Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 5 sur 40

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

Rappel du premier message :

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.
* * *

41
Répondre en citant  
Antonia et Philaunet « m'ont fait voir que mon cheval n'était qu'une bête » - le Mar 25 Fév 2014, 08:58

@Philaunet a écrit:
@antonia a écrit:Mais,  êtes-vous sûr que ce bruit de soufflement du cheval soit un hennissement?je ne crois pas mais j'en ignore le nom.

J'ai pensé la même chose en entendant Voinchet faire ses pitreries. Je lis sur un site spécialisé « Le cheval s’exprime par des tas de bruits. Il couine, il souffle, il hennit pour se signaler ou pour répondre à ses congénères. ».  Voinchet imite très bien le souffle du cheval et point ne hennit. Cela ne désarçonne pas pour autant la chroniqueuse qui galope à un train d'enfer !
AA (...)  fera-t-il son mea culpa ou montera-t-il sur ses grands chevaux ?
Au temps pour moi ! M. Voinchet ne poussait point du tout « le cri ordinaire du cheval ». Imiter le cheval et hennir font bien deux ; je remercie Antonia et Philaunet d'avoir réparé l'erreur par moi commise.  

@antonia a écrit: (...)
Antoine, c'était mignon de l'entendre! vous n'aimez pas, tant pis! (...).
Les pitreries auxquelles se livre de manière quotidienne M. Voinchet ne m'amusent plus depuis longtemps (si tant est qu'elles m'aient jamais amusé...). A « mignon » je substituerais volontiers « niais ». Il ne (me) semblerait pas mauvais enfin que M. Voinchet, un matin, tentât de « faire » (dans le sens mimétique de ce verbe fort polysémique) le journaliste digne d'une chaîne culturelle.  
P.-S. : Ce matin était diffusée la chanson de Maya l'abeille (dernière minute). Comme disaient Baudelot et Establet, « le niveau monte ».  
http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins-l-invite-des-matins-2014-02-25

42
Répondre en citant  
La basse-cour d'école de France Culture - le Mar 25 Fév 2014, 10:19

L'ânerie du jour est technique. Elle fait suite à ce qui a été signalé hier : Marc Voinchet, jamais en mal de pitreries, vous informe que les techniciens s'amusent beaucoup à créer un fond sonore au moyen de micros posés près de l'enclos des volailles. De fait, on n'a pas pu accorder à Munier l'attention nécessaire, la chronique étant victime d'un brouillage permanent et spécialement saillant : un concert de cris de coqs. S'il y a une parole qui ne survit pas aux interférences c'est bien celle de Munier, la moins fluide qui soit parmi celle des producteurs encore capables de faire de la culture sur la fréquence. En un mot : c'était du sabotage.

C'est les techniciens qui s'amusent, ou c'est la 1001eme connerie qu'a trouvée Voinchet pour mettre sa marque dans la matinale, envieux certainement de la semaine "cirque" de son Laurentin ? En plus des rires forcés dont Marc  a pris l'habitude de parsemer ses interviews (y compris dans la matinale d'hier quand il interroge une Ukrainienne sur les événements dramatiques de son pays) et ses imitations de tous cris d'animaux pendant la chronique (idiote, certes) de Delaporte hier, nous avons maintenant le brouillage sonore organisé par les techniciens.

C'est toute cette radio qui est en train de perdre la tête ?

43
Répondre en citant  
M. Xavier de la Porte lit-il trop France Football ? - le Sam 01 Mar 2014, 19:42

« Nous sommes presque au mi-temps du week-end que France Culture (...). »
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-dix-idees-recues-sur-la-toile-2014-03-01

44
Répondre en citant  
Même pas un jeu de mots... - le Sam 01 Mar 2014, 21:53

« Nous avons choisi une voix de traverse, mais qui constitue aussi une diagonale implicite de ce week-end. » in Dix idées reçues sur la Toile. Au-delà de la métaphore discutable, X de la P. écrit "voix" pour "voie" (remarquez, tout ça c'est du pareil au même, non ?...). Mais on veut bien pardonner à qui se sert de sa voix à France Culture (en fait il s'agit ici d'écrit sur le site à propos d'Internet).

Comme le fil est L'ânerie du jour, qu'on n'a le droit qu'à un seul item et d'ailleurs qu'on n'est pas dans Errare, on ne mentionnera pas « Ces dix reçues, elles sont un peu arbitraires (...). Notre travail va moins consister à les contrer qu’à les complexifier. » C'est peut-être paradoxal, mais le français bancal et lacunaire de X. de la Porte et de ses compères finit par faire rire.

Je note que, contre vents et marées, Olivier Germain-Thomas à For Intérieur a parlé de la « Toile » dès que France Culture a eu son site alors que tous les branchés de la station parlaient du « web ». Finalement, c'est Olivier Germain-Thomas et ceux qui ont préféré parler français qui se sont imposés.

45
Répondre en citant  
Olivier Poivre d'Arvor, la novlang neuneu - le Lun 03 Mar 2014, 09:07

OPA est venu faire un petit tour ce matin, à la fin des "Matins". Entendu de sa bouche et de sa voix melliflue :"Y'a trop de garçons autour de la table !"

A presque soixante ans, ce type n'a pas fini son CM2 ?

46
Répondre en citant  
Au pluriel, les âneries. - le Mar 04 Mar 2014, 12:44

« alors que le gouvernement et le président de la République n’ont plus la confiance de personne » (non, ce n'est pas écrit par un militant sur un site politique, mais par Xavier de la Porte in Métiers disparus )

« quelques jours après la nomination d’un Président de Radio France qui va devoir faire avec les bouleversements que nous vivons »

« dans un monde où règne l’incertitude »

On récapitule l'entrée du billet du chroniqueur : la confiance de personne/ les bouleversements que nous vivons / monde où règne l'incertitude

Question : comment X. de la Porte a-t-il fait pour ne pas employer une formule comme « la pire crise morale, politique, financière et économique que l'humanité ait jamais connue » ?  Je ne me l'explique pas.

Sinon, pour confirmer ce qu'écrivait Antoine Perraud, la corporation des correcteurs est sinistrée (parce que France Culture préfère payer des voyages à ses producteurs plutôt que d'embaucher des membres de cette profession).

La preuve :

d’une époque qu’on a n’a pas connue
Il y aurait les experts en chaos organisé qui irait
Il y aurait les spéculateurs en monnaie alternatives qui aurait
déterrer des cadavres pour les revendre à des universités qui les disséquait,
ça des airs de vieille antienne
une vie privée çà l’ère numérique
assez rigolote il en faut en convenir


On sent aussi M. de la Porte très pressé (trop pour se relire). Le mot « vingtaine » étant vraiment trop long à taper, il fallait économiser trois caractères avec « cette 20aine de métiers ».

Vivement les logiciels de reconnaissance vocale infaillibles pouvant transcrire en parfait français les bredouillis de l'un ou de l'autre. Pour ce qui est des correcteurs orthographiques et grammaticaux, ils existent, mais croyez-vous que les rédacteurs de France Culture prennent la peine d'y soumettre leurs textes durant trente secondes ? Une demi-minute, c'est trop. Il vaut mieux s'adonner à des « errances numériques » durant des heures...

47
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 04 Mar 2014, 16:27

@Philaunet a écrit:On sent aussi M. de la Porte très pressé (trop pour se relire). Le mot « vingtaine » étant vraiment trop long à taper, il fallait économiser trois caractères avec « cette 20aine de métiers ».

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'un problème de relecture mais d'une déformation provenant de Tweeter et des tweets, qui limitent le nombre de caractère d'un message à 140. Avec 20aine, vous faites une économie de près de 30%.
Il est possible que cette forme d'écriture abrégée s'installe dans l'écriture courante, au-delà des tweets.
Comme l'indiquait Bruno Patino dans le dernier "Répliques", tout n'est pas encore joué, mais il faut rapidement s'organiser pour lutter contre certaines dérives.

Je soutiens donc votre action de "surveillance du langage". Mon commentaire n'a qu'un souci de précision. Dans le monde Tweeter, 20aine est bien écrit.


48
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 04 Mar 2014, 20:15

Et 40haine, c'est bien écrit, Alain ?

49
Répondre en citant  
Puis vint Taine - le Mar 04 Mar 2014, 21:29

@Alain Machefert a écrit:(...) Je ne crois pas qu'il s'agisse d'un problème de relecture mais d'une déformation provenant de Tweeter et des tweets, qui limitent le nombre de caractère d'un message à 140. Avec 20aine, vous faites une économie de près de 30%.
Il est possible que cette forme d'écriture abrégée s'installe dans l'écriture courante, au-delà des tweets.
Comme l'indiquait Bruno Patino dans le dernier "Répliques", tout n'est pas encore joué, mais il faut rapidement s'organiser pour lutter contre certaines dérives.(...). Dans le monde Tweeter, 20aine est bien écrit

Vous avez bien lu et moi j'ai commis une petite maladresse. J'ai écrit la parenthèse « trop pour se relire » en pensant à ce qui précédait alors que cela donnait logiquement l'impression d'avoir un rapport avec ce qui suivait. Bien sûr, vous avez tout à fait raison et je sais bien que le style de nombre de pages du site est celui de Twitter : phrases courtes avec verbes à l'infinitif ; pas de lien logique ; absence de ponctuation ; abréviations.

Je ne suis pas choqué par « 20aine »  qui se comprend et qui peut se justifier (c'est une peccadille par rapport à des phrases bancales, fautives et parfois incompréhensibles). C'est même amusant d'associer des chiffres et des lettres, d'ailleurs nous avons bien 20e (le "e" en exposant), souvent et par erreur écrit  20ème, alors  pourquoi pas?  

Oui, tout cela ne vaut pas le temps qu'on y passe, car la langue évolue et « 20aine » est bien peu important. Ce qui est ennuyeux ici, c'est l'association dans un même texte de fautes de grammaire impardonnables et d'une codification ludique de la langue. Inventer des mots, oui, des formes, oui, quand tout cela est conscient et employé avec intelligence. Là, on s'aperçoit que c'est tout simplement une indifférence au moyen de communication et surtout un irrespect vis-à-vis des lecteurs les plus fragiles, qui, par mimétisme, emploieront des formes non convenues, en croyant qu'elles doivent être justes, puisque « quand même, on est à/sur - pas chez- France Culture » ...

À A.M. et aux autres amateurs de curiosités linguistiques : que pensez-vous de l'expression : « chez les "Papous dans la tête" » ? Ceci pour rafraîchir notre discussion sur "chez" que Laure Adler fait précéder d'un article... cf. la pastille...

50
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 04 Mar 2014, 21:36

@ Mitsouko

Eh eh, oui car le h vous coûte un caractère mais ajoute de l'ironie à votre question Wink 

Rectification: il fallait lire Twitter et non Tweeter

PS. Je ne m'informe sur Twitter, que je n'utilise pas du tout, que pour essayer de comprendre ce qui se passe dans le monde des réseaux sociaux.

Mitsouko, dois-je comprendre que vous ne me suivrez pas sur mon compte Twitter ou que vous ne rejoindrez pas mes 278 amis sur Facebook?

51
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 04 Mar 2014, 22:41

Ni fb, ni twitter.

L'ânerie du jour     Page 5 sur 40

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum