Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Ça rime à quoi    Page 5 sur 5

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Ça rime à quoi - le Ven 14 Déc 2012, 18:53

Rappel du premier message :

Que pensez-vous de Ça rime à quoi ? Je trouve que ce n'est pas une émission qui donne envie d'aller vers la poésie. Préfériez-vous Poésie sur parole ?

Est-ce que Ça rime à quoi est une émission mauvaise parce qu'il n'y a pas de place à la radio pour la poésie ?

Ce sujet est ouvertement un peu polémique, mais je crois que cette émission mériterait que l'on discute à son propos.
* * *

41
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Dim 04 Mai 2014, 20:59

Vous êtes injuste avec Houellebecq . Ces poèmes  ne  sont  pas si insipides que vous le dîtes . Les mots sont simples , mais ils transportent avec eux  dérision et  détresse . C'est la musique  finale qui compte ....Rappelons  que  Houellebecq  est avant tout  poète avant d'être romancier  .
L'émission de ce soir  a -t-elle été imposée  par la direction , fort possible . Cela fait très people et très vendeur , Aubert + Houellebecq  ,  une opération de com pour  un truc pas terrible .
Je reviens sur  Cheng  . Beaucoup de mal avec Cheng  . Trop mystique . Mais je reconnais  que les deux émissions nous donnaient à entendre les méandres de sa pensée . Sophie Nauleau a su être à l'écoute et lui a donné le temps de répondre . Et  le rendu était très  clair . Belle interprétation de R Brakni et de ... François Cheng .
Je signale l'émission , diffusée  il y a  3 ou 4 semaines , avec  Olivier  Barbarant pour " élégies étranglées " . Voilà un grand poète (spécialiste d'Aragon) , grand lettré , qui lit magnifiquement  sa poésie .

42
Répondre en citant  
Michel Houellebecq aussi à France Inter et de belle manière - le Mar 06 Mai 2014, 22:33

@stein a écrit:Vous êtes injuste avec Houellebecq . Ces poèmes  ne  sont  pas si insipides que vous le dîtes . Les mots sont simples , mais ils transportent avec eux  dérision et  détresse . C'est la musique  finale qui compte ....Rappelons  que  Houellebecq  est avant tout  poète avant d'être romancier  .

Pour les amateurs de Houellebecq, romancier, poète, chanteur/diseur : Ça peut pas faire de mal L'oeuvre de Michel Houellebecq par Guillaume Galienne sur France Inter. Un bon cru, parfois très... cru.

43
Répondre en citant  
Michel Houellebecq - le Mer 07 Mai 2014, 00:08

@Nessie a écrit:Misère....

L'invité de la semaine  : demain soir, Michel Houellebecq poète

Au programme : rimes de mirliton et cynisme de pacotille ; élégance de cloporte et culture de la facilité ;  théorie sociale de débutant ; vulgarité du déjeanté autocentré.

D'avance je réserve une case dans mon dossier "Horreur radiophonique"

Ah, ah, ah, c'est Sophie Nauleau qui s'est bien marrée en compagnie de Michel Houellebecq & Jean-Louis Aubert ! C'est audible par sa bonne humeur, comme sont audibles à plusieurs reprises les rasades que s'enfilent les deux poivrots à demi-éteints. Amusant. On a préféré les lectures de France Inter à l'interview de l'artiste et de son interprète à France Culture. Mais cette dernière émission est sauvée par Sophie Nauleau, plutôt inspirée, que le barde irlandais (d'adoption) appelle affectueusement Sophie à deux reprises. Un juste retour des choses pour celle qui donne le le nom de l'invité dans chaque phrase ou presque...

J'espère qu'Alain Veinstein aura la bonne idée d'inviter Houellebecq dans Du jour au lendemain afin de créer une émission vendue ensuite comme médicament anti-insomnie par Mathieu Gallet pour financer les voyages d'agrément des producteurs et la brillantine d'OPDA. Alain Veinstein et Michel Houellebecq ont en effet en commun un ton de voix à l'effet sédatif certain.

44
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Sam 06 Juin 2015, 23:11

Cette émission va s'arrêter. Pas assez podcastée, parait-il. Bravo pour le prétexte. Dans un autre fil, Pollux pense que ça serait la fin de la poésie à France Culture. Pas tout à fait car il resterait le Poème du jour qui, s'il n'était inséré dans une tranche super-tartignolle, aurait des accents de la pause qu'était Poésie sur parole (sauf que PSP il y a avait 5 chaque jour, en plus du magazine de fin de semaine).

Alors, la poesia e finita ? Peut-être bien oui, mais peut-être que non : après tout ça peut redémarrer en 2017 avec un petit copain de Poivre casé là après une année de carence, comme on a fait pour rempalcer Elisabeth Couturier et François Chaslin : on sacque leur émission, on laisse passer une année de décence, puis on les refile à Jean de Loisy et à Matthieu Garrigou-lagrange.

Et on peut aussi imaginer encore plus efficace : une autre émission de poésie dès la rentrée, confiée audit copain à caser. N'oublions pas que Poivre n'a aucun scrupule, aucun complexe, aucune vergogne, aucune pudeur il peut même venir à l'antenne pour y parler de ses couilles.....

(et maintenant comme on dit dans mon abreuvoir : "amis de la poésie, bonsoir !")

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

45
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Sam 06 Juin 2015, 23:18

Suis-je sot j'allais oublier de donner les adresses de la page,qui vont disparaitre définitivement du menu alors que les émissions continuent à rester disponibles pendant 1 000 jours. On va donc donner ici les adresses permettant d'aller fouiner, ouvrir les tiroirs...

C'était inégal comme émission, mais pas si mal.
Perso j'en ai conservé chaque année une petite pincée : une grosse douzaine ou une petite quinzaine. Dans une vraiment bonne année je passe la barre des 20 émissions conservées.

On va pas maintenir le procédé systématiquement pour toutes les émissions supprimées, comme on le fait pour Veinstein qui ne quittera pas notre première page de sommaire tant qu'il restera UN seul "Du jour au lendemain" disponible sur le site. Non on n'en fera pas autant pour Ca rime à quoi. Mais on reviendra kamème donner un tuyau de temps en temps.

Anattendant, voici les adresses des 3 dernières années :
- 2014-2015 : http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-0
- 2013-2014 : http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi%20|%2013-14
- 2012-2013 : http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-12-13

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

46
Répondre en citant  
Re: Ça rime à quoi - le Mer 01 Juil 2015, 20:28

Merci à Stein qui donne à lire cet entretien avec André Velter La poésie, victime de 'politiciens déboussolés' dans le fil Le directeur du programme et son projet culturel... post 304.

47
Répondre en citant  
Consternation - le Ven 03 Juil 2015, 00:06

Philaunet attire notre attention sur le post 104 de Stein.
A mon tour de saisir une occasion : donnons d'abord la parole aux poètes, et vous verrez ensuite quelle belle occasion Poivre nous donne de manger notre chapeau :

ensuite de quoi dans le post 105, stein a écrit:et puis cette protestation adressée à Olivier Poivre d'Arvor de Jean Pierre Siméon reprise par le site Actualité ...

"Monsieur le Directeur,

J'ai appris avec stupéfaction et consternation la suppression de l'émission Ça rime à quoi, seul magazine consacré à l'actualité poétique de tous les média audio-visuels nationaux, tant publics que privés.

Cette exception était l'honneur de France Culture précisément, et aussi son devoir, étant donné l'exclusion dont pâtit la production éditoriale poétique dans les lieux uniquement régis par la loi de l'audimat.

Si nous ne pouvons qu'approuver par ailleurs le retour sur l'antenne de lectures quotidiennes de poésie, cette initiative ne saurait que s'ajouter, et non se substituer au magazine d'information et de réflexion que Sophie Nauleau animait avec la plus grande compétence. On ne saurait objecter qu'il y a d'autres émissions d'actualité littéraire, l'expérience ayant prouvé mille fois qu'étant donné la place de la fiction et des essais, la poésie en est quasiment toujours la grande absente.

Au nom de tous ceux, nombreux, qui aujourd'hui se battent pour maintenir une place à la poésie dans l'espace public, je me permets de vous demander de reconsidérer une décision qu'ils ne peuvent admettre.

Jean-Pierre Siméon
Directeur artistique du Printemps des Poètes"

Alors la nouvelle est la suivante : finalement on rétablit un rendez-vous d'une heure pour la poésie. Et qui sera la productrice de cette nouvelle émission, devinez ? Non ne cherchez pas vous n'avez aucune chance de trouver, même si après coup vous allez comprendre comment se fait la promotion à France Culture (sûrement pas sur le niveau culturel des promus).

La nouvelle émission de poésie sera donc assurée par... Manou Farine.  

Une seule réserve : ses interviews sont tellement nulles et stupides dans le rENdEZ-vOUS de Goumarre, qu'il ne reste plus à espérer une chose : elle les rate parce qu'elle n'en a rien à cirer, vu que son seul centre d'intérêt à Manou c'était la culture et que chez Goumarre c'était Radio-Narcisse multiplié par Radio-Solférino avec un zeste de Ruquier (la voix de Goumarre, les rires forcés pour faire ambiance sympa). Manou farine, docteur en lettres modernes avec une thèse sur Frank Venaille, souffre depuis des années avec ce job de merde : interviewer des andouilles branchées pour le compte de Goumarre. Voila d'ailleurs pourquoi c'est si mal fait. Elle va enfin pouvoir donner sa mesure.

Ben oui je rève, ok.
On peut, non ?
Car sinon, que nous reste-t-il ?

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Ça rime à quoi     Page 5 sur 5

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum