Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Si la playlist de grève vous donne des aigreurs ...    Page 2 sur 3

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Si la playlist de grève vous donne des aigreurs ... - le Mer 08 Avr 2015, 07:57

Rappel du premier message :

Pendant la grève de Radio-France, voici ma playlist personnelle (en cours d'édification) :


Autre titre : [Radio comparée ou"France Culture vs France Culture"]
Autre titre : [France Culture vs France Culture (radio comparée)]
Radio comparée à elle-même...
Ce sujet vous invite à une approche comparative de France Culture.

Créé pendant la grève illimitée de mars 2015, il portait alors un autre titre et avait un objectif qui n'a plus lieu d'être : on y proposait par le téléchargement une alternative au programme musical servi sur France Culture pendant cette grève qui dura presque un mois. Y étaient proposées une quinzaine d'émissions choisies pour leur qualité. Comme l'avenir de Radio France était en jeu ou plutôt celui de certaines de ses antennes, dans leur budget et donc dans l'organisation de leur programme, on avait saisi cette occasion pour rappeler par l'exemple que le France Culture de 2015 ne propose plus que de façon très minoritaire un programme digne de l'étiquette culturelle. Dans le même temps, nous avons suivi [DANS CET AUTRE FIL] la situation et la diffusion effective, depuis l'absence totale de communication pendant la première semaine de grève, jusqu'à l'établissement d'un discours conforme à la langue de bois des militants.

Une fois cette grève achevée et après la reprise du ronronnement a-culturel sur l'antenne de France Culture, on a jugé utile de maintenir l'existence de ce fil tout en le recyclant : la quinzaine d'émissions livrées montre par l'exemple ce que fut le programme de France Culture en d'autres temps. Elle permet de comparer ce qui est avec ce qui fut. Son destin est de continuer à fournir des exemples de ce que France savait faire et ne sait plus ou ne veut plus faire : un programme culturel de haute qualité.

Ce fil est donc ouvert aux réflexions et aux souvenirs des forumeurs. A la comparaison entre le programme culturel réussi de jadis et de maintenant (car il en subsiste quelques traces) avec le programme a-culturel et médiocre qui est devenu non seulement la situation ordinaire de France Culture, mais bel et bien l'objectif poursuivi. On pourra aussi comparer terme à terme le traitement de quelques sujets à quelques jours d'écart quand, votre radio cédant une fois de plus à la facilité, les mêmes événements du marché culturel s'y trouvent traités à quelques jours ou même quelques heures d'écart, avec parfois un même invité unique présent dans plusieurs émissions différentes, passant de France Inter à France Culture pendant la journée.

- Matinée des autres : La chasse sauvage (Patrice Freydieu 2000)
- Visages de l'intranquillité (Véronique Puchala 2003)
- Au bois lacté (Alain Trutat - 1955)
- Nuits magnétiques - Les mariniers (Josette Colin - 1993 je crois)
- Chemins de la connaissance : La bohème littéraire (2001)
- Une vie une oeuvre - Stanislas Lem (Lydia ben Ytzhack, 2005)
- La réalité dans ses lieux (Franck Venaille - 1976)
- Tire ta langue - Comment nous parle le fisc (1999)
- Le bon plaisir de Paul Fournel (1993)
- Bouche à oreille - Grimod de la Reynière (Renée Elkaïm Bollinger)
- ACR : La ballade de Calamity Jane (A. Bashung & Chloé Mons, 2005)
- Matinée des autres : Guignol, Polichinelle et les autres (S. Pillods 1990)
- L'autre scène - Système religieux de la Georgie païenne (Dgeorges Charachizé 1977)
- Mémoires du siècle - Martin Flincker (1985)
- Culture matin avec Christophe de Voogd sur le système politique des Pays-Bas (1995)
- Panorama : Joseph Roth (Michel Bydlowski 1997)
- Nouvelles du monde entier - Denis Manuel lit 'Axolotl' (1985)
- Matinées scientifiques - Le cantique des quantiques (Michel Cazenave, 1986)
- Histoires du futur - Edgar Morin (Henri Raillard - 1985)
- Lieux de mémoire - Le facteur aux champs (Jean Couturier - 1995)
- Le bon plaisir de Roland Topor (Noël Simsolo - 1986)
- Fiction - Rue du petit musc (1998) Une aventure de Marcel Prisca, policier érudit
- Profils perdus - Arnold van Gennep (Jacques Coget - 1997)
- Une vie une oeuvre - Witold Gombrowicz (Jacqueline de Roux - 1996)
-
-
+ quelques épisodes du Kamtchatka romantique de Thierry Beauchamps
.
.
(Pourvu qu'elle dure encore longtemps cette grève)

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.
* * *

11
Répondre en citant  
Cadeau inattendu de FC : un Mémoires du siècle - Nina Berberova - le Ven 10 Avr 2015, 23:13

Quelques posts plus haut très exactement au numéro 5 j'ai mentionné "Mémoires du siècle"

Il se trouve qu'un numéro non annoncé au programme a été diffusé dans la nuit précédente, en remplacement d'un Sur les docks non diffusable car supprimé la veille. Le témoin du siècle y était Nina Berberova, au micro de Georges Léon, en 18 août 1986. On y retrouve le souvenir de la fuite de Russie à Paris en passant par Berlin. Dans les premières minutes on découvrira même le nom du personnage réel qui avait inspiré à Gontcharov un type littéraire fameux, Oblomov qui en Russie devint plus qu'un type, un concept de la vie quotidienne : l'Oblomovisme qui est un mélange de paresse mélancolique et de de fatalisme, ce cocktail d'aquoibonisme menant finalement à l'inaction maladive.

La précédente diffusion avait eu lieu en mars 2013 lors du programme nocturne "Nuit rêvée de Hourya Benis Sinacoeur". Ce qui nous permet de mettre ce fort bon numéro à disposition directement par cette pastille d'écoute qui restera disponible environ une année : [son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2013/03/s12/La_nuit_revee--Hourya_Benis-Sinaceur--NET_179ebc6d-ad0b-4c8a-aba5-0947d9762f56_DF.mp3" debut="96:32" fin="149:40"]

Et pour retrouver la petite dizaine d'émissions rediffusées cette nuit là : http://static.franceculture.fr/emission-la-nuit-revee-de-la-nuit-revee-de-hourya-benis-sinaceur-2013-03-17

12
Répondre en citant  
Histoire du futur - 20 janvier 1995, avec Edgar Morin - le Sam 11 Avr 2015, 13:45

En ce samedi j'ai tout juste le temps de donner brièvement 3 liens de ma play-list, les explications et les commentaires viendront plus tard ou ne viendront pas. Pour Celui-ci en tous cas, j'aurai à coeur d'ajouter quelques mots, anattendant voici le lien à clicker.

Histoires du futur était une série courte créée au début de l'année 1985. Elle présenta entre 12 t 15 numéros toujours suivant la même forme : un entretien d'une heure quasi sans questions. Dans certains de ces entretiens on sent que les questions ont été gommées, sauf quand l'interlocuteur invité répondait directement à une remarque du journaliste.

On a pu entendre : Joel de Rosnay, Hubert Reeves,


Voici l'Histoire du futur d'Edgar Morin en Janvier 1985 : mediafire.com listen/7n48ed4z2sfcgs8

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

13
Répondre en citant  
Le bon plaisir de Paul Fournel - Mars 1996 - le Sam 11 Avr 2015, 13:52

Voici au bout de ce lien Le bon plaisir de Paul Fournel, le 23 mars 96 par Georges Léon. Je dirai plus tard dans une version étendue de ce message la liste des invités. Pour ceux qui auront chargé l'émission avant, ça sera une surprise.

A part ça, j'aurai peu à dire sur "Le bon plaisir" qui offrait chaque samedi autour d'un invité, son "portrait intime et subjectif" en se donnant la durée (jusqu'à 3h30 dans certains cas), avec des amis et des surprises. C'était considérablement plus fin que "La joie de vivre" et moins racoleur en pommade que "Le grand échiquier", deux émissions de télévision qui respectivement dans les 50's et dans les 70's, exploitèrent à la télévision un principe semblable. Ceci pour rappeler que c'était pas toujours mieux avant. Mais parfois c'est pire après, comme on le verra dans les années 2000's quand Frédéric Mitterrand reprendra l'idée pour des après-midi en direct depuis un café du quartier de la Bastille, avec une incroyable couche de pathos crêmeux ça s'appelait "Ca me dit l'après-midi".

Paul Fournel entouré de quelques amis écrivains et éditeurs : Jacques Roubaud, François Caradec, Marcel Bénabou, Jacques Jouet, Guy Faucon, Claire Paulhan éditeur de journaux intimes, Jean-Guy Mourguet descendant et continuateur de son ancêtre qui fut l'inventeur de Guignol. Les chansons sont des poèmes de Queneau mis en musique et interprétés par Paul Braffort et il en est plus d'un hautement savoureux. Braffort est fort. mediafire.com listen/5voh8s15rpwkx9z

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

14
Répondre en citant  
Tire ta langue du 15 février 2000 - Comment nous parle le fisc - le Sam 11 Avr 2015, 14:00

Enfin, troisième et dernière livraison de ce samedi, on trouvera par ce lien un numéro de Tire ta langue dans sa formule classique : un documentaire de 35' environ confié à un producteur délégué + un entretien d'un bon quart d'heure mené cette fois par Perraud himself + une chronique signée Philippe Barthellet.

En écoutant cette émission, on verra ce que donnait le style de Perraud à l'oral avant que, l'évolution de cette foire aux vanités lui pétant sa grosse tête, il ne devienne un ridicule Achille Talon au petit pied. La perte est d'autant plus désolante qu'en ces années, Perraud avait été un pratiquant et un défenseur acharné du documentaire. De nos jours, il ne fait que répéter inlassablement son propre show, un peu comme Voinchet mais dans un autre genre. Moins vulgaire si on veut, plus Homaisien ou Bouvard&Pécuchesque même si on ne le veut pas.

Dans ce très bon numéro, le documentaire "Comment nous parle le fisc" est dû à Irène Berelowitch, qui en signa un bon nombre dans le Tire-ta-langue d'alors. Pour l'entretien qui suit, Antoine Perraud reçoit Alain Laurent.

mediafire.com listen/ffab4w71lc3s13d

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

15
Répondre en citant  
Au bois lacté - Dylan Thomas, version française de la pièce radiophonique originale - le Dim 12 Avr 2015, 19:55

Voici par ce lien une production historique, qui a été plusieurs fois diffusée dans les Nuits de FC depuis une dizaine d'années ; mais je crois bien une fois seulement sous cette forme assez complète, c'est à dire avec la présentation d'après Lawrence Gilliam. Il s'agit de la pièce initialement écrite pour la radio, puis jouée au théâtre : Au bois lacté (Under milk wood). On a eu déjà l'occasion dans ce forum d'en dire tout le bien qu'on pensait. Je renvoie à ce post déjà un peu ancien dans le fil des nuits : page 32, message 313

mediafire.com listen/wkv0q37vd33z64e

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

16
Répondre en citant  
La matinée des autres - Guignol, Polichinelle et les autres (1990) - le Dim 12 Avr 2015, 20:01

Et maintenant toujours pour compenser la carence du programme de France Culture tout en donnant l'occasion de (re)découvrir certains items de ses meilleures séries, voici de nouveau une Matinée des autres : par ce lien vous pourrez trouver le numéro du 20 mars 1990 dû à Sophie Pillods : "Guignol, Polichinelle, et les autres".

Concernant la série, j'en ai dit quelques mots lors de la livraison ci-dessus de La chasse sauvage (post 9) et on en retrouvera quelques critiques déposées sur le forum dans ce fil spécialement créé pour en commenter les diverses rediffusions dans le service de nuit.

mediafire.com listen/9kvrvn6jk9vj3jg

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

17
Répondre en citant  
Un Culture Matin de décembre 1996 - Jean-François Bayart - le Lun 13 Avr 2015, 07:49

Alors que la Matinale de France Culture est à l'antenne ce matin dans sa formule intégrale pour la première fois depuis plus de 3 semaines avec dedans les inévitables vrais morceaux de connerie  par Voinchet, voici un lien qui vous propose un Culture matin du 3 décembre 1996. L'invité en était Jean-François Bayart, pour son livre "L'illusion  identitaire"

En attendant que veuille bien réapparaître dans mon désordre d'archives le numéro promis dans le message d'ouverture (Christophe de Voogd interviewé par Emmanuel Laurentin en 1993 ou 1994), j'ai trouvé intéressant d'exhumer Jean-François Bayart. Cela dit, l'émission est incomplète car seules les parties avec l'invité ont été conservées par le collectionneur : ni les 2 éditions du journal par Olivier Danrey (respectivement de 10' et de 2), ni la revue de presse de Voinchet, ni la chronique de Jean-Louis Ezine mais en compensation il y a un invité supplémentaire juste avant la fin de la première demi-heure je vous dis pas son nom ça sera la surprise.

Dans ces 48 minutes il y a déjà de quoi comparer le style d'animation de Lebrun jadis avec ce que nous inflige Voinchet chaque matin, notamment ce lundi à 7h50 où les conneries tombent au rythme d'une par minute. Voinchet qui n'apparait pas dans ce mp3 enfin me semble-t-il, sa revue de presse a probablement fait partie des chroniques sucrées. Pour comparer l'organisation générale de la matinale dans les 90's et celle d'aujourd'hui, on trouvera un autre numéro de Culture Matins, mais on pourra exhumer aussi quelques Première édition (Pierre Assouline de 99 à 2002).

J'espère qu'il n'y aura pas de difficulté au téléchargement du fait de la musique d'intro qui pourrait bloquer la tolérance de MediaFire. Pour éviter la reconnaissance automatique j'ai ajouté 2 fois le petit gingle de transition (musique électronique) qu'on entendait à cette époque à divers moments de la journée notamment en ouverture des Nuits. Mais si d'aventure Mediafire vous envoyait chez Plumeau pour chercher la musique de Perrone, dites le moi on trouvera une solution.

mediafire.com listen/o7ti5d5x1wltr1n

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

18
Répondre en citant  
Un Culture Matin fin décembre 1996 - Christophe de Voogd (par Emmanuel Laurentin) - le Lun 13 Avr 2015, 18:00

Les amis, voici par ce lien une matinale complète datant de l'année 1996. Annoncée dès l'ouverture de ce fil elle s'est fait attendre y compris de ma pomme soucieux que j'étais de la réécouter, mais je la cherchais dans la mauvaise boite. Selon mon souvenir elle avait précédé de plusieurs années le Culture Matin avec Jean-François Bayart. En fait elle lui était ultérieure de 3 semaines. Voila qui en dit long sur la précision de nos souvenirs. Enfin contrairement à l'autre, celle-la au moins est complète, avec les chroniques et le journal. Elle permettra la comparaison avec l'actuelle matinale. On y entend Voinchet dans un second rôle, un Voinchet alors en culottes courtes et à l'ego pas encore sur-enflé, de là il en est sympathique vraiment. Ce type n'aurait jamais dû quitter sa place de sous-fifre, la seule qui lui convienne dans un poste culturel.

Il y a un défaut : le maitre de cérémonie ce matin là n'est pas Lebrun mais Laurentin. C'est un inconvénient pour la comparaison entre les deux époques, mais ça n'en est pas un pour le plaisir d'écoute : nous avons là une matinale instructive.

mediafire.com listen/9s5yub1ge9jyklp

Pour la comparaison entre les époques, je trouverai à numériser une matinale entièrement tenue par Lebrun, et pour faire bonne mesure une autre entièrement menée par Pierre Assouline. Enfin on va peut-être attendre la fin de cette grève pour se lancer dans l'écoute comparée. Anattendant, je vous souhaite une bonne écoute à l'écoute de l'intelligence vivante de Christophe de Voogd. Eventuellement j'aimerais en dire un mot dans notre fil Culture des idées.

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

19
Répondre en citant  
L'autre scène - Système religieux de la Georgie païenne (mai 77) - le Lun 13 Avr 2015, 18:06

Puisqu'on apprend à l'instant que la grève à Radio France va être reconduite, je livre ici un morceau de choix mais qui n'est pas le plus facile à digérer. Le système religieux de la Georgie païenne a pourtant de quoi intéresser tous les auditeurs curieux d'autres cultures, y compris de celles qui maintiennent dans nos temps si modernes leurs structures et leurs fondements apparemment archaïques. Je reconnais : j'ai toujours préféré l'ethnologie de l'Europe, en général certes mais aussi en particulier dans la série "La matinée des autres".

Ici par ce lien c'est un numéro de L'autre scène. L'invité de Claude Mettra en ce 2 mais 1977 est Georges Charachidzé on reconnait là une finale typique des noms georgiens mais qu'on ne s'y trompe pas : l'homme a dû apprendre la langue, il l'a raconté à plusieurs reprises au micro d'Antoine Perraud. C'est en élève d'un autre Dgeorges (Dumézil) qu'il est parti étudier le système mythologique de ses ancêtres, encore en vigueur dans les régions reculées or si vous regardez même seulement 3 secondes une carte de la Georgie vous verrez que les zones non reculées sont plutôt l'exception.

Le plus dur ce sont les chants qu'on entend lors de l'intro. Ils raviront les amateurs de musique traditionnelle et ils risquent de faire restituer leur déjeuner aux autres mais pour boucler sur le début de ce post, comme disait Dgeorges de Coubertin : il n'est pas nécessaire de le digérer pour en reprendre ni de déglutir pour le restituer    

mediafire.com listen/64gv5fetgk8lzsa

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

20
Répondre en citant  
Une vie une oeuvre - Stanislas Lem (2005) - le Lun 13 Avr 2015, 19:27

Pour remonter le moral des plus sensibles, j'ajoute avec ce lien un Une vie une oeuvre, et l'un des plus tardifs. Nous sommes en 2005, et Michel Cazenave est encore aux commandes de la collection mais plus pour longtemps. Au fil des années, il y a produit ou fait produire une série de monographies sur des auteurs de science fiction, pas toujours des plus connus en dehors du cercle des amateurs. Ce point mérite d'être souligné : en produisant des documentaires sur Cordwainer Smith, et ici sur Stanislas Lem,  Cazenave n'aura jamais joué la carte de la facilité, mais au contraire celle de la curiosité. Alors qu'il aurait pu se limiter à quelques unes des grands signatures connues en dehors du cercle des amateurs comme Asimov, Wells, Silverberg ou Van Vogt, il choisit d'aller au-devant de la demande du public en faisant découvrir des auteurs d'un accès moins immédiat. Il est ainsi exactement à rebours de ce qu'allait devenir France Culture après son départ. C'est LYdia Ben Ytzhack, productrice capée et dévouée, qui signe ce numéro, comme elle en a signé d'autres en grand nombre dans la même série ou dans La matinée des autres.

mediafire.com listen/lw8lidwd57i3qvi

_________________
A l'intention de ceux qui prennent mon pseudonyme pour un bouclier : mon identité n'est ni affichée ni dissimulée.
Pour la trouver il suffit de suivre le fil de mon profil.

21
Répondre en citant  
Merci ! - le Mer 15 Avr 2015, 22:00

@Nessie a écrit:Enfin pour conclure cette journée, une troisième livraison prise dans le haut de mon panier. Voici de nouveau un exemple de haute qualité poétique : par ce lien vous pouvez découvrir un des meilleurs numéros de la Matinée des autres : La chasse sauvage.
Les jours de grève, Nessie est une sorte de Garbit-de-jour. "La chasse sauvage" : quel superbe moment de radio ! Des voix, une érudition et une élégance qu'on n'entend plus guère sur cette chère (?) station.

Si la playlist de grève vous donne des aigreurs ...     Page 2 sur 3

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum