Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Hors-champs par Laure Adler    Page 4 sur 21

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Hors-champs par Laure Adler - le Mar 22 Sep 2009, 14:25

Rappel du premier message :

J'aurais pu déposer cet avis dans le fil "on ne dit que du bien", mais le personnage de Laure Adler mérite sans doute un fil à part étant donné les controverses qu'elle suscite.
En fait, je ne la connais pas. Je me souviens vaguement l'avoir aperçue un soir à la télé dans les années 80, impression plutôt séduisante. Par la suite, l'image que je me suis formée a été influencée par les commentaires des auditeurs critiques. Je l'ai vue comme une femme un peu superficielle et mondaine, moderniste à tout crin. Je l'ai entendue une fois chez Emmanuel Laurentin, pour un livre qu'elle avait écrit sur Hannah Arendt. Je n'ai pas lu le livre, mais ce qu'on en a dit et sa façon de s'exprimer dans cette émission allait dans le même sens, celui d'une forme agréable et d'un manque de fond.
Depuis, j'ai commencé à changer. Je la connais à peine mieux: j'ai entendu deux épisodes de l'Avventura, à chaque fois très prenants et profonds (un réalisateur catalan et un allemand); cet été, j'ai capté sur l'autoroute une ou deux heures d'émission sur Duras très bien faites; et hier soir, cinq minutes de bonheur.
Je vous raconte ça à la façon de l'inspecteur Colombo (parce que les circonstances appartiennent aussi au jugement global): on venait, avec ma femme, de regarder The big sleep sur Arte, et pendant que je lui préparais un petit lait chaud, j'ai mis FC. J'ai vérifié depuis que c'était bien Laure Adler avec son invitée. Celle-ci, pendant ces cinq minutes, a parlé de sa vie: camp de concentration, hôtel Lutetia, retour impossible dans sa famille, vie de bohème à Saint Germain des Près, premiers travaux dans le cinéma... avec une force d'évocation et un humour impressionnants. Mais, ce qui me fait écrire ici, c'est qu'il m'est apparu clairement que ce bonheur d'écoute tenait autant à la personnalité de l'invitée qu'à l'art de l'interview de Laure Adler. Rien à voir avec un simple "question/réponse", c'est plutôt le sentiment de partager une expérience, de retisser un parcours vital, dans une expression à la fois directe, spontanée, et mise en forme (guidage par L.A. selon sa connaissance et sa perception, inclusion naturelle d'un extrait de film complètement raccord avec ce qui vient d'être dit).
Je n'ai quand même pas oublié mon lait, et j'ai éteint le poste. Mais, pour les amateurs d'art radiophonique, je voulais signaler cette petite expérience. Qui montre aussi que je suis très influençable, mais si vous dites encore du mal de cette artiste du micro je me laisserai moins facilement convaincre.
* * *

31
Répondre en citant  
Unlucky ? - le Jeu 07 Oct 2010, 15:58

Eh bien heureusement qu'on n'avait point parié.
Rien de tout ça dans l'émission : pas de papa, pas de coup de poignard,
pas de bord des larmes, pas d'amoureuse sauf l'invitée qui a dit son amour (je sais plus trop de quoi d'ailleurs).

Cela dit, j'aurais laissé ma mise sans déplaisir : si seulement ça pouvait annoncer un serrage de boulons du côté de la maison Nunuche !

Alors maintenant si je n'avais pas encore la frousse de boire le bouillon, je parierais volontiers que Laure Adler ne connait pas ce forum. Mais comme vous le dites Antonia, peut-être a-t-elle un assistant ou plutôt unE assistantE aviséE qui en colligeant les vacheries envoyées à la patronne, aurait fini par couper l'herbe sous les pieds de ses détracteurs (et des pieds ça doit en faire...).

Je vais me venger en faisant rebondir le débat ici ...

32
Répondre en citant  
François Ozon dans le Hors-champs - le Jeu 14 Oct 2010, 22:59

Très bien ce soir, Hors-champs, non franchement.
Si ça pouvait toujours être comme ça...

François Ozon doit être un vrai bon sujet.
Il ne dit pas de niaiserie.
Elle ne lui pose pas une seule question con.
Elle ne prend pas son habituel ton compassé mal joué.
Elle cause naturel c'est même la première fois
que je l'entends elle jouer le rôle d'une femme normale
(alors forcément, je suis sous le choc, hein...).

Bon il a du lui taper dans l'oeil
ou alors il est suffisamment naturel
intéressant et sympathique,
sans affèterie et sensible sans excès,
pour qu'elle en oublie de jouer la gourde
Je me dis qu'elle devrait interviewer plus souvent des gens comme lui.

Vraiment bien, ce soir, le Hors-champs.

33
Répondre en citant  
Sokourov - le Mer 27 Oct 2010, 09:17

Hier soir, Adler recevait Sokourov. L'interview présente peu d'intérêt, trop de questions vagues sur les états d'âme de Sokourov, sa vie, etc. En revanche, aucune question précise sur ses films, sur son esthétique et une parfaite incapacité à aller et venir entre Sokourov comme personne et Sokourov comme cinéaste puisque, dirait-on, c'est ce genre de rapports qui intéresse Adler.
Je crois que le côté vague de ces interviews tient à deux choses. D'une part, le temps de préparation de l'émission doit être trop bref pour que les questions soient vraiment réfléchies. D'autre part, Adler ne dispose pas des instruments critiques nécessaires en matière de critique cinématographique pour pouvoir rebondir et réfléchir vite.

Quoi qu'il en soit, on arrive quand même à saisir un peu de la subjectivité de Sokourov. A savoir : le "Jeu de Paume" lui consacre un cycle.
http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1361&lieu=1

34
Répondre en citant  
Catherine Millet - le Sam 30 Oct 2010, 18:01

Catherine Millet chez Laure Adler, c'était pas mal du tout. Je crois que Laure Adler, simplement, connaissait bien ce dont elle parlait. Il a beaucoup été question de la conscience de Catherine Millet à travers ses expériences de partouzes et le parcours de Millet comme autodidacte, son intérêt pour l'art contemporain était bien présentés aussi.

35
Répondre en citant  
Jean Genet - le Mer 17 Nov 2010, 17:33

Laure Adler consacre ses émissions à Genet cette semaine. Rassurez-vous, Nessie, LA n'a rien à en dire sinon que c'est bouleversifiant. Elle aura remarqué plusieurs fois hier que Genet aurai pu "se ranger" mais que non ... Ce qui compte demeure quand même qu'il aurait pu ne pas écrire mais que si.
Quoi qu'il en soit et c'est la raison de ce post, ces émissions font écouter de longues interviews de Genet. C'est assez rare pour être souligné et podcasté.
http://www.franceculture.com/emission-hors-champs-jean-genet-le-conteste-l-incontestable-210-l-adolescence-2010-11-16.html

36
Répondre en citant  
Edgar Morin - le Lun 21 Fév 2011, 22:40

En ce moment pour la 250 eme fois
Edgar raconte comment ils ont ramené
Robert Antelme de Dachau, plus mort
que vif.

C’est un récit époustouflant.
On l’a entendu déjà tant de fois.
C’est toujours aussi ébouriffant.

Antelme a survécu et a pu écrire
"L’espèce humaine".

37
Répondre en citant  
Avec le temps, portraits de Mitterrand par Adler. - le Dim 06 Mar 2011, 11:28

Alors comme ça, Mme Adler fait tirer le portrait de Mitterrand sans tentative hagiographique dans dix émissions. Et Mme Adler précise que l’image de cet homme a des aspects vénéneux.

Je déplore que Laure A. n’ait pas eu l’idée d’aller à la rencontre d’autres personnes qui auraient reçu la francisque. Quel dommage ! Une grande historienne comme elle a loupé quelque-chose ! Seraient-ils tous déjà morts ?
On peut le vérifier, la liste des personnes ayant reçu cette décoration avait été publiée après-guerre.

Bref, c’est toujours un peu la même histoire (c’est le cas de dire), on va chercher des témoignages pour jouer sur la sentimentalité. Crying or Very sad

38
Répondre en citant  
C'est beau, la conscience politique ! - le Jeu 17 Mar 2011, 09:15

Laure Adler nous cause aussi dans le poste le matin, dans le "Tout feu, tout flamme" qui clôt "Les matins" de Voinchet. Pour ceux qui l’ignoreraient, il s’agit d’une chronique où "on" nous dit ce qui est bien au ciné, au théâtre, en musique et en livres.
Mardi dernier, j’ai appris, grâce à Laure, que des journaux féminins avaient fait des jeux pour que leurs lectrices sachent si oui ou non, elles étaient comme Marine Le Pen.
C’est entreé dans le jeu de Le Pen, s’est indignée Laure.

Je me demande si Laure Adler a fait ce jeu-test. J’aimerais en connaître le résultat. En tout cas, nous pouvons en déduire que Laure Adler lit les journaux féminins.
Et comme elle lit les journaux féminins mais est aussi une historienne (comme elle aimait à le répéter lors de son passage chez Martel ), elle s’est écriée : "Comme quoi, il faut aussi se méfier du pouvoir féminin".

C’est ben vrai, ça, ma brave dame !

Somme toute, cette chère Laure Adler, ancienne directrice de FC, membre du Siècle et implantée dans tout ce qui peut représenter une instance de pouvoir, doit savoir de quoi elle parle.

39
Répondre en citant  
Pierre Hantaï dans hors-champs - le Ven 29 Avr 2011, 14:09

Je serai moins vachard que vous Hérode, au moins pour une fois : en cherchant quelque compliment je me dis que Laure Adler elle réussit plutôt mieux ses interviews de musicien, et c’est peut-être parce qu’elle ne connait rien à la musique. Du coup elle n’est pas tentée de jouer à l’experte (rôle qui lui comme un cardigan à une girafe) ni d’agrémenter ses questions avec sa personnelle polésie (là c’est plutôt le tutu sur l’éléphant de mer).

Hier dans hors-champs: Pierre Hantaï, du Concert Français.
45 minutes de radio bien agréable pour mon goût.
http://www.franceculture.com/emission-hors-champs-pierre-hantai-2011-04-28.html

Certes l’entretien n’atteint pas des profondeurs bouleversantes, et on n’y fera pas de musicologie fondamentale, mais c’est pas ça que Hors-champs sait nous faire de bon. L’émission de Laure Adler qui s’applique à ne pas trop remplir le contrat de son titre, c’est plutôt "people". Ben admettons : quitte à faire du people en voila du bon, puisqu’hier soir il ne s’agit pas de servir la soupe à une star obligée, mais à un artiste consciencieux. Bizarrement parce qu’elle n’y connait rien, Laure ne se sent pas forcée d’en rajouter avec ses questions usuelles qui sentent la poésie de gare un peu dans le style Antibiok mais en féminin, sans la sauce à la myrtille, donc. Je la crois animée -Laure Adler, pas la myrtille- d’une sincère curiosité, et pas seulement hier soir, mais en général. Et je la crois aussi assez bûcheuse, laborieuse même. Dans une radio envahie par les paresseux c’est plutôt une qualité.

Bel entretien.
Depuis la rentrée j’en conserve 1 ou 2 par mois pour les écouter à l’usine. Et celui-là oui. Indubitablement.

40
Répondre en citant  
Cabu dans Hors-Champs - le Ven 24 Juin 2011, 22:53

En ce moment un Hors-Champs plutôt sympa, donc je conseille l'écoute (c'est à ça que peut servir ce forum, de plus en plus, puisque les émissions sont disponibles pendant maintenant... 500 jours !! je m'esclame)

Donc : en ce moment même Cabu interviewé par Laure Adler. Les questions ne sont pas d'une intelligence bouleversante mais c'est pas grave : elle laisse parler Cabu qui a toujours des tas de trucs à raconter et qui se marre en parlant ; il se marre pas pour meubler connement à la façon, disons, d'Hazeéra. Non Cabu il se marre parce qu'il vit joyeusement. Pourtant c'est un militant pur jus. Ben, si tous les militants étaient aussi joyeux et aussi peu chiants, je ne dirais (ni ne penserais) jamais de mal des militants. En fait, si tous les militants étaient comme Cabu, la gauche serait moins ridicule et la droite aurait du mouron à se faire. Je regrette l'esprit Charlie-hebdo. Les ricaneurs de notre temps, qu'ils soient de Canal Guillon ou de Morel plus, ne leur arrivent pas à la cheville.

Dans cette émission les 3 extraits entendus jusqu'ici : Trenet, Choron, Jacques Tati. Et à la suite les commentaires de Cabu méritent l'écoute. Je n'en dis pas plus. Ecoutez.

Enfin, il reste encore 7 minutes pour faire un Loto-Adler : on a bien entendu "vous êtes un amoureux de..." mais pas encore une seule fois entendu "votre imaginaire". Combien vous pariez qu'elle le place quand même avant le fin ?? Je vous prends à 8 contre un ça vous va ? Tic... Tac... Tic.. Tac..

41
Répondre en citant  
Re: Hors-champs par Laure Adler - le Mar 18 Oct 2011, 11:41

Je ne suis pas du tout persuadée que Laure Adler soit quelqu'un de bien. D'ailleurs la chansonnette éponyme me semble d'une miévrerie abrutissante.

Néanmoins ... "Hors-champ" a quelques qualités. Comme le dirait Nessie, ce n'est pas une valeur sûre mais selon les invités, l'auditeur a le bonheur de pouvoir y écouter des personnes qui sortent de l'ordianire de la bouillie médiatique.

Récemment, la venur d'Annie Lebrun, celle de Marc Ferro étaient passionnantes. Lebrun pour son indépendance intellectuelle et morale, Ferro parce qu'il sait parler du métier d'historien et que son évocation de Braudel était honnête et permettait de comprendre les enjeux des écoles d'historiens, en fonction de leur appartenance politique.

En outre, les émissions consacrées à Lacan étaient excellentes, pas d'hagiographie idiote, des pistes de compréhension sur le lacanisme. Un ensemble d'autant meilleur que les émissions commémoratives consacrées à Lacan par la radio avaient eu en partage une insondable et ennuyeuse nullité.

Hors-champs par Laure Adler     Page 4 sur 21

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum