Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

On ne parle pas la bouche pleine !    Page 2 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
On ne parle pas la bouche pleine ! - le Dim 21 Avr 2013, 14:19

Rappel du premier message :

aujourd'hui, c'était la bouche pleine. Quelle confusion!
Pourtant ces sujets portant sur l'agriculture sont souvent bien traités par des gens compétents mais c'est forcément beaucoup trop court,vingt minutes, pour qu'on comprenne les enjeux.
Là, on nous parle de plantes comestibles, notamment de la Berce.Mais on ne peut se permettre d'être approximatif dans ces cas-là: il faut donner le nom précis d'espèce, les endroits où on trouve la plante,la partie consommée, à quelle dose, comment on la cuit ou si on la consomme crue, etc  
Pourtant, Gérard Ducerf doit être un bon botaniste, Georges Oxley aussi mais quelle bouillie!
La dame de San Sebastien, Diana Ubarrechena, ne sait pas que la Berce la plus commune (Heracleum spondyllium) pousse bien au delà de la Loire…
On fait dans le sujet à la mode, sans se donner le mal de la précision. Bref, ça sert à rien.
Pour couronner cette bouillie, Bruno Verjus (épinglé récemment dans le forum, quelque part) donne une recette avec de la "poire de terre". Oui, ça existe! mais bon, c'est n'importe quoi de la citer au détour d'une recette!on va la trouver dans une épicerie superluxe ou alors il faut la cultiver soi-même l'année prochaine (bien conserver la recette B. Verjus!)
* * *

11
Répondre en citant  
Tout savoir sur l'hostie - le Mar 26 Mai 2015, 21:55

F. a écrit:Si l'onctueux maniérisme d'Alain Kruger ne vous rebute pas trop,
et si comme moi vous n'êtes point trop coutumier de la chose liturgique,
vous pouvez aller tendre l'oreille vers la dernière livraison en grignotant des hosties.
Un Kruger moins copinard que d'habitude, et surtout un invité atypique, le Frère Jean-Pierre Brice Olivier,
dominicain et ancien galeriste qui vous racontera de l'eucharistie ce que le format de l'émission permet :
ici on fait vite en général, mais là en particulier on fait au mieux (me semble-t-il).
Il y a de ces anecdotes que gourmande Kruger (ah la soupe aux chutes d'emboutissage d'hosties) quand il se prend
pour le François Angelier de la cuistance, mais cette fois on veut bien apprécier avec lui.
Bémol : sur la fin, on reste sur sa faim (uhuh). Car en complément de la réflexion théologique sur l'incarnation,
le regard des sciences humaines aurait peut-être apporté un autre éclairage sur une des dernières anthropophagies
rituelles qui consiste à bouffer le corps du Christ (amen).
Car chez Kruger, c'est fromage OU dessert. C'est chiant quand on a les crocs crocs.

Un début d'émission sur ce ton, c'est plutôt rare : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/05/s21/WL-ITE_00073661_RSCE-10.mp3" debut="00:27" fin="02:11"]

C'est un peu le ton que donnait Alain Veinstein à ses émissions et qui leur conférait leur charme : le ton apaisé et une qualité d'écoute en studio qui donne à l'auditeur le sentiment que c'est à lui qu'on parle.

On avait aussi autrefois Olivier Germain-Thomas qui permettait à l'invité de déployer sa parole sans interruption. Me revient, coïncidence, un bel entretien à For Intérieur le 30 octobre 2009 avec le frère Philippe Marckiewicz, moine bénédictin.

Ici c'est le frère dominicain, Jean-Pierre Brice Olivier ("tous ces prénoms réunis dans la même personne" dit Kruger qui commence  par montrer ses limites) qui fait acte d'éclaireur sur l'hostie. J'ai apprécié tous les moments de cette émission (sauf le générique de fin, d'une bêtise !), notamment les passages sur le vin (rouge ou blanc ?), les miettes (ne pas en faire pour ne pas pas balayer le Christ...) la peinture de Malévitch (JPBO a été galeriste) et l'enfermement de Dieu à quadruple tour dans divers meubles (me rappelle le génie dans son urne, dans L'histoire du pêcheur, conte des Mille et une nuits).

De la grande qualité radiophonique. Mais d'Alain Kruger, vous ne pouviez pas attendre la connaissance théologique d'un Olivier Germain-Thomas qui aurait permis de creuser le sujet. De toute façon on était ici dans le cadre d'une émission sur la nourriture, qui a largement débordé le sujet, d'ailleurs. Et comme Alain Kruger est un animateur et non un passeur ou un accoucheur de savoir, on ne pouvait aller plus loin. C'est pourquoi je suggérais que ce sujet soit traité plus largement dans un autre cadre, celui des émissions religieuses. D'ailleurs dans le fil du Forum consacré à ces émissions
F. a écrit: (...) Donc pourquoi pas, comme une émission dédiée au kascher, ou au hallal, ou les différentes façons de manger les abats de l'Aïd el Kebir,
ou les bombances de Mardi Gras.
Ces derniers temps on nous casse beaucoup les pieds avec les monothéismes, mais ce n'est pas une raison de se priver de ce qu'ils font en cuisine.

Pour ce qui est de l'hostie, vu qu'il s'agit de ne quasiment rien absorber et que la préparation selon le frère Jean-Pierre Brice Olivier est des plus simples, on ne pouvait que rester sur sa faim sur la cuisine.

Pour de plus amples agapes rendez-vous dans un mois et demi au moment de la fin du ramadan, Alain Kruger, après avoir interrogé le dominicain sur le cannibalisme, questionnera sans doute un imam sur l'égorgement des moutons.

12
Répondre en citant  
Re: On ne parle pas la bouche pleine ! - le Mar 26 Mai 2015, 23:18

Kruger ne parlera pas plus de l'égorgement des moutons que de l'abattage du cochon au merlin.
Même si il sait que l'un est rituel et l'autre coutumier.
Car Kruger sait que le cochon et le mouton sont membres de la biodiversité.
Et la biodiversité sur FC, c'est sacré.

13
Répondre en citant  
Ramadan - le Dim 05 Juil 2015, 17:08

F. a écrit:Kruger ne parlera pas plus de l'égorgement des moutons que de l'abattage du cochon au merlin.
Même si il sait que l'un est rituel et l'autre coutumier.
Car Kruger sait que le cochon et le mouton sont membres de la biodiversité.
Et la biodiversité sur FC, c'est sacré.

@ F. Vous avez attiré notre attention avec le numéro sur l'hstie sur une émission que personnellement je n'écoutais pas. Merci pour ce conseil.

Le numéro intitulé Le ramdam du ramadan mérite, me semble-t-il, une égale attention.

D'abord, Alain Kruger s'y fait discret, comme avec le numéro sur l'hostie et si c'est devenu une habitude, cela augure bien de la suite de son travail à France Culture.

Ensuite il a invité Amina Meddeb qui « a codirigé avec son époux Abdelwahab Meddeb la  revue Dédale ». J'ai bien aimé le ton de la lexicologue (et non "exicologue" comme laissé sur la page du site) et ethnologue ainsi que ses propos.

J'ai aussi trouvé assez fin de donner à l'invitée le rôle d'annoncer le titre de l'émission : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/06/s24/WL-ITE_00073882_RSCE-10.mp3" debut="16:18" fin="16:26"]

Enfin, j'ai beaucoup apprécié ce passage dont les propos font écho à ceux de  connaissances amicales arméniennes ayant longtemps vécu à Alep avant de s'installer en France :  [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/06/s24/WL-ITE_00073882_RSCE-10.mp3" debut="16:28" fin="18:35"]

S'il est question de l'Aïd al-Fitr, la question pouvant éventuellement fâcher, à savoir l'abattage des moutons, n'est pas évoquée.

Est encore moins évoqué (mais nous étions le 14 juin avant cette canicule) le problème de l'interdiction rituelle de boire entre le lever et le coucher du soleil durant le mois de jeûne (qu'Amina Meddeb prononce comme « jeune »).  Si des adultes choisissent, jeunes ou vieux, cette abstinence (dont on n'entend aucune autorité publique s'inquiéter actuellement), c'est un choix. Mais qu'en est-il des enfants ? Amina Meddeb, qui replace joliment le ramadan dans un contexte spirituel, semble avoir de cette période des souvenirs d'enfance assez mitigés .

14
Répondre en citant  
Les chefs japonais en France - le Mer 22 Juil 2015, 09:14

La rediffusion estivale permet d'écouter avec profit un numéro du 18  janvier dernier Le magnifique malentendu franco japonais.

Plusieurs raisons hors gastronomie d'écouter cet entretien avec François Simon et Ryoko Sekiguchi où Alain Kruger ne se montre pas intrusif, une qualité.

Pour qui sait combien il est difficile pour un Japonais de s'approprier la langue française, la maîtrise de  Ryoko Sekiguchi  est sujet d'admiration. Et pour ce qui est de la parole qui connaît son sujet, voici François Simon, célèbre critique gastronomique, grand connaisseur du Japon (Kruger vend la mèche en disant que l'auteur a deux filles franco-japonaises (il dit "petites filles", pourquoi ? Elles sont adolescentes, la confusion guette...).

Conversation agréable où il est plutôt question de l'esprit de chaque pays (la France en prend pour son grade...) que de plats japonais, puisque le sujet est  la cuisine française faite en France par les chefs japonais  (qui ont un meilleur débouché ici que dans leur pays, selon Ryoko Sekiguchi).

Un plaisir d'écoute qui peut aussi aiguiller sur les livres de François Simon, notamment l'excellent « Manger est un sentiment » ou sur ses anciennes chroniques du Figaro, inénarrables dézingages de restaurants dans un style très inventif (y a-t-il eu un recueil à la manière des chroniques littéraires de Renaud Matignon, lui aussi à la dent acérée ?)

François Simon annonçait le 07 juillet 2015 sur son blog la rediffusion de cette émission avec une photo de Ryoko Sekiguchi. et par la même occasion présentait exhaustivement la liste des rediffusions jusqu'au 28 août.

*****************
Divers articles en ligne sur François Simon dont François Simon : hors champ du 25.10.2013. Extrait : « J'ai eu 60 ans cette année et au Japon, pays que j'adore et où je me rends chaque année, à cet âge-là, on vous remet une veste rouge. C'est une invitation au renouvellement. Je crois beaucoup à ça. »

Merci à F. d'avoir attiré mon attention sur cette émission avec  "l'hostie", à Antonia pour son rappel de la curiosité nécessaire vis-à-vis des cultures d'Extrême-Orient et à Misako, francophilissime, pour l'intégralité de l'article "Abonnés"  du Monde sur Mathieu Gallet !

15
Répondre en citant  
Re: On ne parle pas la bouche pleine ! - le Jeu 23 Juil 2015, 01:38

Aussi pour le plaisir d'entendre François Simon, on suivra donc votre conseil d'écoute.
Le papier du Monde ne dit pas que François Simon a fait partie en 2006/2007 de la petite "Bande à Bonnaud" sur France Inter (émission de Frédéric Bonnaud qui avait ses qualités, et aussi l'immense défaut d'avoir incubé de pénibles histrions comme Philippe Collin) . Son style radiophonique était proche de celui de Bertrand de Saint Vincent, le surjeu du dandy las (une marque de fabrique des journalistes du Figaro égarés à Radio France ?). Pour les amateurs de critiques snobs avec du style, ça se laissait écouter. A l'époque, "De bouche à oreille" satisfaisait pleinement les powètes omnivores, alors on pouvait écouter les critiques de François Simon, au digestif c'était pas mal. Même si sa chronique de table s'inscrivait pleinement dans le confortable travers des facilités de la prescription radiophonique, François Simon sentait son bonhomme hautement cultivé. Mais c'était de la bonne vieille radio fastoche, comme celle d'Alain Kruger qui malgré l'originalité de certains sujets reste de la radio bourgeoise.
Mais bon, si mes souvenirs sont bons, d'après Jim Harrison, il y aurait trois grandes gastronomies : Italie, France, Japon. Alors à table au Japon avec un français, surtout si c'est François Simon.

16
Répondre en citant  
Jus de légumes - le Lun 14 Sep 2015, 12:48

L'émission de ce 13 septembre Du jus, du jeûne, du jeune est agréable à écouter, bien qu'elle ne contienne vraiment rien à se mettre sous la dent.

S'il n'y avait le rire joyeux et l'accent brésilien de Celeste Candido (Kruger est sous le charme), que resterait-il ?

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s37/RF_02CF86B0-79B2-4294-956B-3C98AAAE931C_GENE.MP3" debut="00:35" fin="01:25"]

Bravo Alain Kruger de nous faire entendre le nom prononcé correctement par son possesseur et de féliciter la naturopathe pour son français.

Ensuite que reste-t-il ? Eh bien pour le savoir, il suffit de consulter les hebdo-Madame et leurs publicités ou les rubriques santé des feuilles de chou chez votre coiffeur. Mais je préfère et de loin entendre ce dialogue et ces conseils de bon sens, sans rigorisme. Une émission dont on peut conseiller l'écoute.

Reste que le titre ne correspond pas réellement  au contenu. Je dois avouer que j'y allais surtout pour savoir si Kruger ou l'invitée allaient distinguer les prononciations de "jeûne" et "jeune". On n'a pas vraiment eu l'occasion de le vérifier, mais Krueger prononce correctement le mot "jeûne" la seule fois qu'il le dit.

Le plaisir vient donc des pièces musicales (ce numéro est en réalité une émission de chansons, notamment brésiliennes, et de rires (mais ce n'est pas "rires et chansons") . Kruger n'est pas dupe du ridicule de ses transitions artificielles, notamment celle à entendre plus loin au milieu de l'extrait. Finalement on rit avec lui.

Un peu plus sérieusement, le début de cet extrait suscite à son insu une question contemporaine explorée très intelligemment sur une autre radio culturelle *. Voici un sujet pour France Culture !
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/09/s37/RF_02CF86B0-79B2-4294-956B-3C98AAAE931C_GENE.MP3" debut="22:13" fin="24:41"]

PS. Jean-Luuc, que pensez-vous de la photo hyperpixellisée ? Pour le fil idoine ? Une photo Radio France, bien sûr !

* Die Selbst-Vermesser (difficile à traduire, peut-être : « Quand l'homme suit son corps à la trace »). Il s'agit d'une réflexion sur les mesures  que l'homme contemporain est invité à effectuer sur son propre corps (cardio-fréquence mètre, mesure de la qualité du sommeil, tests génétiques, podomètre, etc). Le résumé de la page de l'émission "Wissen"est exhaustif, le fichier est téléchargeable et une transcription intégrale des 25 minutes est disponible en PDF. Interdiction de comparer avec France Culture !  



17
Répondre en citant  
Re: On ne parle pas la bouche pleine ! - le Lun 14 Sep 2015, 18:31

@Philaunet a écrit:
(...)

PS. Jean-Luuc, que pensez-vous de la photo hyperpixellisée ? Pour le fil idoine ? Une photo Radio France, bien sûr !

(...)

En effet, bel exemple relevé pour cette émission, coutumière du fait (1 émission sur 2 pour les dernières mises en ligne). Dans les "cas particuliers" d'usage de l'image sur les sites de F.C., j'avais justement déjà utilisé une image d'On ne parle pas la bouche pleine.

18
Répondre en citant  
Pudlowski n'est pas détox... - le Lun 14 Sep 2015, 21:33

@Jean-Luuc a écrit:(...)  j'avais justement déjà utilisé une image d'On ne parle pas la bouche pleine.

Et celle-ci présentait la photo (très pixellisée) de mirabelles. Ce qui m'a donné envie d'écouter l'émission  Le bec sucré du Lorrain (Alsace et Lorraine, pays de la mirabelle, obligent...).

J'avais noté dans le post 16 plus haut à propos de la naturopathe brésilienne que Kruger avait des transitions plutôt lourdaudes. Gilles Pudlowski qui aime quand même beaucoup de choses semble goûter modérément l'humour krugérien :

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/04/s15/WL-ITE_00072634_RSCE-10.mp3" debut="12:49" fin="14:14"]

Pudlowski : no comment

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/04/s15/WL-ITE_00072634_RSCE-10.mp3" debut="17:24" fin="18:54"]

Pudlowski : no comment

Sinon, Pudlo (on l'apocope ainsi par ici) ce n'est pas Candido (post plus haut), le jeûne n'est pas son truc, on suppose (et ça s'entend, comme qui dirait) : pour la mirabelle, d'entrée de jeu il sera question de l'eau-de-vie, puis l'on passera au lard, au macaron, au baba au rhum, au chocolat, à la madeleine et aux bonbons à la bergamote. Céleste Candido en perdrait son rire gai à moins, ele qui ne jure que par fruits, légumes, jus de légumes, jeûnes de raisin, contrôle de l'acidité de l'urine.

Il en faut pour tous les goûts, néanmoins. Avec Pudlowski on a une nomenclature (assez plate) des spécialités et une réalisation sans inspiration. Avec Céleste Candido,  de la musique, de l'accent brésilien, des conseils, et beaucoup de mode.

Tout ça ne va quand même pas très loin, c'est même proche de l'insignifiance en regard de ce que Renée Elkaïm-Bollinger produisait dans l'émission créative et documentée De Bouche à Oreille.

19
Répondre en citant  
Le café est horrifié - le Sam 30 Jan 2016, 09:48

La langue d'Alain Kruger fourche de manière amusante dans le numéro Il a mis le café dans la tasse : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11901-24.01.2016-ITEMA_20896397-0.mp3" debut="07:50" fin="08:07"]

Un numéro que l'on peut écouter pour la qualité de l'intervenant, Hippolyte Courty.

Pour ce qui concerne les transitions d'Alain Kruger, elles sont toujours aussi nunuches. Et puis, confondre cantate et air/aria... n'est pas péché mortel, mais révèle le manque de  culture générale. Voici donc l'air de Lisette (et pas la cantate du café de Bach en son entier) avec l'explication d'Hippolyte Courty : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11901-24.01.2016-ITEMA_20896397-0.mp3" debut="21:34" fin="24:02"]

Il a existé (avant 1999) une série du nom de « Chemins de la connaissance » qui approfondissait un sujet en 5 X 30 minutes avec des producteurs tournants cultivés. On peut penser que le sujet pourrait s'inscrire dans un tel format. On s'en approche un tout petit peu en 5 X 10 ou 12 minutes avec Un autre jour est possible/Têtes chercheuses de Tewfik Hakem (cf. l'émission Nikita Harwich retrace l'histoire du chocolat).

20
Répondre en citant  
Re: On ne parle pas la bouche pleine ! - le Dim 07 Fév 2016, 15:57

C'est entendu, il y a à boire et à manger chez Kruger. Indigeste, le plus souvent. Aujourd'hui, une émission plutôt bonne sur le Guide Michelin.

On ne parle pas la bouche pleine !     Page 2 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum