Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39 ... 43  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 38 sur 43

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

Rappel du premier message :

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.
* * *

371
Répondre en citant  
Mercier - le Mar 25 Oct 2016, 13:05

Interrogeant Benoît Apparu, Antoine Mercier lui demande si la campagne de Juppé, une fois passé le cap des primaires ne devrait pas être plus "folichonne". Il se fait sérieusement remettre à sa place. Le pays est dans une situation inquiétante (pas de croissance, dette monstrueuse, gouvernement incompétent, guerre au Moyen-Orient,etc) et monsieur Mercier voudrait une campagne folichonne… Le plus étonnant est qu'il avait déjà posé la même question idiote au directeur de la campagne Juppé, Boyer, la semaine passée et s'était fait renvoyer dans les cordes. Mercier aurait-il perdu la mémoire?
Aujourd'hui encore, on remarque à quel point il est pressé et le fait sentir. À apparu: "Vous avez 15 secondes". À d'autres "Concluez, vous avez 5 secondes". Il se refuse à écouter tranquillement, à approfondir une réponse, à relancer le débat… non, il a les yeux rivés sur son programme précis à la seconde près et c'est cela qui compte. Pauvre garçon.

372
Répondre en citant  
Viennot - le Mer 02 Nov 2016, 07:41

Ce matin, parlant de la situation de Vivarte, Marie Viennot nous en apprend de belles sur la raison des problèmes de ce groupe : "les actionnaires sont présents au conseil d'administration". Ça alors? Où va le monde?
Elle continue ensuite sur un ton de plus militant (dont on ne sait plus trop quoi), on ne va quand même pas prendre en compte les faits économiques ! C'est une rubrique sérieuse, chers auditeurs . Rien sur la quasi faillite de la Halle aux Chaussures, sur l'affaiblissement des marques du groupe et de leur image, rien sur l'état général du secteur de la mode visé par Vivarte, ravagé par les attaques des groupes comme Carrefour, Auchan et Internet. Non, ce qu'il faut condamner c'est les investisseurs, cette engeance nuisible.

373
Répondre en citant  
Grand moment - le Mer 02 Nov 2016, 07:45

Erner invite ce matin un ancien diplomate, aujourd'hui professeur à Lille. Celui-ci exprime son point de vue sur la crise en Centre-Afrique et la fin de l'opération Sangaris. Chacune de ses interventions est littéralement suivie d'une traduction par Erner. "Comme vous êtes diplomate, vous ne pouvez dire franchement que cette opération est une erreur… donc vous voulez dire que l'armée française n'était pas prête à intervenir… donc vous voulez dire que rien n'a changé" etc. L'important est donc ici de montrer qu'une fois de plus le pauvre Hollande s'est fourvoyé. La dernière intervention de l'invité sur la déliquescence de l'État dans le pays est laissée sans commentaire, or c'est le nœud de la crise.

374
Répondre en citant  
On ne prête qu'aux riches - le Ven 04 Nov 2016, 07:34

Pour Erner, tout fiérot, dans son ridicule billet d'humeur de ce matin, Schadenfreude vient de Freud. Eh bien non, camarade. Le terme existait avant, Nietszche l'utilisait déjà, Freud pratiquement jamais, si ce n'est pour renoncer à l'expliquer. Enfin, tant qu'il ne l'attribue pas à Hannah Arendt…

375
Répondre en citant  
Rubrique (il va en falloir une rien que pour elle) Marie Viennot - le Ven 04 Nov 2016, 07:43

Ce matin, Marie Viennot part en guerre pour défendre la pauvre Égypte qui vient de se rendre aux diktats du FMI (en échange de 12 milliards de $) et laisser flotter sa monnaie. Celle-ci a perdu du coup de 30 à 50%, c'est-à-dire affiche son vrai cours et non pas un cours officiel artificiel. Elle met en garde le pays contre de nouvelles émeutes de la faim et ne résiste pas à nous offrir une illustration de ce type de manifestations : 10'' de hurlements confus et incompréhensibles censés avoir été captés en… 2008. L'essentiel semble-t-il ici, est de faire travailler le service des archives ou de l'illustration sonore. Elle doit penser que cela fait plus vrai, renforce son propos, ou aussi  qu'elle s'adresse à une classe de débiles légers. Peut-être également en fond, est-ce un vague rappel de la thématique si pratique du FMI affameur des peuples vertueux ?

376
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Ven 04 Nov 2016, 19:11

Ce soir, dans Du grain à moudre - le club : "Était-il vraiment nécessaire de regarder l'intégralité du 2ème débat de la primaire de la droite et du centre ?", Ludivine Bantigny, Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Rouen, chercheuse au Centre d'histoire de Sciences Po, ironise lourdement sur l'entre-soi du "tout petit" monde politique français/parisien...
C'est l'hôpital qui se moque de la charité : parmi les quatre invités de l'émission, deux viennent de Sciences Po et un de l'EHESS, les quatre sont des intervenants très très réguliers de France Culture (l'un y est même producteur d'une émission) et les quatre partagent exactement les mêmes opinions politiques - inutile de préciser lesquelles. Il y a de l'indécence à rivaliser ainsi d'indignation dans une telle parodie de débat dénué de la moindre once de pluralité.

377
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Ven 04 Nov 2016, 20:07

Zossima(http://www.regardfc.com/t609p380-l-anerie-du-jour#27452) a écrit:Ce soir, dans Du grain à moudre - le club : "Était-il vraiment nécessaire de regarder l'intégralité du 2ème débat de la primaire de la droite et du centre ?", Ludivine Bantigny, Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Rouen, chercheuse au Centre d'histoire de Sciences Po, ironise lourdement sur l'entre-soi du "tout petit" monde politique français/parisien...
C'est l'hôpital qui se moque de la charité : parmi les quatre invités de l'émission, deux viennent de Sciences Po et un de l'EHESS, les quatre sont des intervenants très très réguliers de France Culture (l'un y est même producteur d'une émission) et les quatre partagent exactement les mêmes opinions politiques - inutile de préciser lesquelles. Il y a de l'indécence à rivaliser ainsi d'indignation dans une telle parodie de débat dénué de la moindre once de pluralité.
Ludivine Bantigny, ça me dit quelque chose... ah, voilà, Exonerare ventrem - le Mer 17 Juin 2015

Toujours un plaisir de réentendre les débats de France Culture... (merci A.A. pour les transcriptions).

PS Sylvain Bourmeau, sans doute pas assez présent sur la station, peut-être, avec son émission hebdomadaire ? Sylvain Kahn a présenté Planète Terre de 2005  jusqu'à cet été et Philippe Manière "Le Monde selon...". C'est sans doute pourquoi le numéro du vendredi s'appelle "Le club" (en majuscules). Tout ceci fait un peu entre-soi et excluant. Le manque d'ouverture, c'est toujours chez les autres...

Ajout : j'aurais formulé différemment cette question essentielle à la vie de la culture : ‘’Était-il vraiment nécessaire de regarder l’intégralité du deuxième débat de la primaire de la droite et du centre, alors qu’à la même heure, il y avait Impitoyable sur France 3 ?’’

À la même heure (20h30-23h), il y avait (mais où donc ? Gardette ne le sait pas, son panel d'invités non plus... Inviter à écouter France Culture le soir ? Faut pas rêver !) :

20H30
Fictions / Le Feuilleton
Pages arrachées à la correspondance de Raymond Chandler (4/5) : Episode Quatre

Les Carnets de la création
Marie Bouthier et Anouck Lemarquis , photographes

La Dispute
Musiques : émission spéciale Beethoven

Le Petit Salon
Vendre des disques

Journal de 22h : Jeudi 3 novembre 2016

Les Discussions du soir
Et si le crime payait ?

23H00


378
Répondre en citant  
Sur la « Schadenfreude » - le Sam 05 Nov 2016, 08:01

munstead(http://www.regardfc.com/t609p380-l-anerie-du-jour#27441) a écrit:Pour Erner, tout fiérot, dans son ridicule billet d'humeur de ce matin, Schadenfreude vient de Freud. Eh bien non, camarade. Le terme existait avant, Nietszche l'utilisait déjà, Freud pratiquement jamais, si ce n'est pour renoncer à l'expliquer. Enfin, tant qu'il ne l'attribue pas à Hannah Arendt…
Il est possible de charger Guillaume Erner, mais il n'est pas à ce point ignorant ou imprudent pour proposer la présumée étymologie du mot que vous lui attribuez. "La Schadenfreude c'est le terme allemand que goûtait Sigmund Freud (...)" :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-04.11.2016-ITEMA_21125267-0.mp3" debut="00:40" fin="00:58"]

En revanche l'expression "une  Schadenfreude orgasmique" [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-04.11.2016-ITEMA_21125267-0.mp3" debut="01:24 fin="01:31"] est tout à fait déplacée. D'abord en raison de l'emploi de l'adjectif en tant que tel et puis parce que le mot  Schadenfreude, pas vraiment du langage commun en français, ne peut avoir la nature de l'intensité donnée par l'adjectif. Le mot "malicious" dans la définition ci-dessous signifie "mauvaise", c'est la joie mauvaise, sournoise, le rire sous cape.

Qui se prend l'humeur du matin de Guillaume Erner dans les oreilles est mal barré pour la journée...

The Online Etymology Dictionary  : Schadenfreude

   "malicious joy in the misfortunes of others," 1922, German Schadenfreude, literally "damage-joy," from schaden "damage, harm, injury" (see scathe) + freude, from Old High German frewida "joy," from fro "happy," literally "hopping for joy," from Proto-Germanic *frawa- (see frolic).

379
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 05 Nov 2016, 08:39

Philaunet(http://www.regardfc.com/t609p380-l-anerie-du-jour#27456#27456) a écrit:
munstead(http://www.regardfc.com/t609p380-l-anerie-du-jour#27441) a écrit:Pour Erner, tout fiérot, dans son ridicule billet d'humeur de ce matin, Schadenfreude vient de Freud. Eh bien non, camarade. Le terme existait avant, Nietszche l'utilisait déjà, Freud pratiquement jamais, si ce n'est pour renoncer à l'expliquer. Enfin, tant qu'il ne l'attribue pas à Hannah Arendt…
Il est possible de charger Guillaume Erner, mais il n'est pas à ce point ignorant ou imprudent pour proposer la présumée étymologie du mot que vous lui attribuez. "La Schadenfreude c'est le terme allemand que goûtait Sigmund Freud (...)" :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-04.11.2016-ITEMA_21125267-0.mp3" debut="00:40" fin="00:58"]
Oui, j'ai un peu chargé la barque d'Erner, j'aimerais tant qu'il coule (Schadenfreude?). Il reste que Freud ne goûtait pas particulièrement le terme qu'il n'utilise pratiquement jamais et qu'il dit lui même quelque part avoir du mal à expliquer.  Donc se référer à Freud pour ça est inopérant. Au fait pourquoi Erner prononce-t-il à peu près correctement Schadenferude, et Freud à la française, ce qui est parfaitement démodé. Dit-il Hejel, Hédéjé?

380
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 12 Nov 2016, 00:24

@ Munstead

Si ma mémoire est bonne, c'est Géraldine Mosna-Savoye qui alors qu'elle remplaçait une parturiente dans les Nouveaux Chemins, avait reçu un invité qui réussit proprement à la désarçonner en prononçant coup sur coup dans la même minute : "héjélien" et "héjel" comme gel. Je crois me souvenir qu'il n'était pas -contrairement à elle- de première jeunesse, mais en tous cas que la ch'tite en fut très franchement interloquée, jusqu'à reprendre la prononciation fautive et peut-être même sur le mode interro-confirmatif : "Héguell ?"

Touchant.

Mais pas autant que l'invité ou le producteur qui, ce matin à 8h27, a affirmé que personne ne croyait qu'un milliardaire pût devenir occupant de la white house. Aneffet, personne, du moins tant que personne d'assez âgé n'existe encore pour se souvenir de la fortune considérable de John Fitzgerald Kennedy certes due à l'activité de son paternel Joseph mais enfin tout de même bien à lui ; ni du fait que Jimmy Carter avait fait fortune comme méga-planteur et exploitant ès-cacahouette industrielle, mais était-il allé jusqu'à devenir miyardaire ? Je ne sais plus, tout cela est trop loin, mais rétrospectivement j'en tremble : franchement, en plus d'être parfaitement oxymorique, un miyardaire en peanuts franchement ça ferait pô sérieux. Les américains sont de grands enfants.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

381
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Sam 12 Nov 2016, 01:10

Si l'on en croit ce classement (la plupart des sources le confirme), Trump est, de loin, le premier millardaire élu président des Etats-Unis. Mais, sans être milliardaire, il vaut mieux être riche pour accéder à ce poste aux USA.
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_United_States_Presidents_by_net_worth

L'ânerie du jour     Page 38 sur 43

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39 ... 43  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum