Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Philo sur France Culture    Page 3 sur 4

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Philo sur France Culture - le Lun 20 Aoû 2012, 12:40

Rappel du premier message :

Certes, Onfray a son fil spécial. Je ne dirai pas à tout seigneur, tout honneur mais Mimi étant, sinon un philosophe, du moins un monsieur médiatique, ce n'est pas étonnant.

Je ne propose pas une "battle" mais matière à comparaison sur ce qui est proposé en matière de vulgarisation philosophique sur France Culture.

Soit Luc Ferry et Raphaël Enthoven qui ne sont pas davantage des philosophes mais des profs de philosophie - ce qui est somme toute honorable !

http://www.franceculture.fr/emission-la-revolution-de-l-amour

http://www.franceculture.fr/emission-les-philosophes-amoureux
* * *

21
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Mar 01 Oct 2013, 20:22

@Antoine Arnoux a écrit:
Le soi-disant « quotidien de référence » vient de publier ceci (que je me permets de soumettre à votre sagacité) :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/01/la-philosophie-inventive-evincee-de-france-culture_3488034_3232.html
Le ban et l'arrière-ban de ce qui se fait de pire en matière intellectuelle, voilà ce que sont les signataires de ce médiocre articulet qui défendent l'indéfendable et des producteurs inécoutables et imbus d'eux-mêmes (comme les signataires), c'est effrayant.

N'importe quelle contribution élaborée de Nessie, par exemple, ou de quiconque fréquente France Culture de manière attentive et critique depuis des années, vaut 10 000 fois mieux que ces lignes insipides (critère pour être publié dans une tribune du Monde, par ailleurs).

Pour ce qui est de Julia Kristeva, par exemple, mais tous les autres noms mériteraient leur "bashing", on en avait discrètement parlé dans Un été avec Proust.

Un commentateur à l'époque s'inquiétait de sa participation à cette série après avoir lu un texte d'elle, et on n'a pu qu'approuver, tant ses interventions se sont avérées des plus vaines.

Extrait du commentaire du 28 juillet 2013 citant Kristeva sur Proust (citation à vérifier pour les courageux, sinon no comment) : « avez-vous lu l'interprétation "psychanalytico-phénoménologique" qu'elle propose du passage de la madeleine dans "Le temps sensible" ?
"[...] en restituant l'expérience biographique de Proust, et en remplaçant le bordel dont fait état "A l'ombre des jeunes filles en fleurs" par le bordel pour hommes que fréquentait Proust, l'oralité mobilisée par l'épisode de la madeleine révèle son sens pervers. Téter le sein maternel devient fellation. Le liquide qui mouille l'objet du désir excite la pulsion orale autant que la pulsion urétrale. Le thé ne rappelle-t-il pas davantage l'urine que le lait ? L'érotisme homosexuel connaît le rituel du pain trempé dans l'urine. De quoi profaner non seulement maman et le madeleines [sic], mais l'eucharistie elle-même. Toutes convoquées, adorées et avilies." pp. 44-45, Folio Essais.
»

22
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Mar 01 Oct 2013, 22:17

Vous n'appréciez pas la philosophie "inventive", Philaunet?

23
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Mar 01 Oct 2013, 23:32

@Alain Machefert a écrit:Vous n'appréciez pas la philosophie "inventive", Philaunet?
Cette « philo », niet !

24
Répondre en citant  
In memoriam François Noudelmann - le Mer 02 Oct 2013, 11:52

A Jérôme Lèbre, membre de la revue philosophique Φάσις, François Noudelmann, le 9 octobre de 2012, vers onze heures moins dix du matin, osa poser cette question (rhétorique) : « (…) Le choix des lettres grecques [pour écrire le titre de la revue] quand même n'amène-t-il pas à penser que vous avez une position élitiste, non ? Tout le monde ne connaît pas l'alphabet grec. » Malgré l'absence de François Noudelmann, dans une émission de France (in)Culture, très prochainement, sera adressée une nouvelle interro-négative audacieuse : « Le choix de faire paraître un livre quand même n'amène-t-il pas à penser que vous avez une position élitiste, non ? Tout le monde ne connaît pas l'alphabet latin. »
http://www.franceculture.fr/emission-le-journal-de-la-philosophie-revue-phasis-2012-10-09

25
Répondre en citant  
It's all Greek to me - le Mer 02 Oct 2013, 22:41

@Antoine Arnoux a écrit: A Jérôme Lèbre, membre de la revue philosophique Φάσις, François Noudelmann, le 9 octobre de 2012, vers onze heures moins dix du matin, osa poser cette question (rhétorique) : « (…) Le choix des lettres grecques [pour écrire le titre de la revue] quand même n'amène-t-il pas à penser que vous avez une position élitiste, non ? Tout le monde ne connaît pas l'alphabet grec. »
Merci pour la citation et le lien. François Noudelmann ajoute néanmoins un peu plus loin  « Je ne vais pas vous chipoter, [sic] on peut être élitiste sans complexe ».

26
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Jeu 03 Oct 2013, 17:13

Pour ma part, Antoine Arnoux et Philaunet, je regrette aussi les émissions que mentionne l'article. Peut-être pas pour leur inventivité, mais au moins pour le soin avec lequel les sujets y étaient traités, la diversité du format et cette des thèmes.

Les vendredis de la philosophie, ceux que se partageaient le couple Noudelmann/Enthoven comme ceux des producteurs tournants la période précédente, les François Guery, Souad Kettani, se réécoutent avec bonheur (peut-être pas tous ceux de Souad Kettani, mais celle-ci a produit de superbes autres séries d'émissions, avant de se faire remercier en 2002, faisant place à la future star Enthoven).

Et de Philippe Petit, ce n'est pas sa Fabrique de l'humain que je garde les meilleurs souvenirs, mais de Science et conscience, qu'il a dû animer deux ou trois ans, et qui avait pour thème la philosophie des sciences. Son style n'y revêtait pas, ou moins, l'indigeste lourdeur qui caractérisait ses questions dès qu'il s'agissait de psychanalyse (ni cette pose du penseur très grave qui lestait probablement la teneur d'un propos quelque peu gonflé à l'hélium). A Science et conscience, la garniture de son carnet d'adresse et le bon goût avec lequel il choisissait un, deux ou trois invités selon le thème, et dont il savait introduire le propos avec justesse, tout cela faisait mouche, pour moi en tout cas.

Cela dit, les commentaires laissés sur le site du Monde se trompent, ou, pour le moins, déplorent avec exagération l'absence totale de traitement de la philosophie analytique à France Culture. Aujourd'hui, c'est Stéphane Deligeorges qui en a officieusement la charge. Un numéro de Continent sciences sur quatre traite de philosophie de sciences ou d'épistémologie, plutôt que des dernières nouvelles de la technique ou de la connaissance en chantier. Lors du "mémorable" anniversaire de la chaîne fêté en public, il a d'ailleurs laissé entendre qu'il aimerait, en quelque sorte, croiser les regards avec Adèle Van Reeth. Quant a cette dernière, elle a consacré une série d'émissions à la philosophie analytique, qu'elle a enregistrée en partie à Oxford, échangeant avec une enseignante issue de cette tradition. Semaine intéressante et réussie, tout comme celles qu'elle a consacrée à Wittgenstein ou à Kant. Ce sont ces séries-là - écoutées avec beaucoup de retard - qui m'ont quelque peu réconcilié avec les Nouveaux Chemins d'Adèle Van Reeth; AVR dont le style m'énervait, avec de cette manie de copier jusqu'au ridicule celui d'Enthoven, mais dont il faut reconnaître qu'elle injecte dans la préparation de ses émission une dose de sérieux et de travail qui ne sont pas la marque de la chaîne en ce moment.

Enfin, Christine Goémé n'a jamais manqué de nous diffuser les cours de philosophie de la connaissance du Collège de France, ceux de Jacques Bouveresse (entendu il y a peu en podcast au micro de Laure Adler : quel assemblage !) et aujourd'hui, ceux de Claudine Tiercelin, dont il y aurait beaucoup à dire, mais pas qu'ils dérogent à la tradition analytique.

27
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Jeu 03 Oct 2013, 18:20

@masterkey a écrit:...et aujourd'hui, ceux de Claudine Tiercelin, dont il y aurait beaucoup à dire, mais pas qu'ils dérogent à la tradition analytique.
Ou plutôt rien à dire tant ses cours me semblent plus relever de "l'enculage de mouche" qu'autre chose. D'ailleurs, ce commentaire d'un lecteur du Monde m'a bien amusé:

"Ça ne me dérange pas trop, je ne suis pas certain de l'utilité d'une philosophie "inventive". Les philosophes racontent déjà beaucoup de conneries, alors si en plus ils s'astreignaient à en inventer!"

28
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Jeu 03 Oct 2013, 19:27

@Alain Machefert a écrit:
@masterkey a écrit:...et aujourd'hui, ceux de Claudine Tiercelin, dont il y aurait beaucoup à dire, mais pas qu'ils dérogent à la tradition analytique.
Ou plutôt rien à dire tant ses cours me semblent plus relever de "l'enculage de mouche" qu'autre chose. D'ailleurs, ce commentaire d'un lecteur du Monde m'a bien amusé:

"Ça ne me dérange pas trop, je ne suis pas certain de l'utilité d'une philosophie "inventive". Les philosophes racontent déjà beaucoup de conneries, alors si en plus ils s'astreignaient à en inventer!"
Certes c'est amusant ! Les commentaires de beaufs peuvent l'être, amusant.

29
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Jeu 03 Oct 2013, 20:27

@Mitsouko a écrit:Les commentaires de beaufs peuvent l'être, amusant.
On peut le voir comme cela, une beaufitude. On peut le voir aussi, comme moi, comme la dénonciation d'une certaine "préciosité". Libre à chacun de faire son choix, souvent difficile et, de toute façon, subjectif.

30
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Ven 04 Oct 2013, 15:52

Là, je ne vous suivrai certainement pas, Alain. Mme Tiercelin a pour programme la réintroduction des questions métaphysiques dans l'ordre des questions que peut se poser un philosophe analytique. Si par "enculage de mouche", vous entendez le déploiement de grands efforts au service de petits effets, il faut convenir des grands efforts déployés, mais pas de la petitesse des effets recherchés.

Je ne suis pas sûr du bien fondé de son entreprise, mais chercher à montrer que la connaissance a une valeur objective, que nous pouvons légitimement prétendre avoir une certaine connaissance du monde en soi, que les lois et les propriétés des objets de la nature sont plus que le simple constat de régularités (Mme Tiercelin défend une position dispositionnaliste), le but de ce genre d'entreprise n'est pas rien. Il s'agit, entre autre, de tarir à la source les arguments d'un type de relativisme qui tend parfois à profiter outre mesure de l'humilité traditionnelle du scientifique, non pas du scientiste écervelé, mais de celui qui, quelque peu intéressé par la philosophie de sa discipline, se trouve souvent bien vite impressionné, à juste titre, par les objections de Kant dans la prétention qu'il pouvait avoir à connaître quoi que ce soit du monde en soi.

Par contre, que les cours de Claudine Tiercelin souffrent des mêmes défauts que ceux de Jacques Bouveresse, c'est certain :  une sècheresse notoire, des redites lassantes, d'une certaine paranoïa (@Nessie : emploi du terme dans son sens vulgaire et déformé) quant à l'omniprésence supposée, dans le monde des idées, de ses ennemis jurés (les relativistes, les idéalistes). Et des simplifications fautives des positions de d'Espagnat et Heisenberg au sujet des implications de la mécanique quantique.

31
Répondre en citant  
Re: Philo sur France Culture - le Ven 04 Oct 2013, 16:55

Mais je vous suis volontiers, Masterkey.
Mon expression, un peu beauf j'en conviens, ne voulait qu'illustrer l'écart entre ce que je retiens des cours de Claudine Tiercelin et leurs durées. Que c'est long et ampoulé !
Sur le fond, vous avez raison. La difficulté ontologique des scientifiques face aux dogmes et autres idéologies est évidente. Ils doivent donc être aidés. Je pense simplement que le style de C. Tiercelin n'aide pas vraiment la cause qu'elle defend.
"Peace out", comme disent les jeunes ici.

Philo sur France Culture     Page 3 sur 4

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum