Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

De l'image dans votre radio    Page 8 sur 11

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
De l'image dans votre radio - le Mar 21 Oct 2014, 14:38

Rappel du premier message :

La radio + l'image, qu'est-ce selon vous ?

Un luxe ?
Un idéal ?
De l'inutile ?
* * *

71
Répondre en citant  
Annick Haumier, bravo. - le Sam 20 Fév 2016, 22:13

Jean-Luuc(http://www.regardfc.com/t681p60-de-l-image-dans-votre-radio#24451) a écrit: (...) une page qui se tient : Le temps buissonnier :

J'allais mentionner le nom de la photographe dans le fil avec deux exemples et je trouve un exemple de l'art de la prise de vue d'Annick Haumier, puisqu'il s'agit d'elle, dans votre capture d'écran.

Annick Haumier est assistante de production à Radio France, très présente à France Musique (avec Dominique Jameux dans les années 1990) elle travaille aussi pour diverses émissions de France Culture. Je croyais l'avoir mentionnée et signalé une de ses photos pour une récente émission avec André Tubeuf à France Musique, mais apparemment, ce post est resté virtuel... Voici la photo d'André Tubeuf et de Philippe Venturini


pour Sous la couverture... avec André Tubeuf “Adolf Busch (1891-1952)).

Et une autre belle photo de studio présentant l'invité et le producteur (notez la précision professionnelle "de gauche à droite") : Philippe Venturini & Emmanuel Reibel (de g. à d.) ©Annick Haumier-Radio France


France Musique, studio 142...

Sous la couverture... avec Emmanuel Reibel “La nature et la musique”

Les professionnels consciencieux : trop rares pour ne pas les mentionner.

72
Répondre en citant  
Cf. post ci-dessus n°71 - le Sam 20 Fév 2016, 23:35

Merci pour cette précision, ce n'est que justice de rendre ce crédit quand le travail photographique a été pensé dans sa technique et son adéquation avec l'usage qui en est dorénavant fait (les cadres inamovibles dans lesquels rentrer, cf. post 70).

73
Répondre en citant  
Perversion de France Culture - le Ven 26 Fév 2016, 11:36


26 02 2016
Généalogie de la perversion

En large et en premier sur la page d'accueil de France Culture de ce jour. Un nom d'émission ? Un sous-titre ? Non. France Culture joue au gros pêcheur de clics sur le mode publicitaire. "Le poids des mots, le choc des photos", disait-on ailleurs. Le poids des mots : l'accent sur les premières syllabes et l'emploi d'hyperboles. Les photos : chaque jour au moins une représentation en rapport avec la sexualité. L'esprit de la station dite culturelle.

74
Répondre en citant  
Des narcissiques - le Sam 26 Mar 2016, 10:40

Franchement, à quoi sert de voir les portraits en pied des intervenants et producteurs d'une émission ? À strictement rien. Pourtant semaine après semaine, au Secret des sources, une des émissions de bavardage content de soi de France Culture, il faut que tout ce petit monde insignifiant se fasse portraiturer, exemple lors de ce numéro du jour : Quel traitement médiatique des attentats de Bruxelles ?

On retiendra aussi l'illustration de la langue française fautive avec ce doublé dans le descriptif : "Sans chaîne d'infos en continue, la Belgique a vécu cet événement terribles ".

75
Répondre en citant  
Jaunâtre - le Sam 02 Avr 2016, 14:20

Pour le musée Grévin à Paris ou de Madame Tussauds à Londres ? Bourmeau en a le crédit pour Peut-on aujourd'hui parler sereinement de Bourdieu ?


Jean-Louis Fabiani

76
Répondre en citant  
Francis Bacon ? - le Sam 02 Avr 2016, 14:29

Il y a peut-être une référence picturale qui nous échapperait...



Par ailleurs, Sylvain Bourmeau gagne-t-il des miles chaque fois qu'il évoque Bourdieu dans son émission ? Tamponne-t-il une carte de fidélité qui lui permet d'avoir un sandwich gratuit à la cafeteria ? Une véritable émission de sociologie, ouverte d'esprit, scientifique, documentée, originale, décloisonnée, ne serait-ce pas un beau projet à monter pour une radio comme France (in)Culture ?

77
Répondre en citant  
De l'image dans votre forum - Sylvain Bourmeau se laisse pousser la barbe - le Sam 02 Avr 2016, 20:02


_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

78
Répondre en citant  
Flou artistique - le Sam 09 Avr 2016, 11:49

Le Secret des sources  Frédéric Barreyre (qui a l'air d'être sorti en hâte des cabinets...)

79
Répondre en citant  
La radio et ses photos de jeunes... - le Mer 20 Avr 2016, 11:22

Encore un coup de ces manipulateurs d'images montrant des jeunes défilant dans les rues, prêts à en découdre, objets contondants en main !



SWR 2: Mannheimer Streichquartette gespielt auf alten Mannheimer Instrumenten

80
Répondre en citant  
Re: De l'image dans votre radio - le Mar 03 Mai 2016, 01:42

De la même manière que
Philaunet(http://www.regardfc.com/t570p60-le-documentaire-multimedia#25641) a écrit:
L'article Ravel, le Boléro signé d'Hélène Combis-Schlumberger est l'occasion de signaler que la langue française écrite va mieux à France Culture depuis le début de l'année. Apparemment, les observations des auditeurs/lecteurs ont fait leur chemin...

Reste que si l'orthographe est corrigée
(quoi de plus facile avec tous les outils disponibles ?), la grammaire, la syntaxe et surtout le style qui définit le niveau de culture du rédacteur laissent souvent à désirer. (...)

un nouveau soin est apporté depuis plusieurs semaines sur le site de France Culture à l'image, vitrine d'accès incontournable aux contenus radiophoniques de la page d'accueil. Finie l'adolescence et ses filtres Instagram à la con et place désormais à l'âge adulte de la photographie professionnelle ? Il semblerait que la maison amorce la transition.

Hors-champs qui incarnait jusque-là un sommet d'amateurisme avec les photographies de Corinne Amar a désormais son photographe attitré : Monsieur Samuel Bernard Blatchley.

Son nom apparaît pour la première fois dans les pages de l'émission, depuis le lancement de la nouvelle version du site de France Culture (25 janvier 2016), le 29 janvier 2016, à l'occasion du portrait de l'artiste Dominique Gonzalez-Foerster. Puis revient régulièrement, entrecoupé des pixels de C. Amar, jusqu'à s'imposer pour de bon depuis la mi-mars 2016.

Les photographies de Samuel Bernard Blatchley sont réalisées avec un appareil numérique de haute qualité. Elles sont posées, cadrées, voire recadrées pour aller à l'essentiel, soit une image composée, sans fioritures, efficace.

Les regards des invités sont dirigés : face à l'objectif / fixant le lointain / orientés juste à côté de l'appareil de prise de vue (comme au cinéma). Ils ouvrent une impression toute factice de « saisie ». Jamais la photographie ne donne la sensation d'avoir été volée. Au contraire, elle est décidée par le photographe (matériel significatif contre hasard de Corinne Amar qui appuie sans discernement sur le déclencheur de son écran tactile), convenue avec l'invité (instant mutuel consenti), sans mauvaise surprise (que pense Dominique Schnapper de la photo de Corinne Amar ? L'a t-elle seulement autorisée ? voir ci-dessous).

Les arrières-plans (et même premier plan dans le cas du micro situé devant Vinciane Despret) perdent leur netteté au profit de l'invité qui se détache littéralement du décor monotone et répétitif des studios/couloir de la radio.

Enfin, la lumière naturelle ou électrique et les couleurs achèvent de mettre en valeur les modèles portraiturés.

Sélection montée de l'oeuvre de Corinne Amar :

Sélection montée de l'oeuvre de Samuel Bernard Blatchley :


Plus généralement, on dirait que les images d'agences ont pris le pas sur les photos en studio des invités : changement notable pour les Nouveaux chemins de la connaissance qui privilégient un/e peinture/dessin/gravure/photo/sculpture de l'auteur/sujet étudié en alternance avec la trombine de l'« intervenant ». Idem pour Les nouvelles vagues par exemple qui a évacué les portraits numériques.

Exception faite de Ping Pong, qui a démarré très fort l'année et qui la joue sobre dernièrement avec des photos noir et blanc de ses invités. Serait-il à la recherche d'un semblant de crédibilité à l'approche de la fin d'année et des projets de rentrée prochaine ? Apparemment, les recommandés commencent à arriver. C'est ce que croit savoir Aude Dassonville, qui sur Telerama.fr, écrit qu'à Radio France, la DRH aurait incité les directeurs des stations à accélérer l'envoi de ce type de courrier, afin d'informer de leur sort les cachetiers dans les meilleurs délais (...)

Ci-dessous, Martin Quenehen est l'auteur des photos :

81
Répondre en citant  
Re: De l'image dans votre radio - le Mer 04 Mai 2016, 06:19



Arrêtons-nous une seconde sur cette photographie en illustration d'un sujet sans pastille d'écoute sur la page d'accueil de France Culture : illusion d'un couple hétérosexuel mise en doute à la vue du genou musculeux et poilu qui renverse du tout au tout le regard du spectateur : la femme hallucinée disparaît et les corps de deux hommes nus surgissent. Une métamorphose peut-être bienvenue qui sait, en regard de la question posée : De quoi parle la sexologie ?

Cette question m'intéresse moins que la présence de cette photo sur le site de France Culture.

Philaunet avait pointé quelques jours après la mise en ligne de la nouvelle version du site de France Culture la disparition subite et totale d'une photo ouvrant la page d'accueil. Elle représentait (pour le compte des Nouvelles vagues) deux bustes nus serrés l'un contre l'autre, que j'avais pris pour celui de deux hommes, à la différence de Philaunet qui y voyait un homme et une femme. Difficile de se mettre d'accord, je ne l'avais vue que rapidement, et revenir dessus était impossible. Quatre mois plus tard, cette nouvelle photo ne semble plus poser problème.

D'où vient cette photo ? Du site France Culture Plus qui propose des conférences. En l’occurrence, une allocution de Patrick Lopès, professeur à la faculté de médecine de Nantes. Je ne l'ai pas écoutée et ne chercherais donc pas à justifier la bonne ou mauvaise adéquation de l'image au sujet. Sous la photographie, le crédit suivant : CC alexiell / Flickr.



Remontant à la source exposée, nous trouverons en effet un compte Flickr (aux 3 abonnés) d'un dénommé Alexiell et la photo en question au milieu de 30 autres.



Dessous la photo sélectionnée, 3 mots-clés : Amour et sexe, et la date de mise en ligne : Prise le 26 mars 2006. Vue plus de 4000 fois en 10 ans, cette image certes libre de droits, appartenant néanmoins au cercle intime d'hommes dont on ne connaît rien, se retrouve donc choisie par un collaborateur de France Culture plus, pour cheminer in fine sur la page d'accueil de France Culture.



Peut-on trouver à redire à ces pratiques ? La gratuité des stocks issus du site Flick'r ne devrait pas empêcher de réfléchir à la trajectoire numérique d'une image mise au service d'une chaîne publique nationale. Quand bien même la photographie ne serait vue qu'une seconde en appui d'un texte, et parce qu'il faut rompre la monotonie des mots par du pixel, franceculture.fr ne peut pas se désintéresser de la provenance de ses images mises en ligne.

Soit elle les produit, soit elle les achète, mais la chaîne devrait enfin se décider à cesser le pillage de comptes privés (accordant toutefois ce permis de piller) et instaurer une « politique responsable » (les grands mots) de la diffusion des images au sein de ses équipes.

De l'image dans votre radio     Page 8 sur 11

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum