Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Le documentaire multimédia    Page 4 sur 7

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Le documentaire multimédia - le Lun 12 Aoû 2013, 11:34

Rappel du premier message :

Un coup de maître où l’on voit que France Culture peut produire le meilleur. Tel est ce documentaire multimédia du 08 août 2013 intitulé « Wagner et la France, difficile contrepoint » et signé Hélène Combis-Schlumberger.

http://www.franceculture.fr/2013-08-08-wagner-et-la-france-difficile-contrepoint

On ne peut que saluer le gros travail de mise en forme et le soin apportés à la composition de ce riche documentaire comprenant du rédactionnel, des citations transcrites d’interviews et des extraits sonores pertinents d’interventions tirées d’une émission de la Matinale du même jour (9 sons d’une durée de 1 à 3 minutes chacun). On trouve aussi des reproductions de gravures et d’affiches, des photos, un clip musical, un lien vers un livre numérisé sur Gallica (oxygène bienvenu que le style de Baudelaire) et, last but not least, un relevé d’émissions de France Culture remontant à 2011 encore écoutables et traitant du même sujet. Bref, il y a de la matière et elle est très bien présentée !

Le texte est tout à fait honorable (on passe sur « se démystifier », « s’autopromouvoir », « adepte de Wagner », « collectionner les détracteurs »). On est  en effet loin des écrits médiocres consacrés à des sujets d’information tels la pharmacie en ligne ou « l'e-tourisme ».

Bon exemple, donc, du niveau de qualité que l’on attend de la station culturelle de Radio France, que ce soit sur le site ou « à l’antenne ».

Ce qui ne doit pas nous empêcher de réfléchir à la forme et au devenir de ce type de documentaire qui entrelace rédaction, sons, images, clip vidéo. Un ensemble de fragments qui correspond bien à l’esprit d’une époque où l’attention est virevoltante (les médias renforcent-ils, voire créent-ils, cette tendance ou essaient-ils de s’y adapter ?).

Pour que le lecteur-auditeur-vidéospectateur profite pleinement de cette forme, encore faut-il que les éléments ne soient pas disparates, qu’ils aient une cohésion, une logique forte. C’est le cas, me semble-t-il, dans ce documentaire.

Pour terminer on voudrait signaler une autre manière de présenter un sujet (reportage de société ou documentaire culturel) pour compléter ou présenter une production audio téléchargeable sur le site d’une chaîne culturelle.

Il s’agit du genre constitué par le long résumé, composé ou non d’éléments tirés d’une transcription de la production audio. SWR 2, une radio allemande, le propose régulièrement pour des sujets de société, comme ici pour « Wie gelingt Erholung? » (« Le repos, mode d’emploi »)
http://www.swr.de/swr2/wissen/erholung-richtig/-/id=661224/nid=661224/did=11544104/xeeugg/index.html

Long texte qui donne plus que l’essentiel de l’émission signalée comme écoutable et téléchargeable sur le site. Émission qui est également à lire, car, service exceptionnel, une transcription intégrale, au mot près et sans jamais aucune faute, est disponible pour une série d’émissions de savoir, lesquelles contiennent non seulement du texte rédigé mais aussi des interventions spontanées.

Les sourds et mal-entendants allemands sont gâtés, ils peuvent aussi profiter de la « radio »  ! Et l’on ne parle pas des étudiants qui apprennent la langue allemande ou des auditeurs qui veulent conserver l’émission sous forme écrite.

Une idée pour France Culture ?
* * *

31
Répondre en citant  
Trash contre gentils happy - le Jeu 15 Mai 2014, 09:32

@Philaunet a écrit:Connaissez-vous votre eurodéputé ?

Le reportage se termine par une longue et terriblement laborieuse interview au téléphone par Eric Chaverou où un certain Giuseppe Porcaro tente de justifier le clip « "Happy voting", inspiré du fameux titre de Pharell Williams*"» clip censé amener les jeunes à voter aux élections. C'est sûr que ça va être efficace et que ça se démarque de ce que l'interviewé appelle, pour la critiquer, la superficialité de la campagne 2009 sur le modèle MTV !

Entre le débile  Happy et ceci, le choix est vite fait. Mais il est peut-être possible de trouver une voix médiane pour ceux à qui le film d'animation déplairait...

Voteman, le héros trash qui incite les Danois à voter

32
Répondre en citant  
Happy, quoi ! - le Lun 26 Mai 2014, 10:25

@Philaunet a écrit:
Connaissez-vous votre eurodéputé ?

Le reportage se termine par une longue et terriblement laborieuse interview au téléphone par Eric Chaverou où un certain Giuseppe Porcaro tente de justifier le clip « "Happy voting", inspiré du fameux titre de Pharell Williams*"» clip censé amener les jeunes à voter aux élections. C'est sûr que ça va être efficace et que ça se démarque de ce que l'interviewé appelle, pour la critiquer, la superficialité de la campagne 2009 sur le modèle MTV !

EC a dû lire, relire, faire relire son texte par Frédéric Says, le passer à la moulinette d'un correcteur automatique, car exceptionnellement on ne trouve pas de faute, hormis : « malgré le bénéfice que pourrait en tirer des adversaires politiques ».

* Je connaissais Billy Joel, mais pas Pharell Williams et son « fameux titre » Happy que je découvre grâce aux youngvoters via France Culture.  « Happiness is the truth » c'est le message très américain (voir clip original) de Pharell, le phare de la culture musicale, sur lequel les jeunes Européens calquent leur campagne de sensibilisation. Vive l'Europe et ses valeurs propres, effectivement...
Ce matraquage débile m'amène plutôt à soupirer comme Droopy :  You know what? I'm happy...

Quand on produit des clips aussi c..., faut pas s'étonner. Alors, happy les youngvoters ?

33
Répondre en citant  
Mais que fait Frédéric Says ??? - le Dim 15 Juin 2014, 15:30

Ne relit-il pas  les reportages de ses troupes avant publication en ligne ? Remarquez, on perdrait une occasion de rire un peu !

Pour savoir ce que sont une marche au bouillon et un homme de grande ampleur, il suffit de lire le reportage : Tendance jeûne.

grâce à 6 jours de marches au bouillon,
cherché des fonds pour une étude sur l'homme de grande ampleur.


Eric Chaverou a fait pire et l'on sent que les dictées obligatoires au bureau depuis un an ont eu des effets bénéfiques.

Mais ceci ? « Et de raconter toutes les découvertes qu'a engendré ce film ». Cruelle règle de l'accord des participes passés, surtout quand l'un de ces derniers est accolé à un sujet inversé au masculin singulier.

Le webreportage ? Pourrait susciter une émission médicale sur le sujet à l'antenne, mais certainement pas dans l'émission du ponte René Frydman.

34
Répondre en citant  
Papa gallus - le Dim 15 Juin 2014, 16:00

@Philaunet a écrit: (...)

Mais ceci ? « Et de raconter toutes les découvertes qu'a engendré ce film ». Cruelle règle de l'accord des participes passés, surtout quand l'un de ces derniers est accolé à un sujet inversé au masculin singulier.

(...).
M. Chaverou lit trop les auteurs du Grand Siècle...

35
Répondre en citant  
« (Une peu de lecture) ça peut pas faire de mal »... - le Dim 15 Juin 2014, 16:34

@Antoine Arnoux a écrit:
@Philaunet a écrit: (...)

Mais ceci ? « Et de raconter toutes les découvertes qu'a engendré ce film ». Cruelle règle de l'accord des participes passés, surtout quand l'un de ces derniers est accolé à un sujet inversé au masculin singulier.

(...).
M. Chaverou lit trop les auteurs du Grand Siècle...

Sans doute n'a-t-il pas encore écouté l'émission ici signalée Du patrimoine

36
Répondre en citant  
Le site de France Culture, le nec plus ultra de la culture nationale... - le Mer 18 Juin 2014, 10:39

Science populaire au siècle des Lumières le 17.06.2014

le château est démeublé et nombre d'objets et de livres, hérités par Sotheby's, sont dispersés aux quatre vents.
On ignorait que Sotheby's était légataire.

Jean-Antoine Nollet s'entiche des arts et des sciences.
s'enticher

Sa facilité d’assimilation lui donne une grande aisance didactique.
Où est le  rapport ?

à l'époque, les globes étaient toujours construits par paire
Plusieurs globes, plusieurs paires

il va délivrer des cours à Turin, puis à Bordeaux
"Et délivre-nous du mal" que nous infligent les mauvais rédacteurs.

Ses derniers écrits, publiés l'année de sa mort (1770), sont trois volumes décrivant L'art des expériences.
"Être" 1

Mises en regard avec les trop peu nombreux instruments scientifiques de l'Abbé Nollet, les oeuvres contemporaines ne sont pas des plus convaincantes (...) Malgré tout, deux propositions étaient intéressantes, la lumière y étant rééllement utilisée
Ê tre 3 (y a pu d'verbes, "rééllement"...)

Et même si l'exposition nous a paru un peu légère, il était plaisant de découvrir la figure atypique de Nollet, et de voir de si beaux instruments scientifiques.
Mècresse, on s'est super amusés.

37
Répondre en citant  
la faute à l'abbée Nollet - le Jeu 19 Juin 2014, 09:16

Philaunet a écrit: (lire post précédent)

Je suis toujours amusé à déchiffrer les fautes pointées par ce forum, souvent elles me passent derrière le regard et invisibles à la première lecture .
Phil vous avez bien fait de nous renvoyer à la page incriminée du site de  France Inculture /(in) Culture .
Cette page comme le souligne une lectrice/auditrice des site/station de  F(in)C est exemplaire  de générosité en images et extraits sonores à tel point qu'elle donne envie d'aller y voir au château de l'expo - chapeau -
J'adore : "le château est démeublé et nombre d'objets et de livres, hérités par Sotheby's, sont dispersés aux quatre vents. "

Sotheby est capable d'hériter de certains mais aussi d'en déshériter d'autres .

L'orthographe vous serve de loi
Les fautes vous tiennent en joie

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Musique/0035.gif          <---------      was ist das ?

38
Répondre en citant  
Relecture à la place du rédacteur - le Ven 20 Juin 2014, 08:35

@Fontaine a écrit: (...) L'orthographe vous serve de loi
Les fautes vous tiennent en joie

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Musique/0035.gif          <---------      was ist das ?

@ Fontaine : pour votre curiosité et pour faire de la publicité à Frédéric Says qui truffe volontairement son texte de fautes afin qu'on y fasse référence (rusé, le Says !)

Le reportage Euthanasie : faut-il s'inspirer du modèle belge ? du big chief de Pixel, réviseur d'El Idrissi et de Chaverou à ses heures non perdues :

le conseil d’Etat
Appuyer sur la majuscule du C : c'est épuisant...

Quand Dominique Biarent est interrogée par la commission sénatoriale belge sur le sort, sa réponse fait scandale.
Le "sort" de qui, de quoi ? On ne le sait ni avant, ni après.

Le texte ne fixe pas d'âge minimal, mais mentionnen
Grave ? Non. Mais témoigne de l'absence de relecture avant et après mise en ligne. La rigueur professionnelle, quoi.

Statut quo ? (...) si la ministre de la Santé estime que « le statut quo n’est pas possible »
Si l'article du Monde a effectivement écrit "statu" "statut" (à vérifier dans l'édition abonnés), Says aurait pu au moins corriger son intertitre. On est quand même à France Culture avec des rédacteurs cultivés...

La preuve avec ce style... :

affronter la houle d’une nouvelle réforme sociétale clivante, après l’accouchement dans la douleur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels.

Marisol Touraine joue d’ailleurs de prudence
On joue de malchance, mais de prudence ?

Le modèle belge ne semble pas prêt d'être importé
Se rappeler "Le prêt-à-porter", "Le prêt-à-porter", "Le prêt-à-porter"
Frédéric Says n'est pas près d'écrire des reportages sans fautes, mais on sait qu'il est prêt à en corriger les plus flagrantes après coup.


Es ist eine Harfe.

39
Répondre en citant  
Dédié à F. qui aurait des « ancêtres aurignaciens » - le Mar 24 Juin 2014, 07:18

Voici une élégante transcription de M. Simon Buisson, un petit nouveau à Pixel. Voix adolescente, français plus jeune encore, du type mauvais à exécrable.

Dans le reportage « culturel » sur Chauvet : La grotte des rêves retrouvés, un habitant de Vallon-Pont d'Arc dit ceci (6e son) : « Il va falloir le gérer tout ça, tout ça va être géré, et c'est ce que craignent les Vallonnais, aux trois-quarts avec des tour-opérateurs (...) et les Vallonnais se posent la question : est-ce que nous on va avoir l'opportunité d'avoir ces gens qui passent dans notre village ? Ça c'est la crainte des Vallonnais ».

Simon Buisson retranscrit donc dans son français pour la vitrine de France Culture :
« Il va falloir le gérer tout ça et les vallonnés se posent la question : est ce que nous on va avoir l’opportunité que les gens viennent dans notre village. »

C'est beau, non, la culture ? « Les vallonnés », comme c'est plaisant !

Ce reportage culturel sur la grotte Chauvet qui n'est pas rien (on parle de la grotte, le reportage étant, lui, moins que rien) n'est pas exactement adapté à la dictée :

des petits charbons de bois, issues de la combustion
Empruntes rouges des mains sur les parois
Une main tendue qu’espèrent bien saisir le village
des activités de pleines natures
425 figures animales : ours des cavernes, rhinocéros, mammouth


Ni à l'apprentissage de la grammaire, ni à celui du style, encore moins à la clarté et à la justesse :

Protégé par une bâche, on devine déjà le célèbre panneau
Dans le fac-similé qui restituera les 8000 mètres2 de la grotte originale sur 3000 mètres2, les ouvriers sont en train de sculpter à la main les plafonds
Autour de l’espace de restitution qui sera à terme habillé de verdure
rayonner internationalement
[on a échappé à "rayonner à l'international" direz-vous]
Les courbes des bêtes épousant le relief. On imagine qu’ils courent.

C'était la rubrique « Sciences » de la page d'accueil de France Culture. « La radio à lire », disent-ils.

40
Répondre en citant  
Re: Le documentaire multimédia - le Mar 24 Juin 2014, 10:42

C'est à mourir de rire, et je crois que cela mérite une capture d'écran :


41
Répondre en citant  
Photos au musée - le Lun 20 Oct 2014, 22:23

Un dossier fouillé réalisé par Hélène Combis-Schlumberger : Au musée, tous photographes ? Les libéraux contre les jacobins.  Du descriptif et des témoignages, c'est informatif. Pour la réflexion sur le sens de la prise de photographies des lieux culturels, on demande une émission un peu approfondie. Qu'il faut aller chercher ailleurs.

Par exemple dans  la réflexion ci-dessous sur la capitalisation des objets culturels (photos y compris), qui est une capitalisation du temps, vaine au bout du compte, car jamais exploitée du fait de l'offre pléthorique qui accapare le présent durant lequel on pourrait se plonger dans le passé. Le seul résultat : perdre le temps de la jouissance esthétique à stocker du matériel culturel dont on ne profitera jamais. Et, incidemment, gêner, comme il est dit dans le reportage multimédia, ceux qui aimeraient contempler ou écouter des oeuvres sans être dérangés par tous les écrans...

"Zeitversetzt" de Norbert Zaehringer. Lu par Matthias Brueggemann, parce que la station SWR 2 considère qu'une voix de professionnel est parfois mieux à même de faire passer un commentaire que la voix de son auteur... Il ferait beau voir qu'un de nos chroniqueurs à FC confiât son texte à Georges Claisse !

Le documentaire multimédia     Page 4 sur 7

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum