Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Un autre jour est possible    Page 2 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Un autre jour est possible - le Ven 29 Mar 2013, 07:12

Rappel du premier message :



Plutôt matinal, j’ai écouté un épisode de la série de Michel  Cool histoire des papes. Michel Cool a fait le portrait de Clément V, alias Bertrand de Got, le premier des papes d’Avignon, grand viticulteur et un des plus abominables personnages qui soient  montés sur le trône de Pierre puisque c’est lui qui fut le complice de Philippe  Le Bel dans le suppression des templiers, qui comme on le sait furent torturés et exécutés pour que le roi pût  faire en toute tranquillité main basse sur leurs trésors.

Michel Cool a mérité un bonnet d’âne que je lui décerne, il  n’a pas évité une erreur grossière : il a dit qu’Aliénor, qui épousa le roi d’Angleterre  Henri Plantagenêt, était la veuve du roi de France, Louis VII. Quand Aliénor d’Aquitaine épousa en 1152 Henri,  celui qui fit assassiner Thomas Becket et le père de Richard Cœur de Jean sans terre ce qui fit entrer  les immenses domaines dont elle était l’héritière dans l’empire Plantagenêt, elle avait été répudiée par le roi de France. On en a tellement parlé, de ce divorce, que Michel Cool devrait être au courant.
Par ailleurs, Michel Cool    

a commis la faute classique, aéropage pour aréopage.
* * *

11
Répondre en citant  
La compétence d'abord - le Lun 30 Sep 2013, 09:47

Dans le fil « 50 ans c'est pour vous », à propos du mystèreTewfik Hakem

@Alain Machefert a écrit:
@Philaunet a écrit:Question : pourquoi est-il à l'antenne de France Culture ?
Effet de la promotion des "minorités visibles", peut-être?
Aux Etàts-Unis, cette politique de l'"affirmative action" a eu pas mal de succés et je la défends, globalement. Sa mise en place engendre probablement quelques ratés, mais je constate que c'est la seule chose qui permette de faire changer les mentalités. (...)
Autre question : confieriez-vous la conduite d'un car scolaire à un chauffeur qui zigzague, au motif qu'il faut promouvoir le représentant d'une minorité (à définir) ?

Que demande quiconque est consommateur d'un service pour lequel il paie et qui est réalisé par quelqu'un de payé ? Que celui-ci fasse le travail qui lui est demandé.

Tewfik Hakem le fait-il ? Non. Il met chaque jour en ligne sur le site de l'émission une phrase contenant ou bien une faute de grammaire ou bien une grave maladresse de style. Pour l'oral : il bafouille et a une élocution de piètre qualité en général.

De deux choses l'une : soit on lui offre une formation en rédaction et en expression orale, soit on le remplace par quelqu'un de compétent. Et peu importe son nom.

12
Répondre en citant  
Un autre animateur est possible - le Lun 30 Sep 2013, 12:58

[nolettrine](Précision : j'ai déplacé dans ce fil les 4 posts précédant celui de Philaunet, car ils lançaient un rameau de discussion "Tewfik Hakem" : posts n° 6 à 10, d'Alain et de Cancoillote. Sans rien y modifier non plus à celui de Philaunet, pas même en y ajoutant un post-scriptum d'administration du forum ni un smiley toufikakem Wink ).

Cela dit, je me demande si Tewfik n'a pas échoué sur ce créneau parce que c'est un des plus difficiles et/ou un des moins valorisés de la chaine : c'est soit le créneau du défi, soit le créneau des recalés.

Depuis 1999, on a eu dans le premier cas : Marie Richeux, qui a brillamment passé cet examen d'entrée et s'est trouvée propulsée dans les après-midi, à l'heure du goûter des morveux. 10 ans avant Richeux, il y avait eu la tentative de Philippe Garbit pour faire de ce créneau un moment de réveil, qui aurait été une mini-ronde-des-hors-d'oeuvre, comme sorte de Boite-en-valise de la journée : un mini A voix nue, une chronique d'humeur, un poésie sur parole. Enfin ça n'avait pas tenu bien longtemps. Garbit, vite usé, passait avec armes et bagages à d'autres parties du programme.

Et dans le second cas : pendant des années, Goémé et son Eloge du savoir qui diffusait (ça n'a qu'un peu changé) des captations de conférences avec une absence totale de travail radiophonique et cela jusque dans le choix des captations : je me souviens des cours d'équations différentielles du Collège de France où la seule chose qui passait clairement à la comprenette de l'auditeur c'était le bruit de la craie sur le tableau et les ponctuations du prof qui disait "comme vous le voyez c'est évident". Très radiophonique indeed. Ces années là (vers 2005) on a touché le fond du foutage de gueule entre 6h et 7h. Autres recalés dans le créneau : Tewfik Hakem et Jacques Munier. Pour le premier on devine pourquoi ; pour le second c'est inadmissible, mais il faut dire qu'il était placé en 2eme moitié avec Ezine et les Enjeux internationaux, qui sont deux bon attracteurs capables d'avancer vos habitudes de réveil d'un bon quart d'heure et même d'une demi-heure.

Ce qui se dessine, en fin de compte, c'est la découpe par appartements :
- 1/2 heure de Hakemeries qui servent à placer une rediffusion encadrée par 2 fois 5 minutes de babillage
- 1/2 refilée à la matinale d'une grenouille radiophonique qui n'en peut plus de voir ses prérogatives gonfler comme les burnes d'un taureau, j'ai nommé Marc Voinchet (la grenouille, pas le quadrupède)

Bref 6h00-6h30 reste un purgatoire, et 6h30-7h00 c'est la cheminée pour s'évader. Mais une fois Hakem exfiltré vers une radio amie et moins exigeante (il y aura bien une rubrique "téléachat du salon de l'électroménager), on pourrait aussi allonger de 30' les nuits de France Culture.

13
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Lun 30 Sep 2013, 15:47

@Philaunet a écrit:Autre question : confieriez-vous la conduite d'un car scolaire à un chauffeur qui zigzague, au motif qu'il faut promouvoir le représentant d'une minorité (à définir) ?
Non.  Une bonne "affirmative action" suppose: "toutes choses égales par ailleurs." Car un échec dans ce domaine est trés grave non seulement pour le particulier bien sûr mais aussi pour tous ceux qu'il représente.

14
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Lun 30 Sep 2013, 23:12

@Alain Machefert a écrit:
@Philaunet a écrit:Autre question : confieriez-vous la conduite d'un car scolaire à un chauffeur qui zigzague, au motif qu'il faut promouvoir le représentant d'une minorité (à définir) ?
Non.  Une bonne "affirmative action" suppose: "toutes choses égales par ailleurs." Car un échec dans ce domaine est trés grave non seulement pour le particulier bien sûr mais aussi pour tous ceux qu'il représente.
Alain Machefert, j'ai bien fait, au lieu de l'envoyer, de supprimer mon long commentaire d'hier sur l'« affirmative action » à l'américaine. Vous dites en quelques mots ce que j'écrivais en quelques paragraphes.

Tewfik Hakem ne représente que lui-même finalement. Pourquoi faudrait-il que nous pensions que toutes les personnes se prénommant Tewfik sont de piètres orateurs et rédacteurs, parce que M. Hakem ne sait ni parler, ni écrire ?

C'est la volonté de certains de faire assumer à un individu la représentation d'un ensemble, qui suscite la création de clichés. Encore une fois, Tewfik Hakem ne représente pas son origine à la place qu'il occupe, c'est un individu, comme n'importe lequel, employé par une station de radio publique.

Pour mettre le nez dans la corbeille de fruits pourris de « Un autre jour est possible », rendez-vous dans le fil « Les Petits textes » (à rebaptiser en « Les petits textes fautifs de France Culture», SVP administrateurs).

Enfin, discuter des effets pervers de la discrimination positive prendrait trop de temps et devrait se faire dans le Conversatoire, de toute façon. Exemples de sujets : combien de handicapés physiques à France Culture ? On ne voit que des gens valides. Je n'ai jamais vu de fauteuils de handicapés sur les photos où l'on nous montre surtout des "beautiful people" d'une trentaine d'années ; les laids n'existent d'ailleurs pas à France Culture, sauf en haut de la hiérarchie, pas plus que les producteurs ayant un accent régional, et l'on se demande à cet égard combien de non-Parisiens officient à la Maison Ronde...

15
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Mar 01 Oct 2013, 16:11

@Philaunet a écrit:Enfin, discuter des effets pervers de la discrimination positive prendrait trop de temps et devrait se faire dans le Conversatoire, de toute façon.
Vous avez raison, ce serait trop long et surtout inutile. Car les effets pervers, croyez-moi, je les connais. Mon "adhésion" à "l'affirmative action" (Je n'utiliserai sa traduction française que lorsque celle-ci sera intelligente) ne s'est faite que par pragmatisme car je suis un individualiste forcené. Une adhésion de terrain, donc, loin de toute approche théorique du sujet. Un moindre mal, en quelque sorte. Mais c'est souvent le cas dans le monde, non Platonicien, qui est le nôtre.

16
Répondre en citant  
Comment Tewfik déplaça les montagnes - le Lun 02 Juin 2014, 16:29

Attention les amis, il s'est passé quelque chose : la pré-matinale de Tewfik Hakem n'est plus ce qu'elle était. Je veux dire : ça commence à devenir vraiment bien, certains matins.

Que s'est-il passé ? Depuis la mi-automne, après une rentrée où la première partie de l'émission était consacrée à des extraits d'archives, la formule de "Un autre jour est possible" a changé. Elle lorgne maintenant du côté.... des Chemins de la connaissance. Oui ça peut sembler incroyable mais c'est ainsi. En fait, dans la pré-matinale de Philippe Garbit il y a 15 ans il y avait déjà quelque tendance en ce sens comme on l'a dit jadis dans ce post. En remontant le programme jusqu'à novembre, on trouvera des séries sur Albert Camus, sur l'histoire de la critique de cinéma, sur les progrès de la chirurgie, Les origines du western, Les relations entre USA et Moyen-orient, Delacroix, Splendeur et misère de la ville de Detroit, La fin de l'Indochine.

Et depuis ce matin une semaine sur Paul Valéry.  Je crains que l'invité ne soit pas le mieux choisi, et je ne parierais pas que son livre vaille l'achat. Il y a quelque chose d'alimentaire dans ce travail, hélas. Pour les 4 matinées à suivre, on nous annonce : la tentation romanesque, philosophie de Valéry, le critique d'art, la correspondance. On n'ose ni espérer que Monsieur Teste en sera (mercredi ?) ni qu'il en soit exclu, car ce qu'on a entendu ce matin était bien superficiel.

Certes, Tewfik Hakem reste Tewfik Hakem. La diction reste brouillonne pour le vocabulaire courant autant que pour les noms propres (ce matin Benoit Peeters était apostrophé "Pitairse" ou "Piteurse" selon le moment ; il y a quelques mois Yazujiro Ouzou là c'était constant Ouzou, Ouzou, Ouzou). Hakem fait un effort de sérieux puis quand il s'oublie un peu, il redevient à l'occasion le benêt ravi qu'on a trop entendu. Mais aussi, comme il est le contraire d'un vaniteux qui accapare le micro, Tewfik Hakem laisse parler longuement ses invités, et les interrompt très peu. Quand il fait l'effort de leur poser une question qui tombe quelque peu en contradiction,  c'est pas toujours du meilleur niveau. Ainsi ce matin, cette perle "Paul Valéry avait-il lu les Fleurs du mal ?". Il faut n'avoir jamais lu la moindre notice synthétique ou même biographique sur Valéry pour poser une question aussi loufoque. Et pourquoi pas "Paul Valéry s'intéressait-il à la science ?". Mais passons. Chez Hakem, même les questions les plus bêtes sont très brèves. Chez Laure Adler ou chez Voinchet, chez Adèle Van Reeth ou Caroline Broué, ces questions déplacées elles sont à la fois interminables et prétentieuses. En fin de compte, cette évolution de "Un autre jour est possible" a du bon, c'est indubitable.

Enfin pour les amateurs de l'écrivain, on signale que cette semaine dans les nuits de FC, Valéry sera évoqué par Robert Kemp dans la dernière partie de "le masque soulevé", émission de 1948 dont les forumeurs trouveront l'annonce dans cette page du programme nocturne à la nuit de lundi à mardi, 3h27 (après Proust et Giraudoux, irruption de Valéry vers 3h45).

17
Répondre en citant  
L'entêtement dans l'ignorance la plus crasse : France Culture - le Mer 25 Juin 2014, 16:49

Donc personne à France Culture, ni même Nessie de la maison Regards sur FC qui nous a recommandé l'émission récemment, ne regarde le descriptif de la page de Un autre jour est possible.

Gardons en archives les beaux moments de la radio à lire qu'est France Culture (disent-ils, tout en se foutant royalement de ce qui y est écrit à nos frais) :  

Insa Sané : livre / Broadway Story : série 25.06.2014 - 06:00
La Série :
/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";}

Broadway Story 3/5
"Stars are born : de Fred Astair à Gene Kelly"
/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";}

par Denis Jeambar

L'Invité
Léonora Miano  a transposé en France une initiative littéraire américaine en demandant à de jeunes écrivains noirs de raconter leur première nuit d'amour. C'est Insa Sané, notre invité du jour, qui se prête à l'exercice pour nous.


Insa Sané, voilà un nom qui, la syllabe non répétée,  pourrait, en anglais (et aussi en français), qualifier  le projet...

PS À part ça, je croyais que Fred Astaire avait un /e/final dans son nom...

18
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Mer 25 Juin 2014, 17:19

Je confesse : je fréquente très peu le site de FC.
Et à peine plus la tranche 6h-6h30. J'avais même complètement oublié que RegardsFC avait un fil pour cette pauvre émission (j'ai dû y rapatrier après-coup ce post écrit avec des larmes de joie dans les oreilles.

C'est très récemment que dans les brumes de mon réveil, ayant entendu des propos sur Paul Valéry, j'ai été médusé de constater le changement récent. Un enrichissement du programme, à n'en pas douter...

Cette semaine, c'est Broadway (comme disait Reiser)

19
Répondre en citant  
Personne de France Culture ne lit (ni n'écrit) la page de Hakem... - le Ven 27 Juin 2014, 21:17

@Nessie a écrit:Je confesse : je fréquente très peu le site de FC.
Et à peine plus la tranche 6h-6h30. J'avais même complètement oublié que RegardsFC avait un fil pour cette pauvre émission.

C'est très récemment que dans les brumes de mon réveil, ayant entendu des propos sur Paul Valéry, j'ai été médusé de constater le changement récent. Un enrichissement du programme, à n'en pas douter...

Cette semaine, c'est Broadway (comme disait Reiser)

Je ne vois pas quelle radio ou quelle institution laisserait chaque jour une page de cet acabit. On est sur France Culture et OPDA et son administration lisent encore moins le site que vous... Pourtant c'est une radio à lire (comme ils disent)...

Broadway Story : série =
27.06.2014 - 06:00 Ajouter à ma liste de lecture
La Série :

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}

Broadway Story 5/5

"Success for ever : de West Side Story à Mathilda "

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}

Par Denis Jeambar

L'Invité

Nos invités de ce matin évoquent leur collaboration sur cet album dont les héros principaux sont le  foot et le rock.

Invité(s) :
François Bégaudeau, écrivain
Grégory Mardon, illustrateur


(sauve qui peut !)

20
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Mer 22 Oct 2014, 08:17

Ce matin Maureen Marozeau a raconté avec un humour assez malicieux l'histoire de la réception par la critique et le public du tableau L'exécution de lady Jane Grey.
La matinale de FC nous donne globalement à entendre du bavardage, avec en prime de la part de Marc Voinchet des marques de familiarité déplacées et gênantes. Il n'y a que trois rubriques qui se distinguent et sont souvent pour moi des bonheurs d'écoute : les enjeux internationaux, la chronique de Jacques Munier et les têtes chercheuses de Tewfik Hakem.

21
Répondre en citant  
Radiophonie comparée - le Mer 22 Oct 2014, 22:13

@Cancoillotte a écrit:Ce matin Maureen Marozeau a raconté avec un humour assez malicieux l'histoire de la réception par la critique et le public du tableau L'exécution de lady Jane Grey.

Merci beaucoup Cancoillotte pour ce conseil. Je découvre l'histoire de ce tableau à travers le descriptif de l'émission et l'écoute de Objets d'art, objets de polémique que j'ai faite après avoir écouté la tranche de Woman's hour (BBC 4 toujours en ligne) intitulée Delaroche’s iconic painting of the Nine Day Queen**

Que pensez-vous, Yann Sancatorze, des traitements respectifs de l'oeuvre picturale par France Culture (15') et BBC 4 (10')  ? Complémentaires ? Caractéristiques de deux approches nationales ou de deux manières de faire de la radio culturelle ? J'aime bien Maureen Marozeau qui met quelques minutes à placer son discours (est-ce du direct à 6h du matin ?) et qui termine son intervention de manière bien sympathique tandis qu'à la BBC "the historian Alison Weir and the curator Christopher Riopelle" s'attachent à la description du tableau et à son effet ainsi qu'à l'histoire anglaise (pas seulement, il est aussi question des erreurs factuelles et surtout d'un "displacement' du regard français à travers Delaroche qui préfère traiter un crime royal étranger que le sien propre, si l'on peut dire).

(Je ne demande évidemment aucun avis sur Tewfik Hakem).

** Paul Delaroche’s masterpiece, 'The Execution of Lady Jane Grey', created a sensation when it was first displayed in Paris in 1834. And since its rediscovery in the 1970s it has become one of this country’s best-loved paintings. It shows in poignant detail the 17-year-old Lady Jane groping for the execution block, gently guided by a towering male figure while her courtiers collapse in grief by her side. Her brilliant white dress portrays her as the innocent Protestant martyr. She inherited the English throne reluctantly during the bitter political wrangling that followed the death of Edward VI in 1553, and was swiftly deposed in a counter-coup by her Catholic cousin Mary. Jane visits the National Gallery to discuss the painting and Lady Jane Grey’s extraordinary life and death with the historian Alison Weir and the curator Christopher Riopelle.

Un autre jour est possible     Page 2 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum