Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

L'ânerie du jour    Page 6 sur 40

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
L'ânerie du jour - le Mar 17 Déc 2013, 14:45

Rappel du premier message :

On n'a que l'embarras du choix.

Conseil : faire court

Règle du jeu : chaque forumeur ne peut signaler qu'une ânerie par jour dans ce fil.
(Je vais devoir me contrôler sérieux si je veux pas cramer mon ticket chaque jour avant 8h59... )
= = = = =
Additif au règlement ce 6 juin 2014 :
De préférence l'ânerie distinguée doit avoir été émise le même jour que le post.
Par tolérance, on admettra dorénavant que le post peut distinguer une ânerie pour autant qu'elle a moins de 24h d'âge.
* * *

51
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 04 Mar 2014, 22:41

Ni fb, ni twitter.

52
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Jeu 06 Mar 2014, 23:17

@Philaunet a écrit:À A.M. et aux autres amateurs de curiosités linguistiques :  que pensez-vous de l'expression : « chez les "Papous dans la tête" » ? Ceci pour rafraîchir notre discussion sur "chez" que Laure Adler fait précéder d'un article... cf. la pastille

Je n'ai pas compris (c'est bien mon tour!) le rapport entre le thème du "chez" et l'expression "El Che" (Guevara probablement) utilisée par Laure Adler.

53
Répondre en citant  
Tout le monde a droit à ses 15 secondes de beaufferie - le Lun 10 Mar 2014, 08:57

Si vous avez une question de beauf à poser, vous pouvez toujours l'envoyer par Twitter à Marc Voinchet. Elle lui sera d'un grand secours après un peu plus d'une heure passée face à un Védrine capable de penser, ce qui la fout mal quand on (Voinchet) ne parvient à lui sortir en guise de questions ou de relance que les idées reçues de l'ignorant. Donc si vous avez besoin ou envie d'accéder à la gloire, sachez que Voinchet lui, a besoin de questions de beaufs. Et si elles lui parviennent par Twitter alors là c'est du pain béni.

Ainsi peut-on expliquer l'irruption assumée et déclarée de beaufferie dans la formidable dernière question posée ce matin à l'invité par le plus mauvais de tous les imitateurs de Jean Lebrun. C'était vers 8h45 : "Mais Hubert Védrine nos auditeurs regardez ils le disent par twitter kamème offond ils se demandent ce que Hubert Védrine il connait de la vraie vie des vrais gens, s'il ne les voit que depuis les cuirs de sa limousine avec chauffeur (hu hu)".
(Provisoirement rédigé à ma sauce - si j'en ai le courage, j'irai chercher la véritable vraie formule quand ce sommet de l'interview sera disponible à la réécoute )

Il doit en avoir marre Voinchet d'accueillir et de laisser repartir chaque vendredi matin avec un grand sourire ce chroniqueur qui à chaque fois lui met le nez dans sa médiocrité, en réfutant sans difficulté les sottises entendues pendant l'intro. Mais nous certains jours on regrette l'époque où il était possible de limoger un type en un seul coup de téléphone. Et on se dit qu'il faudrait réinventer le radio crochet pour pendre Voinchet par le calbuth pendant 5 heures au-dessus d'une rôtissoire à kebab.

54
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Lun 10 Mar 2014, 09:20

Ajoutons : après deux ou trois lourdes et longues allusions au fait que Védrine vient habituellement le vendredi et pas le lundi (en effet, nous étions complètement désorientés, étions-nous vendredi? Quelle angoisse), Voinchet répond à HV qui le remercie de l'avoir invité : "Mais tous les collaborateurs de FC qui écrivent un livre ont le droit de venir en parler." Quelle élégance! Puis Couturier dans sa "chronique" pose sa grande et redoutée question sur l'Ukraine, qui n'a rien à voir avec le livre, ce que lui fait remarquer HV au passage. Perle aussi, Stéphane Rozés : "Je tiens d'un ambassadeur que Schmidt répondait si on lui parlait de vision que l'on devrait consulter un médecin." Cette citation est reprise partout depuis 30 ans, sans passer par le canal d'un "ambassadeur m'a dit.' Enfin je recommande ce soir l'émission de Laure Adler qui reçoit Alain Fleischer : beau morceau d'anthologie pré-bobo en perspective;

55
Répondre en citant  
« Avec les brocs de vin, le soir, dans les bosquets » - le Lun 10 Mar 2014, 22:52

Mme Michèle Cotta ne se borne pas à manier peu savamment la langue française : « (…) Bousquet, l'affaire Bousquet, tout le monde est là, bon, on a su que Bousquet, là c'était quand même beaucoup plus grave quand même, il avait participé à des actions pendant la Collaboration, eh ben, après tout il est revenu au pouvoir, ça ne lui a pas fait tellement d'ombre, il est revenu ministre, il est redevenu président de conseil d'administration (...) » (quinzième minute).
Je ne sache pas que René Bousquet fût jamais nommé ministre. Bousquet ou Papon, quelle différence ?
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-jusqu-ou-sommes-nous-prets-a-pardonner-aux-politiques-2014-03-10    
« Du grain à moudre » s'apparente à un café du commerce vespéral.

56
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mar 11 Mar 2014, 13:36

A l'instant même, une bien bonne : "Jacques Ellul, pionnier de l'écologie politique".

C'était dans "Les idées au quotidien", la chronique de 13h25 comme toujours lue par Raphaël Bourgois sur un ton à la fois laborieux et surjoué. Pour rédiger sa chronique des idées, Bourgois compile des pages d'encyclopédie et des digests de revues, de préférence les revues de l'intelligentsia alter-radicale. Autant dire que la rigueur n'est pas souvent au rendez-vous. Ellul ne croyait pas dans l'écologie politique. Il ne se reconnaitrait certainement pas dans le malthusianisme des écolos français. Mais comme c'est un mouvement militant et que les militants sont plus proches des croyants que des savants, ils ont besoin d'icônes, de figures à vénérer, et là Ellul fait bien l'affaire. Ellul consommé comme un signe par les nouveaux croyants. C'est comique.

Anyway, je ne sais plus depuis combien de temps j'ai entendu une chronique de Bourgois qui ne contenait pas une énormité. En général j'écoute la Grande table une ou deux fois la semaine et presque toujours avec plusieurs jours de délai. Pour une fois que j'écoute en direct, Raphaël Bourgois me fournit l'ânerie du jour. C'est parce que j'ai pas encore écouté la matinale, certainement.

57
Répondre en citant  
Put your hand on my basket - le Mer 12 Mar 2014, 19:32

Ne dites pas « (…) on va remettre la main à la poche (...) » ; comme M. Erwan Le Noan, dites : « (…) on va remettre la main au panier (...)» (vingt-troisième minute).
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-le-colbertisme-est-il-une-idee-neuve-2014-03-12

58
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Mer 19 Mar 2014, 07:59

l'ânerie du jour, il n'est que 7H40, revient à Edwy Plenel : "Napoléon a été le plus grand adversaire de la presse qui ait jamais existé". Chez Plenel, l'anachronisme est une seconde nature, quand il s'agit de ses idées fixes. On aimerait en lisant cette phrase qu'il nous donne sa définition du journalisme en 1800, de ce qu'est un journal en 1800, avant de s'exprimer ainsi. Quand il parle des 70 journaux qui existaient avant l'Empire, 4 à la fin, parle-t-il des feuilles polémiques stipendiées, des brûlot diffamatoires qui ne duraient que quelques numéros, le temps de répandre une rumeur? Bref, sans défendre le rôle de Napoléon, on aimerait des analyses plus censées (comme celle de Jospin), que ces attaques fielleuses et anachroniques. On pourrait aussi suggérer à l'homme sandwich de Médiapart une autre fine remarque : Caïn est le plus grand criminel de toute l'histoire, puisqu'il a d'un seul coup exterminé la moitié ou le quart ou le huitième (selon les sources) de l'humanité. Ou encore, dans un autre registre, pourrait-on citer, plus proche de nous, l'une des grands admirations de Plenel, Trotsky, dont le respect de la presse ne fut pas la qualité première.

59
Répondre en citant  
De l'anachronisme généralisé - le Mer 19 Mar 2014, 09:47

@munstead a écrit: l'ânerie du jour, il n'est que 7H40, revient à Edwy Plenel : "Napoléon a été le plus grand adversaire de la presse qui ait jamais existé". Chez Plenel, l'anachronisme est une seconde nature, quand il s'agit de ses idées fixes. On aimerait en lisant cette phrase qu'il nous donne sa définition du journalisme en 1800, de ce qu'est un journal en 1800, avant de s'exprimer ainsi. Quand il parle des 70 journaux qui existaient avant l'Empire, 4 à la fin, parle-t-il des feuilles polémiques stipendiées, des brûlot diffamatoires qui ne duraient que quelques numéros, le temps de répandre une rumeur? Bref, sans défendre le rôle de Napoléon, on aimerait des analyses plus censées (comme celle de Jospin), que ces attaques fielleuses et anachroniques. On pourrait aussi suggérer à l'homme sandwich de Médiapart une autre fine remarque : Caïn est le plus grand criminel de toute l'histoire, puisqu'il a d'un seul coup exterminé la moitié ou le quart ou le huitième (selon les sources) de l'humanité. Ou encore, dans un autre registre, pourrait-on citer, plus proche de nous, l'une des grands admirations de Plenel, Trotsky, dont le respect de la presse ne fut pas la qualité première.
« (…) le 19 mai 1802, c'est donc deux ans avant d'installer l'Empire, Napoléon institue l'ordre national de la Légion d'honneur, contre l'égalitarisme républicain, il met la distinction et il parlait, disait-il [sic], parce qu'il y avait un grand mépris des hommes, toujours digne d'une petite écoute téléphonique (…) » (troisième et quatrième minutes).
Le 19 mai 1802 (à l'époque on disait « 29 floréal an X »), le substantif (« péjoratif », selon le T.L.F.) égalitarisme n'avait pas encore été formé (il ne figure pas même à la nomenclature du Littré qu'aime à citer l'auteur de cette mercuriale hebdomadaire).
http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9galitarisme

http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-edwy-plenel-le-mal-napoleonien-ou-pourquoi-le-pouvoir-est-une-perdition-2014

60
Répondre en citant  
Re: L'ânerie du jour - le Lun 24 Mar 2014, 07:51

EN ce matin de résultats d'élection, Voinchet présentant la revue de presse internationale "Allons voir si on y est". Qu'est-ce que cela veut dire?

61
Répondre en citant  
La grammaire du crétin - le Lun 24 Mar 2014, 13:53

[nolettrine]<< La grammaire du selfie est une grammaire de la photo coquine >>

Voila l'énormité entendue ce matin dans une chronique qui contient pour moitié des débuts de réflexions (non dénuées d'intérêt) et pour moitié des niaiseries (dénuées de tout intérêt). J'en isole le sommet émergé : l'ânerie typiquement xav'ienne : "La grammaire du selfie est une grammaire de la photo coquine". Première absurdité : confondre l'intime et le coquin. Deuxième absurdité : ne pas voir que le selfie n'est ni l'un ni l'autre, et pas même confidentiel limité aux proches.

Contrairement à ce que dit ou croit le Nutella-man de 8h45, le selfie c'est tout banalement de l'autoportrait cheap. Du vite-fait, et souvent du bâclé ; et quand on tient absolument à en avoir une de bonne, étant donné qu'on n'a pas les moyens de soigner l'affaire alors tchac-tchac-tchac on s'auto-mitraille ça peut monter jusqu'à entre 50 et 100 image en une minute. Et so what ? Eh bien rien. Il est narcissique parfois, anecdotique le plus souvent comme l'est une photo-souvenir : "j'y étais" (en l'occurrence : dans l'isoloir). S'il fallait chercher une grammaire, c'est par là qu'il faudrait fouiller. Mais quoi de coquin ? Bien sur il y a du selfie à thématique sexuelle, mais d'où peut-on tirer que ce soit là majoritaire, donc propre à définir la chose ? Réponse : on ne peut pas, c'est juste le fantasme d'un chroniqueur qui a une fois de plus bâclé sa chronique comme d'autre torchonnent leur selfie.  

Et à part ça, quelle serait cette fameuse "grammaire" du genre coquin ? Si Xav' avait pris soin d'étayer ses foutaises, on aurait appris comment elle se manifeste, dans la composition, la lumière, le cadre, les accessoires, le jeu ? Il n'y aura rien de tout ça car de toutes façons c'était parfaitement creux, comme un nouvel ersatz de réflexion de ce grand masturbateur qu'est Xav'e, qui prend son cas pour une généralité. On attend maintenant la sémiologie du selfie-dans-les-chiottes comme nouvelle catégorie-maître de celui qui nous fait une radio de chiottes.

Mais puisqu'il a la gentillesse de nous faire de la pub, ne nous plaignons pas ....

L'ânerie du jour     Page 6 sur 40

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum