Annonce :

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » Conversatoire & Atelier » Le coin de la poésie

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / Conversatoire & Atelier

Le coin de la poésie    Page 2 sur 2

Bas de page ↓   

denis hamel 


Invité

11
Répondre en citant  
2 nouvelles pages sur mon site - le Lun 24 Oct 2016, 12:17

12
Répondre en citant  
Théophile Gautier, ''Le souper des armures'' (et Jules Supervielle) - le Mar 04 Sep 2018, 17:06

Lvstvcrv(http://www.regardfc.com/t194p350-la-direction-de-france-culture-et-son-projet-culturel#31215) a écrit:Dans ce poème de Théophile Gautier, le burg pourrait bien figurer la Maison Ronde de l'antique ORTF ; mais Biorn, le cénobite ?

Biorn, étrange cénobite,
Sur le plateau d'un roc pelé,
Hors du temps et du monde, habite
La tour d'un burg démantelé.
(...)
Extrait de Le souper des armures
in Emeaux et Camées - Poésie / Gallimard - p. 97
Dans mon volume "Émaux et Camées", Droz 1945, le poème court de la page 78 à la page 83 et contient 34 strophes.

Je l'ai lu avec d'autant plus d'intérêt (merci pour cette référence) que Biorn (je ne connaissais jusqu'à ce matin que Bjorn Borg) dîne avec des fantômes bruyants tous vêtus d'armure, dont j'ai découvert ces jours derniers toute la richesse à travers un livre bilingue extraordinaire sur l'armurerie de Malte (suite à une exposition de 2009 dont il est question sur Canal Académie dans Les chefs d’œuvre de l’armurerie de Malte).

Théophile Gautier ne lésine d'ailleurs pas sur les descriptions et plusieurs termes restent obscurs, comme les "pédieux" (vieux mot pour "pied" ou "protection de pied" ?) dans les vers "L'un allonge dans la salade/Nonchalamment ses pédieux". Il faut noter que "la salade" est aussi un casque.

Beaucoup de strophes font sourire (cela me rappelle les jeux des camarades de Queneau, lequel a écrit son autobiographie en vers) :

Gobelets, hanaps, vidrecomes,
Vidés toujours, remplis en vain,
Entre les mâchoires des heaumes
Forment des cascades de vin.


Quelle langue, quelle langue ! Gautier au programme de la rentrée ! Une lecture à France Culture ?

Au fait, Jules Supervielle n'aimait pas trop Théophile Gautier. Dans une émission de 1956 où l'intervieweur devrait être battu posthumement comme plâtre pour avoir parlé à la place du poète, Supervielle dit ceci (ou essaie de le dire, grrrr) : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-25.04.2017-ITEMA_21303508-0.mp3" debut="07:49" fin="08:57"]

Nuits de France Culture le 25 04 2017 Jules Supervielle : "Le poète le plus souple est La Fontaine qui passe le plus facilement de la prose au vers"

Voir le profil de l'utilisateur

13
Répondre en citant  
''Une salve d'avenir'' - le Lun 08 Oct 2018, 13:45

Si vous trouvez ce volume, n'hésitez pas... Une salve d'avenir. L'espoir, anthologie poétique Poèmes inédits Préface d'Edgar Morin Hors série poche, Gallimard Parution : 04-03-2004.



Pages 14 et 15 on y trouve La résurrection d'Onésime de René de Obaldia (seule version disponible en ligne).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


14
Répondre en citant  
Re: Le coin de la poésie -

Le coin de la poésie     Page 2 sur 2

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2

Accueil / Conversatoire & Atelier

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum