Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les programmes d'été sur France Culture    Page 3 sur 31

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les programmes d'été sur France Culture - le Jeu 27 Aoû 2009, 08:15

Rappel du premier message :

Les perles et les navets de l'été 2009

La grille d'été bientôt connaître sa fin, celle de la rentrée vient de paraître, on peut donc déposer un premier bilan de l'été qui s'achève.

D'habitude, l'été, on a droit a un redressement du culturel, et a un traitement en longueur qu'on aimerait voir pratiquer l'année. Cette fois, ça a été particulièrement léger.

Première émission qui, chose baroque, fait partie des deux catégories - perle et navet - à la fois, les matins d'été :

* Les invités de première partie parlent de sujets variés et intéressants, ils semblent eux-même particulièrement calés.

* Florian Delorme mène un rythme dans ses entretiens très profitable à la discussion, il ne s'excite pas, et n'hésite pas à laisser son interlocuteurs développer son propos. Ses questions rentre assez vite dans le dur et l'interessant des sujets, il évite de se complaire à leur superficie, comme on l'a trop souvent entendu chez Ali Baddou.

Malheureusement :

* Les chroniques sont horribles :face: ! Les téléchroniques de Mauriac, avec les 40 génériques musicaux mixés qui les commencent, les découpent et les terminent sont insupportables. La voix de l'animatrice, le ton des musiquette, rappellent à peu près "les enfants de la télé", pire du pire!

La chronique d'actualité culturelle est aussi difficile à avaler : Raphaëllle Le Pen a une lecture de collégienne, elle a parfois l'air de manier des mots trop gros pour elle.

Un objet singulièrement baroque, ces matins. Je crains que ceux à venir ne présentent qu'une seule face en revanche... On verra.


:face:  :face:
* * *

21
Répondre en citant  
Voyage au pays du mou - le Lun 26 Juil 2010, 13:53

Houlla, terrible le premier épisode du "Voyage en Transsibérien"

L'ambiance sonore copiant celle des road-movies à la Wenders
ne suffit pas à masquer l'afflux de banalité :
une voix affreusement molle lit un texte
qui ne peut que sembler affreusement terne et faible.
Je coupe !

22
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Lun 26 Juil 2010, 16:01

Et ne parlons pas de ce qui suit... Deux heures de discours anthropologico-lénifiant et compatissionnifiantesque qui porte le nom de "Paroles d'ouvriers". Quelle obsession... Il n'y a pas un étudiant de socio qui se sente le courage de se lancer dans une thèse façon "Obsession de la représentation personnelle et pulsion de la bonne conscience chez certains producteurs de France Culture"?

23
Répondre en citant  
Le misérabilisme est une affaire qui rapporte - le Lun 26 Juil 2010, 16:46

Si jamais on le trouve le courageux qui enquêtera chez ces sauvages, on pourrait déjà lui refiler une hypothèse un rien critique mais sans excès de malveillance : France Culture est une radio faite par des bourges et des enfants gâtés, pourris de mauvaise conscience, qui cherchent à compenser et à se payer de la bonne conscience pour pas trop cher en flattant le prolo. Comment faire ? Eh bien en le valorisant, en le portant au pinacle de l'hümanythé, en oignant les victimes pour adoucir leur détresse (sans voir qu'on ne fait que les enfoncer toujours plus). Bref le même mécanisme qu'avec la victimophilie, le tiermondisme, l'obsession des krimes de la colonisation et des génocides, bref la moraline en général.

Et maintenant la version malveillante : sur FC on passe son temps à entretenir le misérabilisme en flattant les "dominés", ce qui est pour les "dominants" un assez bon moyen de laisser les pauvres dans leur merde. Mais de retourner ainsi le Bourdieusisme contre les bourdieusiens de la chaine, sûrement que c'est déjà une perversion de la critique...

Si on veut vraiment sortir le prolo de son marasme, par exemple l'aider à s'enrichir la comprenette, c'est pas avec de la proto-sociologie et du militantisme à deux balles qu'on y arrivera. Plutôt que de l'enfoncer dans sa "misère" en le stigmatisant toujours plus comme un damné misérable (dont le niveau de vie ne cesse de s'élever et dont l'espérance de vie ne cesse de s'allonger) mieux vaudrait l'aider à grandir autrement que dans un esprit de revanchisme hargneux. Mieux vaudrait lui refiler de l'opéra et lui balancer de la littérature, et si possib' autre chose que des écrivains prolétariens. Bref, lui donner de la culture. Exactement ce qu'on entend de moins en moins sur l'antenne de France Culture

24
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Lun 26 Juil 2010, 19:20

Vous semblez réduire le point de vue ouvrier à de la moraline. Comme si le vécu ouvrier menait forcement à une connaissance du monde fausse, et qu’il n’y avait pas là, pour vous, d’expériences humaines intéressantes...

Que pensez vous que la littérature puisse apporter à un ouvrier ? Qu’aviez vous en tête exactement ?

25
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Lun 26 Juil 2010, 20:04

C'est dur, cet été. Je tombe sur le Contre-Expertise de ce jour, avec un sujet ébouriffant et étourdissant d'originalité, jamais traité sur France Culture : les apéros Facebook. France Culture, c'est un peu Radio Fractale : vous avez beau vous rapprocher, vous éloigner, ce sont invariablement les mêmes motifs qui se répètent à l'infini. Et jetons un coup d'oeil au credo de ce Contre-Expertise sauce été 2010 :

"Il y a le Buzz, l’affolement général, le branle-bas de combat, la panique, le degré « volcanique » de l’intensité médiatique (comme on dit chez Google)… Et puis il y a « l’après-coup », quand les animaux pensants que nous sommes reprennent leurs esprits. Quand une interprétation des grands tremblements et une analyse de leurs conséquences deviennent possibles. C’est dans ce tempo, cette temporalité, que se situe Contre-expertise."

C'est à peu près le viatique de toutes les émissions d'actualité de la station. Pas étonnant qu'elles parlent toutes de la même chose, en boucle, avec les mêmes personnes, les mêmes affectations, les mêmes craintes, les mêmes conclusions, les mêmes indignations téléphonées...

26
Répondre en citant  
Je ne parle pas des ouvriers, je parle de FC... - le Lun 26 Juil 2010, 22:17

Basil a écrit:Vous semblez réduire le point de vue ouvrier à de la moraline.
Nullement. Je parle de la farce que joue FC, pas des ouvriers, que je plains sincèrement. Je déplore la façon cynique dont la classe ouvrière est exploitée par les marchands de morale... de FC

Basil a écrit:Comme si le vécu ouvrier menait forcement à une connaissance du monde fausse, et qu’il n’y avait pas là, pour vous, d’expériences humaines intéressantes...
Je ne crois pas avoir écrit cela. Je critique une orientation idéologique dans un média qui fait de la valorisation des petits, des sans-grade, des pauvres, des David (évidemment contre des goliath épouvantables, méchants, et poilus) une farce manichéenne et pour tout dire, facile...

Basil a écrit:Que pensez vous que la littérature puisse apporter à un ouvrier ? Qu’aviez vous en tête exactement ?
La question que je pose n'est pas celle-là : si des ouvriers ont besoin de culture, ce qu'on peut concevoir sans avoir d'idée précise là-dessus, eh bien je déplore qu'ils ne puissent plus guère en trouver sur la chaine radio qui porte ce nom, et qui est dévolue à un marché moral et idéologique qui masque la complexité du monde.

Ce que j'ai en tête exactement, c'est que France Culture ne mérite pas son nom. De moins en moins depuis 10 ans, et peut-être moins que jamais maintenant. Le programme est devenu une farce idéologique jouée par des Tartuffe qui font leurs choux gras sur les sans-grade qu'ils exploitent médiatiquement et sur le marché de la bonne conscience, sans guère plus de considération réelle que le capitaliste qui remplissait son coffre sur leurs sueurs. Voila ce que j'ai en tête exactement : un dégoût devant une comédie de faux-dévots affectés d'un romantisme tout Girardien.

27
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Lun 26 Juil 2010, 22:58

Cela dit, je conçois fort bien qu'on puisse les trouver abruptes, ces remarques balancées contre ce que nous sentons être des tics du programme radio. Mettons la sécheresse du ton sur le compte de la lassitude de l'auditeur qui ne reconnait plus sa radio dans ce baratin un peu convenu.

Pour faire un tout petit peu avancer la discute hors des chemins de la diabolisation où je m'enferre (après tout, on passe son temps à diaboliser : FC joue la carte du confort moral en diabolisant les riches zet les puissants, et moi je joue la carte du dirty work en diabolisant ceux qui diabolisent), disons que l'essentialisation me choque, non pas moralement mais intellectuellement.

28
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Mar 27 Juil 2010, 00:06

Cher Nessie, je peux comprendre votre lassitude d’entendre de l’actualité ou du commentaire d’actualité sur France Culture.

Cependant, (encore à nouveau) il vous faudra être plus précis dans vos critiques et entrer dans le détail de "Paroles d'ouvriers". A noter que ces reportages datent de 1991, voici donc presque de 20 ans que FC ferait dans la moraline. Voilà ce que j’ai entendu de mon coté du poste de radio :

Mise à part certaines chansons choisies comme interludes qui faisaient assez clichées, je n’ai noté aucune orientation de véritablement « idéologique », aucune dichotomie, aucune morale, aucun cynisme (sauf dans vos propos). Je n’y ai entendu que le témoignage d’ouvriers, une tranche d’histoire de leur vie au travail, des conflits qu’ils ont du surmonter, les attitudes des uns et des autres, leur éthique et conscience professionnelle. Très instructif dans l’ensemble. Sur les ouvriers et la littérature, je vous invite à écouter les deux témoignages vers 1h40 (20 minutes avant la fin).

Un ouvrier n’a pas forcement besoin de lire beaucoup de littérature pour comprendre le monde. Il vit ce monde. Tout simplement, il lui suffit de n’être ni sourd ni aveugle. Bien sur, avec uniquement la littérature c’est plus difficile... Il faut apprendre à lire, et c’est bien plus compliqué qu’il n’y paraît si les mots sont détachés de tout support d’expérience. La perte du sens des mots par l’écrit est vite présente sans expérience véritable au monde. Vous aurez compris que cela n’arrive jamais à un ouvrier qui a la chance d’être un petit peu lettré.
Quant à la complexité du monde… Ce dernier en est réduit à cet état de complexité car les hommes se « complaisent » à la complexité d’un état guerre perpétuel. Et les « ouvriers lettrés » n’en sont surement pas dupes.

En tout cas merci (et a Yann Sancatorze aussi) pour avoir attiré mon attention sur cette remarquable émission.

Bien à vous

29
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Mar 27 Juil 2010, 08:20

Je me rejouissais d'entendre Florian Delorme à nouveau.

Première écoute ce matin, je suis un peu perplexe.
Après un court journal, on attaque tout de suite un entretien de bon niveau avec une universitaire spécialiste de l'Astrée. Les questions sont plus ou moins adroites mais enfin Florian Delorme laisse parler son invitée, qui capte tout de suite l'attention, pas de jargon,mais pas de banalités non plus.
Je me dis que ce été ça va être agréable d'écouter cette matinale avant de partir au boulot (je ne suis pas ouvrier mais enfin comme tout le monde un peu de culture et de hauteur de vue ne me font pas de mal avant de partir affronter les mesquineries de la vie quotidienne...) mais tout à coup paf! Delorme interrompt l'entretien pour nous balancer une indispensable chronique : l'interview d'un membre de France culture ( totalement au hasard, Ali Baddou ) avec des questions style Ardisson.
Je ne comprends vraiment pas comment Florian Delorme se représente son métier de producteur, mais sur un extrait de 20 minutes il arrive à nous donner le pire (ou pas loin) et le meilleur (ou pas loin) de ce que peut faire cette radio.

30
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Mar 27 Juil 2010, 12:43

Juste pour revenir rapidement sur l'histoire des paroles d'ouvriers : ce qui me gêne dans cette petite série est qu'elle semble fonctionner sur une nostalgie obligatoire (vous parliez de chansons clichés, comment ne pas lever les yeux au ciel en entendant une énième fois le temps des cerises...), et qu'elle veut moins nous apprendre quelque chose que nous re-convaincre de quelque chose. Et cette tendresse affichée fonctionne comme une mise à distance. Il faudrait se demander pourquoi France Culture semble avoir un fort besoin interne de ressasser ces sujets, avec les mêmes modes. Ce matin, j'ai découvert avec plaisir la série sur Churchill par P. Assouline ; le sujet n'est guère nouveau à France Culture (2èGM), mais on ne passe pas par les poncifes habituels du genre (d'aucuns diront laurentiniens) et le sujet semble nouveau. Pourquoi certains permanents à France Culture semblent incapables de sortir de leurs réflexes et de leurs nostalgies?

PS : et je confirme, la qualité de l'émission Sur Le Banc est inversement proportionnelle à la taille de sa police de caractère sur la grille.

31
Répondre en citant  
Florian Delorme, ce matin - le Mar 27 Juil 2010, 12:47

Eprouvé les m^emes sentiments que vous, Cancoillotte sur Florian Delorme qui est fin , calme, n'éprouve pas le besoin de montrer sans arrêt qu'il comprend tout; Et cela donne envie d'aller lire l'Astrée.
Le jeu des questions était moins stupide hier, mais que peut-on espérer de rigolo avec Ali Baddou?

Contenu sponsorisé 

32
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture -

Les programmes d'été sur France Culture     Page 3 sur 31

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum