Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les Pieds sur terre    Page 11 sur 13

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les Pieds sur terre - le Lun 14 Sep 2009, 18:24

Rappel du premier message :

france info, ayant tendance a devenir un peu lourdingue, bon vas y pour france culture, pas vraiment de gaité de coeur a cette heure, on entre chez René et ses cochons
bla bla bla; presentation que j'ecoute a moitié, toc, toc, toc, on entre chez l'habitant, merde la je monte........ le son,........... ces voix?........., je les connais ce sont celles du terroir,.......... c'est du vrai

je ne vais pas continuer a énumerer les sensations, mais cette émission etait hors du commun, tout y est vrai, j'ai connu ce type de vie, félicitation a l'équipe qui n'est pas tombée dans la moraline, et qui a su retranscrire ce qui est sans le moindre commentaire déplacé, on en pense ce que l'on veut, c'est brut de cueille, sans detour ni complication de pensée abstraite, tres beau documentaire.
* * *

101
Répondre en citant  
Les « Pieds sur terre », faites ce que je dis, mais pas... - le Jeu 19 Oct 2017, 22:00

Pénaliser les clients le 19 10 2017.

L'équipe :

Production Sonia Kronlund
(f)

Avec la collaboration de Sandrine Chapron (f)

Production déléguée :  Elise Andrieu, Charlotte Bienaimé, Delphine Dhilly, Leila Djitli, Rémi Douat, Sophie Knapp, Inès Léraud, Bahar Makooi, Pauline Maucort, Olivier Minot, Ilana Navaro, Delphine Saltel, Stéphanie Thomas, Pascale Pascariello, Valérie Borst, Martine Abat, Adila Bennedjaï-Zou, Judith Chetrit, Léa Minod, Léa Veinstein (18 f / 2h)

Réalisation Vincent Abouchar, Philippe Baudouin, Emmanuel Geoffroy, Cécile Laffon, Marie Plaçais, Alexandra Malka, Delphine Lemer, François Caunac (4 f / 4 h)

24 femmes, 6 hommes.

Les Pieds sur terre une émission militant pour l'égalité, pour l'ouverture, contre l'exclusion, contre le sexisme, etc.


102
Répondre en citant  
L'ouverture : d'autres points de vue - le Jeu 02 Nov 2017, 17:36

Excellente livraison des "Pieds sur Terre" aujourd'hui 02/11. La qualité de cette émission est assez variable depuis quelques mois, celle-ci mérite d'être soulignée.

Deux témoignages sur l'adoption, le premier surtout est instructif, et offre une ouverture sur d'autres points de vue. Il s'agit de l'adoption, dans les années 70, d'une petite fille indienne "exfiltrée" de sa famille d'origine à Calcutta via une filière "de bienfaisance" sous la houlette de Mère Térésa. Le second témoignage est sympathique, mais plus attendu.

A écouter par tous ceux qui ont un esprit d'ouverture, c'est à dire un esprit suffisamment ouvert pour s'intéresser à des points de vue dérangeants, inattendus, ici sur la notion de bienfaisance : point de vue des "bonnes sœurs", point de vue des "bénéficiaires".

L'esprit d'ouverture, quoi. Merci France Culture : L'adoption selon Mère Thérésa

103
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Jeu 02 Nov 2017, 18:03

C'est drôle, avant de cliquer sur le fil, je savais que vous alliez débuter votre contribution par le mot "Excellent". Vous avez une façon très mathématique de distribuer vos jugements par émission. C'est prévisible et reposant.

Je crois que vous confondez "ouverture" avec "prédication morale". Le cahier des charges de la station n'indique nulle par que la qualité des émissions doit se juger sur l'excellence morale des parties. Si l'ouverture, c'est ce qui est dérangeant, alors le reste du paysage médiatique est fait pour vous : ce qui est dérangeant, controversé, polémique, marginal est célébré partout. L'ouverture consisterait aux équipes de la station à sortir d'eux-mêmes, quitte à (horresco referens) déboulonner quelques-unes de leurs figures tutélaires adorées, ou à remettre en cause leurs dogmes favoris. Le modus operandi de Sonia Kronlund consiste surtout à confirmer sur le terrain ce qu'elle croit, et d'amplifier ses thèses par des effets de montage et une sélection de témoignages. Le contraire, donc, d'un esprit d'ouverture. Comme Frédéric Says qui pratique un journalisme de sélection afin d'atterrir confortablement sur ses pieds, là où il pense avoir raison.

Nous essayons, modestement, de participer à votre éducation, cher SamVa, et je vous conseillerai donc l'écoute de This American Life (radio publique américaine), une émission que Sonia Kronlund revendique souvent comme son modèle (mais avec ses petits moyens et ses oeillères idéologiques). Vous verrez rapidement qu'un des principes de l'émission est de balader les préjugés des producteurs et des auditeurs : les récits semblent se diriger dans une direction, avant de faire un 180°, puis de surprendre avec une conclusion inattendue, remettant en cause les postulats initiaux. C'est plus aventureux et plus habile en terme de storytelling, toutes choses que les Pieds sur Terre ne savent et ne veulent pas faire. La prédication larmoyante et engagée, c'est beaucoup plus facile à produire : ça coûte moins cher et ça fidélise une frange d'auditeurs politisés. Et dire qu'il y a plus de 10 ans que les Pieds sur Terre occupe cette tranche, qui pourrait être mise à profit pour de beaux projets culturels, avec des producteurs tournants, dans un esprit de plaisir de la découverte et de la transmission... Bref, de la culture pour tous, et non pas de la prédication pour bonnes âmes mondaines en quête de bonne conscience.

104
Répondre en citant  
Story tellings pour les réveillons - le Ven 03 Nov 2017, 10:10

Votre conception du documentaire est maintenant plus claire, avec l'exemple que vous commentez ainsi :
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29311) a écrit:(...) les récits semblent se diriger dans une direction, avant de faire un 180°, puis de surprendre avec une conclusion inattendue, remettant en cause les postulats initiaux.  C'est plus aventureux et plus habile en terme de storytelling(...)
Le documentaire façon story telling, pourquoi pas ? nous pourrions ainsi imaginer pour la soirée du réveillon de Noël une belle histoire sur Mère Teresa, racontée sur ce mode. Avec des rebondissements, comme vous les aimez, pour vous éviter de vous endormir, et, avant d'aller vous coucher, une fin édifiante de nature à vous rassurer : le monde perdure tel que vous l'avez appris dans votre jeunesse. Vous pourrez même placer une citation latine bien choisie, prouvant que, décidément, vous êtes cultivé. Et vous rendormir, tranquille et rassuré sur le monde et vous-même.

Vous aurez sûrement une autre idée de story telling pour le réveillon du 31 décembre.
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29311) a écrit:(...) toutes choses que les Pieds sur Terre ne savent et ne veulent pas faire (...)
Effectivement, ce n'est pas cela que produit Sonia Kronlund.

Son ambition depuis 10 ans est de réaliser un tableau pointilliste d'une partie de la réalité humaine, discrète, voire (très) marginale, dans des milieux sociaux et des contextes très divers. Humbles, ou BCBG, cathos ou marginaux... Des témoignages livrés bruts, qui ne prétendent pas à la vérité, ni à une conclusion (que signifieraient ces notions, dans le domaine humain ?). Mais cela demande à l'auditeur, c'est vrai, un minimum d'ouverture.

Malheureusement, pendant quelques mois l'intérêt avait baissé par l'emploi de comédiens pour "interpréter" les témoignages ou peut-être les mettre en scène, ce qui allait à l'encontre de l'authenticité qui est la marque de l'émission. Cette époque semble révolue, je l'espère.

105
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Ven 03 Nov 2017, 10:23

SamVa(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29318) a écrit:Votre conception du documentaire est maintenant plus claire, avec l'exemple que vous commentez ainsi :
Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29311) a écrit:(...) les récits semblent se diriger dans une direction, avant de faire un 180°, puis de surprendre avec une conclusion inattendue, remettant en cause les postulats initiaux.  C'est plus aventureux et plus habile en terme de storytelling(...)
Le documentaire façon story telling, pourquoi pas ? nous pourrions ainsi imaginer pour la soirée du réveillon de Noël une belle histoire sur Mère Teresa, racontée sur ce mode.
Vous n'avez aucune idée de ce que signifie "storytelling", mais vous développez sur votre idée erronée du mot...
Avec des rebondissements, comme vous les aimez, pour vous éviter de vous endormir, et, avant d'aller vous coucher, une fin édifiante de nature à vous rassurer : le monde perdure tel que vous l'avez appris dans votre jeunesse. Vous pourrez même placer une citation latine bien choisie, prouvant que, décidément, vous êtes cultivé. Et vous rendormir, tranquille et rassuré sur le monde et vous-même.
C'est vous qui avez pleurniché quand l'un ou l'autre vous a interpellé et que vous en avez appelé au principe, maintes fois répété ici, que c'est le sujet d'une émission qui importe et non le contributeur. Comme toujours et dans la ligne de France Culture, on donne des leçons de morale, sans jamais soi-même se les appliquer. Ressaisissez-vous ! Et ne venez pas pleurer si vous êtes remis à votre place à l'occasion.

106
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Ven 03 Nov 2017, 12:19

Philaunet(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29319) a écrit:
SamVa(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29318) a écrit: (...)
Vous n'avez aucune idée de ce que signifie "storytelling", mais vous développez sur votre idée erronée du mot...

Je confirme, SamVa semble avoir entendu le terme mais ne sait pas ce qu'il veut dire. Comme nous le disons souvent ici sur le forum, nous vivons un âge d'or du podcast, surtout dans le monde anglophone, et on trouve désormais foule de productions radiophoniques s'appuyant sur des structures narratives qui permettent d'articuler un sujet de bout en bout, quelquefois même sans narrateur. Ce sont des techniques de mise en forme qui donnent à l'auditeur, à la fin de l'écoute, une vision d'ensemble du sujet traité. Et c'est tout le contraire de déclarations de vérité car l'auditeur est baladé de point de vue en point de vue par des effets de surprise assez habiles. On le retient d'ailleurs plus facilement qu'avec les formats flous et digressifs des tables rondes mal organisées, ou avec des collections de propos sous forme de vignettes impressionnistes qui se veulent pénétrées et solennelles mais qui peinent à masquer une absence de projet radiophonique.

Quant à votre description des PST, ces témoignages bruts qui ne prétendent pas à la vérité, l'émission dure depuis assez longtemps pour que l'on puisse dégager des tendances de fond : ces témoignages sont sélectionnés (attendrir ou indigner, célébrer ou caricaturer selon les attachements de l'équipe de production) pour remplir un objectif, celui de l'illustration politique et sociale à but engagé. L'étroitesse des sujets et leur ressassement parle pour eux-mêmes. Vous devriez faire preuve de davantage de scepticisme lorsqu'on vous propose un produit radiophonique : qui opère le choix de témoins ? Qui monte ? Pourquoi ces témoins semblent-ils si caricaturaux ? Qu'essaie-t-on de me dire ? Par quel miracle la réalité semble-t-elle coller parfaitement aux convictions de Sonia Kronlund ? Vos interventions nous décrivent par le détail ce qu'est une écoute engagée, c'est-à-dire la recherche d'exigence de conformité, l'illustration de ses convictions, la sélection inconsciente du réel, la célébration des indignations...

C'est un peu comme lorsque vous prenez au pied de la lettre le slogan de la station, le désormais célèbre esprit d'ouverture, un peu de scepticisme et de doute ne nuirait pas.

107
Répondre en citant  
Story telling ou humanisme - le Dim 05 Nov 2017, 14:22

Yann Sancatorze(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29320) a écrit:Vous n'avez aucune idée de ce que signifie "storytelling", mais vous développez sur votre idée erronée du mot...(...)
Je confirme, SamVa semble avoir entendu le terme mais ne sait pas ce qu'il veut dire. Comme nous le disons souvent ici sur le forum, nous vivons un âge d'or du podcast, surtout dans le monde anglophone, et on trouve désormais foule de productions radiophoniques s'appuyant sur des structures narratives qui permettent d'articuler un sujet de bout en bout, quelquefois même sans narrateur.(...)

Le story telling désigne des techniques utilisées par les médias pour d'une part capter, puis retenir l'attention, et d'autre part pour raconter une histoire. "quelquefois même sans narrateur", dites-vous ? allons donc : la mise en œuvre de ces techniques dépend entièrement de la subjectivité du monteur qui va ainsi choisir de mettre l'accent sur tel aspect, qu'il imagine intéresser l'auditeur, pour présenter son propre point de vue, généralement en jouant sur l'émotion (attendrir, indigner...). Le narrateur, c'est le monteur : il est bien là, son point de vue nous est imposé, mais anonyme.

Le principe des Pieds sur Terre n'est certainement pas compatible avec ces techniques. Le choix totalement assumé, humaniste, est de présenter la subjectivité d'un individu, pas celle du monteur. Il ne s'agit pas de traiter un sujet, mais d'écouter une subjectivité. Ce ne sont pas des témoignages, mais seulement une réalité humaine qui s'exprime sans artifices, montage linéaire, réduit au minimum.

Ces mini-récits durent environ 12 minutes. Un minimum d'ouverture à cet humanisme suffit pour maintenir l'écoute, et dispense de ces rebondissements narratifs. Il est vrai que la culture actuelle est de plus en plus imprégnée du mode narratif des séries télévisées, où les rebondissements sont impératifs pour retenir l'attention des téléspectateurs zappeurs. Heureusement France Culture n'en est pas (encore) là.

Les récits présentés proviennent d'individus souvent marginaux (c'est à dire qui n'ont pas la parole dans les émissions traditionnelles) mais d'origines et de cultures diverses. C'est encore un choix qui est clairement assumé.

Pour ceux qui préfèrent les "premiers de cordée", il y a toujours les interviews classiques. La semaine dernière on a ainsi pu entendre le mythe d'un petit épicier breton (discrètement rappelé par M. E. Leclerc à G. Erner) et celui du miracle du micro-crédit en Inde (raconté par Yunus à C. Broué, voir le CR dans un précédent message : Tout être humain est un entrepreneur-né). Mythes construits par des maîtres de la communication, toiles de fond d'interviews complaisantes.

Merci aux Pieds sur Terre de maintenir une fenêtre (étroite) ouverte sur cette part de l'humanité.

108
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Dim 05 Nov 2017, 14:42

SamVa(http://www.regardfc.com/t59p100-les-pieds-sur-terre#29335) a écrit: (...) Le principe des Pieds sur Terre n'est certainement pas compatible avec ces techniques. Le choix totalement assumé, humaniste, est de présenter la subjectivité d'un individu, pas celle du monteur.(...)
Pitié ! Vous encensez Les Pieds sur terre, une des pires émissions de l'antenne dite culturelle, vous vous en faites le porte-parole même, ce qui est suspect. Et puis vous croyez, peut-être,  être drôle en qualifiant d'"humaniste" ce qui n'est que sélection d'indignations et de pleurnicheries. L'idéologie victimaire infeste la chaîne et Kronlund en est le porte-drapeau. Son arrogance de donneuse de leçon et son ton de dépressive dans ses prêches à deux balles sont de méchants exemples de pratique radiophonique.

109
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Dim 05 Nov 2017, 15:00

Je suis toujours perplexe face à votre crédulité, et encore une fois, elle nous montre à quel point une écoute dite engagée est sélective dans ses attachements et ses indignations. C'est une écoute à angle mort, qui décide que tel producteur est forcément honnête, et tel autre forcément cynique, selon son appartenance politique. Et c'est le même type d'écoute sélective qui fait que vous pouvez passer totalement à côté de notions fondamentales : il y a eu ce moment très embarrassant, hier, où vous nous avez fait la démonstration de votre ignorance complète en matière d'économie suite à la matinale du samedi invitant Mohammad Yunus, et Philaunet n'a eu que quelques lignes à rédiger pour vous décrire ces lacunes, avec une pédagogie qui honore ce forum. On lit, on est consterné, et on se dévoue pour vous répondre. Vous voyez donc que ce forum a vocation à défendre une forme de transmission culturelle beaucoup plus ouverte que ce que vous nous décrivez.

Pour vous répondre :

- vous devriez décidément vous renseigner sur ce fameux mot de storytelling car vous revenez à la charge sans vous être documenté, de nouveau. Pourquoi ne pas faire progresser votre connaissance des sujets plutôt que de revenir et rédiger une contribution qui, de nouveau, trahit un esprit peu curieux et peu enclin à compléter ses connaissances? Vous n'avez même pas écouté ce que je vous avais suggéré. Dans ce cas, pourquoi même prendre la peine de rédiger un message ?

- je m'étonne que vous preniez pour argent comptant ce que les PST vous racontent. Vous devez tout de même vous imaginer que Sonia Kronlund ne pose pas ses micros sur les tables de salle à manger et diffuse tout ce qu'elle enregistre. Il y a d'abord le choix de ses sujets, de ses témoins, et ensuite le travail de montage des propos qui excise ce qui la dérange. C'est pour cela que l'émission est tellement caricaturale (taper sur les fachos, les salauds de bourgeois, célébrer des catégories de personnes désignées à l'avance comme victimes), et toujours si démagogique, avec des cibles et des héros qui sont toujours les mêmes. Il y a toujours un main invisible qui préside à la composition d'une émission. C'est ce qu'on appelle un travail de réalisation. Je m'étonne que vous ne connaissiez pas ce métier.

Dans toute conversation, il faut progresser. Si vous n'êtes pas disposé à écouter ce que les autres vous disent, à faire preuve d'un esprit d'ouverture, à vous insoumettre face à vos préjugés, cela ne servira à rien, et comme l'autre jour en matière d'économie, vous ne ferez que produire d'embarrassantes contributions. Pourquoi ne pas lire les nombreuses suggestions culturelles de ce forum et vous en inspirer ? Vous verrez, un réel esprit d'ouverture, ça n'a jamais fait de mal à personne.

110
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Dim 05 Nov 2017, 17:13

Votre incapacité (réelle ou feinte) à admettre l'expression d'une opinion différente de la vôtre est finalement assez cohérente avec l'aversion (bien réelle celle-là) que l'humanisme des Pieds sur Terre vous inspire.

Vos commentaires systématiquement désobligeants à l'encontre d'opinions différentes, résultat probablement d'une fréquentation excessive de certains réseaux sociaux et d'un militantisme excessif, ne discréditent que vous-même : inutile de vous infliger cette peine.

Bonnes contributions.

111
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre - le Dim 05 Nov 2017, 17:42

Nous prenons tous un peu de patience et de notre temps pour essayer de vous répondre au mieux, et même de vous faire dépasser ces angles morts intellectuels qui semblent désormais insurmontables. Nous vous avons fourni un grand nombre de suggestions d'écoute mais vous revenez à la charge sans avoir travaillé à votre partie de la discussion (c'est-à-dire prendre en compte ce que nous essayons de vous faire découvrir). Vos opinions sont étroites, prévisibles et répétitives : il est impossible de ne pas les entendre, vous les exprimez à chaque message. En revanche, vous seriez bien en peine de discerner où vote chaque intervenant de ce forum, alors que vos partis-pris populistes et antilibéral sont dressés comme autant de bannières à chacune de vos déclarations.

Pourquoi ne pas faire le grand saut, celui de la culture et de l'ouverture ? Nous sommes tout à fait disposer à vous aider à sortir de vos petits cadres franco-politicards. Quels types de suggestions souhaiteriez-vous que nous vous fassions ?

Contenu sponsorisé 

112
Répondre en citant  
Re: Les Pieds sur terre -

Les Pieds sur terre     Page 11 sur 13

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum