Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les programmes d'été sur France Culture    Page 23 sur 26

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les programmes d'été sur France Culture - le Jeu 27 Aoû 2009, 08:15

Rappel du premier message :

Les perles et les navets de l'été 2009

La grille d'été bientôt connaître sa fin, celle de la rentrée vient de paraître, on peut donc déposer un premier bilan de l'été qui s'achève.

D'habitude, l'été, on a droit a un redressement du culturel, et a un traitement en longueur qu'on aimerait voir pratiquer l'année. Cette fois, ça a été particulièrement léger.

Première émission qui, chose baroque, fait partie des deux catégories - perle et navet - à la fois, les matins d'été :

* Les invités de première partie parlent de sujets variés et intéressants, ils semblent eux-même particulièrement calés.

* Florian Delorme mène un rythme dans ses entretiens très profitable à la discussion, il ne s'excite pas, et n'hésite pas à laisser son interlocuteurs développer son propos. Ses questions rentre assez vite dans le dur et l'interessant des sujets, il évite de se complaire à leur superficie, comme on l'a trop souvent entendu chez Ali Baddou.

Malheureusement :

* Les chroniques sont horribles :face: ! Les téléchroniques de Mauriac, avec les 40 génériques musicaux mixés qui les commencent, les découpent et les terminent sont insupportables. La voix de l'animatrice, le ton des musiquette, rappellent à peu près "les enfants de la télé", pire du pire!

La chronique d'actualité culturelle est aussi difficile à avaler : Raphaëllle Le Pen a une lecture de collégienne, elle a parfois l'air de manier des mots trop gros pour elle.

Un objet singulièrement baroque, ces matins. Je crains que ceux à venir ne présentent qu'une seule face en revanche... On verra.


:face:  :face:
* * *

221
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Ven 17 Juin 2016, 15:21

Encore un titre qui en dit long sur le recul de la connaissance à France Culture : La curiosité n'est plus un vilain défaut ! Qui a donc ainsi peur de s'instruire ? Il aurait mieux valu titrer : « Nous voulons un maximum d'auditeurs ! »

Quelques extraits des lignes écrites par Sandrine Treiner (et ses conseillers en communication) :

Enfin du temps ! Les curiosités s’étirent avec la longueur du jour. Littérature, astrophysique, cinéma, théâtre, architecture, histoire, philosophie, géopolitique : il y en aura pour tous les goûts et de toutes les couleurs.

> Les curiosités s’étirent avec la longueur du jour. Sauf que le solstice d'été passé, les jours raccourcissent.
> il y en aura pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Une phrase soufflée par Charon ?

Le meilleur de la première édition du week-end Imagine réalisé en coproduction avec le Centre Pompidou sera proposé à tous au cours d’une Grande traversée diffusée du 11 au5 juillet.

> du 11 au 5 juillet : le temps à reculons sur France Culture.

Cet été, vous saurez tout et davantage encore sur Charlie Chaplin, David Bowie, Frankenstein. Savoir davantage que tout, un programme alléchant.

Nouvelles chroniques, nouveaux rendez-vous attendent les auditeurs dans ces carrefours d’antenne dont un feuilleton de reportages sur la jeunesse.

> Carrefours d'antenne ? Feuilleton de reportage sur la jeunesse, nous n'en attendions pas moins. Ça confortera les stats de Richeux.

Nous irons aux faits - fait historique, fait religieux, avec Régis Debray qui nous donne, pour la première fois, une grande série d’émissions exclusives. Cela fera plaisir aux autres producteurs qui ne font jamais rien d'exclusif.

A l’orée d’une année électorale, nous célèbrerons la passion française pour le débat que portent notamment France Culture et son partenaire, Le Monde. Qu'est-ce qu'une phrase pareille peut bien vouloir dire ?

Par ailleurs Les grandes traversées ne semblent plus tenir leur mission initiale de plongée de 3h x 5 jours sur un sujet donné. C'est ainsi que nous trouverons sans doute le mode d'emploi d'une marelle dans celle intitulée : Pourquoi la culture ? Et puis, en quoi Une saison au théâtre Français peut-il constituer un objet de connaissance ? Ne parlons pas du sponsoring accordé à l'auteure de : Sur les routes de l'exil. Restent : Chaplin et Frankenstein, Bowie... C'est maigre sur 8 semaines d'été.

Pat de Mérignac 

222
Répondre en citant  
Grille d'été 2016 - le Jeu 23 Juin 2016, 15:38

Noon...Richeux tout cet été ???
C'est décidé, je valide ma réservation en Cévennes...aucune réception possible !

223
Répondre en citant  
''Trois minutes à méditer'' - le Mar 05 Juil 2016, 14:57

Dans le fil L'ânerie du jour,
Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t609p370-l-anerie-du-jour#26240) a écrit:Cet été, France Culture vous endort (vaut aussi pour le reste de l'année).
Pourquoi "ânerie du jour" ?

Trois minutes à méditer, c'est le nom de la séquence dont la déclaration d'intention est la suivante : " TROIS MINUTES À MÉDITER EN SEMAINE13h55 Production : Christophe André
Prendre conscience de son état intérieur, écouter la rumeur du monde, contempler la nature… cet été, Christophe André propose sur l’antenne de France Culture une introduction simple et ludique à la méditation en pleine conscience. Chaque jour, du lundi au vendredi après la Grande table d’été, trois minutes de méditation guidée, pour respirer, se concentrer et lâcher prise. Trois minutes en apesanteur, avec soi-même.

Christophe André
. Psychiatre spécialiste des troubles anxieux et dépressifs, Christophe André commence à s’intéresser à la méditation à la fin des années 1990, en tant que médecin et en tant que pratiquant. Il se forme à l’enseignement de la pleine conscience et il est l’un des premiers à la proposer à ses patients dans le cadre de protocoles thérapeutiques, dès 2004, dans le Service Hospitalo-Universitaire de l’hôpital Ste-Anne à Paris. Il est l’auteur de nombreux best-sellers dont Méditer  jour après jour
".

Cette chronique est réalisée en partenariat avec un magazine féminin dont le nom n'apparaît pas sur la page, c'est déjà ça, non ?

Ensuite, comparons. Prenons les trois minutes de Bonnafé, par exemple, ou celles d'Onfray. Franchement, il n'y a pas photo. Christophe André fait dix fois mieux. Aujourd'hui avec Le bavardage des pensées*, il nous proposait (rappelait) d'apprendre à écouter. Assez pertinent, non, pour les auditeurs de la radio culturelle qui ne jurent que par l'écoute concentrée ?

Pas sûr qu'il soit inutile sur cette antenne de rappeler les vertus de la respiration et de l'écoute. Il faut seulement espérer que les producteurs de l'année se soient abonnées au podcast...

À cette heure-là, l'on a habituellement la désannonce interminable de Sonia Kronlund sur fond de variété américaine qui se termine invariablement sur "Il n'y a pas que les Pieds sur terre sur terre" et "écrivez-nous sur twitter, facebook", etc. Imbuvable. Après, le passage de relais entre l'annonceuse et Richeux est un des pires moments de radio qui soient.

Alors la méditation de pleine conscience** en 3 minutes, sans frénésie à la Mathieu Conquet ou à la Nicolas Martin, c'est toujours ça de moins d'excitation vaine et d'imbécillité revendiquée à France Culture.


* "Il y a souvent une idée reçue à propos de la méditation : nous pourrions arriver à faire le vide dans notre esprit, à stopper le flot incessant de nos pensées, pour accéder enfin au calme intérieur."
** pas "plein conscience" comme écrit sur la page du 4 juillet (où l'on pouvait aussi lire une citation de Lamartine)

224
Répondre en citant  
Re: Les programmes d'été sur France Culture - le Mar 05 Juil 2016, 23:28

Philaunet(http://www.regardfc.com/t770-grille-et-emissions-de-l-ete-2016#26243) a écrit:
Dans le fil L'ânerie du jour,
Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t609p370-l-anerie-du-jour#26240) a écrit:Cet été, France Culture vous endort (vaut aussi pour le reste de l'année).
Pourquoi "ânerie du jour" ?
(...)
Cette chronique est réalisée en partenariat avec un magazine féminin dont le nom n'apparaît pas sur la page, c'est déjà ça, non ?
(...)

Vous me l'apprenez, je n'avais pas remarqué que cette chronique était sponsorisée par le magazine Elle. Pourquoi l'ânerie du jour ? Parce qu'il semblerait que ces 3 minutes s'inscrivent de plain-pied dans le sillon du « tutoriel » qui a le vent en poupe sur Internet. À savoir des simili-professeurs qui dispensent toutes sortes de méthodes pour surmonter une difficulté/s'intéresser à une discipline inconnue de l'internaute (les 10 conseils pour apprendre à respirer donc, comme la recette du gaspacho inratable, ou les 3 astuces pour éviter les caries à vie).

Je plaide d'avance l'étroitesse d'esprit mais en quoi ces cours particuliers s'apparenteraient-ils à une forme de connaissance ? C'est du « Do It Yourself », ou du : « écoute et répète après moi ».

Une parole méditative pourrait se développer au deuxième degré (entendre : d'un point de vue créatif radiophoniquement parlant) dans un A.C.R. Mais telle qu'elle est écrite dans cette pastille, difficile de ne pas penser à l'effet de mode (voir les succès de librairie des rayons développement personnel, confiance en soi, etc.).

225
Répondre en citant  
Culture musique, ça recommence, et vraiment mal - le Mer 06 Juil 2016, 07:35

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t770-grille-et-emissions-de-l-ete-2016#26250) a écrit: (...) il semblerait que ces 3 minutes s'inscrivent de plain-pied dans le sillon du « tutoriel » qui a le vent en poupe sur Internet. À savoir des simili-professeurs qui dispensent toutes sortes de méthodes pour surmonter une difficulté/s'intéresser à une discipline inconnue de l'internaute (les 10 conseils pour apprendre à respirer donc, comme la recette du gaspacho inratable, ou les 3 astuces pour éviter les caries à vie).

Je plaide d'avance l'étroitesse d'esprit mais en quoi ces cours particuliers s'apparenteraient-ils à une forme de connaissance ? C'est du « Do It Yourself », ou du : « écoute et répète après moi ».

Une parole méditative pourrait se développer au deuxième degré (entendre : d'un point de vue créatif radiophoniquement parlant) dans un A.C.R. Mais telle qu'elle est écrite dans cette pastille, difficile de ne pas penser à l'effet de mode (voir les succès de librairie des rayons développement personnel, confiance en soi, etc.).
Vous décrivez exactement ce que sont ces trois minutes et l'effet de mode qu'elles représentent. Elles ne m'apparaissent cependant ni toxiques, ni outrageusement prodigues des ressources de l'antenne.

En revanche et en regard de ces trois minutes qui incitent à respirer, à écouter et à méditer, voyez l'heure quotidienne de Culture Musique Il va y’avoir du sport *!, diffusée une fois à 15h et une fois à 21h. Deux heures donc avec un Vladimir Cagnolari que l'on a connu plus inspiré en janvier de cette année.

Pas de liste des titres, mais une playlist (avec  Deezer Partner...). Non, non, vous n'êtes pas sur NRJ... (ou si ?).

Au hasard de l'écoute, suis tombé sur ce grand art de la parole d'un certain Jacques Denis dans une de ses interventions lors de la première émission (4'12'' ici, mais c'est plus long) : [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13959-04.07.2016-ITEMA_21025748-0.mp3" debut="43:10" fin="47:22"]

Ce Denis, alias "euhhhhhhhhhhhh",  ferait bien d'écouter Christian André et ses conseils de concentration...

* Les enfants écrivent avec une apostrophe, après un minimum d'instruction (il ne faut pas la demander à France Culture) ils écrivent correctement : "il va y avoir du sport"

Pat de Mérignac 

226
Répondre en citant  
Matins blèmes... - le Mer 06 Juil 2016, 09:48

Après un hommage hier à A.KIAROSTAMI sauvé in-extremis par les contributions de JM FRODON et M.CIMENT, je tente de goûter de nouveau aux MATINS d'ETE (...une série ininterrompue d'insupportables jingles m'assure que je suis sur la bonne fréquence !) avec une émission visant à la promo de l'adaptation des DAMNES en AVIGNON !
Déjà indisposé par les pastilles ridicules du journal (sic) culturel, mon irritation atteint son comble avec la volonté forcenée du chroniqueur d'obtenir des invités quelques révélations scabreuses sur la pièce...une tentative réitérée avec le concours de l'habituellement très impavide O.GESBERT !
...Décidément, l'été sera bien pourri sur F-Culture !

227
Répondre en citant  
Une promesse non tenue ? - le Lun 11 Juil 2016, 14:31

Pat de Mérignac(http://www.regardfc.com/t770-grille-et-emissions-de-l-ete-2016#26253) a écrit:Après un hommage hier à A.KIAROSTAMI sauvé in-extremis par les contributions de JM FRODON et M.CIMENT, je tente de goûter de nouveau aux MATINS d'ETE (...une série ininterrompue d'insupportables jingles m'assure que je suis sur la bonne fréquence !) avec une émission visant à la promo de l'adaptation des DAMNES en AVIGNON !
Déjà indisposé par les pastilles ridicules du journal (sic) culturel, mon irritation atteint son comble avec la volonté forcenée du chroniqueur d'obtenir des invités quelques révélations scabreuses sur la pièce...une tentative réitérée avec le concours de l'habituellement très impavide O.GESBERT !
...Décidément, l'été sera bien pourri sur F-Culture !
L'été, France Culture se transforme en soutien promotionnel de divers festivals bien branchés (Avignon avec l'inénarrable Py qui a annoncé vouloir faire une saison militante - migration, féminisme, etc) et forums de discussion aux titres ronflants (au minimum refaire le monde), comme les Rencontres de Pétrarque. Bref, si vous cherchez de l'air frais, il faut aller ailleurs.

À propos, Treiner n'a-t-elle pas reformulé la proposition de Poivre d'Arvor à Colette Fellous ? En effet, je ne vois pas cette dernière dans le programme d'été alors que dans le post de Jean-Luuc de juin 2015,  Après juillet 2014, juin 2015, on lisait une citation de Télérama concernant la productrice évincée de "Carnet nomade" : "Après lui avoir reproché de fournir une émission « trop littéraire », son directeur Olivier Poivre d’Arvor lui aurait toutefois proposé de réfléchir à une longue série d’été pour l’été 2016".

228
Répondre en citant  
Tables rondes : le poison de France Culture - le Mar 12 Juil 2016, 22:32

Pat de Mérignac(http://www.regardfc.com/t770-grille-et-emissions-de-l-ete-2016#26253) a écrit: (...)...Décidément, l'été sera bien pourri sur F-Culture !
Il semble que ce soit en effet l'avis de ceux qui s'abstiennent de commenter le programme...

À l'écoute (partielle), d'une part du prêchi-prêcha d'opinionistes, tels Debray et Onfray et d'autre part des tables rondes, notamment publiques (les Pétrarque, le "Imagine", etc) véritables poisons de France Culture, on se (re)dit en effet qu'il faut aller chercher l'air sain ailleurs. Voir nos rubriques du sous-forum, autres radios (Média et Diffusion).

Ce soir, c'est à côté de la marelle de Richeux : La création est-elle le dernier mystère ? par Etienne Klein "Univers, humanité, arts : pourquoi sommes-nous fascinés par l’acte créateur ?" [rien moins, à France Culture, on ne s'intéresse pas aux petites choses, à l'instar d'Onfray qui nous fait une histoire du cosmos...)

Avec [le vraiment très modeste], Karol Beffa, pianiste et compositeur [multi-invité de France Culture] et Pierre-Michel Menger, sociologue, professeur au Collège de France. [les sociologues, ça manque à France Culture...]

Débat "La création, dernier mystère ?"*. De la radio faite au Centre Pompidou en public pour se croire le centre du monde. L'auditeur, quant à lui, compulse tranquillement sa liste de podcasts des Nuits... Smile

* Étienne Klein se fourvoie, et cède aux attraits de l'apparition publique. Ses questions sur la musique et sur les sujets dont il ignore tout commencent à le décrédibiliser comme porteur d'une parole sérieuse.

229
Répondre en citant  
Régis Debray - le Mer 13 Juil 2016, 13:40

Présentation de Que faut-il entendre par croyance ? Régis Debray du 11 07 2016  (59 min. Seulement ? )

La République, par bonheur, respecte toutes les croyances, mais la croyance elle-même, tenue par une faiblesse, n’est guère prise au sérieux par nos savants. Comme si nous n’étions pas tous en dette avec cette faculté capitale, sans laquelle nous n’aurions ni avenir ni société ni entreprise.

Quelle déclaration (sans parler de la langue employée, dont cet involontairement comique  "la croyance elle-même, tenue par une faiblesse," !) ! Grande spécialité de France Culture, les donneurs de leçons péremptoires. Ce qui provoque l'assentiment d'auditeurs (ou du cercle de France Culture) qui n'attendent rien d'autre de cette radio que les paroles de pseudo-maîtres à penser. Ils sont d'ailleurs partout à France Culture en été : Les tribunes de Pétrarque, la marelle du Centre Pompidou, etc.

Chez le médiateur"  Allons aux faits
Christiane Oleszkowicz 13/07/2016 7:18 France Culture

On a eu les étés avec Michel Onfray qui nous poussait à la rebellion . Et voilà un bel été avec Régis Debray qui nous rend plus intelligent . Emission passionnante qui nous tient en haleine ,à la diction en phase avec le vocabulaire choisi , avec ce qu'il faut de théâtralisation et d'humour sans pour autant dévier du contenu . Voilà que notre présent si complexe sort de la confusion avec des notions redéfinies simplement , des faits historiques rappelés et mis en relation avec les ressorts psychologiques humains . Et tout cela dans un langage clair et accessible . Bravo et merci de nous offrir un programme de cette qualité !
"

Du publi-reportage déguisé en courrier ?

filou zof 

230
Répondre en citant  
Debray ne débraye jamais - le Mer 13 Juil 2016, 22:05

Régis nous envoie dans une mine de perles
c'est un peu la foire aux cancres
en plus intello

en voilà une :" l'incipit est dans la conclusion"
c'est du sacré ,du sacré...

pour moi l'amusement est au rendez-vous
avec Régis Dadabray

231
Répondre en citant  
Grande traversée ? En galère alors ! - le Ven 15 Juil 2016, 16:24

Si Debray ne débraye jamais (merci pour le joli titre dans le post précédent Smile), France Culture, elle, est débraillée. Dans la langue certainement, dans le vêtement, à chacun de décider avec la  photo de la chère directrice de France Culture au Centre Pompidou pour "Imagine" (there's no France Culture / It's easy if you try), une série de débats transformés en Grande traversée de l'été (quand on pense aux belles émissions que ce terme a regroupées il y a quelques années !).

Sous des titres ronflants comme France Culture les cultive Débat "Pourquoi la culture ?" / Session "Le pouvoir des livres", la station nous donne à lire un descriptif sans surprise :

"Pourquoi la Culture, c’est une grande traversée née d’un projet original et d’une œuvre collective. Ce sont près de dix heures de programmes dont l’ambition est de célébrer les pouvoirs de l’imagination avec des débats, des conversations, des témoignages,  (...)" [blablabla]

"Chaque épisode de cette Grande Traversée commence par une table-ronde consacrée aux grands enjeux de la culture, le deuxième temps offrant chaque jour des propositions singulières…" ["grands enjeux de la culture", "propositions singulières", des mots qui ne signifient rien mais qui occupent de l'espace)

Le 11 juilet, nous avions au programme "ze" matinalier pour répondre à cette question de forme moderne : '' Débat « Pourquoi la culture ? » par Guillaume Erner'', avec les grands intellectuels suivants : l’auteur Cécile Guilbert et le philosophe Matthieu Potte-Bonneville, Lilian Thuram, la directrice de France Culture Sandrine Treiner et le président de Centre Pompidou Serge Lasvignes.

Plus tard, c'était la ''Session « Le pouvoir des livres », par Mathilde Serrell'' (non, non, vous n'avez pas la berlue, miss Radio Nova herself pour animer un débat sur les  "livres", oui, mais lesquels ?). Avec... "l’écrivain Edouard Louis et la présidente de la Bibliothèque nationale de France Laurence Engel…"  (les points de suspension sont de France Culture).

Une expression en sous-titre du débat avec Erner retient l'attention : " En ces temps troublés, un débat-manifeste pour célébrer ce qui nous rassemble.".

Un "débat-manifeste". Voilà décrite la catégorie de débats qu'organise France Culture et, plus généralement, la mission de la chaîne : être le relais de manifestes.

Les programmes d'été sur France Culture     Page 23 sur 26

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum