Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » On tique aux tics

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Accueil / France Culture

On tique aux tics    Page 5 sur 5

Bas de page ↓   

41
Répondre en citant  
Justement et là - le Ven 27 Juil 2018, 21:51

Maylis Besserie, justement. Justement ? Pas sûr que l'adverbe soit toujours employé à bon escient, ni même justement dans ses questions. Dans son interview de Mylène Bresson (femme de Robert) et de Pierre Boustouller menée ce jour dans La grande Table, elle ne peut pas s'empêcher d'en placer un toutes les deux questions. Une fois que vous l'avez repéré, c'est fini, vous le guettez. Quelques exemples (généralement, les justement ouvrent les questions, précédés d'un alors) :

À 2'51'' : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="02:49" fin="03:03"]

À 7'34'' (quadruplette) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="07:34" fin="08:16"]

À 11'10'' : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="11:10" fin="11:25"]

À 13'39'' : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="13:39" fin="13:49"]

À 16'25'' : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="16:25" fin="16:40"]

À 17'48'' (doublette) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="17:45" fin="18:10"]

Etc. Et sur Bresson, auquel l'émission est consacrée ? Rien, strictement rien, alors que la femme de Bresson est au micro. Vrai que ce n'est pas le sujet à proprement parler (c'est la restauration des films). Une émission bien préparée d'ailleurs, comme on peut l'écouter à 27'12'' [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="27:12" fin="27:40"] Sur la durée de vie de la pellicule : Cent ans ? dit-elle, sur l'air de : z'êtes bien sûr de ce que vous dites là ?  L'effronterie de ces jeunes...

Je n'oublie pas non plus les , déjà pointés ailleurs par Philaunet, fourrés un peu partout : ces films-là, ces oeuvres-là, cette aventure-là et d'autres sans doute.

Voir le profil de l'utilisateur

42
Répondre en citant  
Re: On tique aux tics - le Lun 30 Juil 2018, 21:43

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t617p30-on-tique-aux-tics#30929) a écrit:Maylis Besserie, justement. Justement ? Pas sûr que l'adverbe soit toujours employé à bon escient, ni même justement dans ses questions. Dans son interview de Mylène Bresson (femme de Robert) et de Pierre Boustouller menée ce jour dans La grande Table, elle ne peut pas s'empêcher d'en placer un toutes les deux questions. Une fois que vous l'avez repéré, c'est fini, vous le guettez. Quelques exemples (généralement, les justement ouvrent les questions, précédés d'un alors) (...)  Etc. Et sur Bresson, auquel l'émission est consacrée ? Rien, strictement rien, alors que la femme de Bresson est au micro. Vrai que ce n'est pas le sujet à proprement parler (c'est la restauration des films). Une émission bien préparée d'ailleurs, comme on peut l'écouter à 27'12'' [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/17397-27.07.2018-ITEMA_21753891-10.mp3" debut="27:12" fin="27:40"] Sur la durée de vie de la pellicule : Cent ans ? dit-elle, sur l'air de : z'êtes bien sûr de ce que vous dites là ?  L'effronterie de ces jeunes...
Sandrine Treiner, poursuivant l’œuvre d'Olivier Poivre d'Arvor, s'est entourée d'une grande troupe de jeunes femmes (la trentaine maximum) bien obéissantes et surtout bien formatées : idéologie, style oral, culture inexistante. Ce passage sur la durée de vie de la pellicule est formidable : "plus que [sic] dix ans ? Sans se détériorer ?". Et puis "passeque" et "puisque", et "euh.. euh" et "on... on".  

Heureusement que France Culture n'est pas un bateau, car avec avec des marins pareils et un tel capitaine, le bâtiment aurait sombré depuis longtemps. Finalement ce sont les passagers (= intervenants) qui sont au gouvernail et les auditeurs qui écopent.
Je n'oublie pas non plus les , déjà pointés ailleurs par Philaunet, fourrés un peu partout : ces films-là, ces oeuvres-là, cette aventure-là et d'autres sans doute.
Cet infernal et systématique "-là" a été lancé par Richeux et repris par tous les moutons de la chaîne pour masquer le manque de souffle de leurs questions stupides. Croyant se donner une pose d'autorité par l'accent porté sur la syllabe finale, ils mettent mal à l'aise  leurs interlocuteurs, qui marquent d'ailleurs deux ou trois secondes d'hésitation avant de "répondre" aux injonctions déplacées.

Voir le profil de l'utilisateur

43
Répondre en citant  
« Hm-hm ! » - le Sam 06 Oct 2018, 19:31

Merci "F." qui avez créé ce fil qui illustre l'écoute à la loupe que se donnent pour tâche certains des contributeurs.

Dans La Compagnie des auteurs par Matthieu Garrigou-Lagrange (aussi appelé MGL et autrefois bébé Mathieu), numéro Homère (2/4) Chanter l'Iliade 02/10/2018 (on y revient dans le fil pour une recommandation), MGL nous sert un tic qu'il cultive depuis des années et qui montre 1/ qu'il ne réécoute pas ses émissions (c'est une faute, on se réécoute comme on se relit) 2/ que personne à France Culture ne lui prodigue de conseils (supposition faite qu'il soit écouté attentivement en interne, ce dont je doute), le « Hm-hm ! » (pour les amis du langage, voir "la fonction phatique").

La Compagnie des auteurs est indiquée comme durant 58 minutes. En réalité, une fois la chronique et la séquence Bonnafé enlevées, les jingles, les chansons, les bruitages (pour pause "respiration") toutes les 6 à 8 minutes, on arrive à 40 minutes de dialogue réel (il y a des archives). Dans ce numéro, MGL a produit au moins 20 fois son « Hm-hm ! » bien sonore.

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15537-02.10.2018-ITEMA_21834188-1.mp3" debut="03:55" fin="04:10"]

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15537-02.10.2018-ITEMA_21834188-1.mp3" debut="07:35" fin="07:42"]

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15537-02.10.2018-ITEMA_21834188-1.mp3" debut="13:01" fin="13:19"]

Combien d'années de micro quotidien ou quasiment, MGL ? Une des bases de la parole radiophonique est de ne pas faire ces bruits, qui ne sont pas seulement inesthétiques, mais qui rappellent à l'auditeur que l'invité ne lui parle pas à lui (la magie de la radio, c'est de le penser), mais à une personne dans un studio. Ces bruits excluent l'auditeur.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


44
Répondre en citant  
Re: On tique aux tics -

On tique aux tics     Page 5 sur 5

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum