Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Des producteurs de France Culture    Page 11 sur 11

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Des producteurs de France Culture - le Mer 19 Fév 2014, 11:17

Rappel du premier message :

Florian Delorme : débit précipité, articulation inexistante, propos approximatif, ton rigolard, point de vue engagé, art de l'entretien : interruption de l'invité.  

Le producteur parfaitement adapté au sujet, quoi : « De la PMA à l’euthanasie, des questions de vie ou de mort ».

Page de présentation du site non prête avant et lors de la diffusion : CULTURESMONDE. Sont annoncées les questions d'infertilité, d'adoption, d'Afrique. Devrait intéresser en haut lieu.

***************

NOTA BENE : des fils de discussion spécifiques concernant des producteurs ont été ouverts dans le forum : Qui fait quoi ? ; Le blog FC de Michel Alberganti ; Le blog de Jean Lebrun ; Un été avec Regis Debray ; Lemerre vs Voinchet ; Hubert Huertas à la campagne ; Alain-Gérard Slama ex-chroniqueur en Contrepointeur ; René Jentet ; Pour Francesca Isidori ; Grande présence de Denis Podalydès ; Pierre Descargues (1925-2012) ; Edwy Plenel en ses œuvres ; Brice Couturier, le libéralisme et les néo-conservateurs.

* * *

101
Répondre en citant  
Re: Des producteurs de France Culture - le Ven 31 Mar 2017, 15:40

Plus besoin de Paris Match ou de Gala, les producteurs/trices de FC en mal d’amour exposent directement leur vie privée sur les réseaux sociaux. Plus exactement, au moins une : Marie Richeux, qui ne résiste pas au plaisir de faire part de sa grossesse sous couvert de communiquer sur le week-end Imagine organisé au Centre Pompidou par France Culture à partir de demain (enfin si le centre rouvre). C’est ce qui s’appelle fidéliser sa base de fans (la productrice a quitté l’antenne la semaine dernière et ne reviendra qu’à la rentrée prochaine, la question d’une reconduction ne se pose même pas).


(compte twitter des Nouvelles vagues, 30 mars 2017)

Pour prévenir toute controverse inutile (cf. Adèle Van Reeth dans les pages de ce forum), peut-on légitimement se demander ce qui distingue une telle photographie ce selfie associé à un événement co-organisé par la chaîne et le centre Pompidou (comme les mots-clés l'indiquent en légende) d’une photo de vacances ? N'est-ce pas dans le cadre de son « travail » que cette information est relayée ? (l'émission sera diffusée lors des Grandes traversées cet été sur F.C., antenne de service public, pour rappel) Question bête, ce genre de racolage est sûrement encouragé par la direction. Après la dentelle de soutien-gorge, que serons-nous bientôt invités à voir ? Vous m'direz, après tout, suffit de ne pas y aller.

102
Répondre en citant  
escusez-moi de vous demander deux pardons - le Ven 31 Mar 2017, 20:31

Merci JL pour ce post au sujet de Ma Richeux.
* le photo est réussie à plus d'un titre :
- cadrage
- couleurs caca cola passée, le rouge surtout
- mise en valeur de la bouche, Marie a quitté le club Lolita.
- Les éléments négligemment posées sur la table révèlent un surmenage intellectuel
- mise en valeur des joues creuses  comme  Marlene Dietrich  qui se fît arracher les molaires du fond du fond du fond
- surveiller la prise de poids post-natale à la vue de l'épaule droite (effet premier plan?)
- regard complice entre la productrice et les auditeurs
- cheveux brillant mais non gras
- effet grosse poitrine parturiente atténué par le ventre rond.

Ainsi Marie par cette photographique conception nous fait partager son rapport au bonheur.

Une question me turlupine (un mot drôle) : qui est le papa ?
Bien,

rassurez-moi ce n'est Raphi qui aurait pris un nouveau chemin ?
Bon,
c'est drôle ou pas, c'est selon...
Je vous salue Marie (nouvelle vague, JLG) et tu peux toujours me répondre sur le forum, c'est du social en réseau.

La naissance vous tienne en joie
dans ce monde pourri que ne méritent ni les bébés ni la jeunesse.


maman, je peux écouter les nouvelles vagues

103
Répondre en citant  
''Louise Tourret est productrice de l'émission Rue des écoles sur France Culture'' (soupir !) - le Dim 21 Mai 2017, 17:30



Louise Tourret est journaliste et productrice de l'émission Rue des écoles sur France Culture. Elle est l'auteur de Mères, libérez-vous! (Plon).

Louise Tourret — Slate.fr 18.05.2017 Les profs vont-ils aimer le nouveau ministre de l'Éducation nationale?

Style : "Jean-Michel Blanquer, lui, est universitaire. Il connaît parfaitement la machine éducation. En soi, en ce qui me concerne, c’est tout de même très rassurant." ;
"Exactement le même ton que une tribune du Point du 9 mai " ;
"Et pour étayer son propos, Jean-Michel Blanquer utilise beaucoup d'études scientifiques internationales, c'est très central dans son livre." ;
"Pour détailler à quoi cela peut ressembler, on peut se référer à l’expérimentation pédogogique" ;

Orthographe et grammaire : "une vision qui laisserait de coté" ;
[transcription de propos] : "''Sans doute, il a pu s’apercevoir que les mesures prises par les gouvernements de Nicolas Sarkozy n’ont pas donnés de bon résultats», ajoute Francette Popineau qui se veut optimiste pour les négociation (...)''"  ;
"Aux yeux des observateurs, qu'on n'a pas entendu beaucoup" ;
"la suppression semble prévu malgré un plébiscite"

Tendance : "Monsieur expérimentation  - Quant à son amour de l’expérimentation, il ne plaît pas à tout le monde, car il porte aussi une vision du monde… de droite, comme l’explique une professeure bien à gauche, Laurence De Cock:

   «Il va falloir être très vigilants sur la transformation du métier et la vision de l'école publique qui en découle. Blanquer a développé dans son livre son appétit pour l'encouragement à l'innovation et l'individualisation des apprentissages. Ces réformes sont susceptibles de faire oublier les enjeux plus sociologiques de redistribution des richesses et de mixité et justice sociales. D'une manière générale, les expérimentations pédagogiques basées sur l'"efficacité " et les recherches en psychologie cognitive portent une vision de l'école comme fabrique de l'acteur économique plus que du citoyen lié socialement à un projet collectif et promeut un métier d'enseignant animé par la quête de la réussite rétribuée.»
" ;
"Emmanuel Macron a beaucoup promis sur l'éducation, les profs n'ont pas été tendres avec la gauche, ils n'auront aucune raison d'être indulgents avec ce nouveau ministre."

[Assemblage de mots signalé par un des contributeurs du forum. Merci.]

104
Répondre en citant  
Michel Onfray et Alain Finkielkraut - le Sam 27 Mai 2017, 10:40

Michel Onfray (Retransmission des Conférences de l'Université Populaire de Caen, Brève encyclopédie du monde), Alain Finkielkraut (Répliques), sujets d'un texte intitulé Quand Onfray et Finkielkraut relancent la guerre culturelle contre Macron et sous-titré "La victoire de Macron, progressiste élu contre la domination des conservateurs et souverainistes dans les médias, a pris au dépourvu les intellectuels hostiles. Exemple avec Michel Onfray et Alain Finkielkraut, incapables de comprendre pourquoi leurs idées ont été battues."

105
Répondre en citant  
Matthieu Garrigou-Lagrange et son rapport à la vie (en général) - le Jeu 22 Juin 2017, 22:56

Repéré dans Télérama sous le titre « on est des fabricants de moments »

Matthieu Garrigou-Lagrange : ''La radio, c’est fabriquer de toutes pièces quelque chose qui doit ressembler à la vie, mais ce n’est pas la vie. Cela dit beaucoup du rapport qu’on a à la vie en général. Il y a toujours l’idée de recréer quelque chose artificiellement. En fait, on est « des fabricants de moments avec des gens ».''

Le France Culture tel qu'on le parle, aligner des mots et illustrer le vide : "Cela dit beaucoup du rapport qu’on a à la vie en général".

106
Répondre en citant  
Re: Des producteurs de France Culture - le Ven 23 Juin 2017, 16:21

Ce langage qui fleurit si généreusement sur France Culture emprunte son style au mollusque, à l'invertébré : la règle en est qu'aucune structure rigide, aucun connecteur un tant soit peu précis ne doit y être employé, sous peine de dissiper l'épais brouillard qui sert à masquer l'absence de fond du propos.

La phrase que vous citez est un modèle du genre. "Cela dit (variantes : nous enseigne / nous raconte)" allume d'emblée les fumigènes. On lâche un "beaucoup" histoire de gonfler le propos sans risquer quand même d'entrer dans le quantifiable; "du rapport" : terme fétiche à France Culture, l'articulation tellement souple qu'elle tourne à 360°. L'"en général" terminal apporte ce qu'il manque d'opacité à ce brouillard de phrase pour qu'on soit bien certain que le lecteur ne pourra pas déceler dans cette soupe le moindre début d'un sens concret.

107
Répondre en citant  
L'invité des Matins fuligineux - le Ven 23 Juin 2017, 19:33

Ce matin, sous le titre "La France: une entité sans identité?", Erner a sorti sa machine à brouillard, un Boomtone DJ Fog sans doute...

[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13983-23.06.2017-ITEMA_21367363-2.mp3" debut="06:37" fin="06:49"]

"Quelles sont justement les intilli... les intelligibilités offertes par les langues, en l'occurrence, le chinois, le français? Parler en chinois, parler en français, qu'est-ce que ça découpe dans le réel?"

À son invité, François Jullien, qui déclare: "Il faut penser les cultures comme pouvant se réfléchir les unes dans les autres.", Erner a décidé de faire plaisir. Son français est déjà du chinois.

Parler en Erner, qu'est-ce que ça découpe dans le réel?
La silhouette brumeuse d'un infatué peut-être...

108
Répondre en citant  
René Farabet (1934-2017), Carnet - le Dim 25 Juin 2017, 13:51

La mort de René Farabet, inoubliable figure des Ateliers de Création Radiophonique par Irène Omélianenko et Antoine Lachand

Il fut comédien, enseignant, il fut surtout le principal producteur des Ateliers de Création Radiophonique sur France Culture de 1969 à 2001... René Farabet est mort ce 20 juin 2017. Acteur majeur de la radio en France, aux commandes pendant plus de 30 ans des ACR fondés par Alain Trutat et Jean Tardieu, René Farabet est mort ce 20 juin à l'âge de 83 ans. Il a profondément influencé la création radiophonique, confiant à la fiction comme au documentaire, et souvent de manière hybride, le pouvoir d’entraîner l'auditeur dans des mondes inouïs profondément poétiques. (...)

109
Répondre en citant  
François Angelier - le Dim 16 Juil 2017, 16:41

Un papier du Nouvel Obs qui est quand même autre chose que le copinage de Télérama avec telle ou telle voix à la mode à France Culture : François Angelier sur France Culture : "mauvais genre", bon esprit

110
Répondre en citant  
Une cellule de veille ''Lucas Menget'' ? - le Sam 05 Aoû 2017, 17:44

"Intelligence" ; "connaissance des sujets" ; "écoute des invités" ; "habileté à les amener à préciser leur sujet sans les forcer" ; "humilité de l'animateur qui ne cherche pas sans cesse à se mettre en avant" ; "voix, agréable, posée", ce sont les quelques qualités mises en avant dans un message publié par le site du médiateur de RF pour décrire Lucas Menget de la Matinale d'été.

Je les relaie bien volontiers, car je pense tout le contraire. Aussi, je m'interroge. La personne écrivant sous le nom de "Martine CRIBIER-KOZYRA" est-elle une auditrice lambda et écoute-t-elle le présentateur ou ce nom est-il le pseudo de Lucas Menget himself ? Ou de quelqu'un de ses proches ?  

Louer la qualité des programmes d'été est suspect en soi, de surcroît Les Grandes traversées et les masterclasses. Une manière de caresser Treiner dans le sens du poil avant le vigoureux passage de la brosse à reluire ? Il est vrai que quand on cherche du travail, tous les moyens sont bons.

Si les compliments viennent d'une auditrice, alors est confirmé que les mêmes prestations peuvent être perçues de manières radicalement opposées. Un compte-rendu avec des éléments factuels sur ce forum : Est-ce que vous pouvez entendre ce que j’essaie de dire ?

Adresse du bureau du médiateur de Radio France  : Matins d’été de France Culture
Martine CRIBIER-KOZYRA 03/08/2017 8:18 France Culture
"Bonjour
ne trouvant pas le moyen de m'adresser directement A Sandrine Treiner, directrice de France -Culture, je m'adresse à vous...désolée de ce surcroit de courrier pour vous.
Cette aprés-midi, j'ai passé un moment avec une amie que je sais comme moi auditrice de France-Culture. Nous avons toutes 2 loué la qualité des programmes d'été ( grandes traversées, master classes....) et sommes tombées d'accord pour souligner la surprise extraordinaire du petit bonheur d'intelligence que nous apporte chaque matin Lucas Menget...à l'opposé de l'animateur des matins pendant l'année.
En ce qui concerne L.Menget, intelligence, connaissance des sujets, écoute des invités,habileté à les amener à préciser leur sujet sans les forcer, humilité de l'animateur qui ne cherche pas sans cesse à se mettre en avant, à faire rire à toute force ses collaborateurs y compris en se moquant d'eux.....je ne citerai qu'un autre qualité: sa voix, agréable, posée.....je pourrais citer beaucoup d'autres qualités....
Me Treiner, nous sommes nombreux à être agacés pendant toute l'année le matin.....faites que l'été dure longtemps, longtemps...ne laissez pas Luca Menget partir...
"

111
Répondre en citant  
Re: Des producteurs de France Culture - le Sam 05 Aoû 2017, 19:37

Peut-être y a-t-il un peu de stratégie derrière ce message, qui aurait moins pour but de complimenter Lucas Menget que de critiquer Erner, par effet de contraste, et faire comprendre que France Culture n'a pas besoin pour sa matinale d'un sociologue amateur/ambiançeur spécialiste de rien et militant en tout ce qui est à la mode. Ou peut-être est-ce la maman du petit Lucas. Mais cela permet d'observer que le pente qualitative est infiniment dure à remonter une fois que l'on a sabré l'excellence. On perd jusqu'à la mémoire de ce que peut faire un producteur expérimenté et à l'aise au micro. Bientôt, il suffira de savoir lire sans remuer les lèvres et suivre avec le doigt pour pouvoir postuler à la production de la matinale. Et si en plus on a des lunettes de sociologue (grosses montures noires), c'est encore mieux. Et même là, on lira des auditeurs ravis de ce niveau de qualité, qui "tranche tellement avec ce que l'on entend ailleurs".

Des producteurs de France Culture     Page 11 sur 11

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum