Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Tire ta langue    Page 5 sur 8

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Tire ta langue - le Ven 20 Nov 2009, 02:29

Rappel du premier message :

C’est un peu un Jeux d’archives sans les archives.

Certains se souviennent d’un Antoine Perraud en 2003 à la limite de la colère, déclarant que rien ne vaut le documentaire alors même qu’il était contraint à transformer Tire-ta-langue en émission d’entretien en direct. Le même Antoine Perraud (mais est-ce le même, certainement pas, dirait Korzybski), n’a aucunement recréé Tire ta langue : ni celui de l’origine, ni celui des années intermédiaires (formule magique Barthelet + Docu de producteurs tournants + Interview Perraud), ni même celui des dernières années.

Pourquoi avoir intitulé cette nouvelle émission "Tire ta langue" ?
Peut-être parce qu’à FC on ne sait pas ce qu’est un titre, et parce qu’on ne sait pas ce qu’est le sens des mots.
Sur FC on dit parler de culture mais on se focalise sur l’actu et le saucial, on appelle "documentaire" ce qui est du reportage, on baptise "conférence de presse" ce qui est une simple présentation aux journalistes, et on feint de recréer une émission alors qu’on transforme (dans le sens de la réduction) une autre formule : le dimanche à midi c’est "Jeux d’archives" sans les archives. C’est pas plus mal, notez bien. Le numéro avec Grinberg a été sérieusement étrillé dans nos pages par un agressif qui a préféré ensuite effacer son texte. Je n’avais guère apprécié l’émission avec Todorov. Mais on peut faire confiance à Perraud pour continuer, plus comique et plus Achille Talonnesque que jamais, à inviter devant son microphone autant de plumitifs que vous putes en écouter non point naguère mais jadis, quand de plus cléments intendants organisaient pour nous les ondes de la radiophonie d’Etat (la vache, je me rends compte que sans les inflexions vocales il est pas si facile que ça à imiter le bougre).

Pourtant, recréer le "Tire-ta-langue" des meilleures années (fin des 90’s jusqu’à 2003) serait plus utile que jamais, sur cette station où comme aurait dit Confucius, il est urgent de rendre aux mots leur signification.
* * *

41
Répondre en citant  
Manières - le Lun 04 Mar 2013, 20:07

Le 03 mars 2013 à 15h08, sous signature Malika de Saint-Paul, un visiteur a écrit:Une émission s'écoute et ne se regarde pas (message 38), ce qui explique le jugement délirant de Philaunet. Visiblement, il lit Antoine Perraud sur France Culture et l'écoute dans la revue Medium, dans le supplément littéraire de La Croix ou dans les colonnes électroniques du site Mediapart (comme naguère dans Télérama) pour lui reprocher ainsi sa voix et sa plume, avec des arguments si faux qu'ils en apprennent davantage sur les préventions crispées du contempteur que sur l'objet de son ire hallucinée.
Philaunet semble perdu pour l'intelligence mais pas pour la Stasi : il réclame à cor et à cri une interdiction professionnelle envers qui lui déplaît. Ce sycophante aurait dû vivre sous d'autres cieux à une autre époque, il aurait trouvé son bonheur de supplétif épuratoire !

Monsieur Perraud, votre contribution intitulée "Manque d'oreille..." du 03 mars a retenu toute mon attention. Auriez-vous l'obligeance de me contacter via la messagerie privée pour que nous puissions aplanir le malentendu qui semble avoir surgi d'une lecture quelque peu hâtive de mon commentaire et qui vous a fait employer des mots excédant sans doute votre pensée ?

42
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Lun 04 Mar 2013, 20:21

Eh oui. Malheureusement le post de << Malika >> n'a pas survécu au crash du fil, mais seulement dans un autre fil où il avait été déposé en doublon et où il subsiste en attendant qu'on trouve un endroit où le ranger (dans le cas où on ne parviendrait pas à le réintroduire dans ce fil).

C'est dommage ce message de Malika. Il y avait des choses à répondre sans s'en prendre à l'auditeur qui se détourne d'une émission parce qu'il se sent saturé par ses malfaçons. Mais justement là, moi j'avais quelque chose à répondre à Philaunet. J'attendais simplement un bon numéro de Tire-ta-langue, car j'en trouve des bons quand Antoine ne fait pas le pitre. Hélas << Malika >> est passée avant moi. C'est dommage...

43
Répondre en citant  
La patience, vertu cardinale ? - le Jeu 14 Mar 2013, 17:53

@Philaunet a écrit:Nessie, jamais vous ne vous dites, une fois pour toutes, que telle ou telle émission ne vaut plus qu'on l'écoute même quelques minutes, tant qu'elle sera animée par celui-ci ou celui-là ?

Personnellement, je ne pose plus mon regard sur France Culture à la case Tire ta Langue tant son présentateur m'horripile par sa voix et par ses manières.

Je regrette vivement cet accaparement de la case "Langues, linguistique" par ce producteur qui semble par ailleurs manquer sensiblement de raffinement dans l'expression écrite.

Eh si Philaunet, c'est exactement ce que je fais mais Perraud n'est pas sur ma liste noire. Il y a trop de bons moments dans Tire-ta-langue pour le liquider purement et simplement, comme je le fais :
a) des bavards insane (La Dispute, le rENdEZ-vOUS)
b) des militants bornés, qu'ils soient sincères (Dans la lune et retour) ou faussaires avérés (Lignes de fuite)
c) des imposteurs durs ou mollassons (La bouche pleine, Rue des écoles, Martin Quénéhen)
Pour le reste, nombre d'émissions j'y entre en trempant prudemment le bout de l'or(t)eille car on y trouve enchaînés moments instructifs et festivals du rien ou du bêta : soft-power, place de la toile, la grande table, la marche des sciences, hors-champs, enfin il y en a tellement... Mais Tire-ta-langue ne fait pas partie non plus de cette liste grise. J'écoute intégralement chaque numéro, parfois en soupirant de désolation, parfois avec une sérieuse envie d'applaudir. Je ne suis pas seul dans ce cas, et tout ce fil en témoigne.

./...

44
Répondre en citant  
Patience, patience... - le Jeu 14 Mar 2013, 17:55

@Philaunet a écrit:[...] Personnellement, je ne pose plus mon regard sur France Culture à la case Tire ta Langue tant son présentateur m'horripile par sa voix et par ses manières.

Je regrette vivement cet accaparement de la case "Langues, linguistique" par ce producteur qui semble par ailleurs manquer sensiblement de raffinement dans l'expression écrite.

./...
Pour vous répondre j'attendais de trouver une bonne émission, un bon numéro de Tire-ta-langue, afin de vous donner une bonne raison de ne pas boycotter l'Antoine à 100%. Hélas je n'ai pas eu le courage ou pas le temps de m'y coller, découragé par son ton farce et par son style de puriste ; si Le Corbusier c'était 'Docteur Purisme', alors Perraud c'est l'aide-soignant. Ce style lourdaud, cet humour superflu qui fait de lui un pendant vaniteux à Voinchet, c'est tellement usant que je laisse de plus en plus souvent passer quelques semaines avant d'expurger d'un coup les derniers numéros. Et bientôt donc, quelques mois ? Viendra le moment où je me farcirai le corpus de toute l'année écoulée une fois l'an, à Noël ou à la fin juillet, ou bien à la rentrée de septembre.

Une occasion de vous répondre est toutefois arrivée par le programme des Nuits : le 24 mars dans la 'Nuit rêvée de Caroline Vié', nous aurons à 5h14 un Tire-ta-langue du 14 mai 2002 avec, semble-t-il, un documentaire de Françoise Camar : L'art de Michel Audiard (et comme de juste, sur le site actuel de FC l'émission est présentée avec un titre erroné). En mai 2002, Tire-ta-langue vit ses derniers mois de la formule avec documentaire. L'année suivante, la part du docu sera réduite progressivement à une par mois puis par trimestre puis à zéro. La question est : comment faire pour que soit remise à l'ordre du jour la qualité radio qui avait cours avant ce sabotage ?

Voila ce que j'aurais voulu pouvoir répondre, sans plus, sans effort, sans éclat. Hélas dans l'intervalle s'est développée ici une échaufourrée un peu ridicule. Il semble que votre philippique ait froissé des sensibilités sinon carrément le narcissisme souffreteux de notre Achille Talon. C'est dommage qu'il aye le sens de l'humour aussi mono-orienté, car s'il lit attentivement ce fil, il verra qu'il n'est point parmi les producteurs les plus sévèrement rincés de la chaîne. Enfin, il y a des gens qui ne semblent pas capables de livrer leur travail au public et d'en accepter une sanction critique, même modestement confidentielle. Vanité des vanités...

45
Répondre en citant  
Du Perraud pur jus. - le Jeu 14 Mar 2013, 21:54

Pour Philaunet, amateur de petits textes, et Nessie, tailleur de costards ajustés, cette synthétique friandise présentant Tire ta langue dans le menu des émissions sur le site FC :

Émission unique en son genre, qui a su flairer l'intérêt suscité par les questions linguistiques avant qu'elles ne se résumassent aux crispations identitaires.

46
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Jeu 14 Mar 2013, 22:08

Pitié... Si France Culture avait encore une émission sur l'histoire de l'art, la présentation serait du genre : "Emission unique en son genre, qui a su explorer les aspirations des différents mouvements de l'histoire de la peinture avant qu'elle ne nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire (tous ensemble tous ensemble ouais pas d'aéroport à Notre Dame des Landes)".
Voilà pourquoi il nous est quasiment impossible d'avoir d'excellentes émissions à France Culture. Que voulez-vous faire avec cet esprit de récupération permanent. C'est le syndrôme Pailler : "mon émission de littérature jeunesse va s'ouvrir avec une chronique faisant l'apologie du syndicalisme à la française." Merci, Mme la militante syndicaliste qui respecte assez son antenne et son public pour laisser ses convictions à l'extérieur du studio.

47
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Dim 17 Mar 2013, 08:27

Je vais prendre la défense d'Antoine Perraud sur un point, car sur le reste, je n'ai pas les connaissances de certains pour me permettre une critique intéressante: j'aime sa voix ,non pour ses qualités vocales (quoique....), mais en raison de sa capacité à écouter son invité. Voix ouverte à l'autre, voix respectueuse, voix pleine d'humanité.Elle tranche avec certaines voix si sottes, inutile d'en faire la liste , on en a déjà suffisamment parlé: voix de militants assénant leurs vérités(prise de pouvoir sur l'auditeur), voix de nunuches adolescentes narcissiques, voix ne pouvant s'empêcher de se moquer de l'invité, voix du suffisant sachant tout…
Et encore: cette émission est trop courte et mal située dans la journée du dimanche: mais il faut bien caler toutes les émissions et il serait difficile de dire à une producteur: votre émission est nulle et tout le monde s'en fout, donc on vous met à cette heure où personne ne vous entendra (d'accord, il y a le téléchargement, mais cette façon d'écouter a ses limites)

(Yann: heureusement, personne ne doit écouter l'émission d'Aline Pailler, mais je l'ai entendue par hasard, il y a peut-être un mois, faire une critique cinglante des manières de Manuel Valls, j'ai été également scandalisée : elle se croit dans un meeting?)

48
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Dim 17 Mar 2013, 09:24

@antonia a écrit:Je vais prendre la défense d'Antoine Perraud sur un point (...) j'aime sa voix ,non pour ses qualités vocales (quoique....), mais en raison de sa capacité à écouter son invité. Voix ouverte à l'autre, voix respectueuse, voix pleine d'humanité.
Je cite votre passage pour que le ledit Antoine Perraud puisse s'admirer une deuxième fois noir sur blanc dans vos lignes louangeuses (je n'exclus pas de citer de nouvelles lignes élogieuses pour lui faire plaisir).

Avez-vous écouté le numéro intitulé "Ce que le nom recèle" du 06 janvier dernier avec Gérard Pommier ? Écouter un invité est une chose que l'on salue chez tout producteur, mais ce n'est pas la même chose que de le laisser parler (pour promouvoir son livre) sans réagir à des affirmations sujettes à caution ou choquantes : "certaines femmes ne jouissent que si elles sont violées, c'est peut-être brutal de dire ça comme ça, mais ce sont des circonstances symboliques qui sont articulées à leur propre histoire" (20'56 à 21'10).

Pour le respect et l'humanité, voir comment AP renvoie dans les cordes avec son ironie blessante celles des auditrices émues par ces propos dont les commentaires ont été autorisés à figurer sur le site de l'émission.


49
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Dim 17 Mar 2013, 13:37

Dont acte, Philaunet.Ce n'est pas chouette la réactiond'A.P. que vous signalez, pas chouette du tout.
Mais ne l'attaquons pas sur sa voix...

50
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Dim 17 Mar 2013, 16:22

@antonia a écrit:d'accord, il y a le téléchargement, mais cette façon d'écouter a ses limites
Quelles sont ces limites, Antonia ?

51
Répondre en citant  
Re: Tire ta langue - le Dim 17 Mar 2013, 17:05

Alain, je vois bien que pour beaucoup, cela est égal d'entendre une émission à n'importe quelle heure. Mais pour beaucoup d'autres aussi, dont je suis, entendre l'émission en direct a beaucoup plus de charme.Lorsqu'il s'agit d'une émission qu'on aime , on s'y prépare à l'avance mentalement et c'est un grand plaisir. C'est un rite et comme tous les rites, c'est rassurant.Et c'est la vie qui est là, on perçoit toutes les intonations, les soupirs, les bafouillages quand ils sont là et c'est émouvant.
Bien sûr, le téléchargement est intéressant puisque, justement, cela permet de ne retenir que les émissions passionnantes.Cela permet de les étudier à fond , si besoin est. Enfin, bref, je ne dénie pas les avantages de cette diffusion retardée dans le temps. D'ailleurs, avant on enregistrait sur les cassettes.
(au fait, merci Masterkey pour cette possibilité de téléchargement direct sur le forum. C'est étonnant)

Tire ta langue     Page 5 sur 8

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum