Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 32 ... 42  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 22 sur 42

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

Rappel du premier message :

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.
* * *

211
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 30 Déc 2014, 00:42

Longtemps avant l'ouverture de cette collection d'âneries, c'est dans un autre fil que j'avais rapporté celle-ci en provenance du programme des Nuits (lors de la Nuit rêvée de Cynthia Fleury) :

[...] bourrage de crâne habituel que balance Marc Hubert Floriot, et dont on peut donner cet exemple parmi d'autres  :  << Récapitulons, Cynthia Fleury, oh pardon, je n'employais pas ce mot dans le sens capitaliste >>.  Eh oui ce genre d'âneries est devenu courant dans les Nuits, qui s'alignent ainsi sur le programme de journée. Voila qui en dit long sur la couche de bétise que l'idéologie vient déposer dans les esprits les plus brillants. Pour ceux qui veulent rigoler, j'ai aussi dans mon disque dur nommé "Horreur radiophonique" les intros de Christine Goémé dans le programme des  Nuits [...]

Dans son interview quotidienne sur le sujet Crise, Antoine Mercier en lâche une, quasi équivalente, quand ayant annoncé l'enregistrement imminent d'un bonus, il s'auto-dénonce lui-même pour avoir employé un mot du domaine de la banque, ou pis encore, de la bourse : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/12/s01/NET_FC_9dd4987d-72f7-40e9-9074-7784f188032a.mp3" debut="25:05" fin="25:30"]

Ca n'est pourtant qu'en Nième ressort que "Bonus" est un mot de la banque. Le mot est utilisé en tous domaines, on le trouve partout et notamment dans les produits culturels. Son sens général est celui d'un supplément acquis sans surcroît d'effort, par exemple un supplément de points dans une compétition, ou bien dans un produit culturel ces chutes non retenues au montage mais offertes tout de même, en sus du produit. Identiquement, le verbe "récapituler" ne fait référence au bilan comptable et donc au capitalisme honni que dans une acception bien particulière du mot, et certainement pas son acception première. Dans ces conditions, pourquoi feindre de se justifier sur l'emploi de "récapituler" et de "bonus" ?

Mon interprétation est la suivante : l'obsession du badge idéologique est tellement présent dans l'esprit de ces gens soucieux de consommer encore et toujours les signes de leur appartenance au camp du bien, qu'ils cèdent à l'ivresse de l'auto-dénonciation (demain c'est vous qu'ils dénonceront, eût pu dire Orwell). Ainsi les voit-on ou plutôt on les entend signaler eux-mêmes leurs propres erreurs, au besoin en les inventant. Un peu comme ces calotins forcenés qui vont jusqu'à commettre un péché juste pour le bonheur de pouvoir se confesser.

212
Répondre en citant  
Non - le Mar 30 Déc 2014, 10:05

Un peu tiré par les cheveux, non ? Et qui ne méritait pas cette conclusion "classique".

Nous observons de près (de trop près?) le vocabulaire employé par les journalistes et les producteurs de France Culture pour, le plus souvent, en déplorer le mauvais emploi. Ici Antoine Mercier dit : « On va peut-être enregistrer un bonus, pour parler comme les banquiers,  pour garder le langage de la Bourse ».  L'entretien avait pour sujet la dette et le terme employé dans la langue allemande pour la définir, sujet traité avec l'excellent Heinz Wismann, philologue et philosophe. Je ne vois pas le mal.

213
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 30 Déc 2014, 10:26

Parce que tu es de gauche comme chacun sait, tandis que moi je suis un rentier boursicoteur donc nourri par les traders comme tout le monde sait. Il est vrai que la dernière remarque de l'excellent Wismann (celle qu'on entend en début de pastille) est une sottise tellement himalayesque, que j'aurais dû relever plutôt celle-là. Mais j'ai grillé ma cartouche sur Mercier, certainement par vice parce que je ne peux plus le supporter. J'en suis au point où j'apprécierais la fermeture de France Culture, plutôt que de voir se perpétuer une telle entreprise de bourrage de crâne.

Mais une chose m'intrigue : pourquoi mets-tu ces guillemets autour du qualificatif dans [conclusion "classique"] ?

214
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mer 31 Déc 2014, 00:32

@Nessie a écrit:
Un visiteur de passage a écrit:Nessie, pourriez vous préciser votre pensée quant à la décadence de l'ENS ? je serais intéressé par votre analyse

Je vous promets une réponse d'ici 24h pour justifier ce qui n'est pas une thèse, tout au plus une hypothèse. Je sais quel est le destin des hypothèses. [...] j'espère bien que vous répondrez, que ce soit pour confirmer ou pour réfuter, et amender soit l'hypothèse, soit l'embryon d'analyse, soit le ressenti originel.

Comme annoncé, ma réponse est en cours de dépot dans cette autre partie du forum

215
Répondre en citant  
Le contrepet au quotidien - le Sam 03 Jan 2015, 15:00

Pas vraiment une ânerie, cette fois, mais tout de même…

Dans la nuit du 1er au 2 janvier, peu après 00h30, Christine Goémé présente la rediffusion d'un Agora (Gilles Lapouge) de 1982 avec le peintre Antonio Saura et tient à préciser :
« L'artiste a un accent prononcé qui pourrait éventuellement gêner l'écoute, mais il suffit tout simplement de tendre l'oreille. »

Oui, ça aurait pu gêner Laurette mais la prononciation de l'artiste n'a pourtant rien de désagréable, moins en tout cas que le mâchonnage de Mme Goémé.

216
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 03 Jan 2015, 15:51

Ah oui elle est excellente celle-là : entre l'écoute et l'oreille c'est une histoire d'amour.

Sur fond de la voix de Michel Delpech chantant "Chez Laurette" !!

217
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 03 Jan 2015, 16:18

@Nessie a écrit:Sur fond de la voix de Michel Delpech chantant "Chez Laurette" !!

Ah non, cette chanson ne passait pas en fond sonore mais c'était bien, c'était chouette, même si toujours Christine mâchouille…

218
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Jeu 15 Jan 2015, 01:05

Au journal de 18h, dans la dernière ligne droite, Tara Schlegel parle d'un "camouflet pour Jérôme Kerviel", ceci pour introduire l'information capitale qu'est le nouveau rejet de sa demande d'un expertise indépendante. 4e édition de ladite demande, et 4e refus de la justice.

En quoi est-ce un camouflet ? Un camouflet c'est une humiliation, et on réserve le mot plutôt à ce que doivent endurer des personnages bien placés qui se voient traités avec moins d'égards que ce qu'ils étaient en droit d'attendre. Ce refus est un échec (un revers dira-t-on au journal de 22h), mais un camouflet ?

Ce qui pèche c'est encore et toujours le sens du mot juste : il est bien faiblard sur France Culture, et de façon habituelle il cède cédant devant le goût de l'effet. Tara Schlegel n'est pas une buse. Son journal est d'ordinaire plutôt raisonnable. Mais là il y a un mot mal choisi, au service d'un abus de psychologisme.

Sauf à considérer Kerviel comme un personnage estimable, victime du système ?

219
Répondre en citant  
Cochonnerie - le Dim 18 Jan 2015, 15:35

Aujourd'hui, M. Chardantzig voulait faire savoir son goût pour « Miss Piggy ». A cette occasion, il a confié à l'auditeur son aversion pour les moralistes : « Je n'aime pas beaucoup les moralistes ce sont pour la plupart de mâles donneurs de leçons qui confortablement installés dans un canapé dis[ent] aux forçats de la vie ce qu'ils doivent faire... il y a très peu de femmes dans la corporation je ne connais guère que Mme de Sablé le premier auteur à avoir publié un volume de maximes en France avant même La Rochefoucauld c'était en 1678 (…). »
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/01/s03/RF_BFB54420-CE32-479D-9D05-60EB28F555F6_GENE.MP3" debut="13:23" fin="13:51"]
Pour ce qui concerne la seconde partie de la citation : le « volume » des Réflexions ou sentences et maximes morales du duc de La Rochefoucauld parut en 1665...  
Pour ce qui regarde la première partie : « Et à la mauvaise habitude de parler de soi et de ses défauts il faut ajouter, comme faisant bloc avec elle, cette autre de dénoncer chez les autres des défauts précisément analogues à ceux qu’on a. Or, c’est toujours de ces défauts-là qu’on parle, comme si c’était une manière de parler de soi détournée, et qui joint au plaisir de s’absoudre celui d’avouer » (Marcel Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleurs).  
http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-le-secret-professionnel-de-miss-piggy-2015-01-18

220
Répondre en citant  
Autre cochonnerie - le Lun 19 Jan 2015, 13:24

La productrice de « La grande table » met ainsi en exergue deux des phrases dites tout à l'heure par l'un de ses trois invités :  « ''Il y a toujours eu en France une forme endémique de stigmatisation de l'autre, l'exemple le plus flagrant est le passage de la douane. Les douaniers sont suspicieux.'' » A quoi sert une douane ? A quoi bon des douaniers dépourvus de toute méfiance ???  
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-1ere-partie-artistes-les-voix-inaudibles-2015-01-19

221
Répondre en citant  
Jorion - le Jeu 22 Jan 2015, 13:11

De Jorion (J'ai-toujours-raison-personne- ne-comprend-rien-à-l'économie-sauf-moi- d'ailleurs-j'étais-banquier), l'homme que jamais le moindre doute n'effleura et n'effleurera : "les politiques dites de compétitivité qui ont pour objectif de rapprocher les salaires [France, Europe] de ceux du Bangladesh."
Ensuite un sociologue Pierre Birnbaum (?) demande le retour aux instituteurs de la troisième république "qui respectaient les différences"… Adieu les Hussards noirs de la République, l'uniformisation de l'enseignement, les coups de règle ou les bonnets d'âne si l'enfant parlait patois (grand argument des indépendantistes bretons).

L'ânerie du jour     Page 22 sur 42

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 32 ... 42  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum