Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Projection privée par Michel Ciment    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Projection privée par Michel Ciment - le Mar 04 Mar 2014, 00:58

Rappel du premier message :

Un très bel entretien pour un film de qualité avec le réalisateur Pawel Pawlikowski. On aimerait que la critique littéraire et théâtrale à France Culture soit faite par des connaisseurs ayant le niveau de savoir et de curiosité de Michel Ciment dans le domaine cinématographique.
* * *

11
Répondre en citant  
Deux ronds (de cerveau) - le Lun 29 Déc 2014, 21:47

(Roland) a écrit:
@Alain Machefert a écrit: Durandal
Merci de me laisser en dehors de tout ça.

Au contraire ! Vive le faire-valoir et son m'as-tu-vu !  Du/e/ au /a/, on passe très heureusement du XXIe siècle aux alentours de 1100. Je recommande les pages 40 à 43 de l'Anthologie de la Poésie Française que Suzanne Julliard avait présentée chez Alain Finkielkraut, il y a douze ans. D'épée, il n'y a point, mais un extrait du texte original (de la Chanson de Roland, pour les non-initiés au sujet en filigrane) avec sa version en français moderne en regard est bel et bien là comme premier texte du volume.  À défaut de France Culture, la culture de la France.

zinzin du bois sacré 

12
Répondre en citant  
pas facile à suivre... - le Mar 30 Déc 2014, 23:09

sobre et nette attitude de Roland
mais pourquoi ces épines
si on ne sait pa ce que la ronce vaut ? confused

13
Répondre en citant  
Projection privée -Jean Luc Godard - le Sam 14 Mar 2015, 16:07

C'est Dutronc qui a initié Godard au cigare lors du tournage de Sauve qui peut la vie.

L'anecdote est de peu d'importance mais elle aurait permis d'éviter 2 bonnes minutes de bavardage sans intérêt dans Projection privée. Diable diable tout le monde s'interroge comment Godard est-il passé de la cigarette de prolétaire au cigare de grossium, oh après tout c'est juste un passage de Moscou à Cuba ah ah ah gross rigolade. Michel Ciment suppose que le cigare ça vient de la fréquentation des producteurs. Anne Wiazemski qui tout au long de l'émission se montre plus asthénique et plus déprimée que jamais, dit qu'elle préférait la fumée des Boyard papier maïs et elle précise que c'était une autre époque que maintenant, où tout le monde fumait comme des sapeurs. Tout cela est vraiment passionnant et très cinématographique en un sens on dirait un tournage de Jean Eustache ou une bobine écartée au montage par Rivette.

Il est 15h50 et ça fait 50 minutes que la discussion sur Godard ne cesse de s'enliser dans les digressions sans intérêt. Même Anne Wiazemski qui a connu de près le personnage préfère parler d'autres choses que de répondre aux questions. Ou alors elle s'emberlificote les pinceaux dans la dénégation : mais non il n'était surement pas odieux moi je ne l'ai jamais vu comme vous dites d'ailleurs on m'avait prévenu qu'il était difficile à supporter mais moi je ne l'ai jamais vu comme ça. La pauvre fille ne se rend pas compte qu'elle vient de se contredire. Un autre invité Olivier Séguret n'a à placer que la revue de ses admirations ("pour moi c'est ouaaah") et en appui de l'une ou l'autre thèse foireuse il peut toujours citer l'un ou l'autre bon mot du maître, par exemple une de ses pirouettes d'enfumage lachée sur le plateau d'Apostrophes : "la preuve que le cinéma ça se fait à deux c'est que les frères Lumière étaient deux" (oubliant qu'il y avait un troisième mousquetaire dans la famille mais peu importe). Tous ces gens connaissent très bien leur sujet ça crève les yeux : Ciment le grand historien du cinéma dit que Godard a construit ses films sur sa complicité avec une grande partenaire d'abord Karina puis vous Anne Wiazemski enfin non en fait en s'adressant à cette dernière finalement il n'y a eu que vous deux. Alors ça c'est la connerie du jour, tiens ! Comment peut-il ignorer le rôle joué par Anne-Marie Miéville, qu'on pourrait qualifier pour le moins de "troisième muse". Enfin on s'en fout ou plutôt on s'en foutrait si ce n'était l'occasion d'enchainer les rebondissements de la conversation : "Ah mais non s'empresse de dire un des invités, il faut aussi compter Beauregard". Oui Dgeorges de Beauregard voila ce qui s'appelle une partenaire. Pitié....

Et ça dure comme ça 50 minutes de dévotion creuse sans un seul morceau d'idée, sans un seul développement d'analyse critique. Ben mon 'ieux, Projection privée sent le sapin. Il va falloir chercher dans quelqu'un pour remplacer Michel Ciment. Si possible dans la presse cinéma et autant que possible un militant PS. Cela dit avec les oeillères qu'on porte quand on décide du programme à France Culture, on aura du mal à chercher et encore plus de mal à trouver autre chose.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

14
Répondre en citant  
Michel Ciment viré de France Culture ? - le Lun 20 Juil 2015, 16:32

Michel Ciment quitte-t-il vraiment France Culture, comme le prétend l'internaute flammeuse à la page suivante :

http://www.telerama.fr/radio/olivier-poivre-d-arvor-limoge-de-france-culture,129122.php  ?

Quelqu'un en sait-il plus ? Si c'est vrai, quelle grande perte !

Le 4 juillet 2015, recevant Dominique Besnehard, Michel Ciment avait bien précisé qu'il s'agissait de la dernière de la saison.

Flammeuse annonce aussi le départ d'Antoine Perraud, ce que ce dernier confirme sur son compte Twitter.

15
Répondre en citant  
Re: Projection privée par Michel Ciment - le Lun 20 Juil 2015, 20:08

Michel Ciment serait plutôt poussé vers le repos bien mérité, renonçant à s'approcher un peu trop du record de Jacques Le Goff, qui le précédait dans le rôle de doyen.

Si le départ d'Antoine Perraud pouvait signifier une prise de distance d'avec Mediapart, peut-être alors perdrions nous aussi l'aigle de Saint Germain Monseigneur Plenel.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

16
Répondre en citant  
Michel Ciment est un débile - Faites passer. - le Sam 02 Avr 2016, 19:21

Particulièrement débile est la programmation de Projection privée qui place une émission en hommage à Raul Ruiz ce samedi à 15h. Les auditeurs qui auront été passionnés par le sujet, peut-être même découvrant le nom du cinéaste et par là alléchés, seront ravis d'apprendre qu'ils ont déjà raté la soirée d'ouverture, moment où l'on apprend des tas de trucs.

Ils ont d'ailleurs aussi raté la table ronde de ce samedi après-midi, car la séance commençait à 14h30 pour s'achever à 18h. Dans cette table ronde on pouvait entendre des propos inédits de sa plus proche collaboratrice Valeria Sarmiento (en fait sa femme), de son musicien fidèle Jorge Arriagada qui réussit à faire des compositions à la fois expressionnistes et pointillistes je vous jure que je n'invente pas ça. Il y avait aussi quelques uns de ses producteurs, scénaristes, et même le grand sémiologue Benoît Peeters (par ailleurs ami intime de Tewfik Hakem qui l'appelle Benoît Piteurse).

Certes les auditeurs n'ont pas tout perdu puisqu'il reste encore un peu moins de deux mois de projections. Films rares dont les court-métrages, conférences, rencontres. Mais ç'aurait été encore mieux si les auditeurs avaient été informés AVANT les deux rendez-vous les plus originaux, les deux qui méritaient le plus l'étiquette d'événements. Il aurait suffi de programmer cette émission rien qu'une semaine plus tôt, ou alors deux. Mais quand on est débile, on s'arrange pour la programmer à contre-temps. On trouvera éventuellement une excuse à la con (le salon du livre, ou la foire à l'andouille ce fameux festival de la culture dont les producteurs de cette baraque devraient être systématiquement invités d'honneur).

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

17
Répondre en citant  
Re: Projection privée par Michel Ciment - le Sam 02 Avr 2016, 19:28

Nessie(http://www.regardfc.com/t643-projection-privee-par-michel-ciment#25357) a écrit:[...] Dans cette table ronde on pouvait entendre des propos inédits de sa plus proche collaboratrice Valeria Sarmiento (en fait sa femme), de son musicien fidèle Jorge Arriagada qui réussit à faire des compositions à la fois expressionnistes et pointillistes je vous jure que je n'invente pas ça. Il y avait aussi quelques uns de ses producteurs, scénaristes, et même le grand sémiologue Benoît Peeters [...]

Ceci pour dire que moi je m'en fous, j'y étais et content d'y être. Ca fait longtemps que je ne compte plus sur Michel Ciment pour m'informer à temps des événements  ; depuis qu'il a eu la bonne idée d'annoncer une rétrospective intégrale de je ne sais plus quel cinéaste exactement 10 jours avant la fin, soit quand les 3/4 des bobines étaient déjà rentrées dans les boites - en parlant de rentrer dans sa boîte, si de faire avancer de 6h dans la journée de samedi le contrat -rendu hebdomadaire- de Philippe Rouyer n'avait pas le défaut de dépoiler Mauvais Genres, je militerais volontiers pour que Michel Ciment lui cède la place et rentre de sa coquille...

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

18
Répondre en citant  
Deux entretiens captivants - le Lun 13 Juin 2016, 17:16

Michel Ciment vient de nous offrir deux entretiens captivants : le 4 juin, avec le chef-opérateur Pierre-William Glenn (réécoutable à l'adresse http://www.franceculture.fr/emissions/projection-privee/projection-privee-samedi-4-juin-2016 ) et le 11 juin, avec l'écrivain et critique Michel Mourlet (réécoutable à l'adresse http://www.franceculture.fr/emissions/projection-privee/projection-privee-samedi-11-juin-2016 ).

Sur France Culture, reste-t-il beaucoup d'émissions dans lesquelles un invité peut s'exprimer sans qu'on l'interrompe à tout bout de (hors-)champ ? Et reste-t-il beaucoup de producteurs qui oseraient inviter un homme tel que Michel Mourlet ? Heureusement que Michel Ciment est là !

Michel Ciment, un esprit libre.

19
Répondre en citant  
Michel Mourlet - le Mar 14 Juin 2016, 08:22

ZZZZZZZZ(http://www.regardfc.com/t643p10-projection-privee-par-michel-ciment#26059) a écrit:Michel Ciment vient de nous offrir deux entretiens captivants : le 4 juin, avec le chef-opérateur Pierre-William Glenn (réécoutable à l'adresse http://www.franceculture.fr/emissions/projection-privee/projection-privee-samedi-4-juin-2016 ) et le 11 juin, avec l'écrivain et critique Michel Mourlet (réécoutable à l'adresse http://www.franceculture.fr/emissions/projection-privee/projection-privee-samedi-11-juin-2016 ).

Sur France Culture, reste-t-il beaucoup d'émissions dans lesquelles un invité peut s'exprimer sans qu'on l'interrompe à tout bout de (hors-)champ ? Et reste-t-il beaucoup de producteurs qui oseraient inviter un homme tel que Michel Mourlet ? Heureusement que Michel Ciment est là !

Michel Ciment, un esprit libre.
Oui, le moins que l'on puisse dire, c'est que Michel Ciment laisse parler son interlocuteur. On n'ose imaginer ce qu'une interview avec Laure Adler aurait donné (de toute façon, elle ne l'aurait pas invité : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10198-11.06.2016-ITEMA_21007392-0.mp3" debut="01:30" fin="02:01"] )

À propos de la prononciation du nom Preminger (Otto) que j'avais toujours entendu en "Prèmingueur" et que Ciment prononce "Prèmindjeur', cet échange qui témoigne de l'esprit de Mourlet  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10198-11.06.2016-ITEMA_21007392-0.mp3" debut="39:35" fin="40:08"]

Aussi une citation de T.S. Eliot : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10198-11.06.2016-ITEMA_21007392-0.mp3" debut="41:41" fin="42:46"]

Et sur les notules critiques d'hebdomadaires télé où il est question de mise en scène de film :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10198-11.06.2016-ITEMA_21007392-0.mp3" debut="44:59" fin="46:33"]


@ Z+ Merci pour votre billet, attention à ajouter un espace après le lien vers l'émission et avant la parenthèse de fin, sinon le lien ne fonctionne pas.

20
Répondre en citant  
Re: Projection privée par Michel Ciment - le Mar 14 Juin 2016, 12:26

C'est Prémindjeur lui-même qui demandait qu'on prononçât son nom ainsi, et peut-être même 'primidjère'. Je ne sais pas si c'est par caprice et reniement de ses origines germaniques, ou bien si c'est du fait même de son origine qui serait non-germanique. Avec ces émigrés de la mittel-europa, on ne sait jamais trop.

Michel Ciment, producteur (de radio) non exempt de reproches à mon avis, est très soucieux de bien prononcer les noms des réalisateurs américains, ce qui est un véritable casse-tête où l'intuition linguistique ne sert pas à grand chose, aussi pour ce faire il se renseigne précisément. Un des cas spectaculaires est celui de Franck Borzage, grand cinéaste américain de l'époque du muet, que l'on aurait tendance à prononcer 'Borzeïdge' mais grace à Michel Ciment qui présente une réédition de "L'heure suprême" on apprend qu'il faut dire 'Borzégui'. Impossible à deviner, sauf si l'on connaît assez bien la nationalité d'origine de Borzage et les usages phonétiques dans la langue en vigueur.  

Je dis que Ciment n'est guère exempt de reproches parce qu'il interrompt tout de même Pierre-William Glenn à quelques reprises, nous privant ainsi d'une anecdote ou d'un exemple que le chef-op allait nous servir. Cela dit, comme ce dernier a tendance à parler très longuement et à emmener l'auditeur dans de longs tunnels d'ailleurs très instructifs car bien éclairés,  si Ciment ne réoriente pas de temps-en temps le dialogue ou s'il laisse passer les occasions de poser l'une ou 'autre question , on aurait eu un entretien de 50 minutes composé d'une question unique au début et de 49'30 de monologue de Glenn.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

21
Répondre en citant  
Re: Projection privée par Michel Ciment - le Mar 14 Juin 2016, 13:45

Par contre, si en écoutant les souvenirs de Pierre William Glenn on reconnaît assez vite un grand monsieur du métier, au fil de l'entretien on reconnaît le mal caractéristique des artistes en France : leur tocade pour des penseurs débiles, ainsi à la 42e minute son éloge de Matthew Crawford, escroc de la philosophie numérique imprégnée de marxisme et par là une des idoles de Xav'e de la Porte. La perspective d'un projet conjoint laisse présager le meilleur si l'on y trouve une véritable réflexion sur la technique (à l'instar par exemple d'un John Berger) et le pire s'il en sort un Nième bande militante, comme il est de règle dans les temps que nous vivons.




_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

Projection privée par Michel Ciment     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum