Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Ça rime à quoi    Page 2 sur 5

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Ça rime à quoi - le Ven 14 Déc 2012, 18:53

Rappel du premier message :

Que pensez-vous de Ça rime à quoi ? Je trouve que ce n'est pas une émission qui donne envie d'aller vers la poésie. Préfériez-vous Poésie sur parole ?

Est-ce que Ça rime à quoi est une émission mauvaise parce qu'il n'y a pas de place à la radio pour la poésie ?

Ce sujet est ouvertement un peu polémique, mais je crois que cette émission mériterait que l'on discute à son propos.
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Dim 16 Déc 2012, 09:04

très intéressantes remarques Monsieur Philaunet
je préfère le côté : " à l'école de la poésie on se bat !"
la poésie est aussi une arme de la langue
un jeu de la langue
un rire dans la langue
un dada dans la bouche

chercher la poésie à la lampe de poche et n'écouter qu'à sa lumière ,non, le chant est trop immmence.

à propos de chant, poésie et musique: le sujet est risqué mais a bien y fouiller...

12
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Dim 16 Déc 2012, 19:13

vous dîtes une chose juste , Philaunet, la poésie aujourd'hui ne respire pas la joie ,sans doute un signe des temps , mais l'a -t-elle respirée un jour ? (Xavier Grall n'était pas un boute-en-train non plus) A part quelques farceurs .
Jean Pierre Verheggen ,mon préféré et récemment T. Salamun (slovène je crois) dans l'émission.
J'ai écouté aussi celle avec Sylvie Leymonie , entretien sur le fil , je vois que ,sur un autre fil , vous ne l'avez guère appréciée , seriez- vous plus exigeant que moi ?
Celle sur Baffo : je ne l'ai pas encore écoutée , je ne connaissais pas encore ce poète . Je me réjouis d'avance .







13
Répondre en citant  
Darcos - Lectures en public - le Lun 17 Déc 2012, 23:50

@Nessie a écrit:@ Stein
Je vais donc réécouter un peu plus précisément quelques uns des 30 ou 40 Ca rime à quoi (oui le titre est une fausse bonne trouvaille) que j'ai archivés. (...) De toutes façons, ma méfiance pouvait s'éveiller au seul fait de la voir accorder sa confiance à Michel Onfray (...)
J'avais trouvé une belle entente entre Sophie Nauleau et lui. Parce que ce dernier est un parleur facile ? Idem pour la double émission avec Xavier Darcos en mai 2011 à l'occasion de la parution de son Anthologie historique de la poésie française aux PUF. Darcos déroule son discours, en professionnel de la parole qu'il est. Un entretien qui a débouché sur l'achat du volume, ouvert de nouveau ces jours-ci. Incidemment, mon attention a été arrêtée par le choix des deux textes de Charles Dantzig et d'Olivier Cadiot, parmi les auteurs contemporains. À propos de ce livre, pourquoi des textes de présentation (très banals - tout le monde n'est pas François Dufay pour produire de courts textes de synthèse au style et à la pénétration exceptionnels) en police 14 tandis que le texte des poèmes est en police 10 ?

Pour en revenir aux émissions de poésie sur France Culture, le choix de diffuser parfois des soirées de lecture en public fait débat. La lecture publique est faite pour un public qui voit les acteurs, s'ensuit une communication du lecteur avec le public qui n'est pas celui de l'écoute radiophonique "non visuelle", solitaire, en lieu clos. Pour comparaison, voyez le résultat des anciennes émissions de Raphaël Enthoven en public (participants côte à côte face à une salle) et celles faites en studio (participants en face à face).

On peut certainement trouver un intérêt à assister par l'ouïe seulement à un spectacle visuel, mais une lecture solitaire devant un micro dans un studio aura un autre impact sur le récepteur. C'est pourquoi on aimerait entendre, en matière de poésie, des fabrications radiophoniques (comme dans "Théâtre en Compagnie") et  non le produit dérivé d'un spectacle. (Peut-on faire un parallèle avec la diffusion, de plus en plus importante, de concerts sur Fr. Musique et l'écoute d'enregistrements musicaux de studio insérés dans une narration ? Dans ce dernier genre je pense à François-Xavier Szymczak, Gilles Cantagrel ou la regrettée Mildred Clary sur F. Musique, et à Axelle Thiry sur la RTBF).

14
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Mar 18 Déc 2012, 08:16

d'Olivier Cadiot je retiens sa lecture au public (en) Avignon .
Le direct donnait une tension intéressante ... en plus j'écoutais sous un tilleul .
Fabrications radiophoniques , direct , créations, lectures, tout est bon dans le cochon poétique l'important est ce qu'il y a dans la gamelle.

15
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Jeu 20 Déc 2012, 14:37

03:26 Surpris par la nuit du 19 au 20 déc 2012
Jordi Pere Cerda, poète catalan
par Jean-Baptiste Para
Réalisation, Viviane Noël
1ère diffusion : 20/12/01

une exemplaire émission sur la poésie !

16
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Ven 21 Déc 2012, 20:30

les entretiens avec Xavier Darcos étaient formidables . Je me suis dit en les écoutant que ce type était habité par une passion , qu'il nous faisait partager , et très loin du carcan de la parole politique . C'était une autre personne . Confiez lui une série de 25 émissions sur la poésie , il ferait le bonheur des petits et des grands .
Ses cours de littérature à la Sorbonne était très prisés, paraît-il , on veut bien le croire.
une remarque pour Nessie , en faisant une recherche sur le net , je me suis aperçu que A.Velter , avait bien avant le micro de France Culture , publié des recueils .

17
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Ven 21 Déc 2012, 22:11

@stein a écrit:les entretiens avec Xavier Darcos étaient formidables .
Je les réécouterai à la lumière de votre enthousiasme, ils m'avaient laissé une très bonne impression, d'où l'achat de son anthologie.

@stein a écrit: Je me suis dit en les écoutant que ce type était habité par une passion , qu'il nous faisait partager , et très loin du carcan de la parole politique .
Oui, enfin un politique cultivé, un peu comme l'exceptionnel président du Bundestag (Assemblée nationale) Norbert Lammert, musicien pratiquant, très grand mélomane, défendant une idée de la culture aux antipodes d'un médiatique ministre français de la culture d'il y a trente ans.

@stein a écrit: une remarque pour Nessie , en faisant une recherche sur le net , je me suis aperçu que A.Velter , avait bien avant le micro de France Culture , publié des recueils .
Si vous faites allusion au post n°2, oui, on trouve dans la bibliographie d'André Velter des ouvrages remontant à 1971, mais sa notoriété date de sa collaboration avec Bartabas (cf ici, on peut aimer ou non : http://www.andrevelter.com/zinga.htm ) et de ses recueils dédiés à Chantal Mauduit dont l'histoire avec le poète, révélée à l'occasion de sa tragique fin de vie, a bouleversé plus d'une personne à qui je l'ai fait connaître.

18
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Ven 21 Déc 2012, 22:16

@Fontaine a écrit: 03:26 Surpris par la nuit du 19 au 20 déc 2012
Jordi Pere Cerda, poète catalan
par Jean-Baptiste Para
Réalisation, Viviane Noël
1ère diffusion : 20/12/01

une exemplaire émission sur la poésie !

Merci, on l'a manqué, Beethoven oblige et parce que Para n'est pas trop notre tasse de thé, mais on s'enquerra de Jordi Pere Cerda.

Et

@Fontaine a écrit:
je préfère le côté : " à l'école de la poésie on se bat !"
Ferré, inoubliable vociférateur de "L'école de la poésie". Grand souvenir. http://www.youtube.com/watch?v=OAdoj_fVsuY

19
Répondre en citant  
Louis Brauquier - le Dim 27 Jan 2013, 17:08

Non seulement l'émission du 13 janvier sur Louis Brauquier échappe aux poncifs, non seulement Sophie Nauleau ne pompe pas le temps de parole de l'invité, mais encore il me semble même que sa voix a quelque chose de changé. Moins caractérisée, moins bonbonnière, moins Richeux quoi. La voila presque fade même mais du coup, neutre et sans affèterie, donc meilleure.

Je rêve ? [son mp3="http://download.od.tv-radio.com/france_culture_ondemand/sites/default/files/sons/2013/01/s02/RF_9086B7E7-D236-45FE-9C11-3B4C63E1FDC3_GENE.MP3" debut="00:40" fin="01:27"] Dites moi si je déconne svp
Dans ce deuxième extrait, un certain retour du sourire mais pas trop forcé, sans la bouche en coeur ? [son mp3="http://download.od.tv-radio.com/france_culture_ondemand/sites/default/files/sons/2013/01/s02/RF_9086B7E7-D236-45FE-9C11-3B4C63E1FDC3_GENE.MP3" debut="03:52" fin="04:43"]

A part ça Brauquier avait été très présent dans Poésie sur parole en 2000, et nous avions eu aussi Une vie une oeuvre, le 17 décembre 2006. Documentaire signé Anne de Giafferi, pendant la dernière saison où l'émission durait 85 minutes. Dernière saison aussi sous la coordination de Michel Cazenave.

20
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Mer 30 Jan 2013, 21:37

Pour "Ça rime à quoi", un concept à essayer :

@Philaunet a écrit: (...) une personnalité se raconte à un micro et devant un intervieweur sans qu'on entende ce dernier ; un montage sonore, bruitage lié au sujet ou pièce musicale contemporaine, venant ensuite cimenter l'ensemble en l'illustrant.
car ici http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-tomaz-salamun-2012-10-14
Sophie Nauleau, entre autres questions vaseuses, dit "Vous avez dit un jour, Tomaz Salamun, que la poésie (...) était pour vous une éternelle nage à contre-courant. C'est toujours votre sentiment (...) ? Et est-ce que ça veut dire qu'écrire des poèmes c'est un entraînement presque aussi intense que celui des nageurs olympiques qui ne cessent de garder leur corps au maximum ?"

TS : "Je ne sais pas (...), je suis quelqu'un qui se jette dans l'eau sans penser"

Tomaz Salamun, une voix riante très agréable à écouter, une personnalité qui met à l'aise (notamment celle qui l'interroge), une langue française de qualité, un homme souriant et intelligent, une mémoire du siècle.

On espère que cette émission débouchera sur un entretien radiophonique avec Tomaz Salamun qui permette de connaître son oeuvre et son parcours en profondeur.


21
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Mer 30 Jan 2013, 22:02

@Nessie a écrit:(...) non seulement Sophie Nauleau ne pompe pas le temps de parole de l'invité, mais encore il me semble même que sa voix a quelque chose de changé. Moins caractérisée, moins bonbonnière, moins Richeux quoi. La voila presque fade même mais du coup, neutre et sans affèterie, donc meilleure.
Témoigne d'une écoute attentive !

@Nessie a écrit:Je rêve ? Dites moi si je déconne svp
Non, c'est juste, voix légèrement plus grave, moins chantournée, moins Sheila dans l'École est finie.

@Nessie a écrit:Dans ce deuxième extrait, un certain retour du sourire mais pas trop forcé, sans la bouche en coeur ?
Oui, il y a encore de l'espoir.

@Nessie a écrit:A part ça Brauquier avait été très présent dans Poésie sur parole en 2000, et nous avions eu aussi Une vie une oeuvre, le 17 décembre 2006. Documentaire signé Anne de Giafferi, pendant la dernière saison où l'émission durait 85 minutes. Dernière saison aussi sous la coordination de Michel Cazenave.
Merci de rendre à Michel Cazenave ce qui lui appartient et d'indiquer la durée juste, puisque, pour on ne sait quelle raison, sont mentionnés sur le descriptif des archives le nom du coordinateur et la durée de l'émission de l'année en cours, ce qui induit en erreur ceux qui font des recherches.



Ça rime à quoi     Page 2 sur 5

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum