Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Web & médias » Dans les journaux français

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / Web & médias

Dans les journaux français    Page 2 sur 11

Bas de page ↓   

11
Répondre en citant  
Devinette - le Jeu 11 Juin 2015, 20:31

De quelle animatrice au micro de France Culture parle-t-on dans cette mémorable citation d'un hebdomadaire ?

« Pour cette passionnée de sons, diplômée en sociologie, la pitance radiophonique s'apparente à une nourriture énergétique »

Voir le profil de l'utilisateur

Anselme. 


Invité

12
Répondre en citant  
Le nouveau clapot. - le Jeu 11 Juin 2015, 21:08

Marie Richeux.
La "pitance radiophonique" doit être l'heure quotidienne dont elle jouit à l'antenne par ces temps où l'on éjecte les gens dont elle aurait tout à apprendre.
Dégueulasse.

13
Répondre en citant  
Publi-reportage - le Jeu 11 Juin 2015, 21:48

Anselme. a écrit:Marie Richeux.
La "pitance radiophonique" doit être l'heure quotidienne dont elle jouit à l'antenne par ces temps où l'on éjecte les gens dont elle aurait tout à apprendre.
Dégueulasse.

Mais enfin, Anselme, voyons ! « Tout à apprendre » ? Mais pas du tout ! Voyez ce que publie l'hebdomadaire culturel de référence sous une plume parfaitement impartiale. Ce sont les auditeurs ronchons qui ne comprennent rien à l'art radiophonique et à la langue poétique du XXIe siècle !

elle explore avec jovialité l'actualité
La voix est grave, charmeuse, enjouée
alpague l'auditeur avec une douce fermeté
Pour cette passionnée de sons, diplômée en sociologie, la pitance radiophonique s'apparente à une nourriture énergétique
Son impétuosité et son allégresse servent de sésame
le verbe fragile, savant et décalé du programme proclame avec fièvre la nécessité de dialoguer
Grâce au regard lucide et bienveillant (...) aussi vif que son écriture est onirique
la singulière fraîcheur de l'émission


l'arbre à palabres

Voir le profil de l'utilisateur

Anselme 


Invité

14
Répondre en citant  
Placement de produit. - le Jeu 11 Juin 2015, 22:51

D'après l'organigramme de Radio France, Mme Pascale Richeux serait Directrice déléguée à la gestion des Ressources Humaines.
Hélène Rochette, journaliste à Télérama, disposerait-elle d'informations complémentaires ?

15
Répondre en citant  
Compétence reconnue par ses pairs - le Jeu 11 Juin 2015, 23:23

Anselme a écrit:D'après l'organigramme de Radio France, Mme Pascale Richeux serait Directrice déléguée à la gestion des Ressources Humaines.
Hélène Rochette, journaliste à Télérama, disposerait-elle d'informations complémentaires ?

Il n'y a pas qu'un âne qui s'appelle Martin, ce doit être une coïncidence. Et puis vu les qualités irréfutables mentionnées plus haut dans cette source digne de confiance et n'ayant aucun conflit d'intérêt avec France Culture, serait-elle "parente de" que nous ne pourrions que nous réjouir de cette présence quotidienne qui laisse loin derrière les producteurs les plus expérimentés de la chaîne.

Et pourquoi la rédactrice de l'article n'a-t-elle pas parlé de l'écriture modèle de Marie Richeux ? Ah, si elle en a parlé pour vanter « un récit d'une grande résonance poétique ».

En attendant,  je découvre grâce à Télérama que l'on peut être « diplômée en sociologie » ( ? ) et ne pas avoir le niveau brevet des collèges en français. C'est aussi cela l'originalité de France Culture.

in La Méditerranée (1/5) :

les Nouvelles Vagues sont méditerranéenne
cette mer chantée par Tino Rossi
(celle qu'on voit « danser le long des golfes clairs » ?)
depuis des dizaines d’années, des siècles mêmes
voici des thèmes au cœur de différents processus diplomatiques plus ou moins formalisés, et plus ou moins conflictuels au cours des ans
Quelles identités sont en jeu dans ces espaces, et comment la globalisation, l’influence des puissances asiatiques, la Chine en premier lieu, les Etats-Unis, ou la Russie modifient la donne ?

L’instituteur de son village de Touraine, transformait, quelques fois par an,  la classe en salle de cinéma, et c'est là qu’il a découvert Charlot, Buster Keaton, Laurel et Hardy et les autres vers 16h45
[on ne rit pas]

Voir le profil de l'utilisateur

16
Répondre en citant  
Bourrasque sur Enthoven - le Dim 16 Aoû 2015, 08:04

Au fil d'une lecture (tardive) du Monde (papier) du 11 juillet 2015. Dans un article consacré au théâtre et titré « Le mistral s'immisce dans les ébats d'Isabelle, Justine et Juliette », Fabienne Darge écrit  « (...) le montage de textes du Divin Marquis réalisé par Raphaël Enthoven a semblé peu clair et peu pertinent ». Deux paragraphes plus loin le clou est enfoncé : « Il était à peu près impossible, pour qui n'a pas lu Sade et pour qui l'a lu, de comprendre ce que Raphaël Enthoven avait voulu développer à travers l'agencement des extraits choisis ».

C'est peut-être Paola qui lui a soufflé cet agencement ? Smile On suppose qu'Enthoven  a dû répondre avec sa morgue habituelle à cette journaliste peu fascinée par son statut de grand Mamamouchi philosophique à France Culture.

Où l'on voit aussi que l'ex du calamiteux Gai savoir du dimanche poursuit ses passions littéraires qui jurent « un peu » avec ses affirmations de naïveté anatomique...

Voir le profil de l'utilisateur

Friche 


Invité

17
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français - le Dim 16 Aoû 2015, 16:07

...BEETHOVEN c'est le champ de betteraves- ENTHOVEN c'est le champ de quoi ?Ça aiderait peut-être de le savoir.Quoique le lien entre les betteraves et "Le divin Ludwig" (Alex dans "Orange mécanique")ne saute pas aux yeux du capillitracteur le plus aguerri !

18
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français - le Lun 17 Aoû 2015, 08:56

Suite (car ce n'est pas évident) au post 15, 36pseudos alias
Friche a écrit:...BEETHOVEN c'est le champ de betteraves- ENTHOVEN c'est le champ de quoi ?Ça aiderait peut-être de le savoir.Quoique le lien entre les betteraves et "Le divin Ludwig" (Alex dans "Orange mécanique")ne saute pas aux yeux du capillitracteur le plus aguerri !

Vos jeux de mots sont parfois... "Beet"... Pour votre amusement créatif, "Ente" est « canard » en allemand.

Voir le profil de l'utilisateur

19
Répondre en citant  
Onfray n'est pas Bel-ami - le Lun 17 Aoû 2015, 09:27

Dans le Figaro du 14 août, un entretien croisé Onfray-Bellamy : vivons-nous la fin de notre civilisation ?

François-Xavier Bellamy n'est pas un inconnu à France Culture. On a pu l'entendre cet été à Montpellier, interrogé par M. Birnbaum (à 36pseudos : ne nous faites pas le poirier), des échos dans le fil Paradigme ici. Ce M. Bellamy devrait avoir un avenir assez riche sur un France Culture repeint après élections. En attendant, il ne manque aucune occasion d'enfourcher son cheval de bataille pour exprimer ses idées simplistes sur la fin de vie : « le fait de transformer la mort en sédation, en un simple sommeil, par le prodige de la technique, est une façon pour l'homme d'écarter tout ce qui fait sa condition naturelle. ».

Onfray est dans son rôle en "fin-du-mondiste" chic : « La vérité cruelle est que notre civilisation s'effondre ».

Onfray, dont la dernière session de réponse aux questions était une caricature d'improvisation vaine. Par sa manière de s'exprimer et de capter son auditoire ne ressemble-t-il pas aux évangélistes américains (dont certains prédisent aussi la fin du monde) ?

Sermonneurs, opinionistes et prêcheurs de morale ont antenne et colonnes ouvertes à France Culture et dans la presse (cf. Badiou dans Le Monde ce we, sorte de réponse à Onfray). Pendant ce temps-là la discrétion règne sur les scientifiques de tous ordres, les savants et les artistes qui font cette  civilisation à laquelle les discutailleurs de comptoir ou de micro n'apportent rien.

Voir le profil de l'utilisateur

20
Répondre en citant  
Diagnostic - le Dim 23 Aoû 2015, 09:13

Dans le Figaro du 21 08 2015, une interview d'Alain Finkielkraut datant du 11 mai dernier : Alain Finkielkraut : « L'école des savoirs cède sa place à l'école de la thérapie par le mensonge »

J'en profite pour citer le sommaire du manuel de français de 1ère Bac Pro, Nathan technique, 2010 : « Séquence 3, Débat oral : À quoi ça sert de lire des histoires qui ne sont pas vraies ? » (prononcez « vré »).

« Fictif » est un mot de registre vraiment trop savant. Quant à la forme de la question...

Voir le profil de l'utilisateur

21
Répondre en citant  
Apologie d'Alain Finkielkraut - le Ven 16 Oct 2015, 23:43

Dans le Figaro de ce 16 octobre un certain Mathieu Bock-Côté fait l'apologie d'Alain Finkielkraut et vante son dernier livre dans un texte étoffé (mais pas étouffé) sous le titre Le patriotisme tranquille d'Alain Finkielkraut

Apparemment le philosophe-essayiste-académicien n'a pu se dérober à l'obligation de faire la promotion de son livre sous la forme d'un entretien débat dans la (paraît-il) capitale de l'Europe (et qui sait, ailleurs).  Il devait y être demain, il y sera le 21 novembre. Ça laisse le temps d'organiser le camping la nuit précédente devant la librairie Kléber !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


22
Répondre en citant  
Re: Dans les journaux français -

Dans les journaux français     Page 2 sur 11

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Accueil / Web & médias

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum