Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Autres radios culturelles » Radio belge francophone (RTBF)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Radio belge francophone (RTBF)    Page 5 sur 8

Bas de page ↓   

41
Répondre en citant  
Descriptifs en ligne - le Lun 20 Juil 2015, 21:06

@Disalvo a écrit:Bonjour à tous,

Etant souffrant j'ai pu profiter d'un peu de temps libre:
je suis enfin parti à l'assaut de mes sauvegardes (qui ne remontent qu'à 2007 malheureusement)

Je constate que les supports n'ont pas bien vieilli, quelques DVD sont déjà illisibles.
Mais au moins il en reste quelque chose: du côté du site de la RTBF on aimerait pouvoir en dire autant.
Aucune trace de ces émissions défuntes ne subsiste, passé quelques semaines, tout disparaît chez ces amateurs.
Aucune référence ou mention, comme si elles n'avaient jamais existé.
France Culture cumule énormément de tares mais elle n'en est pas encore arrivée là. (...)

Oui, je ne peux que vous suivre. Si l'on ne copie pas les descriptifs au jour le jour, par exemple ici Par Ouï-dire, aucune chance d'en trouver trace en ligne une semaine après. Mais qu'est-ce que c'est que ce b... ! Idem pour les fichiers sonores.

Il est toujours bon de comparer pour voir ce qui pourrait exister en mieux, mais aussi en pire à France Culture. Ainsi, je ne cesse de répéter que l'année de téléchargement et les trois ans de réécoute en ligne à France Culture et en général à Radio France (avec des exceptions à France Musique) sont uniques et à défendre absolument. Et toutes les émissions ont une page descriptive assez détaillée (sauf exception), même si, comme on le remarque régulièrement, elles laissent parfois (beaucoup) à désirer du point de vue de la rédaction.

Les BBC et ARD n'ont pas cette générosité. Et je ne parle pas de la RAI ou de RTE !

Notons quand même que la RTBF a changé son site récemment et la visualisation du programme est plus facile. Pour le podcast, s'il existe, il faut sortir de la page d'émission pour aller sur l'onglet des podcasts.  Quant à mentionner qu'une émission est une rediffusion, là faut pas charrier, écrire deux mots avec une date, ça ne doit pas faire partie du contrat de travail...

Voir le profil de l'utilisateur

42
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) - le Ven 24 Juil 2015, 00:11

Ajout de 2 émissions d'archéologie sur l'île de Pâques. La conclusion du deuxième volet vaut l'écoute à elle seule, par contraste avec l'esprit France Culture, je fais allusion à une digression de 5 minutes sur le politiquement correct en archéologie et notre culpabilité envers les habitants de l'île.

Voir le profil de l'utilisateur

43
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) - le Lun 17 Aoû 2015, 22:13

Très lentement mais sûrement, le dossier fourre-tout Rtbf s'épaissit peu à peu sur le compte ANPR.
En vrac parmi les sujets déposés récemment: les jésuites en Chine, la vie de Verdi, les étrusques, les catholiques belges et la franc-maçonnerie, l'histoire des particules, Vito Fumagalli, les microbes...

En cherchant une référence j'ai tenté de consulter la page "internet wayback machine", imparfaite mais clairement plus efficace que la RTBF pour garder des traces. Mes tentatives ne m'ont pas permis de plonger avant 2010
Mémo
Semences de curieux

Frustrant quand on sait que ces émissions existaient déjà en 1999.
Je vais continuer de les déposer, au fur et à mesure de mes ré-écoutes.
Sans mon manque d'intérêt pour les programmes de France Culture en 2015 je n'aurais jamais pris le temps de faire ça.
Il faut voir les choses du bon côté.

Voir le profil de l'utilisateur

44
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) - le Mar 18 Aoû 2015, 09:04

@Disalvo a écrit:Très lentement mais sûrement, le dossier fourre-tout Rtbf s'épaissit peu à peu sur le compte ANPR.
En vrac parmi les sujets déposés récemment: les jésuites en Chine, la vie de Verdi, les étrusques, les catholiques belges et la franc-maçonnerie, l'histoire des particules, Vito Fumagalli, les microbes...  (...)

Merci. Peut-être indiquer ce qu'est  ce « compte ANPR » et comment y arriver ? Les initiés sauront, les "de passage" sans doute pas.



Dernière édition par Philaunet le Mer 19 Aoû 2015, 08:25, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

45
Répondre en citant  
Pays, paysages, paysans - le Mar 18 Aoû 2015, 09:26

On appelle cela « une proposition », c'est ici Pays, paysages, paysans*, par Thierry Genicot, au 14 août 2015.

Il a déjà été question du style voix d'outre-tombe lapidaire (forcément...) de Thierry Genicot dans Le genre de par Ouï-dire.  Il est assez troublant au début, et si l'on ne s'y habitue pas (c'est mon cas) plutôt très agaçant. Et comme personne n'est obligé d'écouter quoi que ce soit, couper n'est pas un crime...

Reste que cette proposition, tranche de vie réaliste de paysans « alternatifs »qui rappelle ce qui se fait en plus militant dans le Terre à Terre de Ruth Stégassy sur FC, n'a a priori aucune utilité (propos banals, sons quotidiens, élaboration minimale et rythme lent) et  donc à ce titre a le mérite d'exister pour offrir une alternative au sens. Ce n'est pas la première fois que Par Ouï-dire propose de partager le quotidien  d'hommes et de femmes vivant à un autre rythme à la campagne. Une moyen donné  aux auditeurs urbains de se « ressourcer » ? Un apprentissage de la patience ? Qui peut bien écouter ce genre d'émission à part ceux qui la font ? Pour tenir plus de 20 minutes sur les 50 que dure l'émission, il doit falloir être de la famille des intervenants ou de Genicot...

* Le pays c'est le Sud, la Botte du Hainaut. Les paysages s'avèrent tout autant visuels que sonores : le potager de Catherine, les champs de cultures de Philippe, la clochette qui évacue la pollution sonore des passages de camions sur la route... Les paysans sont ceux qui reviennent par amour de la terre pour la cultiver comme leurs ancêtres peut-être. Ce documentaire écoute Catherine et Philippe. Celui-ci, boulanger, cultive ses céréales, moissonne et cuit son pain dans un atelier dépourvu d'eau comme d'électricité... Pourtant, il n'y a pas de misère dans cette sorte de « pauvreté » volontaire. Que du contraire !

Voir le profil de l'utilisateur

46
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) - le Mar 18 Aoû 2015, 23:55

@Philaunet a écrit:

Merci. Peut-être indiquer ce qu'est  ce « compte ANPR » et comment y arriver ? Les initiés sauront, les "de passage" sans doute pas.

Voici

En passant, chaude recommandation pour le Semences de curieux intitulé "Les glaces, archives du climat" (25 février 2007).

Je viens de le ré-écouter: un plaisir. De la vulgarisation enthousiaste, tambour battant, sans interruptions, sans infantilisation, sans idéologie ni leçon de morale. Je vais essayer de piocher la thématique glaciale et climatologique dans mes sauvegardes pour les prochains dépôts.  

Les séries sont parfois inégales d'un invité à l'autre mais le travail d'édition des assistants de Jacques Olivier est toujours aussi professionnel. Détail curieux après toutes ces années de recul: je remarque que Jacques Olivier a par moment eu des accès soudain de "Deligeorges", probablement en fonction de son intérêt pour l'un ou l'autre sujet. Une sorte d'euphorie qui entraînait une suite d'interruptions. Ca me frappe d'avantage aujourd'hui après mon abandon de Continent Sciences pour cette raison entre autres. Personne n'est parfait.

Voir le profil de l'utilisateur

47
Répondre en citant  
Dominique Jacquemin, prêtre et professeur en sciences humaines à l’UCL - le Jeu 20 Aoû 2015, 07:58

L'information dans la fenêtre du podcast : « Par Ouï-dire, Dominique Jacquemin, 13/05/2015 Réflexions autour de la question du soignant face au mourant avec le professeur et prêtre Dominique Jacquemin, professeur en sciences humaines à l’UCL. Réalisation : Pascale Tison ».

Si un forumeur trouve un descriptif de cette émission datant de moins de trois mois sur une page de la RTBF, champagne !

Ces réflexions de Dominique Jacquemin sont véritablement éclairantes et enrichissantes. Ancien aumônier, théologien, professeur d'éthique à l'UCL*, on a un propos clair, nuancé, nourri d'expérience et d'attention. Il est bien relancé par Pascale Tison (ce n'est pas V. Bloch-Lainé !).

Si le temps est compté et l'émission trouvable en ligne ou à l'ANPR, la préférer à Répliques sur le même sujet.


* CONFÉRENCE PUBLIQUE L’appel à la dignité est-il encore pertinent pour appréhender les situations de fin de vie ?



Dernière édition par Philaunet le Ven 21 Aoû 2015, 21:51, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

48
Répondre en citant  
Thierry Jauniaux, vétérinaire pathologiste - le Ven 21 Aoû 2015, 20:46

Écoutez Le médecin légiste des baleines * Par Ouï-dire du 24 juin dernier (55', long générique de + ou - 5'), une émission instructive de bout en bout. La RTBF/La Première peut produire d'excellents documentaires et ceux-ci restent bien souvent confidentiels, c'est fort dommage, la station et Pascale Tison méritent leur part de louanges !  

Au fait, rassurez-vous, le propos de Thierry Jauniaux n'a rien à voir avec une chronique animalière à la Stéphane Deligeorges dans Continent Sciences...




* C'est le médecin légiste des baleines, Thierry Jauniaux, vétérinaire pathologiste à l'Institut Royal des Sciences Naturelles et à l'université de Liège, qui nous donne des nouvelles de la santé des mers et de leurs mammifères marins. Appelé à la rescousse lors des échouages de plus en plus nombreux de marsouins, dauphins , baleines, voire cachalots égarés, l'autopsie des corps [sic] permet de poser un diagnostic sur les causes de la mort. Collision avec un bateau, erreur de navigation, pollution ou filet de pêche ? Thierry Jauniaux se déplace en urgence avec couteaux et scalpels. Un voyage au pays des premières sirènes ...
Réalisation : Pascale Tison

Voir le profil de l'utilisateur

49
Répondre en citant  
Poursuite des ré-écoutes - le Lun 24 Aoû 2015, 14:13

Inspiré par le thème de la Grande Traversée du jour (l'invention du climat) je poursuis mes excavations à la recherche de séries sur l'influence des océans, j'ai pu en repêcher une bonne demi-douzaine que je vais tenter de mettre en ligne dans la journée.
Je n'ai pas encore écouté la Grande Traversée sur le climat, pas de jugement de valeur donc.

En revanche j'ai pu isoler une qualité de ces Semences de Curieux une chose évidente, je ne parvenais pas à mettre le doigt dessus, ce je-ne-sais-quoi qui participe énormément au confort d'écoute: le traitement du temps. En effet, si il y a bien un défaut qui est totalement absent de ces productions c'est la très agaçante impression de compte à rebours si présente dans les émissions de vulgarisation scientifiques de la tranche 14h-15h. Pas une fois on nous sert le "temps qui nous est imparti", "on arrive à la fin", "en deux mots". Si un thème est intéressant, on y consacre 2 émissions. Ou 4. Ou carrément 10 sur autant de semaines !

Même chose pour la vulgarisation, on rend le discours accessible mais sans tomber dans l'excès, rarement on freinera l'invité qui profère un mot de 5 syllabes. Quand le propos devient complexe pas de rire nerveux. On prend l'auditeur pour un adulte.

C'est le minimum. Au fond, le travail de Jacques Olivier était celui d'un honnête professionnel consciencieux (sans plus?). Ce n'est que par contraste avec la triste décadence de FC qu'il me paraît exceptionnel. Bon, on pourra lui reprocher qu'il n'était pas Guillaume Gallienne lors de ses longues introductions qui prenaient parfois jusqu'à un tiers de l'émission. La lecture n'était pas son point fort mais l'écoute attentive de son invité et la préparation du sujet étaient particulièrement soignés.

Note un peu triviale pour finir, dans mes mises en ligne du jour, un certain Alberto Borgès intervient dans la série sur l'océanographie chimique. Je ne l'ai pas encore ré-écouté mais mon souvenir de l'époque est assez marqué par le ton funèbre de cet éminent spécialiste. J'ignore si il était simplement fatigué mais sa voix m'évoquait un cocktail inquiétant de lassitude teinté d'irritation ou de dépression. Probablement un profond syndrome d'épuisement. Bien que le thème était assez fascinant ça m'avait perturbé à l'époque.

Voir le profil de l'utilisateur

50
Répondre en citant  
Moins d'une trentaine hélas - le Lun 24 Aoû 2015, 19:20

Je n'ai que très peu d'archives de Par Oui-Dire malheureusement.

L'heure de diffusion de l'émission correspondait assez peu à mes habitudes radiophoniques, je ne tombais que rarement sur l'émission en cours. Selon la thématique du jour le programme avait le don de me passionner (les mardi des archives) ou de m'irriter prodigieusement (certains sujets sur l'art contemporain). Cette cochonnerie qu'est le site internet de la RTBF ne simplifiait pas les choses, je ne retrouvais pas toujours des traces des émissions si je n'avais pas la présence d'esprit de les chercher immédiatement. Les quelques podcast que j'ai conservé auront un air familier de "déjà entendu", vu l'insertion d'archives de la RSR ou de Radio France (voir l'odyssée Cendrars ou la longue série sur Leo Ferre).

Je vais mettre en ligne ce que je trouve au fur et à mesure: je viens de retrouver 2 épisodes sur Hugo Claus diffusés peu de temps après sa disparition. Bizarrement je n'ai gardé aucun souvenir de l'écoute. Sans doute les avais-je gardé "pour plus tard".

Voir le profil de l'utilisateur

51
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) - le Mer 26 Aoû 2015, 15:12

@Disalvo a écrit:Je n'ai que très peu d'archives de Par Oui-Dire malheureusement.

L'heure de diffusion de l'émission correspondait assez peu à mes habitudes radiophoniques, je ne tombais que rarement sur l'émission en cours. Selon la thématique du jour le programme avait le don de me passionner (les mardi des archives) ou de m'irriter prodigieusement (certains sujets sur l'art contemporain).

Je vous comprends, l'art contemporain semble être une des ressources en sujets pour l'émission. Et je ne vois pas ce que son traitement apporte à l'auditeur (qui écrit ceci).

De même de nombreux essais radiophoniques semblent être diffusés, non en pensant à l'intérêt de l'auditeur, mais pour offrir un débouché aux étudiants. Après cinq minutes d'écoute de la première séquence, j'ai coupé ceci pourtant prometteur : Le corps en mouvement à la radio.*

Reste que ces documentaires (pour la plupart inaudibles selon moi) ont le mérite de montrer l'intérêt toujours actuel pour la création radiophonique.

Création radiophonique dont la RTBF se fait le porte-parole à travers ceci Appel à projets fictions et documentaires radiophoniques « En partenariat avec la RTBF (Par Ouï-Dire), France Culture (Sur les Docks) et la RTS (Le Labo), les ondes radiophoniques francophones sont grandes ouvertes aux auteurs et créateurs radiophoniques de Belgique, de France et de Suisse. ».

@Disalvo a écrit:Cette cochonnerie qu'est le site internet de la RTBF ne simplifiait pas les choses, je ne retrouvais pas toujours des traces des émissions si je n'avais pas la présence d'esprit de les chercher immédiatement.

« Cochonnerie », c'est le moins qu'on puisse dire.

Votre avis sur Thierry Genicot : il en fait exprès de sortir deux ou trois mots banals sur un ton de grand-prêtre avec une voix comme venue d'outre-tombe ?

Qui veut en faire l'expérience demain 27 août avec ceci (impossible de renvoyer à une page de numéro d'émission, le descriptif disparait une semaine après diffusion, d'où ces copiés-collés...) :
Emission du 27/08 - 22:00 Par Ouï-dire Le Centre Keramis - On Fire
A la fois musée et espace de création, le Centre Keramis à La Louvière est érigé sur le site de la célèbre faïencerie Royal Boch. De cette entreprise historique disparue en 2011, il ne subsiste que trois anciens fours-bouteilles des années 1865-80. Ces fours au charbon sont les derniers exemplaires du genre en Belgique.
Thierry Genicot prend la mesure ce nouveau lieu en compagnie de son directeur Ludovic Recchia, de l'équipe d'architectes mené par Michel de Visscher et d'une toute jeune artiste native de La Louvière, Florence Lenain qui montre son travail dans l'exposition inaugurale intitulée : « On Fire - Arts et Symboles du Feu ».

Le Monde invisible est soutenu par le Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
http://www.keramis.be/fr/musee/expositions-en-cours-ou-a-venir/on-fire.htm

*************

* Emission du 28/08 - 22:00 (rediff. du 19 06)
« Je veux tomber » est une production de l'Atelier de Création radiophonique, soutenue par le Fonds d'Aide à la Création Radiophonique. Aline Magrez et Camille Vigny sont étudiantes en troisième année à l'Insas et leur pièce sonore est une production de l'Insas.

Trois jeunes femmes abordent le corps en mouvement à travers l'escalade, la danse et le catch. Muriel Alliot avec « Je veux tomber » Que se passe-t-il lorsqu'on a une peur bleue du vide et que l'on décide malgré tout de se hisser sur un mur d'escalade?
Je veux tomber est un documentaire subjectif et poétique, l'histoire d'un parcours physique et intérieur sur un mur. Aline Magrez a fait un travail sensible autour du corps d'une danseuse qui reprend la même phrase. Peu à peu elle ajoute des mots, poétiques ou descriptifs. Camille Vigny a choisi de suivre un catcheur et le son des souffles et des gestes. Trois beaux moments radiophoniques où l'écoute du corps en mouvement.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


52
Répondre en citant  
Re: Radio belge francophone (RTBF) -

Radio belge francophone (RTBF)     Page 5 sur 8

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum