Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

« Esprit de justice » (ex « Le Bien commun »)    Page 1 sur 2

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
« Esprit de justice » (ex « Le Bien commun ») - le Dim 06 Avr 2014, 13:06

L'émission d'Antoine Garapon, Le Bien commun est diffusée chaque semaine depuis 2005. Lui consacrer un fil en 2014 semble raisonnable, non ?

En près de dix ans, cette émission a connu plusieurs formules, a vu son format passer de 60 à 30 minutes et l'on a assisté à l'apparition et la disparition de la chronique.

Le magistrat Antoine Garapon commence à être un producteur historique de France Culture, à l'instar de Jean-Noël Jeanneney, et des plus anciens comme Alain Finkielkraut, Alain Veinstein et Jacques le Goff, récemment décédé. Il a exploré tous les domaines de la justice sous tous les angles avec des invités prestigieux. Qui l'écoute ? Ici à Regards sur France Culture ?

La déclaration d'intention de l'émission :  « Le droit est un art de formuler et d'arbitrer nos conflits. Ce n'est pas un ensemble figé de règles, il est un langage collectif et la justice est devenue l'enceinte dans laquelle une société toute entière se met en scène, se regarde et prétend se changer, bref, un lieu dans lequel s'élabore, non sans difficulté, la démocratie. Une démocratie dans laquelle le droit appartient à tous, c'est notre bien commun. Cette émission souhaite d'abord permettre de vaincre un préjugé - le plus souvent négatif - à l'égard du droit, afin que chacun puisse se l'approprier, et en même temps, trouver les arguments pour en discuter les solutions, en comprendre les controverses, sans tomber dans l'effervescence de la polémique.»

Antoine Garapon, en professionnel de la justice qu'il est  (il est secrétaire général de l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice) maîtrise parfaitement son sujet. On le voit à sa manière de donner la parole à son invité et à sa capacité à relancer intelligemment le dialogue. Ainsi dans ce numéro intitulé La médiation familiale où Marc Juston, Président du Tribunal de grande instance de Tarascon explique le travail  qui a valu à son tribunal le Prix "Balance de cristal" 2012 décerné par le Conseil de l'Europe et la Commission européenne.

Pour une approche différente du droit, voir Law in Action, une émission dynamique, montée intelligemment qui change du format répété jusqu'à satiété à France Culture pour des raisons de paresse ou d'économie, on ne sait : le dialogue exclusif ou la table ronde avec 2 ou 3 invités durant 30 minutes ou une heure (voir Rebeihi, Ockrent, Adler, Jeanneney, Meyer, Veinstein, Broué, Laporte, Goumarre, Richeux, Dantzig, Trappenard, Loisy, Frydman, Deligeorges, et la liste n'est pas close).

2
Répondre en citant  
Re: « Esprit de justice » (ex « Le Bien commun ») - le Dim 06 Avr 2014, 14:13

C'est avec un vif plaisir que je réponds à l'invite d'écouter cette émission."il en est des qui" ne croient connement plus à la politique et d'autres tout aussi connement comme bibi  ne croient pas en la justice ayant été échaudé et baffoué par Elle cette chieuse qui a besoin qu'on s'affuble d'un avocat. J'ai alors jetté l'éponge et payé ce que me réclamait la salope.
C'est un peu hors sujet  mais ceci étant dit je me froterai à l'occasion à 'émission.

La justice nous tienne en loi même si on en a lourd sur le garapon.
PS: c'est très agréable de lire une brochette de producteurs, vous la voulez comment la cuisson ?

3
Répondre en citant  
Re: « Esprit de justice » (ex « Le Bien commun ») - le Dim 06 Avr 2014, 18:19

@Fontaine a écrit: (...) C'est un peu hors sujet  mais ceci étant dit je me froterai à l'occasion à 'émission.

Justement, si vous n'abordez ni le sujet d'une émission de radio particulière, ni le genre radiophonique, ni un producteur pour le louer, l'encourager ou le tancer, pourquoi ne pas déposer votre message dans le sous-forum idoine, à savoir le "Conversatoire" qui a comme sous-titre "La vie, l'univers et le reste". Il a été créé pour la discussion d'un sujet général et est propre à recevoir expériences personnelles et griefs, non ?

Enfin, quand on sait combien le droit régit notre société, je trouve étrange que l'émission Le Bien commun n'ait pas fait l'objet de contributions autres que des remarques en passant. Pas assez radiogénique, le droit ? L'émission citée en post initial est à écouter en parallèle avec le numéro des Pieds sur Terre intitulé Le lieu neutre. Les deux sont complémentaires et permettent de comprendre l'enjeu de la médiation familiale. On peut dire qu'ici France Culture fait bien son travail, comme dans d'autres endroits de la grille, d'ailleurs.

4
Répondre en citant  
il fallait lire '' fauterai'' et non ''frot(t)erai... - le Dim 06 Avr 2014, 19:29

Cher Philaunet, la réponse est dans le titre et l'indiscipline est un de mes charmes (il faut se rappeler mes débuts à ce forum mais peut-être vaut-il mieux un zinzin que 780 muets.
bien à vous

5
Répondre en citant  
Les enfants roms - le Sam 12 Avr 2014, 22:45

Olivier Peyroux n'est pas un laxiste comme on l'entend au cours de cette émission, mais son propos pourrait bien ne pas plaire à tout le monde. Son point de vue basé sur de nombreuses études et des séjours sur le terrain est "simple" : il existe des bandes criminelles très organisées qui s'adonnent à la traite des êtres humains en en retirant un très grand profit. Les jeunes Roms sont ainsi des victimes de mafieux qui les soumettent à des violences s'ils ne remplissent pas leur contrat quotidien de cambriolages et de vols à la tire. La solution au problème du vol (très minoritaire selon O. Peyroux) passe par le démantèlement des réseaux criminels, la condamnation des responsables à de fortes peines de prison et la prise en charge des jeunes qui sont sur le territoire français. O. Peyroux se concentre sur le phénomène criminel, sans évoquer (manque de temps ?) les programmes interétatiques susceptibles de juguler le déplacement de gens vers des pays au niveau de vie plus élevé que le leur et de lutter contre la criminalité dans les pays d'origine.

L'émission offre une description précise et étayée de phénomènes souvent jugés à l'emporte-pièce. Antoine Garapon interviewe son invité avec bienveillance et approuve sans réserve les préconisations et la conception des droits de l'homme de  l'auteur de « Délinquants et victimes, la traite des enfants d’Europe de l’est en France ».  Un contrepoint aurait été bienvenu pour enrichir la réflexion autour de ce livre.

Les enfants d'Europe de l'est exploités

6
Répondre en citant  
Re: « Esprit de justice » (ex « Le Bien commun ») - le Dim 13 Avr 2014, 05:33

@Fontaine a écrit:.... et l'indiscipline est un de mes charmes (il faut se rappeler mes débuts à ce forum mais peut-être vaut-il mieux un zinzin que 780 muets.

N'ayant pas vraiment trouvé un autre espace pour dire "au revoir", je profite de ce commentaire du rusé Fontaine (comprenne qui pourra), pour annoncer que je vais rejoindre l'armée des 780 (781 maintenant) muets.
En effet, je suis arrivé au bout de ce que je pouvais contribuer à ce forum. Printemps oblige, je vais sortir de ce "winter of our discontent."
Je remercie les administrateurs de ce forum pour m'avoir permis de m'exprimer librement sur ce sujet qui me tient tant à cœur, la culture. J'ai appris pas mal de choses, sur ce forum, y compris sur moi-même.
La bataille pour la Culture, le Savoir va être rude. FC a déjà pas mal abdiqué sur ce sujet, mais je l'absous, en partie, car les forces contraires sont très fortes. Je pense tout simplement, qu'à de rares exceptions, le public préfère la distraction à la culture. Mais, grâce à la technologie, de nouvelles formes de Connaissances apparaissent. Et il reste quand même de très bonnes émissions à apprécier sur FC.

Je vous souhaite à tous (toutes) de bonnes écoutes de France Culture.

7
Répondre en citant  
monumentale volée - le Lun 14 Avr 2014, 08:28

@ Alain, c'est vraiment pas de chance , votre cheval a dérapé sur une plaque de verglas.  pst

8
Répondre en citant  
« Le chien : histoire d’un objet de compagnie » - le Mer 16 Avr 2014, 08:16

L'’auteur du livre  « Le chien : histoire d’un objet de compagnie » , Victoria Vanneau,  connaît son sujet sur le bout des doigts et en moins d'une agréable demi-heure fait un rappel historique du statut du chien dans le droit français :  Le chien : un objet juridique comme les autres ?. C'était le 13 février dernier.  

Sans doute ce numéro du Bien commun n'était pas un hasard alors qu'on lit, ce 15 avril, que La France pourrait reconnaître aux animaux la qualité d'« êtres sensibles », question débattue avec Antoine Garapon dans l'émission.

Un exemple frappant et qui devrait faire rire les imbéciles est celui du droit de garde de l'animal domestique en cas de séparation de conjoints. Garde alternée ? Visites le week-end ? Ce qu'a décidé un magistrat dans ce cas de figure est évoqué à la fin de l'émission.

À noter que l'absence de relecture du texte de présentation dans la  page du Bien commun donne ceci (pas sérieux pour un juriste...) :

Ces liens d’un genre un peu particulier peuvent-ils faire sortir le chien peut-il sortir du statut d’objet juridique

9
Répondre en citant  
La Justice sociale en France : état et perspectives - le Jeu 24 Avr 2014, 22:41

Je ne connaissais pas Pierre Joxe, mais son nom, oui. Alors, tiens, pourquoi pas :

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/03/s11/RF_0C19AE34-0F10-461E-8A97-3D4940104DF4_GENE_0.MP3" debut="02:43" fin="03:47"]

Ouh la ! « Des bêtises » , bon. Mais je ne connaissais pas cette dénomination pour l'origine, assez difficile à trouver par l'intéressé, visiblement.

C'était La Justice sociale en France, une émission qui risque de conforter certains contributeurs, et même certain contributeur, dans le constat sur l'esprit sans nuance à l'oeuvre dans certaines émissions.

En gros nous apprenons dans cette émission que la justice sociale a besoin de moyens supplémentaires, de beaucoup de moyens (dit plusieurs fois) et que les Belges et les Allemands (Pierre Joxe parle couramment allemand semble-t-il) sont des modèles.

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/03/s11/RF_0C19AE34-0F10-461E-8A97-3D4940104DF4_GENE_0.MP3" debut="23:38" fin="24:18"]

Il n'y a pas d'ouverture de commentaires sur la page du site du Bien commun. Gageons que des spécialistes du domaine auraient pu donner un point de vue plus contrasté de la situation. Mais il s'agissait ici d'annoncer le livre de l'auteur et de mettre sa parole en valeur.

10
Répondre en citant  
Pitcairn (chez les descendants du Bounty) - le Jeu 01 Mai 2014, 21:48

On n'ose imaginer une seconde Louis Assier-Andrieu, professeur à l'école de Droit de Sciences-Po, l'invité d'Antoine Garapon, être reçu (cuisiné) par Laure Adler ! Car voilà un specimen d'invité qui prend son temps, hésite et veut être exhaustif. On admire au passage la patience de Garapon qui ronge audiblement son frein (l'émission est par ailleurs perturbée par un problème de bruit dans le studio) !

Le sujet : L'Affaire Pitcairn. L'enjeu : les droits de l'homme  (Déclaration Universelle et Convention européenne) sont-ils universels quand il est question de l'âge du consentement sexuel ? Louis Assier-Andrieu a son avis sur la question à 3 minutes de la fin.

En attendant, voici comment il retrace un aspect de la révolte des matelots du Bounty. Avouez que face à lui Laure Adler aurait craqué...

[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/04/s15/RF_B80C07E6-05BB-442F-8D47-80EE934090EC_GENE.MP3" debut="02:52" fin="04:03"]

« Esprit de justice » (ex « Le Bien commun »)     Page 1 sur 2

Haut de page ?   

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum