner un avis tranché.

Pour le 7° art, la RTBF propose La première séance toujours sur "La Première" mais il serait dommage de ne pas mentionner aussi une sorte d'ovni radiophonique sur la chaîne "jeune" du service public "Pure fm", il s'agit de 5h cinéma chaque mercredi de 17 à 19h.
Le contexte de cette émission est assez indéfinissable et le second degré y est parfois étouffant. Ce fatras d'un peu de tout est animé par le directeur de la chaîne Rudy Léonet et "monsieur cinéma" Hugues Dayez, d'ordinaire assez sinistre et gris mais qui se lâche ici complètement et n'épargne absolument personne. L'unique raison pour laquelle je mentionne ici cette émission est le caractère belge du point de vue. J'entends par là que si un film français vous agace particulièrement et si la sortie de ce film fait l'unanimité dans les médias  partenaires en France, alors 5h cinéma devrait parvenir à vous détendre tant Hugues Dayez est coutumier des entreprises de démolition. Particulièrement quand il est question de mauvais cinéma d'auteur. On aime ou on déteste je n'irais pas jusqu'à comparer avec La Dispute ou Le Masque et la Plume. Ceux qui ont une allergie aux Inrocks devraient y trouver leur compte pour le peu que le ton adopté vous soit supportable.  

Voilà. C'était mon panorama subjectif du paysage radiophonique belge francophone.

J'aurais aimé parler de Marc Moulin, un véritable pilier du paysage radiophonique, mais rien ne presse, ce monument nous a quitté en 2008 malheureusement. A l'occasion  d'un autre fil peut-être...
* * *

31
Répondre en citant  
Par Ouï-dire : collage sonore 1939-1945 - le Ven 19 Juin 2015, 15:04

ZZZZZZZZ a écrit:(...) Par Ouï-dire sur la première chaîne de la RTBF (...)
L'un de vous connaît-il cette émission, diffusée à la même heure que Hors-Champ ? (...)

Nous la connaissons grâce à vous maintenant, et je vous suis pour ma part reconnaissant de cette recommandation.

Une émission diffusée le 08 juin dernier mérite attention : Un « collage » de paroles, de sons et de musique, durant 45 minutes, sur 1939-1945. C'est très bien fait et a dû requérir un gros travail de sélection et de mise en forme. Le deuxième volet (le 15 06 2015) commence très fort.

La Première de la RTBF ne donne pas le descriptif de "Par Ouï-dire" au-delà d'une semaine... Il est quasiment impossible de connaître le programme ancien. En revanche, Pascale Tison renvoie à la page facebook de l'émission  qui semble le lieu où trouver des renseignements. J'y ai trouvé le contenu de l'émission reproduit ci-dessous (car après quelques jours autant chercher une aiguille dans une botte de foin).

Le téléchargement d'émissions passées est tout aussi aléatoire. Mieux vaut donc s'abonner au podcast.

Par Ouï-dire Emission du 08/06 - 22:00

On n'en veut plUS guerre

Le chaos que provoque la guerre c'est que veulent nous faire sentir Martina Gozzini et André Defossez par un collage sonore qui s'étend de 39 à 45. Un collage d'archives et de musique finement ciselé, une évocation non chronologique de la guerre mais un enchevêtrement thématique comme la radio en guerre, tout va très bien ou l'indicible. Toutes les musiques ont été composées pendant la guerre à l'exception du concerto de Beethoven ! Si vous voulez suivre le déroulement des opérations, je vous renvoie vers la page du site et la page facebook de l'émission où vous aurez tous les détails des archives et des musiques utilisées. Avec des archives de la radio polonaise, radio-France, BBC et la Rai, le Cegesoma


Par ouï-dire - La Première RTBF 8 juin
Voici les sons que vous entendrez ce soir dans la 1e partie de "On n’en veut plUS guerre", de Martina Gozzini et André Defossez :

• L’éclatement de la guerre
o Karl Weigl - Symphonie n°5 'Apocalyptic' (à la mémoire de Franklin Roosevelt) - 1er mvt - 1945 - Rundfunf-sinfonieorchester Berlin, dir Thomas Sanderlin
o Ludwig van Beethoven - Concerto pour piano n°5 'L'Empereur' - Allegro – enreg. 1944 - Walter Gieseking (pno), Grand Orchestre de la Radio de Berlin, dir Arthur Rother - A.E.S.
o Sirènes et un impact de V1 lors d'une attaque aérienne sur Londres
o Pierre Boulez - Notations - n°II - 1945 - Pierre-Laurent Aimard - DGG 00289 477 5385
o I'll never smile again (R. Lowe) - 1940 - Frank Sinatra, Tommy Dorsey and his orchestra - Frenesi - Fontastic 7668
o John Cage - Credo in US - 1942 - Quatuor Hêlios - Wergo 6651
o Annonce du début de la guerre par la radio polonaise - 1939
o Adolf Hitler en septembre 1939, prétend envahir la Pologne 'par amour de la paix'
o Paul-Henri Spaak à la chambre : l'Allemagne envahit la Belgique, le 10 mai 1940
o Emile de Cartier de Marchienne , le même jour, à la BBC
o Benito Mussolini : déclaration de guerre, le 10 juin 1940
o Franklin Roosevelt annonce l'état de guerre avec le Japon, le 8 décembre 1941
o Neville Chamberlain annonce l'état de guerre avec l'Allemagne le 3 septembre 1939 - BBC
• La radio en guerre
o Gute nacht, mutter! (W. Bochmann - E. Lehnow) - Das Wunschkonzert (radiodiffusion Berlin 1942)
o Paul Reynaud déplore la capitulation de Léopold III
o Messages codés depuis Londres - Radio Belgique
o Victor de Laveleye 'Courage, on les aura les boches' - Indicatif - Radio Belgique
o Version flamande de 'On les aura les boches' par Jan Moedwil - Radio Belgïe
o Chanson 'Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand'
o La voix de l'Amérique : Sonatine de Noël aux USA en guerre
o William Walton - The Spitfire - Fugue - 1942 - Florida Philharmonic Orchestra, dir James Judd - HMU 907070
o Les vœux de Theo Fleischman 'à un boche', le 1er janvier 1944 - Radio Nationale Belge
o Général De Gaulle : appel à un 'plébiscite de silence', le 28 décembre 1940
o Harry Partch - U.S. Highball - 'Did I ever ride freights? Huh!' - 1943 - Kronos Quartet with David Barron, voice - Nonesuch 7559-79697
o Franz Waxman - Morning Room - B.O. 'Rebecca' de Selznick - 1940 - Orch symph de la radio tchécoslovaque, dir Adriano - Marco Polo 8.223399
o Messages personnels - Radio Bruxelles
o Annonce radio de reprise des concerts au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
o Ja und Nein (F. Grothe, Foxtrot de la BO du film 'Der singende Tor') - 1940 - Stan Brenders et son orchestre - Brüssel 1940-1943
o Témoignage de travailleurs volontaires belges en Allemagne en 1941 - Radio Bruxelles
o Dmitry Kabalevsky - Les Comédiens, op 26 - Prologue - 1940 - BBC Philharmonic, dir Vassily Sinaisky - Chandos 10052
o Pierre Boulez - Notations - n°XII - 1945 - Pierre-Laurent Aimard - DGG 00289 477 5385
• Tout va très bien
o Parodie sur l'air de 'Tout va très bien ...'
o Déclaration de Léopold III en 1940
o Meeting de résistants avec le Général de Gaulle
o Aram Khatchaturian - Concerto pour violon en ré mineur - mvt 2 Andante sostenuto - 1940 - David Oistrakh, violon, Gd Orch Symph de la Radio-TV d'URSS, dir A. Khatchatourian - Melodia 74321 59056
o Propos de Léon Degrelle sur Mussolini et Hitler
o Bulletin d'info BBC, le 5 septembre 1941
o Hitler and Hell - Rev. J.M. Gates - American War Songs 1933-1947 - Trikont US-0280
o Discours de Benito Mussolini le 10 juin 1940
o Discours d'Adolf Hitler en 1939
o Nikolaï Rimski-Korsakov - Le vol du bourdon - version jazz de Harry James and his orchestra - ASV AJA5339
o Comité d'accueil au retour de Degrelle du Front de l'Est - 1944 - Radio Bruxelles
o Igor Stravinsky - Babel - 1944 - CBC Symphony Orchestra, dir I Stravinsky - SONY SM2K 46 301
o Karl Amadeus Hartmann - Concerto funèbre pour violon et orchestre à cordes - Introduction (Largo) - 1939 - Netherlands Chamber Orch, dir et violon : Gordan Nikolic - Pentatone 5186 056
o Franck Martin - In Terra Pax (Oratorio) - n°9 Heureux les affligés - 1944 - Orch de la Suisse romande, dir Ernest Ansermet, Pierre Mollet, baryton - Decca 480 2316
o Carlos Chavez - Toccata pour instruments à percussion - 3e mvt Allegro - 1942 - Tambuco (Mexican Percussion Quartet) - Dorian 90215
o Appel au retour des belges réfugiés en France - Radio Bruxelles
o Discours de Benito Mussolini le 18 novembre 1940
o Ma l'amore no (Galdieri-D'Anzi) - 1943 - Lina Termini - L'Era della Radio - L'Espresso-La Repubblica
o Dmitri Chostakovitch - Quatuor à cordes n°2 op 68 - mvt 2 Récitatif et Romance - 1944 - Quatuor Emerson - DG 463 284-2
o Reportages à Gand et Charleroi après les bombardements alliés d'avril 1944 - Radio Bruxelles

32
Répondre en citant  
On n'en veut plUS guerre, deuxième partie - le Sam 20 Juin 2015, 08:58

Dans Quelques émissions de Belgique - le Dim 15 Avr 2012
@Disalvo a écrit: (...) Suite à un encouragement je vais tenter de glisser ici quelques tuyaux sur des émissions culturelles perdues dans le paysage radiophonique belge.

(...) Parfois je tombe sur par oui-dire animé par Pascale Tison (toujours sur La Première) le ton me rappelle un peu les ateliers de la nuit. Mais je ne connais pas assez l'émission pour en dire plus. A creuser.

Creusons donc trois ans plus tard. Et nous y trouvons de bien belles choses (voir ci-dessus) qui remplacent avantageusement Hors-Champs diffusé à la même heure sur FC. Ainsi le 2e volet de On n'en veut plUS guerre que l'on écoute parfois avec sidération. Le début commence fort et je déconseille les activités (comme scier une quille) qui ne permettraient pas une écoute attentive de ce collage sonore.

Il est difficile de citer tous les moments de valeur de cette création radiophonique, mais j'ai été arrêté, entre autres, par un entrecroisement de « Igor Stravinsky - Elégie pour alto solo - 1944 - Gérard Causse - Erwachen - Morning of Peace » et du poème « 'Liberté' de Paul Eluard, dit par l'auteur - 1942 » ou encore par « Olivier Messiaen - Quatuor pour la fin du temps - n°3 Abîme des oiseaux - 1941 - Charles Neidich, clarinette ».

Les sons, sirènes, bombardements, vrombissements d'avions, etc, sont d'autant plus marquants qu'ils sollicitent l'imagination ou la mémoire.  Pas la sienne propre quand on a la chance de n'avoir connu aucune guerre, mais celle de personnes qui les ont entendus « pour de vrai ».  La panique d'une Bosniaque entendant nos sirènes du premier mercredi du mois (lui rappelant celles de Sarajevo sous les bombes), l'inquiétude de ce jeune Syrien en percevant tout près des bruits d'hélicoptère, je les ai  ressentis en écoutant ces archives de 39-45.

****************************

Par Ouï-dire
On n'en veut plUS guerre, deuxième partie
Le chaos que provoque la guerre c'est que veulent nous faire sentir Martina Gozzini et André Defossez par un collage sonore qui s'étend de 39 à 45. Un collage d'archives et de musique finement ciselé, une évocation non chronologique de la guerre mais un enchevêtrement thématique comme la radio en guerre, tout va très bien ou l'indicible. Toutes les musiques ont été composées pendant la guerre à l'exception du concerto de Beethoven ! Si vous voulez suivre le déroulement des opérations, je vous renvoie vers la page du site et la page facebook de l'émission où vous aurez tous les détails des archives et des musiques utilisées. Avec des archives de la radio polonaise, radio-France, BBC et la Rai, le Cegesoma et la Sonuma. Une émission en deux parties dont voici le second volet.


Par ouï-dire - La Première RTBF 15 juin 2015

Et pour vous permettre de suivre étape par étape l'émission de ce soir - 2e partie de "On n'en veut plUS guerre" :

• L’indicible
o Olivier Messiaen - Quatuor pour la fin du temps - n°3 Abîme des oiseaux - 1941 - Charles Neidich, clarinette - Cobra 0014
o Si ceci est un Homme - fiction réalisée par Roger Simons, d'après l'œuvre de Primo Levi - Fernand Abel, récitant
o Gideon Klein - Sonate pour piano - mvt II Adagio - 1943 - Jaromir Klepac - Music written in Terezin - Panton 71 0524-2
o Hans Krasa - Danse pour violon, alto et violoncelle - 1944 - Trio à cordes tchèque - Music written in Terezin - Panton 71 0524-2
o Rudolf Escher - Musique pour l'esprit en deuil - 1943 - Orch Royal du Concertgebouw dir Riccardo Chailly - NM special 93002
o Témoignages de rescapés du camp de Dachau
o Halim el-Dabh - Wire Recorder Piece - 1944 - An anthology of noise and electronic music, vol.4 - Sub Rosa SR250
o Témoignages de rescapés du camp d'Auschwitz
o Le Chant des Partisans (A. Marly, M. Druon et J Kessel) - Ensemble Vocal Français, dir Didier Bolay - Figure Humaine - Skarbo 2980
• Les mots du conflit
o John Cage - Second Construction - 1940 - The Kroumata Percussion Ensemble
o Chanson 'Nazi traître' - Radio Nationale Belge
o Consignes aux résistants belges - Radio Nationale Belge
o Chanson 'Travailler mal et lentement' - Radio Nationale Belge
o Stalin wasn't stallin - The Golden Gate Jubilee Quartett - American War Songs 1933 - 1947 - Trikont US-0280
o Aram Khatchaturian - Lezghinka (de la Suite 'Gayaneh') - 1942 - Taraf de Haïdouks - Maskarada - Craw 40
o Messages radio de l'armée allemande
o L'Amiral Darlan, à propos de la flotte de Toulon
o Annonce du débarquement d'Alger
o Appel à la résistance du Général De Gaulle
o Leonard Bernstein - Big Stuff - 1940 - Billie Holiday - Virgin classics 7 91433-2
o Marlene Dietrich s'adresse aux GIs - American warsongs 1933 - 1947 - US-0280
o Benjamin Britten - Sea Interludes op.33a - n°3 'Moonlight' - 1944 - Cincinnati Symph Orch, dir Paavo Järvi - Telarc 80660
o Message de Mrs Roovevelt
o Message de Winston Churchill : 'Give us the tools' - 1941
o Que reste-t-il de nos amours ? - Charles Trenet - Français, vous chantiez (1939-1944) - EMI 7480092
• La libération
o Serge Prokofiev - Ode à la fin de la guerre op 105 - 1945 - Orch National Russe, dir Vladimir Jurowski - Pentatone 5186 083
o Annonce de la mort d'Hitler, le 1er mai 1945 - BBC
o Aaron Copland - Fanfare for the common man - 1942 - Los Angeles Philharmonic Orchestra, dir Zubin Mehta - Decca 448 261-2
o Théo Fleischman, la libération de Bruxelles - 1944 - Radio Nationale Belge
o Bohuslav Martinu - Mémorial pour Lidice H296 - 1943 - Philharmonie tchèque, dir Rafael Kubelik (enreg. 1945) - Supraphon 4080
o Annonce de la capitulation de l'Allemagne par la radio polonaise - 1945
o Franklin Roosevelt annonce la capitulation de l'Allemagne - American warsongs 1933 - 1947 - Trikont US-0280
o Igor Stravinsky (harmonisation et orchestration) - The Star Spangled Banner (Hymne US) - 1941 - London Symph Orch, dir Michael Tilson Thomas - RCA Red Seal 09026 68865
o Le signe 'V' de Victor de Laveleye - 1941 - Radio Belgique
o Le signe 'V', version BBC
o Chanson 'N'oubliez pas la lettre V' (sur thème de Beethoven)
o Igor Stravinsky - Elégie pour alto solo - 1944 - Gérard Causse - Erwachen - Morning of Peace - DG 415 893-2
o Le poème 'Liberté' de Paul Eluard, dit par l'auteur - 1942 - Figure Humaine - Skarbo 2980
o El Cant dels Ocells (Le Chant des Oiseaux) - Trad. catalan harmonisé par Pau Casals en 1941 - Lluís Claret et Violoncel.listes de Barcelona - In Memoriam Pau Casals - Valois 4733
o Olivier Messiaen - Quatuor pour la fin du temps - n°3 Abîme des oiseaux - 1941 - Charles Neidich, clarinette - Cobra 0014
o Lights out - Radio Yesteryear - American warsongs 1933 - 1947 - Trikont US-0280
o Son d'attaque aérienne sur Londres

33
Répondre en citant  
Vladimir Fedorovski avec Pascale Tison - le Mar 23 Juin 2015, 16:07

Vladimir Fedorovski : « Bernard-Henri Lévy est raciste quand il dit que les Russes ont la dictature dans le sang ».

La volupté des neiges du 17 juin dernier  s'écoute très agréablement. C'est du très bon France Inter, cela rappelle parfois Stéphane Bern sans histrionisme, c'est un peu vu par la lorgnette people, mais le talent de conteur de Fedorovski nous emmène  jusqu'au bout ses aventures des couples  Catherine II / Grigori Aleksandrovitch Potemkine (1739-1791) ; Alexandre II /Katia Dolgorouki et Madame Hanska / Balzac (écrivain russe selon Fedorovski...), entre autres.

À noter l'école de la parole apaisante de la RTBF : Pascale Tison ici, Axelle Thiry ailleurs ne brusquent personne. On pourra arguer que l'effort de douceur dans la voix frôle parfois l'affectation, je préfère quand même cela à la garde-chiourme de 22h15 à FC ou aux accents appuyés, mimant l'intérêt, de la productrice de la Grande Table.

Par Ouï-dire

Avec Vladimir Fedorovski, la froideur a de la volupté quand elle se pare de la blancheur de la neige. Avec son dernier livre, La volupté des neiges (Albin Michel), Vladimir Fedorovski s'empare des héroïnes et égéries russes qui ont inspiré des personnalités politiques et surtout quelques grands écrivains. La Grande Catherine et son bel officier Potemkine ouvrent le bal avec une histoire de passion et de fidélité où Potemkine s'effacera de son plein gré dans une solitude dépressive à la fin de sa vie. C'est ensuite le tour du tsar Alexandre II, le plus ouvert de tous les tsars, et sa belle histoire avec Katia Dolgorouki. Alexandre II, qui avait un projet de monarchie constitutionnelle sur son bureau, sera assassiné et Katia sera exilée avec ses enfants dans le Sud de la France. Tolstoï et sa femme Sophie, Madame Hanska et Balzac et le délicieux Tchekhov avec sa belle actrice Olga Knipper se révèlent dans leur complexité amoureuse sous les cieux bleutés de neige de la Russie. Vladimir Fedorovski, d'origine ukrainienne, a été diplomate ; il est considéré comme l'inspirateur de la Perestroïka en 1983.

Pascale Tison




34
Répondre en citant  
Par Ouï-dire, anciens numéros - le Mer 24 Juin 2015, 17:52

@Philaunet a écrit:
La Première de la RTBF ne donne pas le descriptif de "Par Ouï-dire" au-delà d'une semaine... Il est quasiment impossible de connaître le programme ancien. En revanche, Pascale Tison renvoie à la page facebook de l'émission  qui semble le lieu où trouver des renseignements. J'y ai trouvé le contenu de l'émission reproduit ci-dessous (car après quelques jours autant chercher une aiguille dans une botte de foin).

Le téléchargement d'émissions passées est tout aussi aléatoire. Mieux vaut donc s'abonner au podcast.

À l'adresse suivante, une liste d'anciens numéros de "Par Ouï-dire" réécoutables :

https://podcloud.fr/podcast/par-oui-dire-1

Alléchantes : les deux émissions consacrées à Jordi Savall, diffusées les 7 et 14 avril 2015.

35
Répondre en citant  
Hourra pour Z8 ! - le Mer 24 Juin 2015, 21:02

ZZZZZZZZ a écrit: (...)

À l'adresse suivante, une liste d'anciens numéros de "Par Ouï-dire" réécoutables :

https://podcloud.fr/podcast/par-oui-dire-1

Alléchantes : les deux émissions consacrées à Jordi Savall, diffusées les 7 et 14 avril 2015.

C'est dans la boîte, grand merci pour ce lien. Reste qu'il est fort dommage que Par Ouï-dire n'ait aucune page archivée en ligne, par exemple pour ces deux émissions avec Jordi Savall.

36
Répondre en citant  
Le genre de Par Ouï-dire - le Lun 29 Juin 2015, 15:09

Sous le titre Afféteries belges, dans le fil Hors champs Laure Adler, le 29 06 2015
Pollux a écrit: (...) Sur votre recommandation, j'ai écouté cette émission de la RTBF. "Sans me vanter", comme on dit, je pense tout de même que FC fait largement mieux.

Quelques remarques sur Ouï-dire :
- des silences sans raison, très fréquents, jusqu'à 5 secondes;
- l'arrivée non annoncée, par bribes, d'un 2° sujet (16°s dans les Andes), qui n'a rien à voir avec le premier (sur le néolithique) : on saura que longtemps après de quoi il s'agit dans ce 2° thème ;
- sur le néolithique, après des explications sur les mines de silex, on passe sans préavis à une description de l'emprise du musée; le temps de comprendre, silence de 5 secondes, et on passe au 16°s andin... avant de revenir 6.000 ans en arrière en Belgique pour connaître les techniques néolithiques ;
- des mais-pas-que de la part d'un animateur à la voix monocorde ;

Même un stagiaire, même un jour de grève de France-Culture, n'oserait pas de telles afféteries.
Vraiment, j'espère qu'un jour le Salon Noir fera une émission sur Spiennes, que j'y comprenne quelque chose sans m'énerver.

Paul Lux, si vous permettez, (Pollux, Zébulon je les garde pour mon manège enchanté),  je vous dois plusieurs choses. Notamment la découverte du terme « Tyndarides » que notre savant contributeur helléniste (et latiniste) A.A. a malicieusement utilisé pour faire référence à votre pseudonyme (il semble que cette mention ait disparu du Forum). Ensuite l'écoute de Danièle Lebrun et de Denise Gence, puis de musiques du monde que j'ai eu envie d'écouter. Indirectement aussi suite aux conseils d'écoute que vous a donnés Nessie, j'ai essayé d'écouter Villes-Monde consacré à Odessa (la bêtise de l'intervieweuse m'a achevé avant la 30e minute et pourtant je m'étais accroché). Enfin, l'écoute intégrale de ce numéro de Par Ouï-dire : Les minières néolithiques de Spiennes.

Notez que je ne l'ai aucunement recommandé. Je me suis borné à en signaler la présence à la même heure que Hors Champs et en ai donné le descriptif.

Je pourrais vous répondre par une citation datant du 15 avril 2012
@Disalvo a écrit:Bonsoir à tous,
Suite à un encouragement je vais tenter de glisser ici quelques tuyaux sur des émissions culturelles perdues dans le paysage radiophonique belge.
(...)
Enfin quoique. Parfois je tombe sur par oui-dire animé par Pascale Tison (toujours sur La Première) le ton me rappelle un peu les ateliers de la nuit. Mais je ne connais pas assez l'émission pour en dire plus. A creuser. (...)
où le nom important est « Ateliers de la nuit ».

Je pense en effet, et cette émission le montre amplement, que cette émission ressort au genre  "Essai radiophonique". C'est de l'art radiophonique, comme les ACR d'autrefois et ce n'est pas une émission d'information scientifique comme Le Salon noir et comme pourrait le laisser penser de manière erronée le descriptif incomplet de la RTBF.

Vous parliez récemment de contre-sens fait à propos des Pieds sur Terre, je crois qu'il y en a un ici à confondre art radiophonique élaboré (gros travail de montage et de mise en scène) et travail de stagiaire en temps de grève (ou de non-grève) à France Culture.

Je vous accorde que le descriptif était incomplet et ne mentionnait pas l'étude des peintures rupestres de Bolivie. Il est aussi possible de trouver passablement irritants le ton et  le débit de Thierry Génicot. Mais c'est une proposition artistique, on l'aime ou on ne l'aime pas. Il me revient en mémoire une série de carnets de voyages radiophoniques de Radio Canada de 1993 où le rythme et la narration étaient également lents et liés par des sons.

Si l'on écoute ces Minières de Spiennes attentivement (au casque par exemple, mais pas en voiture, écoute favorite du directeur de la station, comme 48% des auditeurs paraît-il), on note qu'il n'y a aucun silence, mais du son qui fait le lien entre les paroles. Donc pas de plages de 5 secondes. Si vous avez jamais fait du montage de sons, vous saurez que 5 secondes de silence total semble une heure, ce qui est donc impossible dans une émission de radio. Même chez Veinstein on n'a jamais eu droit à plus de 2 à 3 secondes de silence, et encore avec léger bruit de respiration, voire de transpiration...

Tout cela dit et après écoute intégrale,  je trouve que  cet essai d'art radiophonique aurait mérité un traitement plus professionnel, celui par exemple qui a existé dans les années 70 à 90 à FC. Après la disparition de l'art poétique radiophonique à France Culture, c'est la RTBF qui reprend le flambeau. Même si le résultat est insatisfaisant, il faut lui en savoir gré.

37
Répondre en citant  
Monde sonore - le Sam 04 Juil 2015, 07:29

Une nouvelle proposition sonore de Par Ouï-dire Par où passe l'onde... que la RTBF est allée chercher chez Faidos sonore.

Le descriptif ci-dessous est incomplet (on y est habitué) : l'île, 5 minutes, NY 10 et  Cannes 5. Reste 25 minutes non décrites.  Collage sonore non identifié, fête foraine aux États-Unis ? Manifestation ? Élevage en Espagne ? Le dernier indiqué par le narrateur : traitement des animaux d'élevage. Par bonheur (vu son ton) Benoît Bories, le créateur du collage,  ne dit que quelques rares mots... Son CV ne dit pas s'il est passé par l'école de Kaye Mortley, mais on sent un petit air de création sonore à la Farabet/Mortley.

Une écoute pour se nettoyer des paroles vaines (et moins vaines) de France Culture.

*****************

* « Par où passe l'onde » est une proposition de faire déambuler l'ouïe partout où notre corps ne peut se trouver. Des créations sonores à écouter à l'ombre pour se laisser embarquer par des images mentales créées à l'aide de sonorités glanées un peu partout ailleurs. Ici les histoires s'écoutent sans se dire ni se nommer. Elles sont d'une écriture légère mais parfois lourdes de sens. Écouter est une activité solitaire. Les trois premières pièces parlent de solitude chacune à leur manière. D'une île balayée par les éléments naturels au large de la Sicile, en passant par la rumeur New-Yorkaise jusqu'au tumulte du festival de Cannes, on peut vite se retrouver seul et rentrer dans une phase de contemplation. Une proposition sonore de Benoît Bories, produite par Faidos sonore.

38
Répondre en citant  
Jordi Savall - le Dim 12 Juil 2015, 20:29

ZZZZZZZZ a écrit:[ (...)
À l'adresse suivante, une liste d'anciens numéros de "Par Ouï-dire" réécoutables :

https://podcloud.fr/podcast/par-oui-dire-1

Alléchantes : les deux émissions consacrées à Jordi Savall, diffusées les 7 et 14 avril 2015.

Merci encore à Z. Une merveille de première émission. Jordi Savall, musicien, penseur, historien de la musique, pédagogue, s'exprime longuement sur la musique en général, sur l'éducation musicale, sur le langage moderne coupé de ses sources et sur bien d'autres choses encore. On n'en finit pas de déguster ses paroles illustrées de pièces musicales.

Jordi Savall refuse le Prix National de Musique 2014

Imagine-t-on une seconde une rencontre entre Marc Voinchet et le musicien catalan polyglotte ? C'est le second qu'il faudrait nommer à la tête de France Musique, quant au premier sa place est à RMC comme intervieweur, avec Bourdin son modèle

39
Répondre en citant  
Jordi Savall 2e - le Jeu 16 Juil 2015, 08:01

@Philaunet a écrit:
ZZZZZZZZ a écrit:[ (...)
À l'adresse suivante, une liste d'anciens numéros de "Par Ouï-dire" réécoutables :

https://podcloud.fr/podcast/par-oui-dire-1

Alléchantes : les deux émissions consacrées à Jordi Savall, diffusées les 7 et 14 avril 2015.

Merci encore à Z. Une merveille de première émission. Jordi Savall, musicien, penseur, historien de la musique, pédagogue, s'exprime longuement sur la musique en général, sur l'éducation musicale, sur le langage moderne coupé de ses sources et sur bien d'autres choses encore. (...)

Jordi Savall refuse le Prix National de Musique 2014

Le second volet est tout aussi plaisant à écouter. Cette compilation d'archives (notamment de France Musique) intelligemment composée fait la part belle aux paroles du musicien. La musique y est peu présente et c'est bien ainsi.

Sur France Musique, l'excellente Karine Le Bail, qui interrompt son travail à la rentrée 2015, avait trouvé un subtil équilibre dans Les Greniers de la mémoire, mais petit à petit, sous la pression de la direction, il était de moins en moins possible d'entendre parler un musicien.

À France Culture, quand un musicien est invité, c'est pour subir les questions imbéciles de Caroline Broué (cf. La GT avec Jessye Norman) ou de Laure Adler (cf. Bertrand Chamayou), des productrices qui n'ont aucun goût pour la musique, ni aucun savoir en ce domaine.

40
Répondre en citant  
Archivage - le Lun 20 Juil 2015, 14:32

Bonjour à tous,

Etant souffrant j'ai pu profiter d'un peu de temps libre:
je suis enfin parti à l'assaut de mes sauvegardes (qui ne remontent qu'à 2007 malheureusement)

Je constate que les supports n'ont pas bien vieilli, quelques DVD sont déjà illisibles.
Mais au moins il en reste quelque chose: du côté du site de la RTBF on aimerait pouvoir en dire autant.
Aucune trace de ces émissions défuntes ne subsiste, passé quelques semaines, tout disparaît chez ces amateurs.
Aucune référence ou mention, comme si elles n'avaient jamais existé.
France Culture cumule énormément de tares mais elle n'en est pas encore arrivée là.

Vu ce qui subsiste en matière de vulgarisation scientifique je me dis que j'ai été bien inspiré par cet accès de collectionnite.
J'ai principalement gardé des Semences de Curieux (vulgarisation scientifique) et des Mémo (histoire).

Je me suis permis de créer un sous-dossier dans le compte privé d'anpr,
Je vais essayer de déposer l'une ou l'autre émission à intervalle régulière, ma connexion internet étant quelque peu lymphatique je ne peux pas faire autrement.

Pour commencer j'ai choisi une thématique qui ferait sortir les crucifix sur France Culture: Léopold II.
J'ai quelque peu ricané je l'avoue en imaginant le traitement d'un tel sujet sur leurs ondes.
Ca m'a tellement amusé à vrai dire que je me suis mis en tête de rassembler tout ce que j'avais sur le sujet afin de constituer une sorte de "Grande Traversée" Léopold II.

A savoir, plusieurs Mémo sur sa vie, ses rapports avec le Congo ainsi qu'une série sur Henry Morton Stanley et une émission sur la décolonisation
Qualité inégale mais assez intéressant, sans parler du traitement éditorial résolument différent, on n'est pas sur FC.
Le tout devrait se trouver en ligne d'ici une heure ou deux.  
Petit soucis d'ordre technique, les noms des fichiers ne sont pas des plus clairs, n'hésitez pas à corriger à l'aide d'un logiciel éditeur.

41
Répondre en citant  
Descriptifs en ligne - le Lun 20 Juil 2015, 21:06

@Disalvo a écrit:Bonjour à tous,

Etant souffrant j'ai pu profiter d'un peu de temps libre:
je suis enfin parti à l'assaut de mes sauvegardes (qui ne remontent qu'à 2007 malheureusement)

Je constate que les supports n'ont pas bien vieilli, quelques DVD sont déjà illisibles.
Mais au moins il en reste quelque chose: du côté du site de la RTBF on aimerait pouvoir en dire autant.
Aucune trace de ces émissions défuntes ne subsiste, passé quelques semaines, tout disparaît chez ces amateurs.
Aucune référence ou mention, comme si elles n'avaient jamais existé.
France Culture cumule énormément de tares mais elle n'en est pas encore arrivée là. (...)

Oui, je ne peux que vous suivre. Si l'on ne copie pas les descriptifs au jour le jour, par exemple ici Par Ouï-dire, aucune chance d'en trouver trace en ligne une semaine après. Mais qu'est-ce que c'est que ce b... ! Idem pour les fichiers sonores.

Il est toujours bon de comparer pour voir ce qui pourrait exister en mieux, mais aussi en pire à France Culture. Ainsi, je ne cesse de répéter que l'année de téléchargement et les trois ans de réécoute en ligne à France Culture et en général à Radio France (avec des exceptions à France Musique) sont uniques et à défendre absolument. Et toutes les émissions ont une page descriptive assez détaillée (sauf exception), même si, comme on le remarque régulièrement, elles laissent parfois (beaucoup) à désirer du point de vue de la rédaction.

Les BBC et ARD n'ont pas cette générosité. Et je ne parle pas de la RAI ou de RTE !

Notons quand même que la RTBF a changé son site récemment et la visualisation du programme est plus facile. Pour le podcast, s'il existe, il faut sortir de la page d'émission pour aller sur l'onglet des podcasts.  Quant à mentionner qu'une émission est une rediffusion, là faut pas charrier, écrire deux mots avec une date, ça ne doit pas faire partie du contrat de travail...

Radio belge francophone (RTBF)     Page 4 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum