Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition    Page 2 sur 25

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Lun 30 Juin 2014, 17:55

Rappel du premier message :

La nouvelle mérite d'être lue et commentée : "Du jour au lendemain" ne sera pas reconduite à la rentrée de septembre 2014.

L'événement reçoit son écho et pas seulement dans ce forum, mais aussi dans la presse et sur le web. Ce sujet initialement proposé de façon provisoire, reçoit nombre de réactions qui montrent l'attachement des auditeurs à une des dernières émissions subsistant du programme de FC antérieur à la rentrée de septembre 1999. Que les esprits forts et les ricaneurs qui croient que rien n'était jamais mieux "avant" aillent se faire une soupe de fèves et la dégustent en lisant le fil "C'était mieux avant".

Contrairement à ce que j'avais envisagé, ce sujet ne sera donc pas rapatrié ultérieurement en "Art de l'entretien radiophonique" ou en "Le projet culturel du directeur de France Culture".


= = = = =

Pour accéder aux archives de l'émission et pour l'écoute en ligne :
- La saison 2011-2012  
- La saison 2012-2013
- La saison 2013-2014
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 00:39

Et dire que ça passe comme une lettre à la poste, pas un dissident pour défendre ce pilier de la chaine. Rien.
FC finit sa journée chamboule-tout en beauté. Avec un titre dont on comprend enfin le sens. Bravo les gars.

12
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 01:39

Les dissidents ont été éjectés dès le début de l'opération nettoyage, menée en 1999 par madame Veinstein.
Aussi certains producteurs sacqués jadis par Laure Adler pourraient lui envoyer en inélégant télégramme : "chacun son tour".

On ne voit pas qui, en interne, pourrait se payer le luxe de réagir publiquement.
Par contre, on peut espérer des réactions externes :
- le monde de l'édition et les écrivains ne digèreront pas ce coup et on peut compter sur des Quignard, des Augé, des Sollers pour faire comprendre à la Direction de la chaîne qu'elle a fait un faux pas
- des sites de radiophiles comme Phonurgia peut-être ou bien Syntone, quoique bien en cour auprès de FC donc pas comme le nôtre, auront à coeur de réagir. Syntone est actuellement en train de réagir sur Facebook.
- on espère que les mêmes journalistes ayant relayé l'éviction encore plus brutale de René Farabet se signaleront de nouveau
- et même, semblablement à Farabet, un prix qui viendrait couronner cette carrière, en démenti de la décision de la direction et de la tournure qu'elle a prise.

On peut aussi rêver : un tonnerre de réactions dans le monde culturel pourrait avoir la peau du Poivrinet. Rêvons, puisqu'il ne nous reste plus que ça...

S.Disalvo 

13
Répondre en citant  
... - le Sam 05 Juil 2014, 01:51

Je n'interviens pas souvent ici, souvent freiné par le doute que mes propos n'apporteraient rien mais ce coup-ci je ne vais pas me gêner.
C'était la dernière émission que j'écoutais encore régulièrement entre 2 morceaux de nuits.
Qu'elle disparaisse, soit. Qu'Alain Veinstein disparaisse des ondes, soit.
Je peux faire mon deuil sereinement.
Mais les circonstances et... comment dire? la classe si particulière dont fait preuve France Culture provoquent chez moi un sentiment d'aversion, de répulsion et d'hostilité profonde envers cette chaîne.
Que France Culture aille se faire foutre.

14
Répondre en citant  
Le charme de votre émission... (selon Bobin) - le Sam 05 Juil 2014, 08:29

S.Disalvo a écrit:Je n'interviens pas souvent ici, souvent freiné par le doute que mes propos n'apporteraient rien mais ce coup-ci je ne vais pas me gêner.
C'était la dernière émission que j'écoutais encore régulièrement entre 2 morceaux de nuits.
Qu'elle disparaisse, soit. Qu'Alain Veinstein disparaisse des ondes, soit.
Je peux faire mon deuil sereinement.
Mais les circonstances et... comment dire? la classe si particulière dont fait preuve France Culture provoquent chez moi un sentiment d'aversion, de répulsion et d'hostilité profonde envers cette chaîne.
Que France Culture aille se faire foutre.

Oui. De l'Olivier Poivre d'Arvor tout craché.

Je me souviens... d'une semaine qui restera pour moi le symbole de la patte (et de la pâte) Veinstein : « Walser forte, Walser piano »,  cinq Surpris par la nuit d'une heure quinze chacun, du 1er au 05 janvier 2007. Du documentaire littéraire intemporel, de la très grande qualité.

Son Du jour au lendemain était à mon avis un très bon révélateur des tares des intellectuels, écrivains, cultureux qui envahissent les rayons des libraires. Matériel de choix pour le disque dur "Horreurs radiophoniques". En cela, son émission était fort utile et ses livres sur son expérience radiophonique très éclairants ("L'intervieweur" ; "Radio sauvage").

L'émission avec Christian Bobin fut particulièrement parlante à cet égard. Quoi qu'on pense de cet auteur, dans les premières minutes de l'émission l'on entend ceci, à mettre dans les oreilles des Broué, Voinchet et autres pénibles galopeurs : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2014/04/s16/RF_1155E3A5-8EA9-41BB-B5BA-192DEFB129E4_GENE.MP3" debut="02:40" fin="03:15"]

15
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 08:52

Et le pire, c'est qu'ils ont mis une autre émission (avec Pierre Lemaître) en podcast et en réécoute à la place de la dernière .
Je suis absolument dégoutée par cette radio.

16
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 08:55

J'en oublie même mon accent circonflexe !

17
Répondre en citant  
Népotisme ? - le Sam 05 Juil 2014, 09:15

@Nessie a écrit:Ironie : Veinstein vient d'être broyé par la machine que Laure Adler avait mise en place en septembre 99, sacquant de façon tout aussi impitoyable les meilleurs artisans de la chaine. Pourtant dans le programme de 99, Veinstein avait la partie belle : il retrouvait sous une forme rénovée les Nuits magnétiques, suivies de "Du jour au lendemain".
(...)
Les (doux) liens qui unissaient alors M. Veinstein à Mme Laure Adler n'expliquent-ils pas (aussi) l'apparente anomalie que vous relevez ?

18
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 11:01

Oui, c'est un scandale, j'écoutais religieusement ce qui était censé être cette fameuse dernière émission, annoncée à plusieurs reprises au cours des jours précédents, et je n'ai pas compris ce qu'il se passait. Aucune annonce ou aucun avertissement de la chaîne, ce mépris à la fois des auditeurs et d'A.V. lui-même est proprement scandaleux, lui qui a été un pilier de FC et même un novateur dès les année 70.
Je trouve cette dérive assez terrible.

19
Répondre en citant  
Quand la patte s'empâte - le Sam 05 Juil 2014, 11:38

Mon avis va surement trancher avec l'ensemble des messages que l'on va lire sur ce fil, mais même si Du jour au lendemain demeurait une des rares émissions quotidiennes encore écoutables, la formule "promo de mon livre - tête à tête sur le divan" me parait un peu rébarbative à la longue. [serieux]

Et puis pas de réactions d'auditeurs en direct sur twitter, ni de débats sur l'actualité, enfin comment voulait il rester à l'antenne avant l'éloge du savoir ? [troll]

J'en sais rien en fait... Oui Veinstein était un producteur qui avait de grandes qualités de l'entretien radiophonique.

Rien d’étonnant qu'il soit remercié alors.

20
Répondre en citant  
Alain Veinstein hier soir - le Sam 05 Juil 2014, 11:42

Ils ont osé faire cela !
Je ne trouve même pas de mots suffisamment puissants pour exprimer mon écoeurement.
France Culture tu es tombée bien bas...

21
Répondre en citant  
Re: Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition - le Sam 05 Juil 2014, 12:30

Fung Shi a écrit:Mon avis va surement trancher avec l'ensemble des messages que l'on va lire sur ce fil, mais même si Du jour au lendemain demeurait une des rares émissions quotidiennes encore écoutables, la formule "promo de mon livre - tête à tête sur le divan" me parait un peu rébarbative à la longue.  [serieux]
(...)
J'en sais rien en fait... Oui Veinstein était un producteur qui avait de grandes qualités de l'entretien radiophonique.
(...).

Un peu ? Très, à la longue. Mais cela dépend pour qui. Il s'était installé dans le mode "vague psychanalyse" de l'invité ("vague", adj). Il n'avait rien à dire, se  faisant seulement  le déclencheur de la parole d'autrui qu'il laissait filer. Un style qui permettait de voir la profondeur (rare) ou la vacuité (fréquente) des propos tenus face à lui. Le numéro avec Emmanuel Adely du 25 04 2014, par exemple, a permis de juger cet auteur pour ce qu'il est, Alain Veinstein ne s'autorisant aucun sauvetage de l'invité en train de se ridiculiser. C'est en cela que le style Veinstein a son intérêt, il ne met pas artificiellement en valeur la parole de l'invité, cette dernière s'expose dans une certaine longueur et l'auditeur est seul juge. De la radio adulte qui s'écoute (si l'on choisit de ne pas couper), au rebours du style Adler par exemple qui engueule son invité pour distraire le chaland. Divan vs ring de catch. On peut avoir une préférence, aimer les deux ou ne les apprécier ni l'un ni l'autre.

Qu'y avait-il dans le dernier numéro de Veinstein qui a provoqué la censure ? Peut-être enfreignait-il les termes de son contrat ? On espère pouvoir s'en faire une idée via un autre canal que Radio France.

Alain Veinstein - Emissions en réécoute avant disparition     Page 2 sur 25

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum