Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Hodonymie particulière    Page 1 sur 1

Bas de page ?   

1
Répondre en citant  
Hodonymie particulière - le Dim 21 Juin 2015, 17:29

« Le secret professionnel » diffusé aujourd'hui concernait un sujet tout à fait digne d'intérêt*, malheureusement cette émission consistait dans un entretien avec l'histrionesque Philippe Sollers**. Dans l'introduction de son émission, M. Chardantzig (alors fort peu « Chardantzig ») porta le jugement suivant : « (…) ce qui me paraît encore plus littéraire c'est de donner à des lieux des noms de personnages de fiction ça c'est vraiment penser que la littérature existe que la fiction fait partie de la vie au même titre que c'qu'on appelle le réel je n'en connais que quelques exemples il y a dans l'Etat de New York un pont Rip Van Winkle d'après le personnage de Washington Irving il y a dans la ville de Paris une rue Lucien Leuwen d'après le personnage de Stendhal*** (…). »  
[son mp3="http://franceculture.fr/sites/default/files/sons/2015/06/s25/RF_4FC29118-1311-4B8A-89FD-0CC81EF85E4F_GENE.MP3" debut="00:55" fin="01:27"]
A ces grands et beaux exemples (« métaleptogène »), je me permets d'ajouter ceux-ci. A Nantes, patrie de Jules Verne, (à tout le moins) quatre voies portent des noms de personnages fictionnels : les rues Michel Strogoff, du capitaine Nemo, Phileas Fogg (toutes les trois proches du boulevard Jules Verne) et (non loin de la basilique Saint-Donatien dont la toiture vient de brûler) une impasse du chevalier des Grieux (à proximité d'une avenue Manon)****. [J'ignore s'il est un lien entre l'abbé Prévost et Nantes.]
* « Le secret professionnel de James Joyce et du Bloosmday [sic] »
** Comme à l'ordinaire, M. Joyaux parlait de manière diffuse voire confuse ; il s'inquiétait moins du sujet que de lui-même (le seul sujet qui vaille sans doute à ses propres yeux)  ; il ne manifestait point enfin une connaissance très sûre du roman auquel se rapportait pourtant l'émission (voilà peut-être pourquoi il parlait si souvent d'autres choses).
*** Cf. Gérard Genette, Bardadrac, p. 12.
**** L'idée d'impasse caractérise bien l'amour (du chevalier pour Manon).
http://www.franceculture.fr/emission-secret-professionnel-le-secret-professionnel-de-james-joyce-et-du-bloosmday-2015-06-21

2
Répondre en citant  
Re: Hodonymie particulière - le Dim 21 Juin 2015, 19:25

Citons le petit village balnéaire de "Westward Ho!" (je ne m'exclame pas, c'est dans le nom) dans le Devon, qui porte le nom d'un roman de Charles Kingsley (1855). A l'origine : un hôtel qui fut nommé ainsi (par opportunisme, le livre ayant été un best seller), puis les villas avoisinantes, et enfin tout le village.
https://en.wikipedia.org/wiki/Westward_Ho!

Hodonymie particulière     Page 1 sur 1

Haut de page ?   

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum