Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Prix radiophoniques    Page 1 sur 1

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Prix radiophoniques - le Dim 20 Sep 2009, 17:19

Ils ont leur importance, même si l'auditeur les ignore souvent. Les citer tous serait fastidieux et mollement instructif. On va revenir sur certains d'entre eux, et avant longtemps (dans ce fil et dans celui consacré à l'Atelier de création radiophonique)

Mais à tout Seigneur, aucun honneur : en ouverture de fil, plutôt que de signaler les prix les déjà bien installés, on relaye la création d'un prix Pierre Schaeffer, par l'association Phonurgia Nova, dont il fut l'un des fondateurs ou au moins l'ange tutélaire. Phonurgia rend hommage à ce personnage marquant de l'histoire de la radio, de la musique, et des médias, pionnier de l’art sonore dont le centenaire de naissance tombe en 2010. Pour les hommages, on verra bien l'an prochain, mais on peut penser que France Culture ne passera pas à côté.

« A chaque fois qu’un prix a été imaginé écrivait Pierre Schaeffer en exergue au premier concours Phonurgia Nova en 1986, il a suscité des œuvres intéressantes. »

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Avec les audio blog, les logiciels libres, le podcasting, les enregistreurs mp3, une nouvelle génération s’est emparée du son. Les écoles d’art ouvrent des sections son pour permettre à des plasticiens d’explorer ces nouveaux territoires de l’écoute situés au-delà de la musique. C’est à cette génération de jeunes passionnés que ce prix tend le micro.
La date limite d'inscription est cette année fixée au 15 octobre 2009.
Le prix est doté d’une bourse de 1000 euros et de stages de formation à l’écriture sonore à Arles.
Règlement complet et inscription : www.phonurgia.org
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

2
Répondre en citant  
Sélection pour le Prix Italia 2009 - le Dim 20 Sep 2009, 17:47

A part ça, les prix dont on entend le plus parler, aussi parce que Radio France les reçoit assez régulièrement, ce sont les prix Paul Gilson dont on parlera certainement, et puis parce que là c'est d'actualité, le Prix Italia

Prix Italia : le prix international, le plus prestigieux, comme un Goncourt international de la radio (Robert Prot dixit) ou bien une sorte de super-Oscar radiophonique. Fondé en 1948 par le directeur des programmes de la RAI Gian Franco Zaffani. Comme on peut s'y attendre la RTF en a raflé une floppée. Au fil des années et y trouve les noms de Roger Pillaudin, Georges Schéhadé, Marius Constant, Maurice Ohana, Philippe Soupault, et plusieurs fois Alain Trutat, notamment avec son fameux "Bois lacté" adapté de Dylan Thomas, qui est devenu un des grands classique de la rediff multiple in France Culture. D'ailleurs on ne s'en lasse pas. Plus près de nous on trouve dans le Palmarès d'autres noms connus, tels Marie-Hélène Baconnet, Christine Bernard-Sugy, Michel Lonsdale et bien sur René Farabet (lui aussi à plusieurs reprises).

En 2009 l'Atelier de création radiophonique proposera pour le prix Italia une création, qui sera diffusée ce soir dans l'ACR, on nous prévient sportivement sur la page de l'émission, que ça ne sera pas proposé au podcast, ressortez la radio et le cordon jack, sinon vous irez le chercher ici :
La liste ANPR

Cela dit, quand le Prix Italia est attribué à Radio France c'est à la fois un événement et pas du tout un événement : comme il y a de moins en moins de création radio, et que l'ACR finit par être sinon le dernier soldat, du moins un des derniers, il continue à en recevoir, des prix Italia. Celui de 2007, par exemple, s'il est rediffusé on ressortira la critique rédigée à l'époque : L'écorce et le noyau, il y avait le meilleur et le pire, dans deux des différentes tendances de l'ACR, en l'occurrence un style IRCAM-branché, bruit de casseroles pour les sourdingues, ou bien recherche sonore pour les raffinés ; et la deuxième tendance : la poésie hermétique tarabiscotée, texte hermétique servi par voix immatures, je sais pas qui réconcilie les deux tendances mais pour la seconde disons le franchement j'avais souffert.

En 2008 le prix Italia n'est pas non plus tombé bien loin : attribué à Claudy Malherbe pour une commande de Radio-France : "La cantatrice" (déjà un opéra, tiens)

La sélection envoyée par l'ACR pour le prix 2009 sera diffusée ce soir sur FC à 23h : Jour 54. Inspiré de Georges Perec.
Et pour en savoir plus avant qu'il ne soit trop tard, c'est là :
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/acr/fiche.php?diffusion_id=73465&pg=avenir

3
Répondre en citant  
Le prix Italia de la fiction radio, pour Radio-Franc en 2009 encore... - le Mar 29 Sep 2009, 18:19

C'est finalement non l'opéra "jour 54" qui a obtenu le prix Italia 2009, mais une fiction théâtrale que France Culture avait diffusée en novembre 2008 : Farben (Mathieu Bertholet / Réal Marguerite Gateau)
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/theatre_europe/fiche.php?diffusion_id=67703

Elle a été mise en partage sur la liste ANPR (pour la trouver, passer par le sujet "Liste ANPR").
Et pour ceux qui peuvent attendre, elle sera rediffusée le 1er novembre à 20h00.

Pour ce que j'en ai entendu, au plan de la mise en scène sonore, c'est encore un de ces sommets de finesse et de rendu d'ambiance dont la chaine nous gratifie si fréquemment : rien à voir avec de la bruitaille hermétique. En ce qui concerne le contenu lui-même et les intentions de l'auteur (un écrivain assez jeune, originaire du Valais, déjà primé plusieurs fois dont une à 20 ans par la RSR en catégorie "jeunes auteurs" - il y a un entretien qui accompagne la diffusion de novembre 2008) je réserve mon jugement à une seconde écoute, mais enfin j'ai comme qui dirait des doutes...

J'espère qu'on pourra en parler dans ce fil ou dans un autre.

N.

4
Répondre en citant  
Claire Hauter reçoit le prix Ondas pour un documentaire dans Sur les Docks - le Mer 21 Oct 2009, 18:26

Sur les docks reçoit de nouveau un prix, en l'occurrence le prix ONDAS.

Je cite non pas in extenso mais en partie et en remodelant le tout :
http://www.le-media.fr/france-culture-recoit-la-mention-speciale-pour-%C2%AB-les-corps-solidaires-%C2%BB.html
Les Premios Ondas (prix Ondas) ont été créés en 1954 par Radio Barcelona de la Cadena SER, membre actif de l’UER (union européenne de radio-télévision). Les prix Ondas récompensent les organismes pour la qualité et l’innovation des programmes qu’ils produisent et visent à faire connaître les nouveaux courants de programmes destinés à une grande audience dans tous les genres : actualités, fictions ou variétés. Ils se composent de deux sections principales : la section internationale de radio et télévision et la section nationale (espagnole). La section internationale décerne un prix et une mention spéciale pour la radio, un prix et une mention spéciale pour la télévision.
La mention spéciale du Prix Ondas radio a été décernée au programme « Les corps solidaires », un documentaire de France Culture proposé par Claire Hauter, réalisé par Rafik Zenine, avec une prise de son de Marie-Thérèse Ferrand. Cette émission a été diffusée le 12 juin 2009 dans le programme « Sur les docks ».
Dans le grand mouvement d’autonomisation des personnes handicapées, la question du programme d’assistance sexuel qui pourrait leur être proposé commence à faire débat en France : réponse à la solitude des corps ou nouvelle forme involontaire de prostitution ? Tour à tour, l’Allemagne, le Danemark et la Suisse alémanique ont mis sur pied des formations d’assistants sexuels. En France, de nombreuses associations militent pour la rendre possible. Pour « Sur les docks », Claire Hauter a pu suivre en Suisse alémanique une session de formation et rencontrer notamment Catherine Agthe-Diserens, sexo-pédagogue, présidente de l’association suisse Sehp (Sexualité et handicaps pluriels) et Lorenzo Fumagalli, kinésithérapeute et assistant sexuel.
Ce sujet était une première, aucun autre média n’avait été autorisé à suivre la formation à ce jour. >>

Rem sur le dernier point : ça c'est pas si vrai, non pas au sens strict mais au sens général du message cf en fin de contrib.

Ce qu'on peut déplorer : que ce soit encore pour un documentaire de sauciété que les prix radio se fassent entendre. Où passe la création chez Ondas, et que s'y passe-t-il en la matière ? Bon cela dit, quand on voit que même les prix Nobel sont devenus des prix politiques et même en littérature (après tout en cela ils ne trahissent pas vraiment leur fondateur) tout comme la localisation des Jeux Olympiques, on se dit que c'est pas si étonnant que la radio soit infectée du même virus idéologique. Et ça donne encore un peu plus raison à ceux qui arguent que tout est politique. Tout est politique, certes, mais aussi : est-ce que par hasard, "tout" ne serait-il pas "un peu trop" politique ?

Arrêtons de râler.
Ou bien râlez après moi.
Mais après tout l'émission est bien faite.
Perso j'avais trouvé tout de même plus juste un numéro des "temps qui courent" en 2005 ou 2006, à moins même que ce ne soit un "Pieds sur terre". Mais enfin c'est bien une question secondaire. Et si la station est récompensée pour la qualité de son travail, et en espérant que les dérives idéologiques ne viennent pas trop infecter les délibérations, alors ne boudons pas.

Le documentaire « Les corps solidaires » sera rediffusé le 20 novembre 2009 de 17h à 18h dans « Sur les docks ».

5
Répondre en citant  
Le prix Pierre Schaeffer à la Semaine du Son - Info relayée de Radio Campus/Iastar - le Mer 20 Jan 2010, 06:40

Première édition du Prix Découverte Pierre Schaeffer, destiné aux jeunes auteurs de moins de 30 ans (cf post 1 dans ce même fil) : 3 créations + 1 ont reçu le prix, dont la remise a eu lieu à l'IRCAM le 14 janvier à 18H00. Les antennes de Radios Campus diffuseront sur leurs antennes les œuvres lauréates à l’occasion de La semaine du son , du 12 au 22 janvier 2010.

Les lauréats :

- Caroline Bastin (Bruxelles – élève de l’INSAS) signe avec Casa Nostra (46') un documentaire étonnant sur l’émigration italienne des mineurs en Belgique dans les années 50. La structure narrative de l’œuvre faite de collages, d’archives intercalées manifeste une réelle volonté de liberté de création privilégiant le rythme et la matière sonore à la simple transmission.

- Elise Andrieu (Paris) signe également un documentaire pour l'émission Les pieds sur terre : Parmi les oiseaux (26'), sur la société des oiseaux en baie de Somme. Les prises de sons et la sensibilité, qu’elle réussit à transmettre, créent une véritable envie d’écoute des paroles des deux principaux personnages.

- Sebastian Peter (Weimar – élève de l’Université Bauhaus) livre avec Tophane (14') une fiction mêlant personnages et évènements sonores. Sa création présente un éventail très large de sources sonores se nourrissant de matières souvent plus produites qu’enregistrées. Le résultat est d’une amplitude sonore remarquable et illustre qualitativement les possibles de la création sonore.

On peut écouter ces 3 créations sur la page de Radio-Campus

Le prix Phonurgia Nova 2009 est, quant à lui, revenu à Joaquin Cofreces (Terre de Feu, Ushuaïa) pour sa pièce The last voice (7’), autour de la disparition d’une langue d’Amérique Latine, dont on peut écouter la dernière locutrice encore en vie.

Prix radiophoniques     Page 1 sur 1

Haut de page ?   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum