Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Des voix et des ondes    Page 21 sur 24

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Des voix et des ondes - le Lun 22 Oct 2012 - 22:41

Rappel du premier message :

"Et l'on a été blessé par la voix de Carole Desbarats (j'achète votre système de gommage de la voix de l'intervieweur...). De deux choses l'une : soit l'on engage un phoniatre ou un orthophoniste à France Culture et l'on y envoie cette Desbarats avec Antoine Perraud, et Tewfik Hakem pour rendre leur voix moins éraillée, moins "à bout de souffle" permanent (c'est chic le "à bout de souffle", chanteurs et chanteuses françaises s'y essaient avec succès), soit on se sépare de ces gens et l'on en emploie d'autres qui ont des voix bien posées et qui font du bien à entendre." Dixit Philaunet ailleurs.
L'occasion d'ouvrir un espace de discussion sur la "qualité" des voix.
Et par exemple l'occasion de s'interroger sur la présence à l'antenne de Nadine Epstain dont j'apprécie toujours la justesse journalistique tout en déplorant le désastre radiophonique. Qu'en pensez-vous ?
* * *

201
Répondre en citant  
Beaux timbres graves - le Mar 8 Sep 2015 - 9:26

@Yann Sancatorze a écrit:Une petite parenthèse pour revenir aux origines de ce fil, à ces voix surnaturellement graves, de Dieu ou d'ailleurs. Nous parlions du Dr Rowan Williams, ancien archevêque de Canterbury, et dans une tessiture encore plus basse, et un style quelque peu différent, voici Sam Elliott interviewé par NPR (le "Stranger" dans le Big Lebowki, des frères Coen)

Extraordinaire (un peu enrhumé aussi peut-être ?). Il faudra y revenir (en "lientant" vers les exemples précédents de ce fil).

En attendant, et avant de lancer des dithyrambes à tout-va, d'exprimer my feeling of exhilaration et même davantage à l'écoute de ce que vous signaliez ici Deep South (merci infiniment !), que pensez-vous de la voix qui annonce et désannonce la lecture, par exemple dans ce 3e numéro Deep South: Four Seasons on Back Roads, (curseur de 13'53 à 14'06) ? Admirez le timbre sur les 7 dernières syllabes "on BBC Radio 4". Du bonheur pour les oreilles !

202
Répondre en citant  
Re: Des voix et des ondes - le Mar 8 Sep 2015 - 18:38

Bien évidemment, c'est Neil Nunes! Il pourrait lire tout l'annuaire téléphonique et on en resterait hypnotisé...

203
Répondre en citant  
Neil Nunes - le Mar 8 Sep 2015 - 19:13

@Yann Sancatorze a écrit:Bien évidemment, c'est Neil Nunes! Il pourrait lire tout l'annuaire téléphonique et on en resterait hypnotisé...

Shame on me! Quand je pense que vous aviez mentionné Neil Nunes en octobre 2012, que j'étais allé l'écouter et qu'un petit échange avait suivi dans le fil BBC Radio 4 ("Voix de Dieu censurée ?"), posts 49 et 50 (je retourne aux liens du 50 pour voir ce que nous dit Neil Nunes sur son intéressant compte Twitter).

Quelle timbre de voix à France Culture s'approche de celui de Neil Nunes actuellement ? (Je sais, les producteurs ne sont pas embauchés pour leurs voix, mais pour leurs idées ou l'absence d'icelles...). Je n'en vois pas. Prière de ne pas citer André Markowicz répondant à Mme Farine, c'est à s'user les dents.

204
Répondre en citant  
Lecture sans talent + « la nudité d'Emmanuel Laurentin » - le Mer 23 Sep 2015 - 5:45

Rien n'a changé depuis que le 10 février 2015 dans ce fil, post 172, sous le titre Sur-pressions pulmonaires dans la partie nord du pays
@Nessie a écrit:C'est tout à fait affreux cette façon qu'a Bertrand de Saint-Vincent de se vider bruyamment les poumons à chaque fin de phrase pourvu qu'elle s'achève par une voyelle, et toujours plus à mesure que ladite voyelle est plus ouverte. Ca fait quelques mois que ça dure et c'est de pire en pire (...) il y en a comme ça pendant les 4 minutes que dure la chronique. Quand c'est pas une voyelle ouverte c'est une consonne sifflante : "la nouvelle revue françaiszzzze", "un tableau qu'il convient de remettre en plasssssse". C'est d'autant plus dommageable que la chronique du mardi est souvent fort bien troussée

Voir La séquence des partenaires, la comédissshhhhhh, etc.

Peut-être changer de disque ?

205
Répondre en citant  
Brévissime persiflage - le Mar 6 Oct 2015 - 9:07

Malgré ses défauts d'élocution, que Nessie (dans une contribution que je me rappelle bien mais que je ne parviens pas à retrouver...) avait dûment identifiés et commentés justement*, M. Bertrand de Saint-Vincent dit (souvent) des chroniques « piquantes » (et peu conformes à l'esprit « sinistre » qui souffle fortement dans l'émission matinale). Ce matin, après avoir prononcé un exorde plutôt insolent (mais peu contraire à la réalité radiophonique)  : « (...) parlons peu (…) mais parlons bien je sais que c'est pas forcément une habitude à la radio où la mission des invités consiste souvent à combler le vide de phrases inutiles (…) »,  
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s41/NET_FC_afc1d806-54b3-4172-bd6b-d7d1ba49752b.mp3" debut="00:05" fin="00:19"]
M. de Saint-Vincent n'a pas craint de railler tout d'abord une certaine forme de progressisme social (que la « vert(ueus)e » rédaction de France Inculture se plaît à célébrer et à illustrer quotidiennement) : « (...) qu'est-ce qu'un aphorisme ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre le mot vient du grec ἀφορισμόϛ [aphorismos] vous savez le grec c'est cette langue que l'on a renoncé à apprendre pour ne pas stigmatiser les banlieues il signifie délimitation (…) »,
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s41/NET_FC_afc1d806-54b3-4172-bd6b-d7d1ba49752b.mp3" debut="00:35" fin="00:50"]
ensuite une certaine forme de « contre-culture » (euphémisme fort laid sous lequel est désignée l'une des manifestations les plus assourdissantes de l'inculture présente) : « (…) au passage le guérilléro [Dominique Noguez] décoche quelques flèches bienvenues aux nuisances contemporaines la bien-pensance la francophobie des élites les emballements bobos ''Les films de rappeurs gagneraient à être muets'' (…) c'est le genre de phrase qu'il vaut mieux dire vite si l'on veut rester en vie (…). »
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s41/NET_FC_afc1d806-54b3-4172-bd6b-d7d1ba49752b.mp3" debut="02:12" fin="02:32"]
Cette chronique discordante contrastait à plus d'un titre avec celle qui la précédait, qui était dite de manière lamentable par Mme Hélène Delye et qui ne détonnait point dans l'émission matinale qu'anime de plus en plus à la façon d'un clown M. Erner.  

*Dans la chronique dite ce matin le pronom relatif dont est employé peu rigoureusement.
http://www.franceculture.fr/emission-la-sequence-des-partenaires-la-sequence-des-partenaires-2015-10-06

206
Répondre en citant  
Les jeux olympiques de l'élocution - le Lun 12 Oct 2015 - 15:44

Alors qu'à FC les mots de plus de trois syllabes jouent le rôle de dos d'âne verbal dans le débit d'une phrase (on ralentit à 2 à l'heure), admirons ceci, le présentateur météo de Channel 4 qui joue à insérer dans un bulletin le fameux nom à rallonge d'un village gallois bien connu des touristes, et tout en souplesse :



Il y a sans doute private joke, voyez le petit sourire...

207
Répondre en citant  
S'exprimer à l'antenne, ça se prépare - le Dim 18 Oct 2015 - 15:22

@Yann Sancatorze a écrit:Alors qu'à FC les mots de plus de trois syllabes jouent le rôle de dos d'âne verbal dans le débit d'une phrase (on ralentit à 2 à l'heure), admirons ceci, le présentateur météo de Channel 4 qui joue à insérer dans un bulletin le fameux nom à rallonge d'un village gallois bien connu des touristes, et tout en souplesse :



Il y a sans doute private joke, voyez le petit sourire...

Merci, lui, au moins, il s'est entraîné. On ne peut pas en dire autant des improvisateurs et surtout des improvisatrices de France Culture qui trouvent tout naturel d'accuser la langue étrangère (ou l'école) quand ils sont incapables de prononcer le moindre mot d'une langue étrangère (sans parler du français). Peut-être un petit stage auprès des producteurs de France Musique ? On les devine quasiment tous bilingues ou polyglottes.

208
Répondre en citant  
Bon sang de bonsoir ! - le Dim 18 Oct 2015 - 15:40

Dans la rubrique « Au fil de l'écoute » où Jean-Luuc illustre d'extraits sonores le commentaire de munstead sur l'émission de Julie Gacon Sur la route, on entend une salutation de ladite Julie. Je l'extrais de l'extrait, une quintessence en quelque sorte :  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s42/RF_FA4F7F29-8C51-4E20-B82C-480E3AA7AA50_GENE.MP3" debut="04:10" fin="04:13"]

Quand une productrice de radio dit « bonsoir » de cette façon, tout est dit de l'immaturité des propos à suivre. Le bonsoir en réponse, en revanche, est de bon augure. Bref, un bon exemple de « À ne pas dire/ À dire » qu'on peut présenter dans des cours d'expression orale.

209
Répondre en citant  
Connaissez-vous votre France Culture ? - le Jeu 12 Nov 2015 - 21:08

De qui cette voix ? [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s46/NET_FC_e84f8e19-ced7-4dd1-9763-0e571201634b.mp3" debut="41:04" fin="41:13"]
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s46/NET_FC_e84f8e19-ced7-4dd1-9763-0e571201634b.mp3" debut="49:07" fin="50:05"]         qui vous rappelle... ?

210
Répondre en citant  
Le ME(ssie) - le Mar 29 Déc 2015 - 12:33

Dans l'émission La musique du bonheur, le bonheur en musiques, le jeune présentateur tortille de la voix et nous fait un numéro assez comique (si l'on n'écoute pas trop longtemps) de prosodie française... marteau. L'accent tonique y est asséné sur la première syllabe des mots (comme dans l'annonce du...« SAlon noir » de Vincent Charpentier). J'en avais parlé dans Arthur Dreyfus (1) (Fil La musique à France Culture) avec l'introduction de l'émission comme illustration. En voici un exemple pris plus loin : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/12/s52/NET_FC_8b4a6f19-cb49-4b84-9171-dbc8ce114c9c.mp3" debut="17:13" fin="17:53"] C'est, au sens littéral du mot, déplorable.
.

211
Répondre en citant  
La chanson françaaaaaaise - le Ven 11 Mar 2016 - 10:55

Pour illustrer l'échange développé ici dans le post de Jean-Luuc et suivants :
Arnaud Laporte [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11981-10.03.2016-ITEMA_20932832-1.mp3" debut="03:07" fin="03:14"]

Allongement de la voyelle finale souvent utilisé quand le locuteur ne sait pas quel autre exemple donner. Observation déjà signalée ailleurs qui pourrait appartenir au fil On tique aux tics.

La Dispute du 10 03 2016

Des voix et des ondes     Page 21 sur 24

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum