Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Des idées pour France Culture    Page 4 sur 5

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Des idées pour France Culture - le Jeu 04 Juin 2015, 22:53

Rappel du premier message :

Des idées pour la radio culturelle nationale française (alias France Culture pour les profanes...) ? Les auditeurs cultivés, riches ou non d'une expérience des radios culturelles dans le passé ou dans d'autres sphères géographiques en ont, oui, et beaucoup.

Des idées de sujets d'émissions, par exemple. mais aussi des idées de formules d'émissions (durée, conception), de personnes à inviter, de producteurs potentiels, et de tout ce qu peut enrichir l'écoute avant, pendant et après, si l'on consulte le site de la radio.

Pourquoi maintenant ce "think tank" (ce "sink tanque" pour parler l'anglais de FC), ou plutôt ce groupe de réflexion ou lieu de dépôt de propositions (ce que font déjà régulièrement  les forumeurs)) ? Moins pour inspirer la direction de France Culture (mais sait-on jamais) que pour refléter les attentes des auditeurs exigeants non satisfaits par le chemin qu’a pris France Culture.

Proposition : laisser ici des suggestions concrètes et envoyer les remarques critiques générales dans les rubriques appropriées. Mais chacun fera comme il l’entendra.

Pour commencer avec une suggestion déjà faite dans d’autres lieux du Forum : La mise à disposition en ligne de la transcription complète de certaines émissions.

Si certaines radios culturelles le font depuis des années (je pense aux radios publiques allemandes, à la radio américaine National Public Radio) cela doit avoir du sens, non ? Pour qui veut prendre connaissance rapidement d’un sujet ou l’étudier en profondeur, pour les malentendants, pour les étrangers souhaitant apprendre la langue, etc. Exemples à venir.

À vous !
* * *

31
Répondre en citant  
D'autres sujets - le Lun 12 Oct 2015, 21:24

Par exemple une idée de sujet pour Répliques ? À moins que  les sujets * revenant une fois sur deux, trois ou quatre numéros soient la légitime marque  de fabrique de cette émission, auquel cas pour Sur les Docks ?  Sinon, je ne vois pas où.

Je propose : « La pornographie peut-elle être éthique ?  » . Un sujet qui pourrait intéresser beaucoup d'auditeurs, vu l'intérêt de nombre d'internautes pour la première partie de la question.  

Je crains que France Culture n'aborde jamais cette question, et si c'était le cas, ce serait probablement dans un débat, bien sûr, plus ou moins improvisé, et avec deux invités aux avis opposés et bien tranchés.

BBC Radio 4  a réalisé un documentaire de très bonne facture sur le sujet, diffusé le 28 septembre dernier : Can Porn Be Ethical? (on oublie l'illustration). Extrait du texte qui présente le contenu et les enjeux de l'émission :Journalist, broadcaster and author Nichi Hodgson attempts to get to the heart of an issue which divides as many as it unites.
(...)
This programme looks at the making of porn by and for consenting adults. Nichi, a long term advocate of an ethical code for pornography, explores the arguments for whether the watching and making of it could be policed to ensure standards and best practices.


Dans un numéro d'Analysis du 24 juin 2013, Jo Fidgen avait traité la question de la pornographie dans une autre perspective : Pornography: what do we know?. Un très bon documentaire.  Extrait de la présentation : What do we really know about the effects of pornography? Public debate has become increasingly dominated by an emotive, polarised argument between those who say it is harmful and those who say it can be liberating. Jo Fidgen puts the moral positions to one side and investigates what the evidence tells us.

Deux émissions intelligentes de trente minutes qui posent le débat, interrogent des personnes concernées et des spécialistes en tous genres. Trente minutes et non, comme à France Culture, 45 minutes ou une heure où l'on entend répéter les mêmes opinions et injonctions depuis des années (sauvons la planète ; rétablissons la démocratie ; ouvrons-nous à l'altérité, etc.).  


* Piochés en 2015 et 2014 :
Le sens de la République
Situation de la France
Les intellectuels, le peuple et la République
Quelle histoire  pour la France ?
Raconter la France
La France d’hier et d’aujourd’hui
L’histoire de France a-t-elle encore un sens ?
France : la grande mutation

32
Répondre en citant  
Des plages d'écoute résumées pour une émission - le Dim 25 Oct 2015, 15:33

Suite à l'écoute de BBC Radio 4, une petite recherche sur James P. Carse m'amène sur le site de Paula Gordon qui a réalisé de nombreuses interviews pour CNN. Passons sur le contenu de celles-ci (méfiance) et regardons l'offre de cette page : James Carse at Paulagordon.com :

Une annonce de l'émission avec son ficher MP 3 (0'54")
Un résumé de l'émission avec un fichier MP 3 d'extraits (3'22)
La conversation découpée en six parties, chacune résumée par écrit et faisant l'objet d'un fichier MP 3  (Six fichiers de 7 à 9 minutes).
Une bibliographie et des liens vers d'autres productions audio.

La plus grande, merveilleuse et estimable radio culturelle du monde (France Culture, pour ceux qui ne le savent pas) pourrait peut-être essayer ce concept sur une de ses émissions. Une manière non seulement d'orienter l'auditeur, mais aussi pour les producteurs, sachant que leur émission sera soumise à un résumé des contenus, de la  préparer et de la structurer.

À noter que la SWR 2 allemande, sans aller jusqu'à proposer des découpages audio, met à disposition d'exhaustives "Internetfassung" (résumés) et des transcriptions intégrales de plusieurs émissions.

France Culture, where are you? De l'écho, mais pas de réponse...

33
Répondre en citant  
Prendre exemple... - le Ven 30 Oct 2015, 00:09

Pourquoi les francophones écoutant France Culture sont-ils privés de bonnes émissions médicales et scientifiques présentant avec rigueur et dans la transparence tous les aspects d'une question ?

J'ai déjà mentionné, dans le fil Terre à Terre, la diffusion d'une émission (à conseiller à Alain Finkielkraut qui se contente d’idées reçues *), le 12 octobre sur SWR 2 : Grüne Gentechnik gegen den Welthunger. Une émission riche donnant la parole à toutes les parties : Greenpeace, des labos de recherche allemand et indien, des paysans, en présentant des faits concrets, étayés, qui illustrent toute la complexité du sujet. Passionnant.

Tout aussi passionnante et informative, l'émission diffusée récemment, toujours sur la chaîne culturelle de nos voisins : Wie gefährlich ist eine Narkose? (L'anesthésie et ses dangers).

Quand je compare le dialogue ronronnant, soooo boring après une demi heure, de Révolutions médicales (??? de quelles révolutions est-il question , je n'en ai jamais entendu parler) et cette émission de 25 minutes qui a dû prendre des heures de montage tant elle est riche de sources multiples et construite intelligemment, je me dis qu'à cet endroit France Culture ne fait pas mieux qu'une radio libre autour de 1980 : deux personnes qui parlent dans un micro de manière plus ou moins improvisée dans un format qui tire en longueur.

Dans l'émission allemande, l'auditeur est dans une salle d'opération puis dans un lieu de formation aux techniques de l'anesthésie, il entend plusieurs intervenants (médecins, infirmières, patients, aide-soignants, formateurs, chercheurs) qui le renseignent sur ce qui était, sur ce qui est et ce qui ne doit pas être, sur ce qui sera et dans quel but, par quels moyens, avec qui et à quelles conditions.

Il suffit de voir la page Internet réalisée sur cette émission, 6 pages en copie Word, avec en sus une transcription intégrale de tout ce qui est dit + cerise sur le gâteau, pour les amateurs de radio ou pour ceux qui pourraient le devenir en lisant cela, les indications précises du montage. Bref, ‘die Deutsche Gründlichkeit’’ (ce dernier mot = Le sérieux/ le soin/la minutie). **

À la radio publique culturelle allemande, on estime qu'il faut en donner pour son argent à l'auditeur (contribution mensuelle à l'audiovisuel, 19 euros par mois pour tous, même sans télé, réduction pour les économiquement faibles). On ne diffuse pas du blabla pour faire du bruit de fond ou donner un vernis de culture ou de branchitude. Non, on donne du savoir le plus rigoureux sous une forme moderne. Une autre émission scientifique, Campus, donne également  à entendre chaque jour des actualités scientifiques sur les avancées techniques, les résultats des recherches, etc.

Oui, pas le même monde. Mais même si chaque culture peut se défendre, qu'ai-je à faire dans le dernier Révolutions médicales  Connaissez vous les maladies neurologiques d’origine génétique qui se révèlent uniquement à l’âge adulte ? de la photo (floue) du professeur Alexandra Durr et de René Frydman (qui n’oublie pas de se mettre à son avantage) en pleine hilarité (il faut dire que le sujet s'y prête...) ? Il faut mentionner comme si c'était extraordinaire (ce qui l'est) que le descriptif est cette fois-ci compréhensible et ne contient pas de fautes de grammaire et d'orthographe.

Une heure de dialogue sur ce sujet ?  BBC 3 dans ses formats de 15, 30 et 45 minutes prouve que  l'on peut très bien traiter un sujet (et surtout donner envie d'en savoir plus) en moins de temps. À propos, Le salon noir, dédié à l'archéologie, avec visites sur le terrain et dans les musées, et invitation de plusieurs intervenants, mériterait un créneau plus long, de 45 minutes à une heure.

France Culture donne souvent l'impression d'avoir beaucoup de temps (et beaucoup d'argent) pour peu de résultats. Une antenne où le dynamisme  de façade (la précipitation et les rires) masque difficilement un manque criant de vitalité et de créativité.

*Sur Répliques du 24 octobre 2015
** Il n'est nul besoin néanmoins d’imiter quiconque, il suffirait à France Culture pour s’améliorer d’intégrer le fameux dicton  ’’What's worth doing is worth doing well ‘’

34
Répondre en citant  
Illustrer la culture ? - le Sam 14 Nov 2015, 11:29

Dans Les matins de France Culture
@Nessie a écrit:A 8h ce jour lendemain d'attentat, modification des programmes de France Culture avec une édition spéciale des Matins (...)
Un des mauvais signes que cette radio  nous envoie plusieurs fois par jour et même par heure, est l'inconscience totale dans laquelle ses journalistes et producteurs ont recours aux clichés. Le cliché est le signe qu'on s'exprime sans être profondément attaché à la vérité et à la pertinence de ce qu'on dit. De 12h30 à 14h on pourra compter les clichés dans la bouche d'un autre grand artificier de la chose : Hervé Gardette. Consolation : le seul événement de ces deux éditions sera peut-être d'avoir entendu pour un temps Gardette et Erner remiser leur ton claironnant et ironique pour se mettre croient-ils au service de l'actualité, qui comme chacun sait est la vocation profonde de France Culture.

France Culture s'habille en France Info...

Après des événements pareils, on pourrait imaginer (dans l'idéal !) une station qui montrerait honneur, dignité, intelligence et... résistance (le mantra de la station) en ne changeant aucun de ses programmes mais qui à chaque transition de deux émissions glisserait un rappel que le terrorisme et la barbarie ne sauraient empêcher la diffusion de la culture (sciences, histoire, littérature, etc.) dans les pays démocratiques.

Une résistance en actes selon la mission de la station. Au lieu de cela on aura invocations et caisse de résonance, ce que cherchent et réussissent à provoquer les terroristes.  France Culture donne dans le panneau, comme toujours, parce qu'elle est sans imagination et rivée sur Twitter.

35
Répondre en citant  
New Generation Thinkers - le Dim 15 Nov 2015, 18:56

New Generation Thinkers, ce n'est pas une histoire de think tank, ni de think funk, ni non plus de sink tank.  Non, c'est un « projet de la BBC en collaboration avec le Conseil de recherche pour les arts et les humanités qui, chaque année, offre une chance à dix jeunes universitaires de développer des compétences dans le domaine de la production radiophonique et de diffuser leur savoir et leurs recherches à un plus large public »*

Avons-nous jamais entendu France Inter ou France Culture se faire l'écho d'un projet de ce genre ? Former des chercheurs à la parole radiophonique et à l'élaboration d'une émission dont ils deviennent les producteurs ?

Le régal que sont les deux émissions de 20 minutes chacune ci-dessous (à suivre dans le fil BBC 4), dont on ne peut trouver rien d'équivalent ** en France, témoigne de la nécessité pour Radio France de sortir de ses cadres habituels de pensée, lesquels sont  illustrés à France Culture par les pénibles débats ou entretiens verbeux et délayés (Les Regardeurs, Révolutions médicales, Culturesmonde, etc.).

* Extrait de l'introduction aux deux émissions de BBC Radio 4 dans la case « Documentaires ». Hardy and the Animals et Who's Afraid of Anthropomorphism?
** s'en approchant exceptionnellement, un numéro du scientifique Étienne Klein à la Galerie de Minéralogie du Muséum d'Histoire Naturelle, mais il n'est pas new generation, tant s'en faut. (cf. le conseil d'écoute - suivi - de Cancoillote à ce sujet).

36
Répondre en citant  
« France Musique, vivre ! » - le Mer 25 Nov 2015, 06:42

Durant quelques jours, France Musique a titré un ensemble d'émissions « France Musique, vivre ! » (notez que n'y a pas été ajouté « ensemble »...), dont une a été spécialement conçue pour l'après-midi du dimanche 22 novembre : « Des musiques qui font du bien »,  pièces choisies par des invités, des producteurs de la chaîne, le directeur de la station et le PDG de Radio France.


À la vue du programme et des invités, je me suis demandé pourquoi France Culture n'avait pas eu la présence d'esprit, l'énergie, l'intelligence de proposer une après-midi mémorable sous le titre : « Des paroles qui font du bien ». J'ai une petite idée de la réponse, à suivre en fin de post.

En attendant, imaginons, sur le modèle de France Musique, une série d'interventions d'écrivains, d'artistes  (pas Py, pas Py !  Ni Emmanuel Demarcy-Mota !), de personnalités des arts et de la culture proposer des textes littéraires qui auraient été lus en direct par des acteurs ou de  grands interprètes comme Georges Claisse ou Guy Chapellier. Auraient été aussi présentés des extraits d’archives de pièces théâtrales ou de lectures littéraires, des créations sonores. Un maître d'oeuvre  à la hauteur de l'événement aurait dirigé l'après-midi (oui, mais qui, pensent déjà certains ! Laure Adler ? Au secours ! Sandrine Treiner ?  Marie Richeux ? Au secours, au secours ! ).

Le maître d'oeuvre à France Musique ? Un excellent producteur : Stéphane Grant. Les invités ayant proposé et justifié leurs choix musicaux sont indiqués plus bas*. On y trouve donc Marc Voinchet et Mathieu Gallet,  Jacques Toubon et Jack Lang, des musiciens, l'inévitable Py et des présentateurs de la chaîne.  

Pourquoi France Culture n'a t-elle rien fait ? Elle n'en a pas eu l'idée, pensant qu'elle remplissait sa mission en commentant l'actualité avec des... décrypteurs (tu parles!). Il n'est pas visiblement pas venu à l'esprit de la direction de proposer une tranche horaire durant laquelle l'art littéraire et poétique accompagné de créations sonores refléterait l'état d'esprit de l'antenne culturelle.

C'est que l'élévation de l'esprit par l'art de la parole n'est pas imaginable à France Culture (voir les cases poésie, insupportables) où parler a pour synonymes donner son opinion sur l'actualité, inciter les auditeurs à la résistance (laquelle ?) et vivre (ou être)... ensemble, le credo à la mode.

Aussi ne faut-il  pas s'étonner que France Culture donne une piètre image d'elle-même à l'extérieur tandis que France Musique, avec son nouveau directeur (eh oui !), montre un esprit de corps chez un personnel mû par le désir de donner de la qualité et du beau à son public.

Dans un billet qui compare France Musique et France Culture, le blogueur de Radiofanch écrit : « Je préfère assister jour après jour à l'évolution de France Musique que de devoir supporter la tyrannie de l'info qui a envahi France Culture. Voinchet a pris à bras le corps l'"animation" de France Musique en redonnant confiance aux producteurs, en cherchant à créer une identité forte. Et, tant que France Culture continuera à s'enfermer dans l'info et l'infotainment, les auditeurs iront chercher la culture ailleurs. »

Force est de noter que l'on sent un réel climat de confiance à France Musique (surtout depuis le départ de la directrice qui n'est restée qu'une saison). Ce n'est pas le cas à France Culture qui s'est éloignée de sa mission et qui tente de sauver les apparences en présentant des statistiques d'audience et de podcasts. En vain.

On cherche encore et toujours un esprit « France Culture » (la case Fiction l'illustre parfois, voir le dernier Feuilleton Emmanuel Bove). Ce n'est pas demain qu'on le trouvera. Comme l'écrit un auditeur au médiateur, l'antenne court après le modèle généraliste de France Inter et, sur son site, après le type de rédactionnel « dépêche d'agence de presse » confié à des rédacteurs amateurs qui font rire tout le monde tant ils sont médiocres, de pensée comme de style.

France Culture ne pouvait pas faire vivre l'esprit lors d'une après-midi mémorable.

* Marc Voinchet, directeur de France Musique
Patricia Petibon, soprano
Jérémie Rousseau, rédacteur en chef de la revue Classica et producteur de la Tribune des critiques de disques le dimanche à 20h30 sur France Musique
Choix de Roberto Alagna, ténor, à l’affiche de L’Elixir d’amour de Donizetti à l’Opéra Bastille
Alain Altinoglu, chef d'orchestre et directeur de la Monnaie de Bruxelles et Nora Gubisch, mezzo-soprano
Jack Lang, ancien Ministre de la Culture et de l'Education Nationale, président de l'Institut du Monde Arabe
Rachid Safir, directeur de l'Ensemble Solistes XXI
Anne-Charlotte Rémond, productrice de Musicopolis, du lundi au vendredi à 13h30 sur France Musique
Renaud Capuçon, violoniste et directeur artistique du Festival de Pâques à Aix-en-Provence
Nicolas Stavy, pianiste
Stéphane Goldet, productrice des Plaisirs du Quatuor, le dimanche à 15h30 sur France Musique
Philippe Venturini, producteur de Sous la couverture, le dimanche à 13h30 sur France Musique
Jacques Toubon, ancien Ministre de la Culture et de la Francophonie, ancien Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Défenseur des Droits
Brigitte Lefèvre, directrice artistique du Festival de Danse de Cannes, ancienne directrice de la Danse à l'Opéra de Paris
François-Xavier Szymczak, producteur de l'émission Dans l'air du soir, sur France Musique du lundi au vendredi à 19h
Bertrand Chamayou, pianiste
Yvan Amar, producteur du Jazz Club, le vendredi à 22h sur France Musique :
Olivier Py, metteur en scène et directeur du Festival d'Avignon
Mathieu Gallet, Président de Radio France
Alexandre Tharaud, pianiste (en concert lundi 23 novembre à la Philharmonie de Paris)
Fabien Gabel, chef d'orchestre, directeur musical de l'Orchestre Symphonique de Québec
François-Xavier Roth, fondateur et directeur musical des Siècles, directeur musical du SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg & Generalmusikdirektor de la ville de Cologne
Lionel Esparza, producteur du Classic Club, du lundi au jeudi à 22h sur France Musique

37
Répondre en citant  
Terre à Terre en manque d'idées ? En voici - le Mar 15 Déc 2015, 10:39

Le prétendu magazine de l'environnement manque singulièrement d'idées. J'ai déjà signalé dans le fil de l'émission que Ruth Stégassy ne s'intéresse pas à l'environnement, mais aux modes de vie alternatifs (tous ensemble autogérés...). Elle n'a que faire des questions les plus essentielles comme le braconnage des oiseaux. Elle n'a jamais entendu parler de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, car l'oiseau n'est pas un Autre. Bref, assez de sarcasme et lisons ces deux articles qui montrent l'ampleur d'un phénomène grave (la destruction de dizaines de millions d'oiseaux migrateurs) et les conséquences sur la présence d'oiseaux dans les pays au nord de la Méditerranée. Évidemment, ce n'est pas un sujet pour le théâtre grand-guignolesque de Paris discuté encore aujourd'hui dans les Matins...

Conservationists appalled at illegal killing of 25m birds a year in the Mediterranean

et ce dont ne risque pas de vous informer la carte postale au ciel bleu d'un Villes-Monde :

Anger as Cyprus MP shows off banned dish of songbirds at restaurant.

À Terre à Terre et ailleurs sur l'antenne on se gargarise de températures en hausse ou en baisse avec des apéros composts (oui, oui, lu sur le site), mais pour ce qui concerne la réalité de la faune et de la flore, ici et maintenant, il n' y a personne.  

38
Répondre en citant  
« Répliques » met une idée en pratique - le Lun 11 Jan 2016, 13:34

Eh bien voilà ! France Culture s'y met, depuis le temps qu'on lui serine les oreilles avec la nécessité d'une synthèse de contenu sur la page de l'émission en lui en montrant cent exemples à SWR 2 (références à suivre) ! La Grande Table s'y est mise et aussi Du grain  moudre, mais paresseusement en citant quelques paroles souvent mal retranscrites ou déformées avec des fautes de français.

Et voilà que la page de Répliques vint révolutionner le genre illustré misérablement par les autres émissions : Répliques : Alzheimer par Alain Finkielkraut.  

Question : est-ce que cela va durer ? S'étendre ? Aura-t-on un jour la transcription des propos complets en PDF ?

Sur ce numéro : dans le fil approprié, mais on sent que Réplques est plus que jamais un miroir des angoisses de son producteur.

39
Répondre en citant  
La semaine de Pâques ne fait-elle pas partie de la culture ? - le Jeu 24 Mar 2016, 10:34

Cette semaine, si vous avez vu et ou voyez le mot Pâques sur le site de France Culture, si vous l'entendez dans une émission, n'hésitez pas à en faire part...

Pendant ce temps-là, BBC 3 et SWR 2, stations culturelles, annoncent respectivement Holy Week and Easter on Radio 3 et Karwoche und Ostern in SWR2.

Sandrine Treiner et les administrateurs de France Culture n'ont pas écouté Pierre Jourde parler de culture chez Tewfik Hakem, en revanche ils poursuivent sur la voie qu'ils ont choisie pour les auditeurs de France Culture, d'où en page d'accueil : Jésus selon Mahomet Peu de gens le savent : Jésus occupe une place éminente dans le Coran.

Une idée pour France Culture ? Illustrer la culture d'une société et lâchons les grands mots, d'une civilisation et d'une histoire.

40
Répondre en citant  
Une lecture, plusieurs interprétations - le Mar 29 Mar 2016, 17:06

Après avoir réécouté la remarquable interprétation de la Sonate pour violoncelle et piano n° 2 en fa majeur op. 99 de Johannes Brahms*  dans l'émission de France Musique Génération jeunes interprètes par Gaëlle Le Gallic du samedi 19 mars 2016, je me demandais si à France Culture l'on ne pourrait se voir proposer plusieurs lectures d'un même texte, à la suite comme à La Tribune des critiques de disques ou bien tout au long de la semaine. Le lundi, contrat oblige, Podalydes et au lieu de toute la semaine, toute l'année et durant toute la décennie, Podalydes à en mourir, le mardi Georges Claisse, le mercredi Jean-Louis Jacopin, le jeudi un(e) autre, etc. Nous aurions un véritable moyen de comparer les arts de l'interprétation, comme en musique. Ainsi, nous pourrions librement choisir ce qui nous convient, par exemple pour le mois où nous aurions quatre textes de qualité entendus 5 fois (de qualité littéraire évidemment, pas une Kerangal ou une Angot). Il y a eu ces derniers temps un lobbying forcené concernant Lucchini, on s'apercevrait peut-être en écoute comparative que son affectation est d'un ridicule achevé.

Mais l'on aura remarqué qu'à France Culture, on ne compare pas les talents, on ne souhaite pas favoriser le développement du jugement esthétique chez l'auditeur, on impose un choix exclusif durant plusieurs années. Voir l'exemple de Podalydes et maintenant du très critiquable Jacques Bonnafé pour la poésie quotidienne.

*Johannes Brahms
Sonate pour violoncelle et piano n° 2 en fa majeur op. 99            
I. Allegro vivace
II. Adagio affettuoso
III. Allegro passionato
IV. Allegro molto
Benedict Kloeckner & Suzana Bartal

Marceline L. (Fontaine) 

41
Répondre en citant  
Aimons-nous Brahms ? - le Mar 29 Mar 2016, 23:24

Aboutissant par hasard sur votre forum par les chemins sinueux de l'internet je suis tombée sur votre texte qui peut provoquer une certaine franceculturophobie.Je me demande si vous ne vous trompez pas de cibles en les personnes de Podalydes et Lucchini et   Kerangal et Angot et en plus Bonnafé.

Si vous attaquez la poésie, essayez  d'y mettre de la poésie, le râpeux en aura plus de velours décapant.

Des idées pour France Culture     Page 4 sur 5

Haut de page ?   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Accueil / France Culture

Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum