Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

SWR 2, radio culturelle allemande    Page 4 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
SWR 2, radio culturelle allemande - le Mar 12 Fév 2013, 07:46

Rappel du premier message :

SWR 2 est une radio culturelle à destination du public des Länder frontaliers de la France (Baden-Würtemberg et Rheinland-Pfalz). On y entend, à parts presque égales, de la musique dite occidentale savante (classique et contemporaine) en concerts et sélection thématiques, ainsi que de la musique dite du monde et des émissions de fond sur tous les sujets des sciences humaines, de l'art et des sciences : http://www.swr.de/swr2/-/id=7576/otnbb1/index.html

Dans un autre fil
@Nessie a écrit: (...)  Sur FC à quelques exceptions près (notamment une signalée par Antonia dans le fil des matins), ils [les débats] sont catastrophiques : acharnement polémique, absence d'écoute, combats de chiffonniers../...
À propos justement du débat sur les débats qui anime RFC, je me demandais pourquoi les auditeurs n'avaient pas droit à des débats de la tenue et de la qualité de ceux que l'on peut entendre sur la station précitée, notamment dans la case quotidienne de 17h-18h, intitulée "Forum".  

Des présentateurs tournants toujours parfaitement préparés et, ce qui en découle, discrets, deux ou trois invités allant au fond des choses, écoutant chacun leurs vis-à-vis même en cas de désaccord. Pas de combat, pas de volonté d'asséner son point de vue, mais le désir de chacun et du modérateur d'éclairer l'auditeur (dans l'esprit des Lumières qui se dit "Aufklärung" en allemand, qu'on pourrait traduire littéralement par "Dissipation de l'obscurité", "Éclaircissement", voire "Élucidation" dans son sens étymologique de "tirer au clair", "faire la lumière", etc).

Un débat modèle de ce genre, parmi d'autres, a été diffusé le 7 janvier à propos du viol d'une Indienne. Les trois intervenantes, spécialistes de l'Inde, ont en 45 minutes évoqué avec intelligence non seulement la culture et l'histoire de l'Inde, mais aussi le rapport intellectuel de l'Allemagne à ce pays. Clarté d'élocution,  connaissance approfondie du sujet, développements sans aucune pesanteur permettant de construire devant l'auditeur un tableau complet de l'Inde dans le temps et dans l'espace, intégrant son histoire politique et religieuse.

On n'y a pas ri (le sujet ne s'y prêtant d'ailleurs pas). Au "Forum", on rit peu, on éclaire l'auditeur, les égos sont rangés au placard.  Les gens qui écoutent cette station n'attendent pas autre chose, ils exigent du savoir, de la rigueur et de l'honnêteté intellectuelle (voir en passant la question de la triche dans les mémoires de doctorat qui a mené à deux démissions de ministres, "typisch deutsch" comme l'écrit un blog du Monde) et l'écrivent sans fard à la station.  Ceux qui n'ont pas cette exigence vont écouter les stations de divertissement et d'information de SWR1 ou SWR3. À chacun son périmètre, comme on dit de nos jours.

Alors, à France Culture, qu'a-t-on d'équivalent ? Répliques (avec l'égo et les partis pris d'A. F.) ?

Pour reprendre un verbe de Nessie, oui, je me sens outragé de voir que France Culture, radio culturelle, est dans sa majeure partie une station où des animateurs viennent faire leur show et imposent leurs opinions. Outragé en tant que personne, mais aussi en tant qu'héritier d'une culture des Lumières grossièrement trahie.

http://www.swr.de/swr2/programm/sendungen/swr2-forum/rueckschau/-/id=660194/nid=660194/did=10671426/1648hy0/index.html
SWR2 Forum :  Makel Frau (La femme, ce défaut/cette tache) - Die dunkle Seite der indischen Gesellschaft (La face sombre de la culture indienne).
* * *

31
Répondre en citant  
Mise en perspective - le Dim 13 Déc 2015, 23:39

À propos du  post 22, 102-jährige Berlinerin verteidigt ihre Doktorarbeit
@bergil a écrit: (...)
Le texte complet de cette émission est disponible en format PDF ; il suffit d'utiliser le lien
"Späte Wiedergutmachung von NS-Unrecht (pdf | 235,8 KB)" situé à droite de la vidéo

Merci pour votre feedback, très apprécié. Cette émission était présentée dans la série Tandem.

La série de fin d'après-midi Forum a été plusieurs fois signalée dans ce fil. Afin de liquider mes émissions anciennes (il me faudra vivre au-delà de 102 ans), j'ai écouté Herbstgefühle- Ein Gespräch über die melancholische Jahreszeit du 10 octobre dernier. Un rapport avec France Culture ? Oui.

De prime abord, un titre pareil suscite la méfiance : « Sentiments d'automne - Une conversation sur la saison de la mélancolie ». On a vu ça à France Inter le matin ou chez Rebeihi, le transfuge de France Inter, durant une saison à France Culture : des platitudes, des propos qui tournent en rond. Je tente quand même, car le Forum de SWR 2 est considéré comme une émission de haut niveau. Et effectivement, voilà un échange avec trois invités cultivés et passionnants, parfaitement encadrés par un modérateur dynamique.  Il faut dire que nous avons affaire à trois Professor Doktor :  Neurobiologe, Arzt, Psychotherapeut pour le premier, Literaturwissenschaftlerin pour la seconde et Philosoph pour le troisième. Une émission qui progresse depuis les premiers souvenirs personnels jusqu'à des considérations de haute volée sur la littérature, l'histoire des techniques, la philosophie et la psychologie, tout cela dans une atmosphère de bonne entente.

Une discussion pareille est impensable à France Culture. Pourquoi ? Parce qu'il y est question de connaissances et de poésie et pas d'enjeux socio-politiques où l'on est au bord de la castagne. À comparer avec l'introduction effrayante de l'avant-dernier Répliques de France Culture où dès les premières minutes l'on sait, par le ton d'Alain Finkielkraut, que ça va faire mal, voire très mal, qu'il n'y aura pas de savoir mais de l'affrontement, que la cause est déjà entendue avant même d'être débattue, et que si l'on écoute ces échanges ce sera sous tension. La preuve ?  Étonnant Répliques sur l'euthanasie.

Comme le dit une nouvelle fois Yann 114 dans le fil À voix nue, cette direction est « à court d'idées et de projets ».  Du coup, c'est à la BBC ou sur d'autres radios étrangères qu'il faut aller chercher des programmes de qualité, des émissions stimulantes pour l'esprit, exemptes d'injonctions infantilisantes à penser ceci  ou à faire cela.

32
Répondre en citant  
BBC Drama, ARD Hörspiel : la fiction radiophonique à Radio France fait pâle figure - le Lun 28 Déc 2015, 23:17

À propos des fictions radiophoniques anglaises (lectures scénarisées, adaptations, etc), c'est dans dans le fil BBC Radio 4 que le 8 décembre 2015
@Yann Sancatorze a écrit: (...) l'écoute de Radio4 est peuplée de tentations incessantes : bandes-annonces de fictions, descriptifs sur leur site, mises en bouche sur leur page FB. On passe son temps à placer des marque-pages.
Et comme France Culture semble considérer ces formats avec un gentil mépris (sauf quand ils accompagnent un propos politiques, là c'est tout bon), et un sentiment de pénible obligation, elle ne communique que très rarement sur ses fictions (...)

et le 27 décembre 2015 que
@Yann Sancatorze a écrit: (...)  Radio4 réussit à recruter les meilleurs comédiens pour ses lectures et adaptations diverses, et il n'est pas rare de soupçonner une voix connue lorsqu'on tombe à l'improviste au milieu d'un programme, pour ensuite avoir la confirmation du nom en fin de diffusion. Que Radio4 réussisse à profiter d'un carnet d'adresses aussi prestigieux (souvent pour le meilleur, car ce sont réellement des "voix") en dit long sur l'aura et le prestige outre-manche de ces formats radiophoniques, et ce malgré la multiplication des supports, la popularité d'un nouvel âge d'or des séries télévisuelles etc. (...) En comparaison, les fictions de FC, c'est un genre de tiers-état confidentiel, un genre tellement peu mis en valeur qu'il n'attire plus beaucoup, alors qu'il existerait une réelle demande si une offre de qualité était mise en avant. (...)

Oui, oui, oui, et l'on a de la peine aussi bien pour le public français privé d'une forme d'art que pour les talents radiophoniques de chez nous (acteurs, bruiteurs, metteurs en onde, etc) qui ne sont pas employés ou qui manquent de reconnaissance.

À comparer avec la ferveur qui a entouré les ARD Hörspieltage (les journées de la fiction radiophonique) du 11 au 15 novembre dernier à Karlsruhe : seulement 9000 visiteurs pour 60 manifestations, dont des enregistrements publics...

Le 15 novembre dernier, l'émission de SWR 2 Matinee d'une durée de  trois heures était entièrement consacrée à L'ouïe, l'oreille, l'écoute ( Was ins Ohr geht – Das Hören). Une émission passionnante de bout en bout.

Une des interventions (téléchargeable) Zu Besuch bei den Karlsruher Hörspieltage est ainsi présentée* :

« Pour beaucoup, la fiction radiophonique reste encore et toujours du cinéma mental. Pourquoi cette façon de penser est une vision très réductrice de l'unique forme d'art radiophonique, c'est ce qu'explique Jochen Meißner pour qui la pièce radiophonique n'est pas un sous-genre du cinéma, de la littérature, du théâtre ou de l'opéra. Selon les mots de Lisa Lucassen (de la troupe théâtrale She She Pop)  « la fiction radiophonique n'est pas du théâtre sans images, mais le théâtre est une forme de fiction radiophonique, au rythme imparfait, avec beaucoup de respirations, trop peu de bruitages et sans effets sonores ».

Transmis aux créateurs de fictions radiophoniques de Radio France qui attendent semblable hommage...


* Vielen gilt das Hörspiel immer noch als Kopfkino. Warum das nur eine äußerst verkürzte Sicht auf die einzige radiophone Kunstform ist, beschreibt Jochen Meißner, der außerdem das Hörspiel weder als eine Unterform von Kino, Literatur, Theater oder Oper auffassen möchte. Lisa Lucassen (von der Theatergruppe She She Pop) definierte, dass "Hörspiel nämlich nicht Theater ohne Bild ist, sondern das Theater eine Art Hörspiel mit suboptimalem Timing, zu vielen Atmen, zu wenig Geräuschen und ohne Soundeffekte."

33
Répondre en citant  
SWR 2 Kontext : très bien - le Jeu 31 Déc 2015, 13:59

Avez-vous envie d'applaudir en écoutant Les Enjeux internationaux ou Cultures-Monde ou tout reportage de France Culture ? Moi non.

En revanche, c'est en pensant « bravo, bravo, bravo » que j'ai écouté deux reportages de l'émission Kontext, tant le fond en est riche et la forme variée : Afghanischer Exodus du 27 11 2015 et Europa oder Nationalstaat?  du 08 12 2015.

Si l'on veut être informé intelligemment et de manière équilibrée, c'est hélas hors de France Culture qu'il faut aller voir.

Sur la forme : en fin d'émission le présentateur fait une synthèse en quelques phrases courtes du contenu entendu et de l'enjeu du reportage de 15 minutes.

Je vois mal France Culture le faire :  il faudrait qu'il y ait du contenu informatif, une logique, un questionnement qui soit réel.

34
Répondre en citant  
Offre complète - le Dim 03 Jan 2016, 19:52

Une émission de 25 minutes, un long résumé en ligne avec des illustrations pertinentes (pas la trombine d'un producteur narcissique ou celle d'un invité), une transcription complète de l'émission, c'est Von der Taschenuhr zur Smartwatch - Wie die Zeit vergeht (« De la montre à gousset à la Smartwatch - Comment le temps s'écoule ».

Faut-il comparer avec France Culture ? C'est fait.

35
Répondre en citant  
Le handicap sans gnangnan - le Mer 27 Jan 2016, 11:58

Une émission qui, comme disait l'auditrice de la BBC dans l'émission I Heart Podcasting signalée par Yann 114, nous « rapproche de gens que l'on ne rencontrerait jamais et qui augmente notre sentiment d'humanité » : Ein Tetraspastiker und sein Schritt in den regulären Arbeitsmarkt « Un tétraplégique dans le monde du travail » (transcription complète de l'émission de 25 minutes via la fenêtre Manuskript zum Download).

Ce n'est pas joué comme dans Les Pieds sur terre, ce n'est pas délayé et victimaire/pleureur comme dans Sur les Docks. C'est construit et réfléchi avec ce qu'il faut d'empathie.

36
Répondre en citant  
Der Psychologe Ahmad Mansour - le Sam 30 Jan 2016, 14:51

Décidément l'émission Tandem offre des sujets stimulants et traités de manière plutôt équilibrée (certains auditeurs reprochent à la chaîne SWR 2 le même paradigme idéologique que celui noté à France Culture).

Ici dans Generation Allah, le psychologue Ahmad Mansour n'y va pas par quatre chemins. Selon lui, il faut, par le dialogue constructif, mettre en situation de doute les jeunes qui s'opposent aux valeurs démocratiques et faire s'investir les représentants musulmans dans des actions de déradicalisation.

Tout le monde en prend pour son grade : les imams, les politiciens naïfs, les professeurs indifférents ou hostiles. À ce propos on peut ne pas partager la vision du psychologue sur la prétendue faute d'une femme, professeur dans une école de Berlin, qui ne se serait pas intéressée à la culture de ses élèves en ne faisant pas la distinction entre les cultures des élèves d'origine étrangère, qualifiant ces derniers de « Turcs ». En réalité, il n'y avait que deux élèves d'origine turque sur les 28 étrangers ou élèves d'origine étrangère de la classe, les 26 autres "haben einen libanesischen, palästinensischen, bosnischen und marokkanischen  Hintergrund" ("Hintergrund" = contexte).  Soit dit en passant, la classe comporte 31 élèves.

37
Répondre en citant  
Alfred Grosser - le Lun 08 Fév 2016, 20:23

Avec Alfred Grosser, französisch-deutscher Publizist und Politikwissenschaftler dans SWR2 Zeitgenossen im Gespräch mit Martin Durm (44'), on est dans une autre dimension de l'entretien.

On n'imagine pas cet homme de 90 ans répondre à une Laure Adler ou à une Caroline Broué. On a eu sur France Culture des femmes et des hommes de radio qui savaient susciter et accueillir les paroles de "mémoires du siècle". Quel nom vient actuellement à l'esprit en matière d'art de l'entretien à France Culture ?

''Es sei ihm immer eine große Freude, ein Publikum durch eine Bosheit zu provozieren, hat Alfred Grosser einmal gesagt. Der deutsch-französische Politologe und Publizist wird oft "Wegbereiter der deutsch-französischen Freundschaft" genannt. Dazu brachte er es freilich nicht durch publizistische Diplomatie, sondern durch Offenheit und schonungslose Bestandsaufnahmen. Die Deutschen, meinte er einmal, litten an ihrer Freudlosigkeit, die Franzosen an nationaler Selbstüberschätzung. So unbequem das für die Einen und die Anderen sein mag; Alfred Grosser ist mit seinen 90 Jahren ein glaubwürdiger Zeitgenosse: Er hat die europäische Geschichte des 20. Jahrhunderts nicht nur analysiert. Er hat sie auch durchlitten und erlebt.''

38
Répondre en citant  
Re: SWR 2, radio culturelle allemande - le Lun 08 Fév 2016, 22:40

Philaunet(http://www.regardfc.com/t536p30-swr-2-radio-culturelle-allemande#24323) a écrit: Avec Alfred Grosser, französisch-deutscher Publizist und Politikwissenschaftler dans SWR2 Zeitgenossen im Gespräch mit Martin Durm (44'), on est dans une autre dimension de l'entretien. . .

En résonance avec vous (comme disait Gilles de Gennes).
Merci de rappeler ce sacré bonhomme à notre mémoire.
Né allemand, Alfred Grosser est devenu français en 1937 (sa famille avait fuit l'Allemagne en 1933) et déteste qu'on le qualifie de "franco-allemand".
Il a été invité à plusieurs reprises à s'exprimer devant le Bundestag, notamment le 3 juillet 2014, pour prononcer un discours sur la guerre et les relations franco-allemandes, à l'occasion de la commémoration de la première guerre mondiale.  Une "standing ovation" de deux minutes a salué sa prestation.
Voici comment il définit  la relation franco-allemande : "Un Sisyphe, heureux que la pierre reste, à chaque chute, un peu plus haut qu'à la retombée précédente".(infos données par Le Monde)

39
Répondre en citant  
Décentrage - le Jeu 25 Fév 2016, 07:43

Putins Pläne – Wie gefährlich ist Russlands Präsident? [Les projets de Poutine - À quel point le président de la Russie est-il dangereux ?]

SWR2 Forum 25 02 2016

Es diskutieren:
Prof. Dr. Jörg Baberowski, Historiker, Humboldt-Universität Berlin
Andrey Gurkov, Deutsche Welle, Bonn
Markus Sambale, ARD-Hörfunk-Korrespondent, Moskau
Gesprächsleitung: Martin Durm

Es sieht ganz danach aus, als erlebten wir gerade die Neuauflage des alten Ost-West-Konflikts. Washington und Moskau beschuldigen sich gegenseitig, in Syrien ein "doppeltes Spiel" zu betreiben; von der eigentlich vereinbarten Feuerpause keine Spur. Stattdessen: Bomben auf Aleppo, Luftangriffe auf Krankhäuser. Die militärische Lage steht im totalen Widerspruch zur Diplomatie. Im Nahen Osten, in der Ukraine prallen westliche und russische Machtinteressen so hart aufeinander, dass der russische Premier Medwedew mittlerweile schon von einem "neuen Kalten Krieg" spricht. Welche globale Strategie verfolgt Putin? Und wie sollte der Westen darauf reagieren?

40
Répondre en citant  
''Concert By The Sea'' Erroll Garner (1921 - 1977) - le Dim 28 Fév 2016, 12:14

Pour qui a découvert la beauté du piano il y a plus de quarante ans avec l'album ''Feeling is believing'' d'Erroll Garner, cette splendide émission est un indicible ravissement (serai donc bref...) : Das "Complete Concert by the Sea" des Pianisten Erroll Garner Von Gerd Filtgen

Pour qui veut écouter ou réécouter l'arrangement de Kosma/Mercer: Autumn Leaves/CD: Concert By The Sea Erroll Garner, rejoindre 36'18 (jusqu'à 42'50) du lecteur audio (très, très maniable ce lecteur de SWR 2...).

Tout l'émission est un bonheur, le commentaire sobre et d'une grande intelligence de Gerd Filtgen accompagne parfaitement les pièces diffusées (l'émission a pour sujet la publication en un coffret de 11 morceaux inédits du fameux concert).

Et pour mettre votre dimanche sous le signe de l'énergie et de la joie, si ce n'est pas déjà le cas, rendez-vous au deuxième morceau à 7'55'' !

Attention cette émission n'est écoutable qu'une semaine en ligne et n'est pas téléchargeable (mais les enregistreurs chevronnés sauront remédier à cela).

41
Répondre en citant  
La naissance des religions / Über die Entstehung der Religionen - le Mar 08 Mar 2016, 16:23

Quelle émission de France Culture (en dehors des Chemins de la Connaissance de la fin du siècle dernier) pourrait proposer le remarquable traitement donné  dans l'émission Glauben de SWR 2 du sujet Über die Entstehung der Religionen* ("La naissance des religions" ou "Pourquoi et comment les religions sont apparues").

Pas un débat, mais une narration composée d'un fil conducteur et d'extraits d'interviews. Pas de place pour les euh, euh, euh et les improvisations et les phrases vides, ici. En moins de trente minutes on aura entendu les propos de pas moins de sept intervenants (sans qu'on ressente la confusion qui imprègne Une vie une oeuvre quand il y a autant d'interviewés) dont les titres sont de l'allemand facile :
Ina Wunn, Religionswissenschaftlerin an der Universität Hannover,
Der Freiburger Neurobiologe Robert-Benjamin Illing
Der Prähistoriker Hermann Parzinger
Die Archäologin Bärbel Auffermann
Der Trierer Philosoph und Religionskritiker Michael Schmidt-Salomon
Der Stuttgarter Religionswissenschaftler Michael Blume
Die Saarbrücker Theologin Katharina Peetz



* Am Anfang war die Angst - die Angst des Homo sapiens vor den Naturgewalten, vor Krankheit und vor dem Tod. Ein Mittel zur Angstbewältigung: Mythen und Mächte jenseits des Realen - die Entstehung der Religion. So sehen es Neurobiologen, Verhaltensforscher und auch manche Religionswissenschaftler. Ist das nach Galilei, Darwin und Freud die nächste Kränkung aller Gläubigen? "Ob es Gott gibt oder nicht, das kann ich nicht klären", sagt die Religionswissenschaftlerin Ina Wunn. Beschreiben könne man aber den Prozess, wie sich Religion in der Menschheitsgeschichte entwickelt hat. Ist die Religion also nur ein Produkt der menschlichen Verhaltensbiologie? Verschwindet die Religion, wenn sie für die Evolution des Menschen nicht mehr notwendig ist? Antworten auf die Entstehung und die Rolle der Religion geben Biologen, Religionswissenschaftler und Theologen.

SWR 2, radio culturelle allemande     Page 4 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / Autres radios culturelles

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum