Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Un autre jour est possible    Page 3 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Un autre jour est possible - le Ven 29 Mar 2013, 07:12

Rappel du premier message :



Plutôt matinal, j’ai écouté un épisode de la série de Michel  Cool histoire des papes. Michel Cool a fait le portrait de Clément V, alias Bertrand de Got, le premier des papes d’Avignon, grand viticulteur et un des plus abominables personnages qui soient  montés sur le trône de Pierre puisque c’est lui qui fut le complice de Philippe  Le Bel dans le suppression des templiers, qui comme on le sait furent torturés et exécutés pour que le roi pût  faire en toute tranquillité main basse sur leurs trésors.

Michel Cool a mérité un bonnet d’âne que je lui décerne, il  n’a pas évité une erreur grossière : il a dit qu’Aliénor, qui épousa le roi d’Angleterre  Henri Plantagenêt, était la veuve du roi de France, Louis VII. Quand Aliénor d’Aquitaine épousa en 1152 Henri,  celui qui fit assassiner Thomas Becket et le père de Richard Cœur de Jean sans terre ce qui fit entrer  les immenses domaines dont elle était l’héritière dans l’empire Plantagenêt, elle avait été répudiée par le roi de France. On en a tellement parlé, de ce divorce, que Michel Cool devrait être au courant.
Par ailleurs, Michel Cool    

a commis la faute classique, aéropage pour aréopage.
* * *

21
Répondre en citant  
Radiophonie comparée - le Mer 22 Oct 2014, 22:13

@Cancoillotte a écrit:Ce matin Maureen Marozeau a raconté avec un humour assez malicieux l'histoire de la réception par la critique et le public du tableau L'exécution de lady Jane Grey.

Merci beaucoup Cancoillotte pour ce conseil. Je découvre l'histoire de ce tableau à travers le descriptif de l'émission et l'écoute de Objets d'art, objets de polémique que j'ai faite après avoir écouté la tranche de Woman's hour (BBC 4 toujours en ligne) intitulée Delaroche’s iconic painting of the Nine Day Queen**

Que pensez-vous, Yann Sancatorze, des traitements respectifs de l'oeuvre picturale par France Culture (15') et BBC 4 (10')  ? Complémentaires ? Caractéristiques de deux approches nationales ou de deux manières de faire de la radio culturelle ? J'aime bien Maureen Marozeau qui met quelques minutes à placer son discours (est-ce du direct à 6h du matin ?) et qui termine son intervention de manière bien sympathique tandis qu'à la BBC "the historian Alison Weir and the curator Christopher Riopelle" s'attachent à la description du tableau et à son effet ainsi qu'à l'histoire anglaise (pas seulement, il est aussi question des erreurs factuelles et surtout d'un "displacement' du regard français à travers Delaroche qui préfère traiter un crime royal étranger que le sien propre, si l'on peut dire).

(Je ne demande évidemment aucun avis sur Tewfik Hakem).

** Paul Delaroche’s masterpiece, 'The Execution of Lady Jane Grey', created a sensation when it was first displayed in Paris in 1834. And since its rediscovery in the 1970s it has become one of this country’s best-loved paintings. It shows in poignant detail the 17-year-old Lady Jane groping for the execution block, gently guided by a towering male figure while her courtiers collapse in grief by her side. Her brilliant white dress portrays her as the innocent Protestant martyr. She inherited the English throne reluctantly during the bitter political wrangling that followed the death of Edward VI in 1553, and was swiftly deposed in a counter-coup by her Catholic cousin Mary. Jane visits the National Gallery to discuss the painting and Lady Jane Grey’s extraordinary life and death with the historian Alison Weir and the curator Christopher Riopelle.

22
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Jeu 23 Oct 2014, 15:23

Vous êtes plus doué que moi pour mettre en "motion" les émissions d'archives du site de la BBC car elle m'est inaccessible, je n'ai pu donc qu'écouter Maureen chez Tewfik. Pour ma part, je ne vois pas de différence d'approche nationale, ou peut-être ne faut-il pas y voir un traitement à la française car Maureen Marozeau s'est formée aux Etats Unis (Brown University) et à Londres (Courtauld Institute of Art). J'imagine sans peine une telle approche contextuelle, descriptive, puis évoquant la réception, à Radio4 (In Our Time par exemple). L'exercice est en partie saboté par le direct (le début, hâché, est assez pénible à écouter en effet, on la croirait perturbée par quelque chose se déroulant en studio, et on entend la respiration lourde de Tewfik juste derrière) car il lui faut quelques bonnes minutes pour être à l'aise. Mais imaginons une seconde une personne de sa formation, complétée par une autre formation à la parole radiophonique, et nous aurions une parfaite productrice pour une série d'émissions d'histoire de l'art. Tout juste ce que France Culture ne veut plus faire.

23
Répondre en citant  
Pas d'images en trop, mais des sons en trop ça oui... - le Sam 25 Oct 2014, 03:01

Dans le fil France Musique, en comparant les illustrations fournies en ligne, Philaunet a écrit:[...]
Alors pourquoi n'a-t-on à France Culture, dans l'émission de Jean de Loisy, que des vignettes riquiqui Nu jaune 1908, de Sonia Delaunay ou carrément rien du tout chez Tewfik Hakem L’Exécution de Lady Jane Grey ?
C'est tout à fait dommage pour Tewfik ou plutôt pour nous. Dans le meilleur des cas l'effort consiste à placer un lien. On devine que France Culture soutient le cours du click-de-souris. Ainsi fut fait pour la série Hopper : un tableau différent chaque jour, commenté par l'invitée. Et sur le site, 5 liens dont 2 fautifs hélas, qu'on peut corriger ainsi :
-  Soir bleu : la page du 15 septembre donnait un lien erroné qu'on remplace ici par le bon lien vers le bon tableau
- Cape cod evening : la page du 16 septembre donnait le lien vers le tableau
- First row orchestra : la page du 17 septembre donnait le lien vers le tableau
- Girlie show : la page du 18 septembre donnait le lien vers le précédent, qu'on remplacera donc ici par le bon lien vers le bon tableau
-Two comedians : la page du 19 septembre donnait le lien vers le tableau

C'était une série bien instructive, quoique Karin Muller fort sympathique elle aussi, venue présenter Hopper en général et les 5 tableaux en particulier,  avait un peu le même défaut que celui signalé plus haut : ses propos sont intéressants mais la parole elle-même n'est pas très précise. Fréquemment elle tourne en rond et boucle sur une phrase soit très vague, soit quasi-synonyme de celle qu'elle venait juste de livrer. On sent un art oratoire qui se cherche encore. C'est probablement un manque d'habitude de la parole en public, ou un manque de formation à la pratique de la conférence. Certains n'ont pas besoin d'une telle formation, qui peut s'acquérir par l'expérience ; d'autres pourraient se réécouter 50 fois que ça ne les aiderait pas à s'améliorer tant on devine qu'ils sont sourds comme des pots. D'autres encore se donnent des airs de grands professionnels du micro, de la parole, de la culture, et on devine que s'ils venaient à se réécouter assidûment avec le désir de s'améliorer, leur naturelle auto-satisfaction suffirait à stériliser l'exercice. Je ne cite personne : cette radio en regorge.

Et puis, pour faire écho à la remarque de Yann, je remarque de plus en plus souvent ces temps-ci des bruits de fond qui rappellent les années d'antan non à cause du relâchement, mais parce qu'il fut u temps où ça fumait dur dans le studio : souvenez-vous des bruits de briquet. A défaut de bruits de fumeurs, on entend en fond de lecture derrière la voix d'Adèle Van Reeth un bruit de papier compressé , comme si elle appuyait fortement pour maintenir ouvert le volume d'où elle tire sa lecture (ça c'est pas malin). J'entends aussi parfois un bruit d'ouverture d'une cannette de boisson gazeuse, un clak sec suivi d'un gros pschitt ça c'est plutôt quand un invité a fini son numéro et que le producteur passe le relais à une autre rubrique. Ces gens sont bien gentils de s'occuper à nous distraire. Déjà qu'ils crèvent de trouille à l'idée qu'on pourrait oublier sur quelle radio on se trouve...

24
Répondre en citant  
Néologisme - le Sam 22 Nov 2014, 23:28

Un exemple de créativité lexicale dans Anna Rozen « J’ai eu des nuits ridicules », l'interview culturelle de Tewfik Hakem (dites "fonne" et pas "faune" ; dites "nôtre culture" et pas "notre" et "une émete" pour "une émeute", si possible avec une élocution assez laborieuse pour le reste) :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/11/s46/RF_A009D134-532F-432D-A3B9-5AD148CBC7EA_GENE_0.MP3" debut="27:04" fin="27:36"]

« Amusant »... Au point que Tewfik Hakem, plus enrhumé que d'habitude (si c'est possible) terminera son émission en répétant plaisamment l'emploi.

Des « nuits... » , sans doute. Des matins, certainement.

25
Répondre en citant  
Le dernier de l'Atlas - le Mar 31 Mar 2015, 09:45

En cette semaine de grève dans le sujet \"Grève", Nessie a écrit:En cette journée imprévisible, voici ce qui a été diffusé :

- En sortie des Nuits, l'Eloge du savoir
- A 6h : Un autre jour est possible
: reprise de la série intermittente de la semaine passé : Le polar (Alain Léauthier), avec le même épisode déjà diffusé la semaine dernière et à l'écouter de nouveau, on entend surtout un propos creux donné sur un ton assuré. En clair : je ne pense pas qu'il y aura lieu de regretter amèrement les épisodes non diffusés.
(...)
D'emblée M. Tewfik Hakem, le bredouillant Che Guevara de l'Atlas, s'exprima courageusement dans les termes suivants : « (…) je suis particulièrement heureux de vous retrouver en ce mardi 31 mars merci pour vos messages merci pour votre solidarité le combat continue un autre jour est possible plus que jamais (…) » (0'30-0'40).
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/03/s14/NET_FC_1efb5da2-7bb1-42e2-a1d1-3a5122c470a9.mp3" debut="00:30" fin="00:42"]
Comme on dit dans Bérénice : « Hélas ! »  A propos d'Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte, le roman de Thierry Jonquet, M. Hakem, confondant (une nouvelle fois) le sujet du roman et les convictions politiques de son auteur, ne craignit point de dire ceci :  « (…) parce que Thierry Jonquet qui lui venait quand même d'un milieu euh où euh d'extrême gauche va épouser des idées eurrrrrh pour le moins inquiétantes euh j'j'dirais (…). » (8'00-8'12.)
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/03/s14/NET_FC_1efb5da2-7bb1-42e2-a1d1-3a5122c470a9.mp3" debut="07:58" fin="08:12"]
Dans le petit monde de M. Hakem (celui que forment Libération, Les inrocks, et autres journaux soi-disant progressistes (mais tout à fait déculturés)), l'on met en fait que certains sujets ne doivent pas être traités.
Dans la seconde partie, encore plus indigente, M. Tewfik Hakem posait à son invitée des questions telles que celles-ci : « Comment euh écrivez-vous Patricia MacDonald est-ce que vous prenez du temps parce queuh apparemment aujourd'hui vous vous publiez en moyenne un roman tous les deux ans ? » (18'19-18'30) ;
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/03/s14/NET_FC_1efb5da2-7bb1-42e2-a1d1-3a5122c470a9.mp3" debut="18:19" fin="18:31"]
« Est-ce que c'est pour vous un travail de de solitaire est-ce que vous êtes seule ou est-ce que vous avez des conseillers ou vous avez des personnes très proches à qui vous suggérez quelques idées avant de les mettre euuuuuh en exécution [sic] euh est-ce que est-ce que vous avez des lecteurs ? » (18'58-19'13) ;
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/03/s14/NET_FC_1efb5da2-7bb1-42e2-a1d1-3a5122c470a9.mp3" debut="18:58" fin="19:13"]
« Et qu'est-ce que vous utilisez euh pour écrire un ordinateureuh euh euh un stylo des notes euh vous êtes entourée de documentations vous avez des photos à quoi ressemble le bureau de Patricia MacDonald quand elle écrit un roman ? » (19'35-19'49).
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/03/s14/NET_FC_1efb5da2-7bb1-42e2-a1d1-3a5122c470a9.mp3" debut="19:35" fin="19:49"]
http://www.franceculture.fr/emission-un-autre-jour-est-possible-le-polar-dans-tous-ses-etats-avec-alain-leauthier-25-patricia--0

moi, même 

26
Répondre en citant  
Le dernier de l'Atlas - le Mar 31 Mar 2015, 10:09

@Antoine
Quels fruits de ce labeur pouvons-nous recueillir ? (Labeur = vos précieux écrits)
Dois-je comprendre que la çonnerie de cette cloche devrait nous informer par une subtile question de la couleur
du slip de l'invitée sans en citer la marque, question d'éthique ?

LIBEREZ LIBERATION
FRANCE CULTURE RADIO DU PEUPLE
CE N'EST QU'UN DEBUT CONTINUONS LE CACA
MAI 15 SERA MAI 68 OU NE SERE PAS

C'est Gustave Flaubert qui rigole en son gueuloir

A tous les  clown  de la Culture   Razz

27
Répondre en citant  
Semaine Caravage - le Mar 21 Avr 2015, 09:40

Apparemment c'est une plutôt bonne série qui a commencé hier. Le choix du sujet (Caravage) n'est pas bouleversant d'originalité mais l'invité Olivier Wickers est solide, assurément. Ce qui n'est pas toujours le cas : nous avons des bons sujets et des mauvais invités parfois.

Dans le numéro d'ouverture, ne pas couper à la fin de la première partie, car le sujet Caravage se prolonge sur toute l'émission avec la deuxième invitée.
http://www.franceculture.fr/emission-un-autre-jour-est-possible-le-caravage-perdre-le-jour-avec-olivier-wickers-15-mina-gregori-

Tewfik Hakem égal à lui même : pas terrible mais pas trop pesant non plus. En fin de compte c'est mieux que le contraire, peut-être.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

28
Répondre en citant  
Faire une omelette : le making oeuf - le Mer 01 Juil 2015, 07:44

Dans Au fil de l'écoute le 30 juin 2015
@Fontaine a écrit:Dans le post 404 pigeot  Nessie taille un costume de pompeux cornichon à Daniel Pennac.
Dans l'émission de l'enrubé du batin "un audre jour est bossible" Twefik reçoit le dit Pennac et la dessinatrice Florence Cestac
dont j'aime la voix.
Le sujet de leur album "un amour exemplaire" m'accroche, un couple marginal libéré des contingences matérielles aimant à faire lire un ado.
La photo des invités donne une bonne impression sur la nature de chacun et le dessin aux traits sobres et justes de Pennac laisse croire la  victoire totale
du poursuivant.
Une autre opinion est possible.

Florence Cestac et Daniel Pennac pour "Un amour exemplaire"

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/06/s27/RF_6BA38E82-77A1-432F-BE20-D24ACFA623AD_GENE.MP3" debut="08:10" fin="08:20"]

Tewfik Hakem égal à lui-même. Autre représentant de la « mixité sociale » (dixit El Idrissi de Pixel) bienvenu à la rentrée :  avec une voix radiophonique, sans fausse bonne humeur permanente, ni ricanement.

Pennac est fatigué, on ne peut lui en vouloir. Mais comme il a toujours brassé du vide, c'est plus flagrant quand il y ajoute du silence et des hésitations.

Sinon page du site : « Daniel Pennac et Florence Cestac s'associent pour un tendre one shot ».

What does it mean ?

29
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Mer 01 Juil 2015, 08:06

Suis pas certain de comprendre le thème de la semaine dans "Un autre atchoum est bossible".

Lundi : Jean-Pierre Dionnet égal à lui-même.
Hier mardi : j'ai loupé Cestac mais j'ai réussi à éviter Pennac
Ce matin mercredi : un bilan de vie et de carrière de Jean van Hamme. En 25 minutes c'est 60 ans de bande dessinée résumée sous nos yeux et ma foi c'est bien intéressant. C'est un entretien culturel, sans aucun doute. L'homme méritait assurément ses 5 numéros dans A voix nue.
http://www.franceculture.fr/emission-un-autre-jour-est-possible-jean-van-hamme-pour-memoires-d%E2%80%99ecriture-et-sa-retrospective-a-br

C'est donc une semaine BD ?
Mais alors que va faire notre Tewfik vendredi matin ? Puisque ses vendredis sont toujours consacrés à la BD pour changer un peu en fin de semaine, oui que va-t-il faire ? Un numéro sur le porno ? Sur le Coran en BD ? Une exégèse de la pensée parallèle des moines d'Afghanistan lors du schisme de 1204 (piqué à Greg) ? Ou alors peut-être offon kanétil une exégèse des lieux communs, après celles de Bloy puis d'Ellul. Etant logé au coeur même de France Culture, pour les lieux communs Tewfik ne manquerait pas de matière...

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

30
Répondre en citant  
Les abeilles - le Mer 16 Sep 2015, 21:46

Entretien entre T. Hakem, discret jusqu'à la moitié de l'entretien (après ça se corse) et Pierre-Henri Tavoillot, maître de conférences en philosophie à l'université Paris 4 (Paris-Sorbonne), président du Collège de philosophie et ancien membre (2004-2013) du Conseil d'analyse de la société auprès du Premier ministre.

Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre Henri Tavoillot (3/5)

Pour Pierre Tavoillot qui en vaut la peine, l'intégralité de l'entretien en pastille ci-dessous. On est prié de ne pas jeter sa télécommande contre le mur ou pire, son poste, après 10 minutes quand Hakem demande si l'on peut parler d'intégrisme dans une ruche et si finalement la notion d'intégrisme en général n'est pas relative.

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s38/RF_BFCDBD23-064F-44F2-B4DC-A442F6B2F7F9_GENE.MP3" debut="01:40" fin="16:14"]

Quel est ce bruit de fond qui parasite l'écoute jusqu'à 7'00 ? Une chose qui se rapprocherait de ce que décrivait Kraft le 14 septembre dans le fil des Nouveaux Chemins * ?

Sur les abeilles, Il est aussi possible  d'écouter la comédie récemment diffusée Les Verdoyants 2/5 de Katell Guillou

PS. On note bien sûr, pour ne pas jurer avec les autres descriptifs de France Culture :
 « les similtudes entre la société des hommes et celles des abeilles » (seulement deux fautes)
et cette phrase d'une évidente clarté :
« On la [l'abeille] retrouve à l’âge moderne accompagnant les premiers pas du retour des humanités antiques comme la découverte de la science expérimentale ».

*
Kraft a écrit: (...) De façon plus générale, la musique est une vieille ruse commerciale qui cherche à détourner l'attention de son client, qui l'aide à patienter, etc. C'est la musique dans les supermarchés, c'est la musique sur les quais de train, c'est la musique chez le médecin, c'est la musique dans les aéroports et c'est devenu la musique dans certaines émissions de France Culture.

31
Répondre en citant  
Les abeilles (suite et fin) - le Mar 22 Sep 2015, 16:19

Je voulais revenir sur cette excellente série Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre Henri Tavoillot déjà mentionnée ci-dessus post 30. En effet, les 5 fois 12 à 13 minutes ont des airs de Chemins de la Connaissance, ceux qui ont  précédé les Nouveaux Chemins d'Enthoven-van Reeth. Bonnes explications de Pierre Henri Tavoillot et interventions réduites de Tewfik Hakem (le temps est compté), c'est intéressant. Musique sous les voix, irritante en revanche...

Si vous aimez le mystère, je vous recommande le passage commençant à 11'11" et les trois secondes entre 11'48 et 11'51 du Player. Le ciseau numérique coupe Tavoillot au beau milieu d'une phrase que l'on pressentait intéressante et peut-être... sensible ? Quelle que soit la raison de cette coupe qui rompt la logique de l'entretien et le fait terminer en eau de boudin, le monteur a bâclé le travail.

L'introduction commençant à 0'45" du player (Itunes a toujours quelques secondes de retard) est amusante et l'invité de seconde partie, un certain Killoffer, remet Tewfik Hakem en place en deux temps trois mouvements. Je sens que je vais écouter cette deuxième partie...

Un autre jour est possible     Page 3 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum