Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Grille de rentrée 2012    Page 1 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Grille de rentrée 2012 - le Mer 04 Juil 2012, 10:26

Pour l'auditeur septembre est le mois des paris. Chaque année la rentrée du programme vous offre une nouvelle feuille de loto avec des cases à cocher : quelles émissions de qualité seront sacquées ? Et quelles tranches culturelles jivarisées, de combien encore la réduction du documentaire, et puis quels producteurs sérieux écartés pendant que sont promus aux premiers rôles des bavards de la maison et qu'on y voit parachutés quelque connard fameux venu de l'extérieur. Heureusement il y a toujours aussi les bonnes nouvelles : du côté casting, quelques andouilles dépendues et accrochées dans le grenier d'une autre chaîne, et du côté création : des émissions nouvelles grandes et magnifiques, et puis des tranches neuves entières dont certaines qui vont se révéler catastrophiques mais seulement au tournant de l'hiver, ouf. L'hiver culturel nous y sommes en plein. Inauguré à la rentrée 1999, il s'intensifie un peu chaque année. Les Nuits et ANPR vous offrent la laine pour tricoter du chandail. Regards FC vous offre la cheminée où placer vos bûches. Et France Culture vous offre les bûches.

Rappel des épisodes précédents :
- 2009
- 2010
- 2011

Ainsi chaque année l'auditeur excédé sent pointer la tentation de l'amok. Chaque année l'optimiste se laisse berner par les promesses de la Direction des programmes chantées en pure langue de bois. On se demande quel grégorien va nous psalmodier cette année le Guy Marchand qui anime le choeur. Tremblez braves gens, rigolez cyniques, et vous les auditeurs honnêtes vibrez d'espoir ! Cette année le concert commence début juillet avec dans le post suivant une info puisée sur le site de France Culture.

2
Répondre en citant  
Dominique Souchier - Notre agent à Europe 1 - le Mer 04 Juil 2012, 10:32

Voici à peine remaniée et dégraissée de quelques lourdeurs maison, l'annonce du retour (!) de Dominique Souchier dans les murs :

<< Une fois pour toutes ! Tous les samedis de 12h à 12h30, par Dominique Souchier

A la rentrée sur France Culture et dans une tranche de forte audience (sic) Dominique Souchier recevra chaque semaine un invité et s'engagera à ne plus jamais lui proposer ensuite d'autre interview… « Pour bien interroger une personnalité, on devrait se dire qu’il n’y aura pas d’autres occasions de le faire. Alors, autant le décider! L'interview devient un moment unique quand celui qui questionne comme celui qui répond savent qu'il n'y aura pas d'autre face à face... ».

Les invités d’Une fois pour toutes seront les acteurs de notre société: personnalités politiques, chefs d'entreprise, syndicalistes, médecins ou juges, chercheurs ou artistes...

Avec cette émission, Dominique Souchier effectue un retour aux sources, à la radio qui l’a vu débuter en 1973.

Qui est Dominique Souchier ?
- Diplômé de Sciences-Po Paris, licencié de philosophie et de droit. Il débute dans le journalisme à Combat. Il rentre à Radio France en 1973, d'abord à France Culture où il produit l'émission Un an après, puis à France Inter, pour la revue de presse (1982-86), et L'invité de Dominique Souchier chaque matin.
- En 1989, il intègre Europe 1 où il présente de nouveau la revue de presse puis une chronique quotidienne De vous à moi.
- Pendant 15 ans depuis janvier 1997, il anime les émissions hebdomadaires C'est arrivé cette semaine et C'est arrivé demain. En février 2012, il arrête ces émissions lorsque la direction d'Europe 1 lui demande de ne plus inviter de personnalités politiques. Sur Direct 8, il co-présentait avec Valérie Trierweiler, l'émission Le grand 8. >>

http://www.franceculture.fr/blog-au-fil-des-ondes-2012-07-02-nouveaute-dominique-souchier-rejoint-france-culture-pour-une-nouvel

Interdit de propagande depuis février dernier, notre homme doit sérieusement piaffer. Quel accueil Dominique Souchier va-t-il rencontrer à France Culture, station radiophonique presque aussi culturelle qu'Europe 1 ? Réponse dans le prochain post...

./...

3
Répondre en citant  
jemesclame - le Mer 04 Juil 2012, 11:03

./...

Eh bien ça démarre fort. Passons brièvement sur l'usage du point d'exclamation qui est au journaliste ce que le viagra est aux impuissants. Passons un peu moins brièvement sur l'image absurde du "retour" de l'enfant prodigue, comme si ça légitimait un choix de casting, surtout 40 ans après c'est plus l'enfant prodigue c'est le cacochyme qui revient d'Amérique et quelle Amérique : Inter, puis Europe, puis Direct 8, hou que voila du recrutement culturel ! De toutes façons France Culture en 2012 ou même en 1995 a fort peu à voir avec celui des 70's. Bref, que Souchier ait fait ses débuts sur Culture en des temps définitivement autres avec une émission au concept Vincent-Lemerrien, eh bien en fin de compte ça n'a strictement aucun intérêt. Information zéro. Alors à quoi bon nous bassiner avec ça ? Soit le rédacteur meuble et babille, soit il vous embobine, soit -pire que tout- il y croit, malgré la faiblissime pertinence. L'amateurisme finit par devenir une marque d'authenticité : plus c'est creux, plus c'est fidèle au style de France Culture. A moins qu'on évite de nous dire, tout simplement, que Souchier est un type à recaser parce que son émission est éjectée de Direct8 en même temps que Trierweiler. Alors passons, oui, car il y a d'autres raisons de trembler, ou de renâcler, ou de se gausser. Pour ma part j'en trouve deux :

1) Le principe de l'émission, tel qu'il est affiché ici, est un pur gadget : s'engager à ne recevoir l'invité qu'une fois. L'invité, transformé en cartouche à existence unique dans le lance-roquettes maison, qu'est-ce que ça apporte ? Autant que l'idée brillante de "Hors-champs" : inviter ceux dont on ne parle pas, entendez non pas des inconnus ça c'est pour le populisme Kronlundien, non : "Hors-champs" c'est inviter les gens connus mais qui ne sont pas aux premiers rangs de l'actu. Ah ouiche ! On a vite vu que Laure Adler ne tenait pas ce contrat, d'ailleurs sans véritable intérêt. Et que ça n'a pas rendu son émission meilleure ni moins bonne ni moins pro ni plus niaise mais était-ce possible au fait ? Bref : effet d'annonce, gadget. Rien de plus. Ajoutons que pour être fidèle à son principe, Souchier devrait ne pas démarrer avec son compteur à zéro, mais exclure d'avance hors de son programme, tous ceux qu'il a déjà interviewés. Alors, le fera ? Le fera pas ? On parie ?

2) Autrement inquiétant : l'inventaire prévisionnel des invités, et le désaccord récent entre Souchier et son employeur. Dans les deux cas, voila qui annonce un renforcement de la focalisation politique à France Culture, et peut-être aussi de son orientation idéologique. D'avance on peut douter de la neutralité du bonhomme : animer une émission avec Valérie Trierweiler, c'est soit être en phase avec elle, soit se trouver en complément idéologique, pour raison de pluralisme ? En fait, je n'en sais rien, mais connaissant l'orientation idéologique de Poivre Jeune et son absence à-peu-près complète d'honnêteté en la matière, je redoute qu'on n'ait là une Nième recrue pour le bourrage de crâne au service de la gauche moyenne, qui est la norme idéologique de la classe moyenne cultivée. L'avenir dira si j'anticipe dans le mauvais sens, mais d'avance je redoute un double effet 'paté d'alouette' : a) que la part des invités non-politiques soit la portion congrue, et : b) que parmi les invités politiques la part de ceux qui n'émargent pas au paradigme idéologique de la maison soit tout aussi congrue.

4
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée 2012 - le Mer 04 Juil 2012, 11:57

Une chose m'épate concernant cette radio. J'interviens de moins en moins sur le forum car j'écoute France Culture de moins en moins. Et parmi mes connaissances qui étaient des aficionados, j'ai le même écho d'une écoute de plus en plus réduite.
Pourtant, au fil des tripatouillages des directions successives, il semblerait que la station gagne des auditeurs.

Ce résultat, à l'encontre de mes observations, est un mystère !

Si je ne m'abuse, ce Souchier prend la place de l'émission culinaire ou la place de Bourmeau ? A force d'écouter peu, je situe mal.

5
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée 2012 - le Mer 04 Juil 2012, 12:13

Il prend sans doute la place de l'émission de cuisine.
Pour les auditeurs qui disparaissent et ceux qui arrivent en masse, il faut lire les commentaires des amis Fbookiens de la station pour s'apercevoir qu'il y a un remplacement : c'est une petite fenêtre sur ce qu'on veut faire de France Culture : on dépose un nom (personnalité culturelle ou pas), et les nouveaux auditeurs commentent : "un grand homme, chapeau", "j'ai lu tous ses livres!!", "il va nous manquer, c'était un bon", "je suis allé voir ce spectacle!", "c'est trop loin je peux pas y aller", "la culture c'est trop fort", "ma culture à moi c'est la rue". Je ne sais pas si on peut vraiment les considérer comme des auditeurs à temps plein. Ils veulent des grands noms, du décomplexé, et finissent par ressembler au moule que la station a fabriqué pour eux : exiger de l'actualité, les remercier de faire dans le "un peu différent de ce qui se fait ailleurs dans le genre info". En bref, ce ne sont pas des auditeurs loyaux, avec une écoute suivie et une exigence sévère sur ce que la station doit et ne doit pas faire. Ce sont des extérieurs qui regardent ce qui se passe à l'intérieur, sans rentrer. Pour le directeur, son contrat est rempli : on parle en bien de sa station, dans des exclamations brêves qui ne vont guère plus loin que des commentaires style youtube, et voilà. Ce sont des gens qui tolèrent sans aucun problème les formats verrouillés, la parole creuse (citons le RDV ou la Dispute pour ces monologues, c'est un genre en soi, la description en clichés d'un fait culturel), tant qu'on leur a donné l'impression de s'approcher de quelque chose qui a du talent, et on réagira immanquablement avec des "trop bien", "j'ai tout compris", "c'est un grand monsieur très proche du peuple quand il explique"... Le niveau dégringole, la question est de savoir si FC a réussi à créer ces fameux auditeurs peu exigeants, ou s'ils ont suivi, dans un souci de marketing, des prescriptions concernant un nouveau public qui ne peut pas se concentrer très longtemps, qui ne lit pas beaucoup de littérature mais dévore la presse quotidienne, je ne sais pas...

6
Répondre en citant  
Racolage et bavardage, deux mamelles radiophoniques - le Mer 04 Juil 2012, 12:22

@Mitsouko a écrit: (...) au fil des tripatouillages des directions successives, il semblerait que la station gagne des auditeurs.

Ce résultat, à l'encontre de mes observations, est un mystère !

@Yann Sancatorze a écrit: (...) ce ne sont pas des auditeurs loyaux, avec une écoute suivie et une exigence sévère sur ce que la station doit et ne doit pas faire. Ce sont des extérieurs qui regardent ce qui se passe à l'intérieur, sans rentrer.

Il y a aussi un probable report des auditeurs-robinsons du naufrage de la bande FM, car les postes survivants, eux, se raréfient : j'ai cru apprendre ou comprendre que le mouvement des radios libres atteint sa limite de péremption avec la disparition des radios thématiques et l'effondrement du programme chez certaines des survivantes pourtant les plus connues et jadis les plus respectées, du coup les auditeurs flottants qui balaient la bande FM en tournant la molette de leur poste à galène ont de plus en plus de mal à trouver une fréquence qui ne les gaverait pas de musiquette. Peut-être bien qu'ils s'arrêtent plus facilement sur FC. Ironie : Poivre jeune se flatte de ramasser de plus en plus d'audience à force de piétiner toujours plus vigoureusement le froc culturel après l'avoir retiré (il faut dire que l'arôme qui s'en exhalait après le passage de ses prédécesseurs ça fleurait de moins en moins le cul-turel). Mais alors, si Poivre Jeune ramasse les auditeurs qui sont abandonnés par les autres postes, caisse qu'on fait ? On y dit ? On y dit pas ? De toutes façons, étant donné qu'il ment comme un arracheur de dents, même s'il le sait (et il est probable qu'il le sache déjà), il fera toujours comme s'il n'en savait rien.

7
Répondre en citant  
Ente temps... - le Jeu 05 Juil 2012, 02:34

@Nessie a écrit:Il y a aussi un probable report des auditeurs-robinsons du naufrage de la bande FM, car les postes survivants, eux, se raréfient...
Entre temps, j'écoute dans la soirée le journal du matin qui est coincé entre Philippe Meyer et la reprise de Brice Couturier... et même si on y apprend que la RNT est en train de mourir avant de naître, il n'en reste pas moins que la bande FM est condamnée à brève échéance. Que va devenir ce bonus d'audience quand les postes de Radio-France seront noyés dans la masse du Web ? Déjà que leur site est archi-mal foutu. ils ont intérêt à ce que leurs applications nomades soient plus praticables aux utilisateurs de portables que leur site Web est lisible par les internautes à la maison...

8
Répondre en citant  
Chaises musicales 2012 - le Jeu 05 Juil 2012, 16:19

@ Yann Sancatorze (message n° 5)

Souchier prend la place de l'émission culinaire du samedi midi, qui prend la place de Tire ta langue le dimanche midi, qui se voit reléguée dans les soutes de la grille de septembre, pour punir son producteur, Perraud, qui osa critiquer le directeur Poivre d'Arvor dans Mediapart durant la présidentielle :
http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/020312/la-radio-publique-blessee-en-rase-campagne-electorale

9
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée 2012 - le Jeu 05 Juil 2012, 16:51

Bon sang. Si "On ne postillonne pas la bouche pleine" prend le créneau du dimanche midi, alors c'est comme si le Poivrinet agitait le drapeau de la dégringolade radiophonique : "Nous avions Bouche à oreille , nous avons maintenant de la fast-radio". Et pour le coup sur RFC on va ouvrir un fil d'analyse comparée.


Cela dit, si Perraud pouvait y gagner du temps d'antenne, modifier sa formule et revenir à un Tire ta langue aussi bien charpenté qu'aux meilleurs temps, on y serait tout de même gagnants....

10
Répondre en citant  
Re: Grille de rentrée 2012 - le Jeu 05 Juil 2012, 20:09

Merci pour cette information, Laurent Gozi, j'étais passé à côté de cet article d'A Perraud sur son propre directeur!
Il parait d'ailleurs qu'OPA était effondré lorsqu'il a appris qu'on ne le sollicitait pas dans les ministères. Il était en vacances à la Turballe, sur la plage, et a laissé éclater sa colère (tant d'efforts en vain!) :

Grille de rentrée 2012     Page 1 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum