Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Un autre jour est possible    Page 4 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Un autre jour est possible - le Ven 29 Mar 2013, 07:12

Rappel du premier message :



Plutôt matinal, j’ai écouté un épisode de la série de Michel  Cool histoire des papes. Michel Cool a fait le portrait de Clément V, alias Bertrand de Got, le premier des papes d’Avignon, grand viticulteur et un des plus abominables personnages qui soient  montés sur le trône de Pierre puisque c’est lui qui fut le complice de Philippe  Le Bel dans le suppression des templiers, qui comme on le sait furent torturés et exécutés pour que le roi pût  faire en toute tranquillité main basse sur leurs trésors.

Michel Cool a mérité un bonnet d’âne que je lui décerne, il  n’a pas évité une erreur grossière : il a dit qu’Aliénor, qui épousa le roi d’Angleterre  Henri Plantagenêt, était la veuve du roi de France, Louis VII. Quand Aliénor d’Aquitaine épousa en 1152 Henri,  celui qui fit assassiner Thomas Becket et le père de Richard Cœur de Jean sans terre ce qui fit entrer  les immenses domaines dont elle était l’héritière dans l’empire Plantagenêt, elle avait été répudiée par le roi de France. On en a tellement parlé, de ce divorce, que Michel Cool devrait être au courant.
Par ailleurs, Michel Cool    

a commis la faute classique, aéropage pour aréopage.
* * *

31
Répondre en citant  
Les abeilles (suite et fin) - le Mar 22 Sep 2015, 16:19

Je voulais revenir sur cette excellente série Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre Henri Tavoillot déjà mentionnée ci-dessus post 30. En effet, les 5 fois 12 à 13 minutes ont des airs de Chemins de la Connaissance, ceux qui ont  précédé les Nouveaux Chemins d'Enthoven-van Reeth. Bonnes explications de Pierre Henri Tavoillot et interventions réduites de Tewfik Hakem (le temps est compté), c'est intéressant. Musique sous les voix, irritante en revanche...

Si vous aimez le mystère, je vous recommande le passage commençant à 11'11" et les trois secondes entre 11'48 et 11'51 du Player. Le ciseau numérique coupe Tavoillot au beau milieu d'une phrase que l'on pressentait intéressante et peut-être... sensible ? Quelle que soit la raison de cette coupe qui rompt la logique de l'entretien et le fait terminer en eau de boudin, le monteur a bâclé le travail.

L'introduction commençant à 0'45" du player (Itunes a toujours quelques secondes de retard) est amusante et l'invité de seconde partie, un certain Killoffer, remet Tewfik Hakem en place en deux temps trois mouvements. Je sens que je vais écouter cette deuxième partie...

32
Répondre en citant  
Jean-Michel Delacomptée sur Montaigne - le Mer 07 Oct 2015, 22:52

Nessie l'avait bien senti qui écrivait dans une contribution il y a quelques mois (où ?) que l'émission de Tewfik Hakem pouvait, avec le temps, devenir  une véritable émission culturelle. Le présentateur a pourtant continué à recevoir son lot de critiques (justifiées) pour sa manière de poser des questions et pour son élocution, sans parler des formes fautives du descriptif de la page.  

Et puis, on découvre au hasard des écoutes que l'émission a trouvé un rythme, un contenu et qu'elle s'est bonifiée (et que sa page s'est améliorée). J'avais signalé (cf. posts ci-dessus) la série sur les abeilles. Je n'ai pas rendu compte de la série sur Novalis, car je n'ai écouté que la première émission pour l'instant, mais cela semble très honorable.

Cette semaine dans  Un autre jour est possible la « Tête chercheuse » est Jean-Michel Delacomptée pour 5 X 11 minutes  (format auquel il manque au moins 5 minutes) sur Montaigne, l'auteur introuvable . Premier numéro de bonne facture (pour le France Culture de 2015). La seconde partie de l'émission de 30 minutes est un entretien avec « Chardantzig » dans le coeur de qui Montaigne ne tient pas une grande place, dit lui-même l'intéressé.

33
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Ven 23 Oct 2015, 15:20

Dans le fil Ânerie du jour, Rowan taquine notre Tewfik Ah qu'on aime !
Rowan a écrit:[C'est qui qui ] ne pige pas grand-chose aux subtilités de la langue française [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/10/s43/RF_DA93A6AD-671D-4EF2-890E-E554E390D022_GENE.MP3" debut="18:25" fin="18:35"], (...)

Johnny sur RTL ? Naaaan, c'est Kiki sur France Culture !


Rien à ajouter, sinon que la partie Têtes chercheuses est trop riquiqui.

Astérix dans le chaudron de l'identité nationale

34
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Sam 31 Oct 2015, 10:03

Tewfik Hakem a reçu cette semaine Antoine Compagnon pour parler de Baudelaire. Cet invité est presque à lui seul le gage d'une émission réussie.
Antoine Compagnon a une voix un peu vide (je ne trouve sûrement pas le bon terme, je pense à ce qu'avait écrit Nessie sur la voix de Munier), il parle assez lentement et articule très distinctement. Il n'utilise que des termes très simples ou en tout cas très clairs.
Il rend son propos tellement limpide et accessible qu'on peut avoir l'impression trompeuse qu'il dit des choses toutes bêtes.
Hier, mine de rien, il a glissé deux remarques qui malheureusement n'ont pas pu être développées vu le format de l'émission mais qui donnent plus de matière à cogiter qu'une année de chroniques de Nicolas Martin :
- Baudelaire ne se pensait pas du tout comme un précurseur
- Le rôle qu'il a joué d'introduire ses contemporains à la peinture de leur temps a été repris et assumé par ses successeurs, jusqu'à Yves Bonnefoy

35
Répondre en citant  
Novalis par Frédéric Brun - le Jeu 19 Nov 2015, 22:20

Chaque matin à 6h du 22 au 26 juin dernier, France Culture a diffusé un entretien de 12 à 15 minutes avec Frédéric Lebrun à propos de son livre Novalis et l'âme poétique du monde. Un entretien en différé qui a visiblement été fait en une fois pour ensuite être découpé en cinq bribes.

Mis bout à bout ces mini-entretiens présentent l'écrivain Novalis dans le panorama littéraire de l'Allemagne au XIXe siècle. Frédéric Brun est à la fois humble et passionné par le sujet. Il confesse ne pas maîtriser l'allemand (et ça s'entend) mais cela ne l'a pas empêché de voyager et de s'immerger dans la culture de son auteur.

Les questions de Tewfik Hakem ne sont pas sottes, au contraire, et il est capable de rebondir, à la différence de Manou Farine à Poésie et ainsi de suite (où sont ses auditeurs ?).

L'émission commence par une lecture de Novalis (par Hakem ou mieux par Frédéric Brun), suivie de l'entretien entrecoupé ou conclu par une pièce musicale (lied ou concerto). Pourquoi aucune référence à la musique n'est-elle donnée sur le site ?

L'écoute de cet entretien dans son intégralité le soir remplacera à merveille, si bien sûr l'on branche son lecteur MP 3 au lieu d'allumer son poste, un numéro du calamiteux Ping-Pong (vous aimerez la photo). Car il faut constater qu'aux heures de bonne écoute la culture a été évacuée de la chaîne au profit du divertissement le plus bête ou de l'actualité.

Un autre bon point pour Tewfik Hakem : sa trombine, aux côtés de celle de son invité, n'a pas encore été montrée sur le site. Un bon signe.

36
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Jeu 26 Nov 2015, 13:02

Tewfik Hakem est vraiment étonnant.

Dans un classement des producteurs crédibles, ou cultivés, ou sérieux et pros, ou pertinents, je lui donnerais volontiers une des plus basses notes dans toute la chaine, loin derrière les enragés (malgré tout assez adultes) qui pratiquent l'intoxication idéologique à haute dose comme Bourmeau, Broué, Gaillot, Gardette et autres marchands de sirop dans ce supermarché de la niaiserie qu'est devenu FC.

N'empêche.
N'empêche que non seulement il se paie le luxe de passer des sujets culturels comme ce fil en témoigne, mais encore il a gagné au fil des années (et probablement de sa quotidienne de jadis "A plus d'un titre") la confiance de gens qui n'ont pas la langue dans leur poche, qui se sont fait remarquer les uns comme sommité, les autre par leur sens critique : des Pierre Jourde, des CharDanzigue (que je continue a apprécier malgré ses régulières sorties de route) et un Tobie Nathan.

La parole de Tobie Nathan est, parmi celles qui sont les moins suspectes de neutralité idéologique, la plus respectable et la plus humaine que j'aurai entendue en ces années de pression morale sur France Culture.  Toute cette semaine, c'est avec Tobie Nathan que Tewfik Hakem parle des répercussions du terrorisme sur les esprits.  Et c'est bien.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

37
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Ven 27 Nov 2015, 11:44

@Nessie a écrit: (...) Toute cette semaine, c'est avec Tobie Nathan que Tewfik Hakem parle des répercussions du terrorisme sur les esprits.  Et c'est bien.

Nous allons voir. Je n'adhère pas à ce que dit et écrit Tobie Nathan.

Dans le premier numéro, Tobie Nathan, Romancier, dramaturge et ancien professeur de psychologie clinique et psychopathologie, propose de distinguer les mots « peur, frayeur, terreur » (en majuscules sur la page  trouver les mots, chercher les remèdes, avec Tobie Nathan) et définit le sens des termes :
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s47/WL-ITE_00077343_RSCE-10.mp3" debut="04:07" fin="04:44"]

Quand on fonde son discours sur les mots et leur(s) sens, il est un peu gênant d'avancer une étymologie erronée pour justifier une expres​sion(glacer le sang /glacer les sangs) : Frayeur Du lat. class. fragorem acc. de fragor « bruit éclatant, fracas, vacarme » dont le résultat phonétique normal était en a. fr. frëor « vacarme ».

J'écoute la suite.

38
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Ven 27 Nov 2015, 11:47

Hier je l'ai entendu sur une autre antenne rapprocher le mot terreur du mot "terre" : terroriser c'est mettre à terre. Ca m'a semblé bizarre aussi et plus proche de la langue des oiseaux.

Mais je continue à faire confiance à Tobie Nathan sur sa connaissance des esprits et des passions.

Cela dit, ils sont gonflés :
Tobie Nathan, Romancier, dramaturge et ancien professeur de psychologie clinique et psychopathologie
de présenter ainsi Tobie Nathan qui est avant tout un pychothérapeute ayant 40 ans d'expérience dans un domaine qu'il a d'ailleurs plus ou moins créé  : l'ethnopsychiatrie. Le reste : écrivain, dramaturge, est peut-être son actuelle position vis-à-vis de l'administration qui l'a employé, mais pour donner une ide de ce qu'est l'invité, une fois de plus France Culture dit autre chose que ce qu'il faudrait dire...

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

39
Répondre en citant  
Re: Un autre jour est possible - le Ven 27 Nov 2015, 12:14

Suite des trois posts précédents. Et toujours dans le premier numéro [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s47/WL-ITE_00077343_RSCE-10.mp3" debut="08:52" fin="09:38"]

Une évidence. Peut-être faut-il la rappeler ? Je ne sais pas. Idem sur l'intelligence et la catharsis. Enfin, personne n'est obligé d'écouter quoi que ce soit. C'est pourquoi je vais écouter librement le deuxième numéro de cet entretien fait en une seule fois en journée et diffusé en 5 morceaux de 10-12 minutes à 6h du matin.

40
Répondre en citant  
La « quiconquisation » selon Tobie Nathan - le Ven 27 Nov 2015, 15:31

Plus haut Nessie  a signalé une série avec Tobie Nathan et l'on en discute un peu aujourd'hui.

@ Nessie : le lien que vous nous avez donné renvoie au 3e numéro, ai-je fait une erreur en prenant la série dans l'ordre chronologique ? Le premier numéro m'a semblé un enfonçage de porte ouverte. Le deuxième l'est au carré.  Je ne sais combien de fois j'ai sursauté à l'écoute de certains propos en une bonne dizaine de minutes.  Peut-être Tobie Nathan  a-t-il laissé au cours de sa longue carrière des traces de qualité de pensée ? Pour ce qui est de ces deux premiers numéros (j'arrêterai là les frais en temps d'écoute), ce n'est pas le cas.

L'émission étant brève, faut-il en faire écouter des bouts ? Peut-être vers la fin à 10'00 ? [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s48/WL-ITE_00077360_RSCE-10.mp3" debut="10:00" fin="10:57"]

« Quiconquisation », je ne suis pas sûr que ce néologisme ait de l'avenir à France Culture, surtout parce qu'on ne voit personne  pouvoir le prononcer correctement Smile

L'esquisse d'un parallèle entre le 11e arrondissement de Paris en 2015 et le Berlin des années 20 et 30 est, pour utiliser une litote, osé. Ce n'est pas la seule chose qui laisse sceptique sur la pertinence du discours de l'invité.

Tobie Nathan est fatigué et ce n'est pas de sa faute. Pour certaines personnes âgées, le raccourci vient vite à l'esprit et les certitudes, notamment d'avoir raison, abondent. À France Culture, on a pu entendre récemment un Robert Redeker complètement « space », et on pourrait citer, avec plus ou moins de nuances pour chacun, Edgar Morin, Stéphane Hessel (un homme de vraie culture, celui-ci), Jean Clair, René Girard, la liste n'est pas close.

Enfin, pour terminer sur ce deuxième numéro, le signe que les paroles de l'invité  tournent en rond ou se perdent  s'observe dans les questions/interruptions un peu abruptes de Tewfik Hakem.  Si le juste constat a été fait que ce producteur ne représente pas l'élite des intervieweurs, on ne peut lui nier une longue expérience  à France Culture qui lui fait sentir quand il doit d'urgence remettre l'invité dans la bonne direction ou interrompre ses propos redondants ou confus.

trouver les mots, chercher les remèdes avec Tobie Nathan (2/5)

41
Répondre en citant  
Benjamin - le Mar 01 Déc 2015, 20:58

Dans le fil des Matins
@Salix a écrit:Les matins de France Culture, ce matin du 01/12/2015.
Monsieur Tewfik Hakem prénomme son interlocuteur Ben Jamin, comme si ce Benjamin était le fils de Jamin.
Quelle bizarrerie !

Ici ? [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s49/WL-ITE_00077487_RSCE-10.mp3" debut="14:52" fin="14:57"] et là ? [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/11/s49/WL-ITE_00077487_RSCE-10.mp3" debut="15:55" fin="16:00"]

Sinon, comment Homère a-t-il abordé nos nouveaux combats écologiques ? Oui, c'est une question que pose Tewfik Hakem dans sa présentation.  C'est original : « De Homère à Jim Harrison, comment les écrivains de tous les temps et de tous les univers ont-ils abordé notre rapport à la nature, nos questionnements à propos de l'environnement et nos nouveaux combats écologiques ? »

l'illustrateur et peintre Benjamin Lacombe pour Alice au pays des merveilles

Un autre jour est possible     Page 4 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum