Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 1 sur 40

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.

2
Répondre en citant  
Matinale de France Culture - Ce qui nous arrive 8h45 - le Mar 17 Déc 2013, 14:49

J'écoute la matinale à midi et demi seulement.

A tout zonard tout oscar : c'est Xavier Delaporte qui a l'honneur de mon premier com' dans ce fil : il parle de synchronicité (entre une émission et ses auditeurs) là où le mot correct serait soit synchronisme, soit synchronisation.  

L'agrégé de lettres qui commet le plus de fautes dans toute cette baraque préfère utiliser un mot plus pompeux que le mot adéquat. Et comme tous les incultes, il n'a pas même pensé à en vérifier le sens. La synchronicité c'est autre chose.

Il y a synchronicité quand au même moment (heure planétaire hein, allez pas me balancer Einstein dans les ripatons) quand exactement au même moment dis-je, dans une réunion secrète le Conseil d'administration de la société Ferrero vote le projet d'une ligne de pots de Nutella Collector, tandis qu'au même instant à des centaines de kilomètres de là Xav'e Delaporte émet son fameux rire bète, signe de l'euphorie chez le radioteur fonctionnarisé heureux.

Voila Xavier. La synchronicité c'est ça. Capito ?

3
Répondre en citant  
Jus asinae - le Mar 17 Déc 2013, 15:18

Ne dites pas : « d'autres aspects acceptables du rapport » ; comme Mme Caroline Fourest, dites :  « d'autres aspects entendables du rapport » (troisième minute). C'est plus « queer ».
(Une minute plus tôt, Mme Fourest avait osé dire ceci :  « le plus flou possible en termes de faire société »).
http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-caroline-fourest-polemiques-sur-l-integration-2013-12-17

4
Répondre en citant  
Asinus asinum fricat - le Mer 18 Déc 2013, 13:11

Mme Caroline Broué vient d'accomplir un tour de force ; elle est parvenue à réunir en une relative un barbarisme et un solécisme : « [Francis Poulenc] dont on célèbre les cinquante ans de la mort » (troisième minute).
Dans la présentation de cette même émission apparaît notamment cette proposition-ci : « L'œuvre créé en 1957 fait partie de ces dernières œuvres (...) ».
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-1ere-partie-francis-poulenc-50-ans-apres-2013-12-18
« Norbertélias », dit en ce moment l'invité de la seconde partie de « La grande table », M. Pierre Zaoui (alias M. « Hein »).
« (…) l'idée de qui a droit (...) », dit M. Eric Fassin.

5
Répondre en citant  
La bûche de 8h13 - le Jeu 19 Déc 2013, 08:22

Selon Amélie Perrier à 8h13 en clôture du journal , les astronautes seront privés de Noël. Explication : ils devront sortir de la station le temps d'une réparation.

Ah oui, chacun sait que les astronautes sont des grands enfants et que l'équipement embarqué contient le sapin et la bûche.  Et travailler le jour de Noël vous vous rendez compte ? Là ils savent monter la garde, les laïcards forcenés de France-Cul. Un peu comme pour l'ouverture des commerces le dimanche : moins de 1%  des français passent moins de 10% de la journée à faire un achat, et ça c'est synonyme de danger de mort pour la pause hebdomadaire familiale ou spirituelle, tss tss.

France Culture, c'est un peu la nouvelle chevalerie de la dignité humaine et sauciale, dont les combats consisteraient à exiger le droit à la chaussette gratuite pour tous. Un peu comme quand Métézeau pour tancer l'invité de la matinale parce qu'il est partisan du travail dominical, prend le ton grave du directeur spirituel indisposé par l'indiscipline de son élève, et de là balance au député : "vous ne croyez pas qu'il faut réserver un temps une fois par semaine pour que tout le monde puisse prendre ses distance avec l'agitation du commerce" ? Quand on entend ainsi le gamin qui fait la leçon à l'élu, comment ne pas trouver quelque chose d'irrésistiblement pickwickien dans le sérieux imperturbable de ces idéologues en culottes courtes ?

6
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 21 Déc 2013, 10:57

Voici quelques-uns des propos tenus ce matin par M. Alain Finkielkraut :
« (…) il y en a un [roman] qui s'intitule La vérité sur Marie et on n'obtient pas cette vérité comme Proust nous dit la vérité sur Odette, la vérité sur Albertine, Mme de Lafayette, la vérité sur les trois protagonistes  (…) ce n'est pas non  plus la vérité sur la Sanseverina, ou sur Mme de Mortsauf ou sur la duchesse de Rênal (...) » (neuvième et dixième minutes).
M. Alain Finkielkraut ne se rappelle pas précisément l'œuvre de Proust (M. Denis Podalydès non plus : « ''Elle reposait dans son sommeil comme une pierre autour de laquelle il a neigé'' » (douzième minute)). Les personnages d'Odette et d'Albertine, « êtres de fuite » par excellence, demeurent mystérieux et insaisissables (« Mais l'enseignement le plus profond de Proust - si toutefois la poésie comporte des enseignements -  consiste à situer le réel dans une relation avec ce qui à jamais demeure autre, avec autrui comme absence et mystère (...) », Emmanuel Lévinas, « L'autre dans Proust », in Noms propres, p. 123). Toussaint et Proust, de ce (seul ?) point de vue, ne s'opposent aucunement. Enfin, le titre de duchesse revient à la Sanseverina et non à Louise de Rênal (M. Alain Finkielkraut semble donc confondre Le rouge et le noir avec La chartreuse de Parme).
http://www.franceculture.fr/emission-repliques-la-verite-sur-l-oeuvre-de-jean-philippe-toussaint-2013-12-21

7
Répondre en citant  
Le précieux ridicule - le Dim 22 Déc 2013, 10:11

Qui peut bien user, dans une seule et même phrase, des mots suivants : « dysphorique », « en termes », « diachronie » ?  
« Vous avez quand même une sorte de regard un peu dysphorique si on parle en termes de diachronie, pour utiliser des mots compliqués (…) » (seizième minute). Non, cela n'est pas signé Furax.
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-%C2%AB-la-theorie-de-l-information-%C2%BB-un-an-plus-tard-2013-12-21

8
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Dim 22 Déc 2013, 18:04

Ce n'est pas vraiment une ânerie, juste un bout de texte qui, comme on le disait dans un autre fil, porte bien la signature du FC d'aujourd'hui :

http://www.franceculture.fr/emission-le-gai-savoir-comment-s-entendre-pour-etre-en-desaccord-2013-12-22

"Chacun ses goûts, n’est-ce pas ? et pourtant, tous les goûts ne se valent pas... Comment se fait-il que tout un chacun souscrive spontanément à ces deux évidences pourtant contradictoires ? Comment affirmer que des goûts et des couleurs, on ne discute pas, sans pour autant consentir à ce que toutes les opinions se valent ? C’est le problème du jour.

Et c’est le problème que pose (et se pose) David Hume dans un essai sur la norme du goût. Un texte bref, incisif, limpide, paradoxal et redoutablement intelligent. L’oeuvre d’un philosophe adorable, élégant, dont le scepticisme n’entame ni le bon sens ni la capacité de jugement, et dont le désir d’universalité n’affecte ni le goût du détail, ni l’art infiniment subtil de la délicatesse qui, seule, permet de séparer le bon grain de l’ivraie."


Peut-être Enthoven nous trouvera-t-il la semaine prochaine un autre philosophe adorable et redoutablement intelligent qui posera (et se posera) cette question éternelle : "Et les saisons, on dirait bien qu'elle sont toutes bouleversées avec ce qu'ils nous envoient sur la lune?"

Mais qui donc écrit ces textes??

9
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Dim 22 Déc 2013, 21:11

@Yann Sancatorze a écrit:Ce n'est pas vraiment une ânerie, juste un bout de texte qui, comme on le disait dans un autre fil, porte bien la signature du FC d'aujourd'hui :

http://www.franceculture.fr/emission-le-gai-savoir-comment-s-entendre-pour-etre-en-desaccord-2013-12-22

"Chacun ses goûts, n’est-ce pas ? et pourtant, tous les goûts ne se valent pas... Comment se fait-il que tout un chacun souscrive spontanément à ces deux évidences pourtant contradictoires ? Comment affirmer que des goûts et des couleurs, on ne discute pas, sans pour autant consentir à ce que toutes les opinions se valent ? C’est le problème du jour.

Et c’est le problème que pose (et se pose) David Hume dans un essai sur la norme du goût. Un texte bref, incisif, limpide, paradoxal et redoutablement intelligent. L’oeuvre d’un philosophe adorable, élégant, dont le scepticisme n’entame ni le bon sens ni la capacité de jugement, et dont le désir d’universalité n’affecte ni le goût du détail, ni l’art infiniment subtil de la délicatesse qui, seule, permet de séparer le bon grain de l’ivraie."


Peut-être Enthoven nous trouvera-t-il la  semaine prochaine un autre philosophe adorable et redoutablement intelligent qui posera (et se posera) cette question éternelle : "Et les saisons, on dirait bien qu'elle sont toutes bouleversées avec ce qu'ils nous envoient sur la lune?"

Mais qui donc écrit ces textes??

Le même que celui qui a écrit le texte cité ici dont Alain Machefert avait immédiatement identifié l'auteur.

Ne fait que confirmer ce qu'André Tubeuf dit dans la vignette sonore incluse dans ce post consacré à l'émission Hors-Champs où il était invité.

10
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Lun 23 Déc 2013, 12:44

L'ânerie du jour c'est le merveilleux démarrage de la journée et de la semaine, d'un seul coup la chaîne réussit un doublé en foirant le lancement de 6h00 : au lieu de Tewfik Hakem probablement en train de rédiger son discours de réception à l'Académie française ou sa leçon inaugurale comme professeur vacataire au Polytechnicum (option thermalisme) de Lons-le-Saunier, les auditeurs ont entendu le redémarrage du programme de la même nuit avec Montgomery Clift dans les Mardis du cinéma. Interrompu au bout de 30 minutes par un Hervé Gardette au ton pas trop persifleur pour une fois.

En 2013 la fin d'année à FC est sous le signe des vacances : émissions suspendues, chroniqueurs absents, titulaires mis en congé et en coupe réglée. On ne sait pas si c'est un Nième caprice du roi du potiron qui a fait main basse sur la chaine. Peut-être a-t-on échappé de peu à une quinzaine de programme esspéciaux comme en été.

L'ânerie du jour     Page 1 sur 40

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum