Annonce : Un défaut a eu lieu récemment sur le système de vérification des messages, empêchant les utilisateurs non-inscrits de contribuer. Ce défaut est maintenant corrigé, il n'est plus nécessaire d'être inscrit pour participer.

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Les magazines d'actualité sociopolitique    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Les magazines d'actualité sociopolitique - le Ven 31 Oct 2014, 19:18

Rappel du premier message :

"Le magazine de la rédaction" (le vendredi de 17 à 18h)

je n'écoute guère ce magazine qui semble être réalisé par Anne-Laure Chouin. Je l'ai trouvée assez sotte, ce soir, dans cette émission consacrée à l'éolien.L'un des deux intervenants argumentait pour démontrer que les éoliennes à 3 pales ont un très mauvais rendement, qu'il faut des terres rares pour le moteur, etc, alors que nous aurions en France des constructeurs d'éoliennes très différentes et à bien meilleur rendement.Cela ne semblait pas beaucoup plaire à Anne L. Chouin, qui sommait l'intervenant en question de se déterminer entre le recours aux énergies fossiles et le nucléaire, comme si elle n'avait rien compris aux propos de son interlocuteur qui n'était pas contre les éoliennes, mais contre le choix des éoliennes que l'on voit partout.
Que d'ignorants à France Culture qui sont heureux dans leur bauge...
* * *

11
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Sam 04 Nov 2017, 18:26

Fichtre, quel dossier, quel travail de compilation ! Vous faites le travail de perspective et de mise en contexte que France Culture ne fait pas. Et Bruno Latour était le quatrième invité invisible du club du Grain à Moudre d'hier : c'est l'idole d'Aude Lancelin. Elle le citait toutes les deux phrases, avec ce perpétuel ton de morne complainte mollement indignée qui est le sien.

12
Répondre en citant  
Où est le bénéfice pour l'auditeur ? L'argent est-il bien employé ? - le Lun 06 Nov 2017, 07:42

Donc, le personnel des magazines d'actualité est aujourd'hui aux États-Unis, à Chicago. Ça change de New York où Olivier Poivre d'Arvor envoyait les méritants en voyage.

Les Matins par Guillaume Erner Spéciale en direct de Chicago : L’Amérique de Trump, un an après

La Grande table (2ème partie) par Olivia Gesbert  Donald Trump, quelle riposte intellectuelle ?

Du Grain à moudre par Hervé Gardette Edition spéciale en direct de Chicago de 18h20 à 20h.

Comme en d'autres occasions sur ce forum, la question est posée une nouvelle fois : combien ça coûte ? Et quel est, pour l'auditeur, la valeur ajoutée de ces voyages ? Enfin, on n'a encore jamais entendu parler d'émissions en direct de New Delhi ou de Bogota. D'où vient cette passion pour le déplacement des journalistes de France Culture aux États-Unis ?

13
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Lun 06 Nov 2017, 11:01

Et ces déplacements ne sont que physiques : on n'y entend rien de nouveau ou de bouleversant qui puisse faire évoluer les opinions de la station sur le sujet américain. Je parle d'évolution des opinions de la station car les nôtres peuvent être alimentées directement par la presse du pays, grâce à l'internet. Quelques heures de lecture nous permettent d'en savoir davantage, avec plus de lucidité et moins d'idées reçues parisianistes, qu'une matinale déplacée à grands frais. On ne peut que recommander aux journalistes de la station de se mettre à la fois à l'anglais et au pluralisme (il doit y avoir des formations pour ça?) et de travailler à nous monter des projets originaux. Parler de Trump un an après, en interviewant David Axelrod, directeur de campagne et conseiller d'Obama, c'est très paresseux. C'est un grand nom, une personnalité médiatique, une "prise" dans le langage médiatique, mais il aurait été plus profitable de s'intéresser à ce grand angle mort que les médias n'ont pas su analyser : qui a voté pour Trump et pourquoi. Certains comtés qui avaient voté Obama ont été "retournés" par Trump. Pour l'analyser, il aurait fallu inviter des personnalité se situant en dehors de cette bulle. Pourquoi ne pas s'installer ailleurs que dans un bastion démocrate ?

L'esprit d'ouverture n'est pas celui de l'aventure... Mais que les journalistes de France Culture ne s'inquiètent pas, nous avons accès à la presse internationale pour pallier à leur absence de courage professionnel. Le problème est, en effet, que ces opérations d'analyses douillettes et confortables sont coûteuses, et absolument pas culturelles.

14
Répondre en citant  
La petite musique bien rodée d'Hervé Gardette - le Sam 18 Nov 2017, 18:25

Pas du tout à charge, ni sournoise, cette présentation d'Hervé Gardette, pas du tout. Le samedi, c'est micro ouvert aux producteurs militants politiques. La direction de la station est-elle au courant, ou encourage-t-elle cette appropriation de l'antenne par du commentaire politique engagé ? Pendant ce temps-là, la culture est dans un placard.

Politique ! par Hervé Gardette

Choix de photo de la page dans la même logique que les journaux d'opposition (cf. le Figaro ou VA)

Un président en poste depuis 6 mois. Et pour qui cette journée de samedi aurait dû être une nouvelle apothéose, puisque c’est aujourd’hui qu’a lieu le tout 1er congrès de la République en marche, le mouvement qui lui a permis de conquérir le pouvoir. Sauf que la fête est un peu gâché par l’annonce du départ de quelques dizaines de militants, sur fond de critiques récurrentes à propos d’un manque criant de démocratie interne. La preuve : il n’y a qu’un seul candidat pour diriger LREM : Christophe Castaner, désigné par l’Elysée. Et qui sera choisi à l’issue d’un vote à mains levées !

C’est pourtant sur l’exigence d’un exercice démocratique renouvelé, d’une place centrale laissée à la délibération, qu’Emmanuel Macron a bâti, d’abord sa réflexion, ensuite sa conquête. En Marche avait vocation à incarner cette nouvelle façon de faire de la politique. Voilà que le mouvement semble rattrapé par une forme d’immobilisme presque culturel (propre aux partis traditionnels) ; et que le chef de l’Etat lui-même peine à renvoyer autre chose que l’image d’un chef en surplomb, trop autoritaire.

Est-ce à dire que passer de la philosophie de l’action à l’action elle-même relève de la gageure ?

15
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Sam 18 Nov 2017, 21:51

Bonjour,

Pour toute information concernant la modération du forum, veuillez utiliser le formulaire de contact : http://www.regardfc.com/contact

Merci pour votre fidélité.

La Modération

16
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Lun 20 Nov 2017, 12:12

La mise en place d'un modérateur est une nouveauté intéressante sur ce Forum. Je suppose bien entendu qu'il ne s'agit pas d'un contributeur.

Pour la clarté et la transparence de cette modération, il est nécessaire, pour l'ensemble des contributeurs au Forum,  de connaître les critères utilisés par cette fonction de modération.

Et ainsi, de connaître les motifs de la censure du message ci-dessus.

17
Répondre en citant  
''Baisse sensible de la qualité à tous points de vue'' (un auditeur) - le Lun 20 Nov 2017, 13:00

Concernant les avis sur l'invitation aux Matins politiques de deux pointures de la chaîne, auteurs de livres sur le Président de la République, (rappel ici), les avis sont partagés au courrier de Radio France.

J'extrais le message suivant de la page du médiateur, message de la même teneur que d'autres aussi publiés sur la page (cf. Cela fait du bien !) et mets en gras un passage qui semble résumer nombre de griefs faits dans ce forum :

les matins de franc culture
Jan Vrla 13/11/2017 12:02 France Culture
Enfin un beau débat avec des gens de grande culture ce matin (JN Jeanneney; B Couturier). Quel bonheur! Pourquoi ne pourrait-on pas avoir cette qualité tous les matins, sans vouloir offenser M. Erner?
J. Vrla
PS:  (...) Remarque générale sur les programmes: baisse sensible de la qualité à tous points de vue (connaissance de la langue française, langage, vocabulaire, emploi incontrôlé d'anglicismes ou de termes anglo-saxons, répétitions, formats, érudition, diversité).

18
Répondre en citant  
Chaos - le Mar 21 Nov 2017, 10:16

Je pense que ce qui est commenté de la politique sur FC reflète le chaos idéologique que nous connaissons. Les thuriféraires du libéralisme sont bien installés dans leur position de propagandistes (Ockrent, Finkelkraut...) et font le boulot pour lequel ils sont grassement payés, à l'intention d'un public qui ne se piquera pas de les contredire. Après tout c'est leur gagne-pain depuis près de quarante ans et ils en retirent un bénef si considérable qu'ils ne songent nullement à prendre leur retraite. Cela entre dans la logique du PAF, il y a une idéologie, un système politique à vendre en continu dans le déni des dégâts qu'il a produits depuis qu'il nous a été imposé, et je tiens que ça aussi c'est bel et bien de la culture, cela témoigne d'une époque sur laquelle on reviendra dans dix, vingt, trente ans comme on le fait aujourd'hui pour 68, pour analyser, chercher à comprendre ce qui se jouait à cette époque qui est la nôtre, là, maintenant.
Face à ça, et dans un souci de pluralisme, l'autre bord se pose des tonnes de questions sur Macron et Mélanchon en tant que phénomènes politique d'un moment d'Histoire, mais sans jamais (se) poser les questions qui fâchent, pas plus qu'on ne va interroger ce qui a fait qu'aux Etats-Unis, Trump a pu arriver au pouvoir et, jusqu'alors, y rester.
Nous n'avons pas en France une tradition de journalisme critique. Nous sommes plus dans l'analyse et le débat perpétuel. Poser les questions qui fâchent, ce que fait un Onfray de manière très soft, est immanquablement pointé comme relevant d'une pensée rétrograde, démagogue, populiste voire. Et même à la limite, sera t-on soupçonné de vouloir faire dans le sensationnel, le buzz. Malheur à qui s'aventure au-delà de la pensée dominante, le confort des marchés, l'Europe libérale triomphant des guerres et des conflits (sauf des main-mises mafieuses sur les trafics d'armes et les passeurs de réfugiés, entre autres joyeusetés telles que le retour des fascismes), l'exploitation transcendée dans l'uberisation, etc.
Les gens qui tiennent les manettes sont placés là pour tenir le rôle qui leur est imparti par la propagandstaffel libérale, celles et ceux à qui ils confient l'antenne ne sont pas là pour dénoncer ce qui saute aux yeux de ceux qui les gardent grand ouverts depuis 1983... et dont les yeux restent ouverts sur les travers, les trahisons et les échecs réitérés du gang adverse (pour qu'on ne m'accuse pas de défendre ici des valeurs de gauche, je considère que la politique est vérolée d'un extrême à l'autre, mais ça me regarde).
Donc sur FC je m'en tiens aux émissions documentaires, scientifiques, de témoignages individuels autour de faits de société, ce que j'apprécie sur FC depuis que je suis un fidèle de cette station, à savoir une bonne quarantaine d'années.

19
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Mar 21 Nov 2017, 11:43

Alceste a écrit:Les thuriféraires du libéralisme sont bien installés dans leur position de propagandistes (Ockrent, Finkelkraut...)

Finkielkraut, thuriféraire du libéralisme, eh ben celle-là. Mais vous ne savez rien faire d'autre que d'étiqueter en "libéral" tout ce que vous détestez ? Savez-vous même ce que ce mot-là veut dire ?

20
Répondre en citant  
Finkie - le Mar 21 Nov 2017, 16:36

(Inscrit sous Alceste, en l'attente de l'activation de mon compte)

Bah, on ne peut pas dire que sa pensée et ses prises de position soient des plus critiques à l'égard d'une idéologie qui emprunte étymologiquement à la liberté pour assurer d'abord et avant tout celle du capital et de ses tenants au détriment de l'humain. Et c'est trop facile de renvoyer au classique duel "damnés de la Terre vs capitaines d'industrie à gibus et monocle". Le venin est plus subtil. Quant à ses effets, je ne vous souhaite pas d'avoir à les expérimenter. Quant à ses conséquences potentielles, je ne nous souhaite pas d'avoir un jour à les affronter.

21
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique - le Mar 21 Nov 2017, 17:18

Auriez-vous l'obligeance de vous référer à telle ou telle émission pour étayer vos propos ? Cela inciterait peut-être à l'écoute et aurait l'avantage de donner de la crédibilité à des propos généraux qui en manquent fort.

Par ailleurs, le profil personnel de chacun des lecteurs ou contributeurs h/f n'est pas une donnée essentielle du forum. Vous personnalisez, vous vous épanchez sur votre sort et évoquez celui des autres. Ce n'est pas le lieu ici. Je ne suis pas sûr que votre réalité existentielle intéresse de nombreux lecteurs, votre profil d'auditeur a en revanche été vite établi. Il va être difficile, je le crains, de poursuivre longtemps des échanges, basés de votre côté sur une idéologie politique. La vision défendue ici depuis longtemps est fondée sur la présentation de l'offre culturelle, des savoirs et de la création. Vous avez reçu de nombreuses réponses, et ce de manière inhabituelle, car vous "débarquez". Maintenant que les points ont été mis sur les i, voyez si vous ne préférez pas créer un fil  "Les opinions et épanchements d'Alceste" dans le sous-forum Le Conversatoire.

Contenu sponsorisé 

22
Répondre en citant  
Re: Les magazines d'actualité sociopolitique -

Les magazines d'actualité sociopolitique     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum