Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les Racines du ciel    Page 1 sur 9

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les Racines du ciel - le Mer 09 Sep 2009, 00:39

Bonsoir,

j'ai écouté l'émission de Lenoir et je l'ai trouvée globalement mauvaise. Le thème était le silence. Il y a eu beaucoup trop de banalités sur le silence qui permet d'écouter l'autre, la différence entre le bruit et le son, les bruits de la nature qui sont plus agréables que les bruits de marteau-piqueurs etc etc. C'est dommage, l'invitée a fait allusion à beaucoup d'auteurs, des pères de l'Eglise, des maître de sagesse de l'orient, mais rien n'était approfondi.

2
Répondre en citant  
6 semaines - le Jeu 08 Oct 2009, 12:31

Une émission neuve. Combien de temps et combien de numéros avant d'entendre de la radio au point ? Ca avance lentement, ou bien ça n'avance pas...

Je relaie ci-dessous un message paru dans la liste ANPR, car pour ce que j'en sais son auteur (Marc) n'a pas de connexion fixe dispo.

<< au début je l'enregistrais, maintenant je l'écoute d'une oreille pâlement distraite, c'est vraiment décevant, on est juste à côté de véritables propos sur la spiritualité.
je me demande à qui de tels contenus peuvent bénéficier si ce n'est au "monde des religions" (magazine sponsor).
mais en notre âme ? >>

Voila la critique de Marc. On y reconnait un reproche assez couramment fait à nombre d'émissions ou de producteurs de FC : leurs liens avec des journaux ou médias ayant leur existence propre. Je ne suis pas certain de partager cette critique, mais je la soumet à l'attention des lecteurs de regardfc.

Et pour ma part, je crains qu'on n'aie à endurer une assez longue période avant que le producteur des "racines du ciel" maitrise le média. Ca peut prendre quelques mois (Elizabeth Lévy avait appris bien vite), mais ça peut durer des années (Jacques Munier qu'on regrette comme auteur de documentaires, ne s'est toujours pas fait au direct après 5 ans). Pourquoi avoir confié à un débutant une aussi lourde succession que celle de Michel Cazenave ? Peut-on parler ici d'erreur de casting (depuis septembre 99 on en aura vu, des erreurs de casting, et des gratinées), ou bien de défaut de compétence qui restent à acquérir ?

Ce qui est en cause ici, de mon point de vue, c'est plutôt la qualité radiophonique. Pour ce qui est du contenu, je trouve ça franchement lège et même absurde par moments, mais pas plus que ce qu'on trouve usuellement sur le "marché de la sagesse" (notamment les sophismes habituels de Comte-Sponville). Mais après tout, je ne digérais pas tout dans les Vivants et les Dieux, car on peut ne pas tout apprécier dans une émission ou chez un auteur (en l'occurrence Cazenave). Je reste d'ailleurs sur cette question : Cazenave est à la fois un esprit, un auteur, et un auteur de radio. Quand pourrons-nous en dire autant de Frédéric Lenoir ?

3
Répondre en citant  
Spiritualité tartignolle - le Mar 20 Oct 2009, 22:08

Dans une réponse hier ou avant-hier, déposée après le post 2, un forumeur colérique qui a lui-même tenu à effacer le contenu de son post après-coup , nous disait que Lenoir étant un débutant en matière de radio, il ne fallait pas le flinguer, lui laisser le temps de se faire les dents. C'est juste, bien sûr.

Or dans le post 2 la critique était sévère mais mesurée, et loin de flinguer, laissait entrevoir en effet que l'expérience venant, on aurait de la radio un peu subtile.

Mais au fait, pourquoi confier des émissions à des gens qui ne savent pas faire de la radio ? Et s'ils doivent apprendre, pourquoi devrions nous endurer d'assister à leur (parfois forts lents) progrès ?

Problème : ce soir, la combientième des "Racines du ciel" ? Ben on en est loin hein, de l'expérience radiophonique. C'est plutôt la consternation : c'est plus cucul-la-praline que jamais, avec en plus cette fois un petit sourire béat qui passe dans le micro. C'est presque aussi niais que les sermons du dimanche matin.

Catastrophique

4
Répondre en citant  
les racines du ciel - le Jeu 24 Déc 2009, 09:09

je suis nouveau sur ce forum je vous salue tous, concernant cette emission,je vous trouve bien severe bien que je vous approuve sur certains points.
il faudrait plus d'ambition pour cette emission, des sujets plus precis et des emissions plus fouillées, nous sommes en radio pas sur la tele.
cette emission s'ameliore depuis celle avec Christian Bobin mais il y a encore du chemin à faire.
plus cerner le sujet moins de lieu commun, donner l'envie d'avoir envie....d'aller plus loin apres son ecoute.
mais malgre tout je pense que pour un nouvel auditeur de France Culture cette emission peut etre un des ponts qui le menera à d'autres tresors puisque ce qui releve de la spiritualité est "tendance parait'il" attendons encore un peu et nous verrons bien. Smile

5
Répondre en citant  
Philippe Dautais invité des Racines du Ciel - le Mer 30 Déc 2009, 09:27

Bonjour et bienvenue sur RFC.

L'émission d'hier soir illustre peut-être votre point de vue : l'invité Philippe Dautais présente sa lecture symbolique de la Bible, avec un mélange de hauteur de vue et de finesse psychologique. La transcendance se trouve un peu remisée au fond du tiroir, recouverte par une forme de développement personnel plus proche de la tour de Montaigne que des séminaires d'entreprise. En tous cas c'est bien ce que vous dites : une vraie pensée, qu'on peut écouter avec intérêt et non sans une certaine méfiance car on y voit aussi affleurer un type de moraline bien connu et aussi de la manipe prosélyte. Personnellement ce dernier vice ne me gène pas : l'auditeur est adulte, à même de faire son tri, avec son propre discernement et selon ses aspirations.

Tout le monde serait donc bien content s'il n'y avait cette fois encore les généralités de Frédéric Lenoir envoyées avec un air béat et focalisées sur des thèmes tendance : Jung, le bouddhisme. Très visible quand il place la question de "Marie" (rassurez-vous c’est une question d’auditrice). A cette question sur la transmigration, notre spécialiste de la pensée religieuse, visiblement bloqué sur les religions constituées, chérissant le bouddhisme et l'islam autant que la philosophie universitaire, et attribuant l’origine de la transmigration aux religions orientales, semble ignorer complètement que la croyance en la transmigration des âmes est quasi-universelle dès qu'on sort un peu du monde moderne. Cazenave n’aurait pas loupé ça. Or à ce moment du débat, autour de la table ils ne sont plus deux mais 3. Et l'hiatus entre le producteur et l'invité devient franchement inconfortable pour l'auditeur qui constate que Leili Anvar remonte d'un seul coup le niveau de l'échange, et pas seulement : le niveau radiophonique aussi. La voix et le ton sont à la fois plus sages et plus sûrs. Le ton béat disparait et les généralités laissent la place à des remarques précises. Est-ce une expérience d'enseignant, ou une meilleure habitude de la discussion de haut niveau ? Ou tout simplement une exigence intellectuelle placée un cran plus loin ? En tous cas, dans cette deuxième partie on voit se profiler et pas qu'un peu le spectre de l'erreur de casting : visiblement l'art du second cuistot est mieux à même de nous affiner le plat, et de nous l'offrir ce fameux pont vers la pensée de l'invité. Dans ce cas, pourquoi faut-il se farcir les remarques mode et le ton béat de Lenoir ? En clair : je regrette qu’on n’ait pas confié l’émission à Anvar qui, elle, se montre capable d’une profondeur à la Cazenave.

Bien sûr il n'y a pas de quoi s'arracher les cheveux ni même les écouteurs. On n'est pas chez les super-auto-centrés comme Enthoven ou Laurentin. Et malgré ses questions un peu re-bouclées sur elles-mêmes, après tout Lenoir ne pompe pas trop le temps de parole de l'invité. Sauf qu'on s'en passerait, finalement, très bien. Alors que faire ? Eh bien pour les RacinesduCiel (une fois de plus) c'est peut-être à l'auditeur de prendre ses ciseaux numériques et de refaire lui-même le montage. Retoucher. Couper sans falsifier. Inverser 2 phrases. Et surtout, amputer des interventions de Lenoir. Bref ce que faisait l’équipe des Vivants&lesDieux. C'est ça le France Culture de l'ère numérique : plus le montage est facile, moins ils en font. Remarquez, ça s’explique peut-être par la peur de trop en faire (je dis ça sérieusement). En tous cas, depuis que la station privilégie le direct, c'est l'auditeur qui se farcit le montage ake son équipement perso, Audacity ou MP3DirectCut, puisque c'est tout autant l'ère du numérique à la maison. L'auditeur se fait son propre mp3, quand même moins lourdingue, moins pro aussi bien sûr car il y aura toujours quelques transitions abruptes ou quelque départ de réponse auto-satisfaite résistant au coup de gomme numérique. Mais allégé des bourdes, ou ici, des questions tartignolles de Lenoir qui sachons-le, ne sont pas expédiées à la poubelle mais soigneusement archivées dans une annexe mp3 elle-même rangée dans le répertoire "horreur radiophonique".

Tout ceci, écrit sans amertume ni méchanceté : car le bonhomme, à la fois capé, placé, et si visiblement pétri de cette sagesse qui autorise la sérénité (comme le prouve sa sortie sur "l'Ego") est à l'abri de l'amertume qu'une injuste critique pourrait lui causer. Pas comme Jean Lebrun quoi, qui avant la fin de la 2ème phrase aurait déjà sorti le crucifix contre le satan critique.

6
Répondre en citant  
ATTENTION SECTE ! - le Mer 16 Juin 2010, 19:50

En effet, je n'aime pas trop entendre sur France Culture ( hier chez F Lenoir) les gourous à la pseudo-pensée philosophico-spirituo-débilo-décérébrante de la bande de Fabrice Midal et François Fédier se faire leur publicité. Hier soir, c'était Alexis Lavis le taoïste, dernier né de la bande, qui faisait tranquillement sa pub. Cette fournée d'illuminés composée de Fabrice Midal le bouddhiste et maintenant d'Alexis Lavis le taoïste et de quelques autres recrute des adeptes et diffuse sa bouillie philosophique de façon très insidieuse par l'intermédiaire du site philosophieTV.com. Il y a sur ce site de nombreuses conférences passionnantes de philosophes authentiques et bien connus. Mais le hic vient de la pub pour des séminaires hors de prix (120euro/j) sur la méditation, l'amitié et l'amour, c'est à dire sur des sujets particulièrement porteurs. Ce site instrumentalise nombres de conférences et de philosophes de qualité en attirant des clients potentiels pour les séminaires complètement foireux de la secte Fédier-Midal. C'est un véritable scandale. Voici les preuves : regardez le bandeau du site, suivez-le sur la page de la présentation du séminaire et regardez les tarifs en bas de la page. Et si vous voulez rire, écoutez les inepties du conférencier. C'est du grand n'importe quoi... http://philosophies.tv/

7
Répondre en citant  
De l'eau tiède à la soupe, avec des vrais morceaux dedans - le Mer 23 Juin 2010, 14:13

Manu,

J'étais moins sévère que vous pour ce ronronnement un peu soupard de Midal et compagnie, où je crois détecter des vrais morceaux de bonne volonté en même temps que de bonne affaire qui rapporte, de même que les affreuses banalités y voisinent avec quelques fulgurances qui pourraient -rêvons rêvons- déclencher quelque déclic d'éveil. Bref tout ce qu'il faut pour ne pas très bien savoir s'il convient de tirer à boulets rouges sur cette niaiserie renforcée par le ton insupportable du producteur, ou bien si on peut en extraire malgré tout quelque chose de bon. En écoutant distraitement ce ron-ron, j'avais d'ailleurs cru trouver le sieur Lavis un poil plus crédible que bien d'autres arpenteurs du même créneau commercial. Et comme je n'ai pas trop de reproches fondamentaux à faire au commerce, ni aux sectes qui dans un régime de liberté individuelle, endossent une vrai fonction sociale, celle de donner une vie sociale à tant de gens en déshérence, ben finalement c'est sans aigreur que j'avais digéré ce hamburger radiophonique, sans aigreur mais sans enthousiasme non plus.

Hélas, j'en dirais exactement autant du numéro d'hier soir : "se réaliser". Sauf que deux fois de suite, ça sent vraiment le créneau de la paresse intellectuelle déguisée en sagesse new-age. Sagesse ? Une parodie, une simulation, comment dire ? De la soupe en tous cas, une fois encore. Toujours la même soupe, et de l'insipide, au moins a-t-elle toutes les qualités de l'eau tiède. C'est que, l'un d'entre nous avait écrit, consterné par la saison 1999-2000, que France Culture était en train de devenir un robinet d'eau tiède. Avec les Racines du ciel de Frédéric Lenoir, c'est plus vrai que jamais. Objectivement, je crois à une certaine utilité de cette eau tiède : elle peut nettoyer les esprits primaires, elle peut ravigoter nombre de personnes qui traversent un moment de déprime, elle oriente vers des sectes-refuge les porteurs d'angoisses trop lourdes. Bref elle ne fait pas mieux que l'écrasante littérature du développement personnel, et du mieux-être déguisé en philosophie ou en spiritualité.

Le problème, c'est que tout cela est archi-usé, convenu, épouvantablement anti-culturel.
La mission de France Culture est-elle de se faire le promoteur d'une telle soupe tiédasse ?
Il est permis d'en douter.
J'adresse mes excuses à ceux qui, parmi nos rares lecteurs, vibrent et se découvrent en écoutant cette émission. Je n'ai pas écrit ce billet d'humeur pour les choquer, mais pour signaler à ceux qui n'aiment pas ça, qu'ils ne sont pas les seuls, et qu'ils ont le droit de le dire sans se faire incendier par ceux qui, dans la maison Radio-France, nous ont dénié le droit à toute critique quel qu'en soit le ton ou le contenu...

(avec des émissions comme celle-la en tous cas, la critique n'est pas près de se taire)

8
Répondre en citant  
secte et new age sur le service public - le Mer 23 Juin 2010, 18:30

Votre message sur ce forum me fait très plaisir cher Nessie. J'adhère à 200 % à vos propos sur votre dernier message (je ne vous suivrais peut-être pas sur les précédents que j'ai rapidement lu notamment au sujet de M Cazenave mais ce n'est pas le sujet).
Ces mouvements new-age sont en recrudescence. Ils se nourrissent de la détresse ambiante. C'est une véritable catastrophe de les trouver sur france culture. En effet, cette purée ésotérico-obscurantiste est comme vous le dîtes anti-culturel.
Nous allons très vite, comme il est de tradition dans leur milieu, être accusé d'intégrisme bassement matérialiste et de personnes à l'esprit étroit incapable de se montrer ouvert.
Je voudrais cependant citer la Quatrième de couv d'un ouvrage tout à fait à propos de Michel Lacroix paru en 95 "La Spiritualité Totalitaire - Le New Age Et Les Sectes" qui disait :
- "En réalité, ce new age au visage aimable est habité par un démon totalitaire, dont les sectes sont un signe avant-coureur. Sous couvert de spiritualité et de développement personnel, le new age prépare l'engloutissement de l'individu et du citoyen dans un individualisme stérile et dans les sables mouvants du fusionnel. Ce faisant, il s'attaque aux racines même de la civilisation gréco-romaine et judéo-chrétienne" (n'en déplaise à Frédéric Lenoir).
Je ne peux(veux) pas croire que l'animateur tente de mystifier les auditeurs. Mais alors, ne se montre t il pas un peu naïf sur nombre de sujets et notamment sur Midal, Lavis et consorts.
C'est un autre sujet terriblement vaste et complexe, mais les interprétations de F Lenoir sur Spinoza me font aussi sursauter. J'attends également le soir ou il va nous sortir que la mécanique quantique se trouvait déjà dans le coran (j'ai déjà entendu ça sur france culture)!

De toute façon, France culture se targue de défendre le fait religieux. Raphael Enthoven l'a rappelé il n'y a pas longtemps. C'est un vrai problème et c'est surtout absurde. On reconnait éventuellement un fait mais on ne le défend pas forcement. On défend des valeurs, pas des faits. Va t-on défendre le fait extra-terrestre parce que des gens disent qu'ils ont vu des soucoupes volantes ? Il y a surement une universalité du fait de la représentation, et des croyances, mais bien heureusement pas forcément des représentations ou de croyances religieuses ou spirituelles. Tout le monde ne crois pas forcément en une religion bien heureusement. Défendre le fait religieux, c'est proposer une anthropologie ou l'homme croit forcement en une transcendance spirituelle. c'est s'opposer à la laïcité directement.C'est aussi s'opposer à l'idée d'éducation. C'est proposer au mieux, à la place, une tolérance élargiepour reprendre une catégorie dans un livre de K Kintzler, c a d un modèle américain, et au pire une monarchie absolue, avec tous les intermédiaires possibles comme tolérance restreinte, monarchie constitutionnelle...
Tout ça ne me plait donc pas trop et je finirais en disant que depuis le nouveau site, les messages que j'envoie à France Culture n'ont aucune suite. Pas de réponse, pas de publication. Que se passe t il ?

9
Répondre en citant  
Re: Les Racines du ciel - le Jeu 24 Juin 2010, 14:23

Bonjour,

Pour amener un peu de contraste, je dois avouer que je ne suis pas vraiment d’accord avec certaines de vos remarques (surtout ceux de manub).

Pour commencer (remarque plus pour Nessie), je suis assez hermétique au ton des présentateurs, je reste concentré sur le contenu. Le ton béat de Frédéric Lenoir ou le ton pédant de Raphael Einthoven ne peut être à mes yeux des arguments valables pour une réelle critique. Pour Frédéric Lenoir, il s’efface presque totalement pour son invité, si ce dernier à des choses à dire ce n’est pas très grave…

Quant au contenu, donc, pour en faire la critique il faut plonger dedans pour faire ressortir ce qui lui manque. Qualifier un discours de froid, de tiède ou de chaud, ou même de niais, c’est le gouter bien peu. Mais de tels critiques ont parfois des arguments plus solides qui les soutiennent… Je veux bien croire que c’est le cas.

Cependant, je suis d’accord sur le fait que l’émission avec Michel Lacroix est certainement la plus mauvaise de cette série d’émission que j’ai entendue. La plus mauvaise, dans le sens où le discours est superficiel et faux (romantique, pour reprendre le vocabulaire girardien). Je peux entrer dans le détail, mais cela ne sera peut être pas utile comme nous sommes (presque ?) d’accord sur cette émission là…
Bien que, les deux textes lus en fin d’émission restent indubitablement les points les plus positifs… L’analyse et la critique de ces textes, restent à la charge de l’auditeur… mais quand l’analyse et la critique sont celles de Michel Lacroix, mieux vaut partir sur les textes eux mêmes. Nous sommes certainement d’accord là dessus aussi.

Je finirais (remarque pour manub), qu’il est moins question de défendre le fait religieux, que de le comprendre (à travers ses textes à l’appuis, c’est mieux)… Ce que les hommes en ont fait dans l’histoire pour justifier leurs actions, c’est un autre sujet qui est aussi digne d’intérêt…

Bien à vous.

10
Répondre en citant  
Re: Les Racines du ciel - le Jeu 24 Juin 2010, 16:23

oui

Les Racines du ciel     Page 1 sur 9

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum