Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Le conversatoire

Répondre au sujet

La vidéosurveillance ...    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
La vidéosurveillance ... - le Mar 01 Avr 2014, 01:58

La vidéosurveillance ou la société qui devient un ''zoo expérimental'' pour les observateurs

Je souhaiterais que des "scientifiques" intelligents nous fassent une bonne émission sur la vidéo-surveillance. On en voit partout, dans les magasins, métro, rues, parcs (quand il en reste un !), immeubles, et pire, des petits chefaillons isolés en profitent pour surveiller leurs voisins, dénoncer les voitures mal garées, surveiller les clients dans des laveries (telle une laverie tenue par un fasciste boulevard jacques cartier à Rennes : ce monsieur hurle et agresse ses clients, dont une mère de famille il y a peu, sans doute après avoir battu sa femme ou ses enfants, et demande à ce que ses clients ne lavent que du linge propre et renvoie de sa laverie minable les pauvres qui lavent du linge sale !).  La vidéo-surveillance permet aux pires individus de faire chanter autrui, voire même à provoquer de fausses affaires sur des montages vidéo.  Elle permet aussi à ceux qui nous gouvernent d'instaurer la dictature par la peur, par la méfiance de tous envers tous, et d'amener la population à être dirigée comme on dirige du bétail, jusqu'au moment où on l'exécute (le cas isolé qui a permis à une association de fumiste de légaliser l'euthanasie pour tous, même pour ceux qui ne l'ont pas demandé, est un think tank qui permettra de tuer dans l'impunité ceux qui sont trop faibles, trop malades, trop inutiles, et d'autant plus s'ils n'ont pas de famille pour surveiller de près les actes médicaux pratiqués).

La vidéo surveillance est un moyen, non pas de répression immédiate, mais un moyen de répression discrète. les choses se font dans le silence, et dans l'impunité. Elle permet aux dirigeants et possesseur d'associations privées et occultes de surveiller la population, d'étudier son comportement (voir les recherches en neuro-sciences et le projet human blue project qui a reçu plusieurs milliards de "subventions" pour mettre au point une arme totale : l'arme des technologies barbares de manipulations mentales, qui ont déjà cours sur la population, sur nos enfants, et par le biais de mesures éducatives très illégalement prononcées sur des centaines de milliers de familles en France - des familles pauvres, et des enfants pauvres, bien sûr, car ils ne doivent pas savoir se défendre contre les mesures de dislocation de famille, déguisées en petites "mesures et orientation éducative. On s'en prend aux enfants dès le plus jeune âge et par le biais de la manipulation mentale, on fait en sorte que non seulement ils haïssent leurs parents naturels (avec la mémoire familiale, la religion, la morale, l'histoire familiale, etc, mais aussi que ces enfants soient démolis dans leur identité propres de façon à ce qu'ils deviennent dépressifs, malades, puis isolés. Ce sont des enfants cassés à vie : cette expérimentation de masse a lieu depuis plusieurs années, sous la direction des Conseils généraux tenus par les FF trois points, sur tous le territoire. Ces technologies de manipulation mentale sont également exécutées à l'intérieur même des écoles d'abord, puis des collèges (on leur passe même un film pornographique pour leur montrer de quelle façon un acte sexuel se fait, et on leur montre cela en cinquième puis en quatrième, en cachette des parents ! Ainsi, nos jeunes sont poussés à la débauche avant même leur majorité, et sont poussés à la dépression et au suicide. On peut se demander comment des enseignants ont pu obéir à des ordres pareils, et personnellement, je n'aurai jamais accepté en tant qu'enseignant d'appliquer de tels saloperies à des enfants si jeunes !).

On voit dans le métro des gardiens de sociétés privées de surveillance avec des noms "égyptiens", du type "Osiris" ; le nom d'Horus menace, et écrit son nom sur les murs, histoire de faire peur aux gens.

A quoi sert la vidéo-surveillance, et pourquoi, parallèlement au bétonnage et à l'arrachage de tous les arbres et tous les espaces verts dans les villes, met-on des caméras sur presque tous les axes des villes ?

- pour mieux nous étudier
-pour mieux contrôler les émeutes ou manif, ou rébellions, qui surviendront quand en France, les populations affamées se révolteront
- pour mieux nous bombarder ou nous gazer quand le temps sera venu de gazer les populations (le programme nazi hitlérien est exécuté à la lettre aujourd'hui, avec le programme eugéniste qui l'accompagne, et dont le mariage gay n'est que le prémice à l'horreur qui suivra. Je fais remarquer aux auditeurs que la plupart des gouvernants et de nombreuses médias, sans compter les associations en tous genres, sont homosexuels, et que c'est cela, le nouvel ordre mondial, une horreur pour l'humanité toute entière, à l'image même des industries barbares qui débitent de la viande de poulet, de veau, ou de boeufs (castrés bien sûr, et qui servent de vaches pour de malheureux taureaux que l'on force à copuler avec un mâle castré !).

La vidéo surveillance n'est qu'un moyen de plus à la barbarie qui a lieu aujourd'hui, et qui se radicalise de plus en plus. Il faut hâter la destruction de tout ce qui marche en France, hâter la destruction des entreprises, la destruction des liens sociaux, hâter la solidarité entre les individus, détruire les Nations au plus vite, jusqu'à la Grande Guerre en préparation !

Ce modèle de surveillance a été mis en place par les directeurs d'hôpitaux psychiatriques (je ne me souviens plus du nom de l'auteur, mais on peut le retrouver chez Michel Foucault (histoire de la folie) parmi ses notes bibliographiques.

Cela permet de mieux observer les cobayes,( nous tous, et ne croyez pas que vous êtes à l'abri parce que vous êtes riches ou propriétaires, car ils se moquent de qui vous êtes !) qui en l'occurrence, vivent dans une sorte de prison à ciel ouvert.

Voici que mes smileys font la tête.

Merci à France Inter d'étudier mon message, mes conclusions, et peut être de se projeter dans l'avenir un peu plus scientifiquement, de faire le lien entre les divers évènements qui se produisent en occident, notamment pour ces fameux "centres de recherche" très discrets.  Quel type de société pouvons nous accepter en tant qu'êtres humains, doués de raison et de MORALE ? Les scientifiques en ont peu. Ils ont le pouvoir, et le peuple, c'est de la merdaille.

Il n'y a qu'une seule richesse dans une nation : sa morale, sa culture, sa Nature, ses arbres, ses animaux, ses terres et ses fleuves non pollués de préférence, son humanité, et une démographie contrôlée à minima.  Cette démographie devra de toutes les façons être diminuée de façon mondiale, car la terre a des limites, et l'homme ne peut être ni polygame, ni proliférant.

Etudier et accumuler des thèses, des rapports, des vidéos, des données, est une stupidité et un gaspillage d'argent. Il n'y a pas besoin de tant de paperasses pour avoir un peu de bon sens. Les gens savent penser et savent se limiter quand on leur parle avec bon sens.  La science ne semble pas vouloir mettre un frein à ses dérives, les technologies s'appliquent bêtement sur tous les territoires du monde, et les vidéos surveillances ne servent à rien de bénéfiques (sauf à nourrir l'industrie de l'espionnage).

J'attends avec plaisir une émission prospective sur ce sujet, car il est du devoir des médias sérieux de le faire. Il serait également temps de se projeter dans l'avenir concernant une société devenue homosexuelle, avec des hommes balançant leurs hanches comme des femelles (comme on en voit déjà partout), s'embrasser devant de jeunes enfants, et sur les conséquences extrêmement graves que va avoir la loi Taubira sur le "mariage gay", signifiant en quelque sorte la destruction de la génération (de la famille qui permet la vie et la société), la destruction de la filiation naturelle, la destruction des repères indispensables à toute construction viable de l'être humain (idem pour l'animal), et l'instauration d'une folie de masse consciemment et criminellement provoquée, avec des hommes devenus homosexuels par manipulation mentale pour servir d'esclaves à leurs maîtres. Regardez bien dans les supermarchés, dans les magasins, dans les bistrots, dans l'assemblée nationale, autour des hommes politiques : on remplace les femmes par des homosexuels formés dans de drôles d'associations, et dans de drôles de sectes. Cela ne vous fait il pas peur ? Est-ce cela l'avenir que vous acceptez pour vos propres enfants ?

Monsieur Poutine semble avoir le cran de résister à ce programme de destruction de l'humanité. Et nous ? Allons nous laisser cette science là exécuter des programmes fabriqués pour des fous et par des fous dangereux ?

2
Répondre en citant  
Plongez dans l'urinoir pour y trouver de l'or - Je suis vivant et vous êtes morts - le Mar 01 Avr 2014, 03:42

@maurice alephebet a écrit:Allons nous laisser cette science là exécuter des programmes fabriqués pour des fous et par des fous dangereux ?
Je partage votre inquiétude - Et pour ma part, Nestlé m'inquiète.

Il faut dire que je me méfie âprement des produits agricoles tels quels, dits "naturels", le mot étant dévoyé de son sens par certains voulant lui prêter quelque vertu positive. Les pommes, par exemple. Elles pendouillent en plein air, les insectes rampent dessus, dedans, y copulent, et les grignotent de leurs mandibules crasseuses et chitineuses. Pensez à leur santé avant d'en donner à croquer à vos enfants.

Ou les tomates. Ces choses-la ont pendant des semaines trainé PAR TERRE ! Et la dénomination "fumier" cache mal le fait qu'on les a engraissées avec DE LA MERDE ! Dire qu'on incorpore ça dans la nourriture.

Ou pire, les radis. Ces tubercules (le mot même est hideux) crucifères ont carrément stagné dans l'humus gras cotoyés par des lombrics obscènes, ceux-la mêmes qui gesticulent sur le sol de tous leurs anneaux, à la pluie venue, à vous en couper l'appétit. Vous avez déjà vu une botte de radis avant que la cuisinière leur aie fait leur toilette mortuaire ? C'est sale et boueux, je connais des gens qui en consomment sans réfléchir, ça me soulève le coeur.

C'est comme les cigares. Il est patent que ce sont des feuilles grossièrement roulées entre elles, empaquetant en leur sein la poussière, la saleté, les microbes et les parasites qui les jonchent. Certains tètent ça à même leur bouche.

Bref, c'est pourquoi, pour mon café, je n'utiliserais à aucun prix les grains de café moulu, cette espèce de terreau noirâtre et salissant, qui colle aux doigts, trahit ses origines répugnantes. Et la noirceur notoire du café permet à une tasse d'icelui d'y dissimuler les pires cochonneries. C'est d'ailleurs pourquoi on le filtre; mais ces ridicules cônes de papier ne savent retenir toutes les impuretés qui grouillent dedans, les plus petites et malignes ne peuvent que passer au travers, leur taille réduite parachevant leur dissimulation en vous empêchant de les distinguer flottant à la surface.

Je ne me fie vraiment qu'au café soluble, le Nescafé en l'occurrence. Il se présente sous la forme avenante de petits granules lisses et réguliers, qui fondent dans la tasse et pas dans la main. Les traitements chimiques, le filtrage industriel, et la lyophilisation l'ont rendu propre à la consommation.

C'est d'ailleurs une constatation que l'on retrouve dans un ouvrage d'anticipation de David Brin: on y voit que le simple café naturel est dévolu aux basses castes; le vrai café chimique sain et meilleur est réservé aux élites. Je n'invente rien.

Or voila que ledit Nescafé, qui avait ma confiance depuis des années, vient de changer sa formule. "Plein arôme", disent leurs publicités, jusque sur l'emballage. Ils semblent avoir voulu rapprocher leur produit du café naturel, probablement pour de sordides raisons économiques. Bien que d'aspect à-peu-près identique, il diffère déjà par son odeur parfaitement révulsante, qui ressemble à celle du terreau déjà évoqué. Le goût m'en semble aussi s'en rapprocher, et je m'interroge sur le niveau d'hygiène de ce produit.

Pour l'instant, on trouve encore des bocaux de l'ancienne formule. J'ai commencé à en stocker. Mais, et ensuite ? Les Suisses semblent abandonner leur neutralité, leur propreté, et leur Nescafé.

La vie va devenir dure.

3
Répondre en citant  
Projet - le Mar 01 Avr 2014, 03:51

Moi aussi comme mon ami M666 je partage en partie vos inquiétudes mais j'ai bien dit seulement en partie. J'ai remarqué pour ma part que le principe de précaution est présent dans la présentation de Google-Maps. Toutefois, le texte d'application en est ridiculement court : quand vous demandez à ce programme (mais derrière un programme n'oublions pas qu'il y a toujours des hommes !) quand vous lui demandez dis-je un itinéraire, la réponse est toujours suivie de cette mise en garde :

<< Cet itinéraire est fourni à titre indicatif. Il est possible que vous deviez suivre un itinéraire différent de celui indiqué en raison de travaux, de bouchons, des conditions météorologiques, de déviations ou d'autres perturbations. Veuillez en tenir compte lors de la préparation de votre trajet. Veillez en outre à respecter le code de la route et la signalisation sur votre trajet . >>

Je ne sais quel sera votre avis là-dessus, mais ce texte est évidemment très insuffisant. J'ai donc envoyé à Google un texte à la fois simple clair et complet dont j'espère que cette société aura l'intelligence de tenir compte à l'avenir :

<< Cet itinéraire est fourni à titre indicatif. Il est possible que vous deviez suivre un itinéraire différent de celui indiqué en raison de travaux, de bouchons, des conditions météorologiques, de déviations ou d'autres perturbations. Veuillez en tenir compte lors de la préparation de votre trajet. Veillez à respecter le code de la route et toutes les signalisations sur votre trajet. Votre véhicule doit être protégé par une assurance, et à ce titre  vous devez être muni des documents réglementaires. Si vous quittez le véhicule vous devrez vous acquitter du stationnement sur la voie publique par le paiement du prix au tarif en vigueur et pour la durée considérée. Si vous vous déplacez à pied, faites attention à l'état des trottoirs et à leur propreté. Quelle que soit la température au sol, les arrêts dans les débits de boisson doivent être réduits au minimum et il est conseillé de préférer le jus de fruit aux boissons contenant de l’alcool. Google Maps décline toute responsabilité en ce qui concerne le contenu des plaques murales commémoratives qui pourraient être porteuses de fautes d'orthographes ou d'erreurs historiques, ou bien carrément fantaisistes et même mensongères. Vous devez ne porter aucune attention à ces plaques si vous usez d'un véhicule à moteur. Pensez à emporter des mouchoirs jetables pour le cas où votre route viendrait à croiser celle d'un convoi funèbre. Mais ne jetez pas les mouchoirs usagés sur la chaussée : en attendant la prochaine version de GoogleMaps qui vous indiquera l'emplacement des poubelles sélectives (mouchoirs, journaux, seringues, préservatifs) ou de conteneurs spéciaux (piles usagées, cartouche d'encre, disque dur hors-service, oeil de verre), emportez un ou plusieurs sachets qui vous permettront de transporter les objets indésirables en attendant de pouvoir vous en débarrasser une fois rentré chez vous ou parvenu à destination, à condition que le lieu de destination soit lui-même équipé des dispositifs réglementaires et que ceux-ci soient porteurs d'un certificat de conformité non périmé. Si vous utilisez un baladeur numérique vous devez être en possession d'une autorisation pour chacune des pièces musicales que recèle la mémoire de l'appareil. Au moment de quitter votre immeuble, sachez que vous empruntez l'ascenseur à vos risques et périls. Pour accéder à la voie publique, en attendant la version de GoogleMaps qui vous fournira l'itinéraire depuis le placard de l'appartement où vous rangez vos chaussures jusqu'à la sortie de la copropriété, si cette dernière comprend plus de 2 bâtiments ou plus d'1 cour intérieure vous pouvez avoir besoin d'un équipement de type Global Positionning System. Avant de partir pensez à fermer le gaz. Si vous prenez une douche avant d'entreprendre votre voyage, n'oubliez pas d'ouvrir la fenêtre pour aérer votre salle de bains. Si vous allez aux toilettes prenez soin de bien tirer la chasse et avant de sortir assurez-vous d'avoir correctement fermé votre braguette si vous êtes un homme, et si vous êtes une femme prenez garde d'avoir la culotte aux chevilles, car votre responsabilité pourrait être engagée en cas de chute ce qui pourrait ne guère tarder. Si vous êtes un homme et si vous constatez que votre pantalon ne comporte pas de braguette, alors vous êtes en pyjama et vous devez reporter votre voyage, mais si vous êtes certain d’être en pantalon de ville alors vous devez immédiatement y faire ajouter une fermeture avant de sortir, pour ne pas tomber sous le coup de la loi : adressez-vous pour cela à un artisan que vous devrez rémunérer en échange d’une facture comprenant son numéro d’inscription au registre du commerce. Si vous êtes une femme et si vous portez un pyjama, assurez-vous que vous n’habitez pas présentement dans un Etat qui en interdirait l'usage aux femmes par idéologie religieuse ou par souci du repeuplement démographique. Que vous soyez femme ou homme, si avez récemment changé de sexe, GoogleMaps décline toute responsabilité dans le cas où l’énoncé des précautions qui précédent vous semblerait déplacé ou insultant ou sexuellement excitant. Dans le cas où vous parviendriez malgré tout à mettre en oeuvre votre projet de déplacement, sachez que sur la voie publique vous pouvez rencontrer un événement dont vous aurez envie de conserver une trace : passage de Laure Adler, chute d'un passant, scène de ménage, vente à la criée, vol de perruque, mariage, défilé, carnaval, émeute urbaine, manifestation avec ou sans déprédation volontaire, exécution capitale, conflit thermonucléaire. Pour fixer l'événement dédaignez le Polaroïd et soyez toujours muni d'un appareil numérique à résolution suffisante, mais n'oubliez pas de charger les batteries pendant la nuit précédant votre voyage. A cet effet vous devez avoir réglé votre facture d'électricité. Une fois dehors sachez qu'en cas d'éclipse totale du soleil vous devez être repérable à tout instant au moyen d'une lampe-torche ou d'un avertisseur sonore. Dans le second cas aux avertisseurs à détonation préférez une trompe en "mi" (à défaut, en "la") munie d'une poire souple, sans consommation électrique et ainsi préservant la planète. Soyez porteur d'un casque colonial pour vous protéger en cas de chute des cours des matières premières, et d'un thermomètre si une autorité qui en a le pouvoir venait à s'enquérir de votre température interne suite à l'événement. Vous devez également avoir appris à nager pour le cas où dans l'intervalle entre votre sortie et votre arrivée se produirait une montée des eaux subite due au réchauffement climatique ou conforme aux prédictions de crue centenale dont la date est imprévisible mais dont l’occurrence est certaine. A défaut de savoir nager vous devez avoir avec vous une bouée, soit gonflée soit dégonflée à condition alors de disposer d'une autorisation médicale vous permettant de souffler dans une valve autre que celle d'un véhicule administratif ceci sans risque pour votre santé, sauf si votre mutuelle prévoit le cas. Il vous revient de vous assurer que cette autorisation est encore valide et non périmée faute de quoi vous tombez sous le coup de la Loi républicaine. Lors du déplacement vous pouvez rencontrer une vente aux enchères d'un objet dont vous êtes collectionneur, aussi devez-vous être en possession d'un carnet de chèques et d'une autorisation notariale en cours de validité. Comme vous devez prévoir de vous trouver en présence des forces de l'ordre, sachez que vous êtes tenu de pouvoir justifier à tout instant votre identité. Pour éviter le délit de vagabondage sachez que vous devez avoir sur vous une somme de 10 euros, en outre il est également conseillé d'avoir aussi un chèque de 17 euros pour le cas où vous retrouveriez dans votre portefeuille un PV de stationnement dont la date limite de règlement serait celle de la journée en cours. Dans votre portefeuille vous devez toujours avoir au moins un ticket de transport en commun pour le cas où votre véhicule tomberait en panne pendant le trajet, et vous devez toujours aussi disposer d'une somme suffisante pour prendre un taxi dans le cas où le même jour il y aurait une grève des transports. Si vous êtes porteur d'une prothèse (perruque, oeil de verre, anus artificiel) vous devez détenir par devers vous une autorisation signée par une instance médicale publique ou par la préfecture de votre département ; dans le cas où la Loi républicaine vous fait obligation de porter la prothèse dans vos déplacements sur la voie publique, chaque fois que vous choisissez de laisser l'appareil à votre domicile vous devez pouvoir présenter sur demande un certificat écrit vous en donnant autorisation, ceci sans vous prévaloir des utilisations qui pourraient être faites de l'objet en votre absence, sauf si vous avez souscrit à cet effet une assurance spéciale. Par ailleurs vous ne devez être porteur d'aucun document dont la possession vous vaudrait une mise en garde à vue : tracts licencieux contre France Culture, guide de l'évasion fiscale, carte des restaurants interdits en fonction de votre taux de cholestérol. Votre portefeuille ne doit contenir aucune photo de mineur sinon vous serez accusé de pédophilie, et pour éviter l'accusation de zoophilie prenez soin qu'on n'y puisse trouver de photos d'animaux nus (depuis la loi Boutin les chiens doivent porter un caleçon et les chiennes une culotte). Dans le cas où un des points de votre parcours serait le lieu d'un tournage cinéma ou télé, afin de ne pas être reconnaissable il est recommandé de disposer d'un masque souple au visage de Fernandel (à défaut, Mireille Dumas). Vous devrez également vous munir d'un casque de pêcheur  et d'une épuisette spéciale pour le cas où pendant votre déplacement il se produirait une pluie de poulpes.  >>

4
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mar 01 Avr 2014, 20:18

Merci Maurice Alephebet pour ce texte .Pour moi, vous avez résumé  toutes ces stupidités  effrayantes que nous devons subir sans rien dire, notamment sur France Culture , d'ailleurs. Peut-être la vidéosurveillance n'aura pas toutes ces sinistres conséquences, mais il est bon d'y penser, d'y réfléchir.
Encore merci

5
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mer 02 Avr 2014, 05:19

M666 a écrit:La vie va devenir dure.
Ouais. C'était bien mieux avant.

6
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mer 02 Avr 2014, 08:00

La tirade anti homosexuelle (et je n'en suis pas) n'est pas "piqué des vers"! Avez vous vu "They live" de John Carpenter? Smile 

7
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mer 02 Avr 2014, 08:30

Footsteps: ne confondez pas, il n'y a pas de tirade anti-homosexuelle, c'est une réaction à cette "publicité" incessante pour l'homosexualité, à toutes les pratiques sexuelles qu'on nous vante journellement.
Je vous rassure: pratiquement, mes meilleurs amis ou amies ont été des homosexuels, bien avant que ce ne soit plus un tabou. J'ai plusieurs homosexuels dans ma famille avec qui je suis au mieux. Peu m'importe leur orientation.Mais aller catéchiser les enfants, je trouve cela insupportable. Et croyez-moi, j'en ai vu pas mal d'exemples dans ma vie de professeur , travaillant à côté d'instituteurs.Notamment, une institutrice passant, effectivement, un film sur l'homosexualité, avec des scènes sexuelles. Et bien d'autres exemples encore.Il ne faut pas se boucher les yeux.

8
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mer 02 Avr 2014, 09:39

/vous confondez la liberté que chacun a, d'avoir un comportement X ou Y, avec le fait d'ériger quasiment en dogme ce comportement.On a mis fin en France à ces horribles institutions cathos où l'on catéchisait les enfants avec des idioties, des puérilités et on veut maintenant catéchiser avec des mots d'ordre : il faut "s'éclater".Quand on examine d'ailleurs ce mot, devenu si banal,on peut être plus que surpris.

9
Répondre en citant  
Re: La vidéosurveillance ... - le Mer 02 Avr 2014, 09:52

@ Footsteps
@ Antonia

S'il faut se déclarer, je dirais que dans le front LGBT je ne vois guère qu'une minorité active, alors de là à diagnostiquer une société homosexuelle comme le fait notre visiteur Aléphabétain, c'est aller un peu vite. Cela dit je comprends très bien l'agacement que peut inspirer une homosexualité militante, et je comprends tout autant l'aversion des homos contre ceux qui ne tolèrent pas leurs choix de vie. Mais je n'ai guère envie d'admettre l'intolérance active anti-homos, et guère plus l'activisme permanent du front LGBT qui comme tous les fronts militants, pompe l'air des citoyens et renforce la pollution sonore du "Toujours plus" dans la société de la plainte. Enfin si je me débrouille bien, je devrais parvenir sans trop de mal à me mettre tout le monde à dos sauf peut-être des libertaires et encore, à condition qu'ils ne soient pas de cette pseudo-anarchie qui n'est qu'une modalité du gauchisme.

Plus intéressante est la question de la vidéo-surveillance. Elle est régulièrement traitée à France Culture dans quelques unes des émissions qui prennent comme boussole idéologique le paradigme maison anti-dominassion : Sur les bocks, Trace de la poêle, La grande étable. Mais en la matière, peut-on attendre de FC ou de France Inter autre chose que des lieux communs ? Je n'ai guère d'espoir de ce côté-là. C'est pourquoi, dans le cas assez improbable où Maurice nous lit encore, je lui poserais volontiers une question (en fait je la pose à tout le monde)

./...

10
Répondre en citant  
Ma question à Maurice Aléphabet et aux autrs forumeurs - le Mer 02 Avr 2014, 10:10

./...

@maurice alephebet a écrit:
La vidéo-surveillance [...]  permet aux dirigeants et possesseur d'associations privées et occultes de surveiller la population, d'étudier son comportement (voir les recherches en neuro-sciences et le projet human blue project qui a reçu plusieurs milliards de "subventions" pour mettre au point une arme totale : l'arme des technologies barbares de manipulations mentales, qui ...
[...]
A quoi sert la vidéo-surveillance, et pourquoi [...] met-on des caméras sur presque tous les axes des villes ?
- pour mieux nous étudier
-pour mieux contrôler les émeutes ou manif, ou rébellions, qui surviendront quand en France, les populations affamées se révolteront
- pour mieux nous bombarder ou nous gazer quand le temps sera venu de gazer les populations (le programme nazi hitlérien est exécuté à la lettre aujourd'hui, avec le programme eugéniste qui l'accompagne, et dont le mariage gay n'est que le prémice à l'horreur qui suivra)
(etc....)

Soucieux de répondre à cette belle ouverture j'ai généreusement taillé dans votre message pour en isoler quelques-unes seulement des questions qu'il pose, et aussi quelques uns seulement parmi les indices du délire. Comme tout délire, celui-ci contient des traces de constat factuel qui méritent d'être pris en considération, chose que je fais sans me priver de trahir l'ensemble de cette grosse salade où se mèlent le regard circonspect sur l'évolution de la société, et la peur ordinaire du citoyen retranché derrière sa fenêtre avec son fusil Maurice faites attention vous filez un drôle de fulmicoton.

A part ça, vous parlez ici comme si vous vous adressiez à France Inter. Mais vous êtes sur un forum privé (certes largement ouvert) où l'on s'intéresse prioritairement au programme de France Culture. Je crains que personne à Radio-France n'ait pu prendre connaissance de votre message.

Si j'ai conservé certains éléments seulement de ce post pour y répondre (notez bien que personne n'a touché au corps principal du texte si ce n'est pour y réinsérer son beau titre), c'est parce qu'il m'évoque directement un grand moment de cinéma très inquiétant, et me donne envie de vous poser une question :

Dites, Maurice (et les autres) que pensez-vous des 10 dernières minutes du film de Bergman, "L'oeuf du serpent" ??

La vidéosurveillance ...     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / Le conversatoire

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum