Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 38 sur 42

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

Rappel du premier message :

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.
* * *

371
Répondre en citant  
Régis dans le kk. - le Dim 10 Juil 2016, 11:42

En 1999, Régis Debray se faisait proprement aligner par Jacques Bouveresse dans son livre  Prodiges et vertiges de l'analogie (Pour le contexte voir l'affaire Sokal et ses suites). Bouveresse épinglait Debray pour son utilisation forcée du théorème de Gödel et pour les faciles approximations qui font l'ensemble de son œuvre.
 En fait, Bouveresse reprochait surtout au discours de Debray de ne tenir que par des effets de manche et autres procédés malhonnêtes (l'art d'avoir toujours raison d'après Schopenhauer); on en a un bel exemple avec ses causeries sur France Culture.
 Dans ces causeries justement, Régis persiste et signe; il a un vieux compte à régler. Au cours d'une émission (jeudi), il défend à nouveau son droit d'utiliser le théorème de Gödel. Mais ça ne suffit pas, il a besoin d'envoyer une pique à Bouveresse. Alors, le lendemain, il récidive avec Godel et, tout de suite après, cite Robert Musil. Musil avait beaucoup servi à Bouveresse dans sa démonstration pour se moquer de Debray, et sans doute Régis veut-il renvoyer la balle , smash gagnant.
 Et là, le drame ! Régis parle de Cancanie et explicite le terme (53ème minute vendredi) : "Cancanie, c'était le nom donné par le romancier Robert Musil à l'Empire austro-hongrois à la veille de 14-18."
 Et non Régis, tu ne sais toujours pas de quoi tu causes. Musil utilise le nom de Kakanie pour désigner l'Empire austro-hongrois, Kakanie, comme le caca (Cacanie dans la traduction française), Kakanie comme K.und K., pour kaiserlich und königlich, impérial et royal (l'empire d'Autriche et le royaume de Hongrie), c'est ça la Kakanie de l'Homme sans qualités.
En voulant faire des cancans on se retrouve dans le KK.

372
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Jeu 08 Sep 2016, 07:45

Erner nous prévient avant l'arrivée de l'invitée du matin : (en gros) "Vous allez entendre maintenant un joli accent du Québec, celui de sa ministre de la culture, on dit ministre du patrimoine là-bas: Mélanie Joly."(on a échappé à Brad Pitt).
Les Québécois en ont plus qu'assez que les journalistes de radio français insistent systématiquement sur leur accent. Et à juste raison. Et Erner devrait le savoir.
Imagine-t-on : Attention, vous allez entendre le maire de Marseille avec son accent rigolo; le député de Strasbourg dont l'accent nous rappelle bien des choses…
Imagine-t-on : Attention, je vais recevoir le ministre de la culture du Sénégal, il est tout noir.
Les questions d'Erner montraient qu'il n'avait rien préparé du tout et la ministre en a profité pour débiter le dossier de presse de son ministère. Il eût été intéressant de la questionner sur la notion de "patrimoine" par rapport à "culture".

373
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Lun 12 Sep 2016, 09:04

Ce n'est peut-être pas une "ânerie", mais c'est en tout cas une ignorance. Ai-je bien entendu Zoé Sfez, il y a un instant (8h50) dire que le cinéma L'Arlequin était une "petite salle", qui plus est, du "Quartier latin" ? À moins d'étendre les limites du Quartier latin jusqu'à la rue de Rennes, on ne comprend pas bien... Confondrait-elle avec le Champo ? L'Acattone ? Le cinéma du Panthéon ? Il ne suffit pas d'être Mademoiselle Culture du Matin. Encore faut-il se renseigner, ou mieux encore, fréquenter les lieux dont on parle.

374
Répondre en citant  
Le petit cinéma et la grande ignorance de Zoé Sfez - le Lun 12 Sep 2016, 13:47

Carlotta Melzi(http://www.regardfc.com/t609p370-l-anerie-du-jour#26836) a écrit:Ce  n'est  peut-être  pas  une  "ânerie", mais  c'est  en tout  cas  une  ignorance. Ai-je  bien entendu   Zoé  Sfez, il y a un  instant (8h50)  dire  que  le  cinéma  L'Arlequin était  une  "petite  salle", qui  plus  est, du  "Quartier  latin" ?  À moins  d'étendre  les  limites  du  Quartier  latin  jusqu'à  la  rue de  Rennes, on ne  comprend  pas  bien...  Confondrait-elle  avec  le  Champo  ? L'Acattone ? Le  cinéma  du Panthéon ? Il  ne  suffit pas  d'être  Mademoiselle  Culture du Matin. Encore faut-il se  renseigner, ou  mieux  encore, fréquenter  les  lieux  dont  on parle.

D'autant que l'Arlequin n'est pas une petite salle mais un petit cinéma, ce qui est différent. Petit cinéma dans l'esprit des néo-cinéphiles qui ont appris la vie dans les salles après l'invention des complexes MK2. Un peu comme si, née à la consommation dans un hypermarché, Zoé Sfez taxait de "petit marchés" les marchés de rue parce qu'on n'y trouve pas des téléviseurs et des balancelles de jardin. C'est tout à fait cohérent

Pour ce qui est de la salle elle-même ou plutôt des salles puisqu'il en contient 3, l'Arlequin qui fut pendant quelques années le Cosmos, loué jusqu'en 1993 par l'action culturelle soviétique et dévolu au cinéma russe, propose actuellement au public une salle de capacité tout à fait respectable : 400 places devant un écran de12 m. Plus deux autres, de dimension modeste et qui pourraient éventuellement être qualifiées de "petites salles" parce qu'elles voisinent avec la première. Encore qu'avec chacune environ 100 places, elles en offrent tout de même davantage que certains cinés multi-salles du boulevard Montparnasse dont les salles les plus mini font 30 places devant un écran de 4 m situé juste sous leur nez ou plutôt au-dessus mais avec pas beaucoup plus de recul.

Quand au décor lui-même et à l'architecture du lieu qui a gardé son charme malgré les modifications, la page wiki de l'Arlequin nous apprend qu'il est classé 'Art & Essai'. Les amateurs aimeraient mieux qu'il soit classé tout court.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

375
Répondre en citant  
Mercier - le Mar 25 Oct 2016, 13:05

Interrogeant Benoît Apparu, Antoine Mercier lui demande si la campagne de Juppé, une fois passé le cap des primaires ne devrait pas être plus "folichonne". Il se fait sérieusement remettre à sa place. Le pays est dans une situation inquiétante (pas de croissance, dette monstrueuse, gouvernement incompétent, guerre au Moyen-Orient,etc) et monsieur Mercier voudrait une campagne folichonne… Le plus étonnant est qu'il avait déjà posé la même question idiote au directeur de la campagne Juppé, Boyer, la semaine passée et s'était fait renvoyer dans les cordes. Mercier aurait-il perdu la mémoire?
Aujourd'hui encore, on remarque à quel point il est pressé et le fait sentir. À apparu: "Vous avez 15 secondes". À d'autres "Concluez, vous avez 5 secondes". Il se refuse à écouter tranquillement, à approfondir une réponse, à relancer le débat… non, il a les yeux rivés sur son programme précis à la seconde près et c'est cela qui compte. Pauvre garçon.

376
Répondre en citant  
Viennot - le Mer 02 Nov 2016, 07:41

Ce matin, parlant de la situation de Vivarte, Marie Viennot nous en apprend de belles sur la raison des problèmes de ce groupe : "les actionnaires sont présents au conseil d'administration". Ça alors? Où va le monde?
Elle continue ensuite sur un ton de plus militant (dont on ne sait plus trop quoi), on ne va quand même pas prendre en compte les faits économiques ! C'est une rubrique sérieuse, chers auditeurs . Rien sur la quasi faillite de la Halle aux Chaussures, sur l'affaiblissement des marques du groupe et de leur image, rien sur l'état général du secteur de la mode visé par Vivarte, ravagé par les attaques des groupes comme Carrefour, Auchan et Internet. Non, ce qu'il faut condamner c'est les investisseurs, cette engeance nuisible.

377
Répondre en citant  
Grand moment - le Mer 02 Nov 2016, 07:45

Erner invite ce matin un ancien diplomate, aujourd'hui professeur à Lille. Celui-ci exprime son point de vue sur la crise en Centre-Afrique et la fin de l'opération Sangaris. Chacune de ses interventions est littéralement suivie d'une traduction par Erner. "Comme vous êtes diplomate, vous ne pouvez dire franchement que cette opération est une erreur… donc vous voulez dire que l'armée française n'était pas prête à intervenir… donc vous voulez dire que rien n'a changé" etc. L'important est donc ici de montrer qu'une fois de plus le pauvre Hollande s'est fourvoyé. La dernière intervention de l'invité sur la déliquescence de l'État dans le pays est laissée sans commentaire, or c'est le nœud de la crise.

378
Répondre en citant  
On ne prête qu'aux riches - le Ven 04 Nov 2016, 07:34

Pour Erner, tout fiérot, dans son ridicule billet d'humeur de ce matin, Schadenfreude vient de Freud. Eh bien non, camarade. Le terme existait avant, Nietszche l'utilisait déjà, Freud pratiquement jamais, si ce n'est pour renoncer à l'expliquer. Enfin, tant qu'il ne l'attribue pas à Hannah Arendt…

379
Répondre en citant  
Rubrique (il va en falloir une rien que pour elle) Marie Viennot - le Ven 04 Nov 2016, 07:43

Ce matin, Marie Viennot part en guerre pour défendre la pauvre Égypte qui vient de se rendre aux diktats du FMI (en échange de 12 milliards de $) et laisser flotter sa monnaie. Celle-ci a perdu du coup de 30 à 50%, c'est-à-dire affiche son vrai cours et non pas un cours officiel artificiel. Elle met en garde le pays contre de nouvelles émeutes de la faim et ne résiste pas à nous offrir une illustration de ce type de manifestations : 10'' de hurlements confus et incompréhensibles censés avoir été captés en… 2008. L'essentiel semble-t-il ici, est de faire travailler le service des archives ou de l'illustration sonore. Elle doit penser que cela fait plus vrai, renforce son propos, ou aussi  qu'elle s'adresse à une classe de débiles légers. Peut-être également en fond, est-ce un vague rappel de la thématique si pratique du FMI affameur des peuples vertueux ?

380
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Ven 04 Nov 2016, 19:11

Ce soir, dans Du grain à moudre - le club : "Était-il vraiment nécessaire de regarder l'intégralité du 2ème débat de la primaire de la droite et du centre ?", Ludivine Bantigny, Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Rouen, chercheuse au Centre d'histoire de Sciences Po, ironise lourdement sur l'entre-soi du "tout petit" monde politique français/parisien...
C'est l'hôpital qui se moque de la charité : parmi les quatre invités de l'émission, deux viennent de Sciences Po et un de l'EHESS, les quatre sont des intervenants très très réguliers de France Culture (l'un y est même producteur d'une émission) et les quatre partagent exactement les mêmes opinions politiques - inutile de préciser lesquelles. Il y a de l'indécence à rivaliser ainsi d'indignation dans une telle parodie de débat dénué de la moindre once de pluralité.

381
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Ven 04 Nov 2016, 20:07

Zossima(http://www.regardfc.com/t609p380-l-anerie-du-jour#27452) a écrit:Ce soir, dans Du grain à moudre - le club : "Était-il vraiment nécessaire de regarder l'intégralité du 2ème débat de la primaire de la droite et du centre ?", Ludivine Bantigny, Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Rouen, chercheuse au Centre d'histoire de Sciences Po, ironise lourdement sur l'entre-soi du "tout petit" monde politique français/parisien...
C'est l'hôpital qui se moque de la charité : parmi les quatre invités de l'émission, deux viennent de Sciences Po et un de l'EHESS, les quatre sont des intervenants très très réguliers de France Culture (l'un y est même producteur d'une émission) et les quatre partagent exactement les mêmes opinions politiques - inutile de préciser lesquelles. Il y a de l'indécence à rivaliser ainsi d'indignation dans une telle parodie de débat dénué de la moindre once de pluralité.
Ludivine Bantigny, ça me dit quelque chose... ah, voilà, Exonerare ventrem - le Mer 17 Juin 2015

Toujours un plaisir de réentendre les débats de France Culture... (merci A.A. pour les transcriptions).

PS Sylvain Bourmeau, sans doute pas assez présent sur la station, peut-être, avec son émission hebdomadaire ? Sylvain Kahn a présenté Planète Terre de 2005  jusqu'à cet été et Philippe Manière "Le Monde selon...". C'est sans doute pourquoi le numéro du vendredi s'appelle "Le club" (en majuscules). Tout ceci fait un peu entre-soi et excluant. Le manque d'ouverture, c'est toujours chez les autres...

Ajout : j'aurais formulé différemment cette question essentielle à la vie de la culture : ‘’Était-il vraiment nécessaire de regarder l’intégralité du deuxième débat de la primaire de la droite et du centre, alors qu’à la même heure, il y avait Impitoyable sur France 3 ?’’

À la même heure (20h30-23h), il y avait (mais où donc ? Gardette ne le sait pas, son panel d'invités non plus... Inviter à écouter France Culture le soir ? Faut pas rêver !) :

20H30
Fictions / Le Feuilleton
Pages arrachées à la correspondance de Raymond Chandler (4/5) : Episode Quatre

Les Carnets de la création
Marie Bouthier et Anouck Lemarquis , photographes

La Dispute
Musiques : émission spéciale Beethoven

Le Petit Salon
Vendre des disques

Journal de 22h : Jeudi 3 novembre 2016

Les Discussions du soir
Et si le crime payait ?

23H00


L'ânerie du jour     Page 38 sur 42

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41, 42  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum